Mon AlloCiné
Le Congrès
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Congrès" et de son tournage !

Adaptation

Le Congrès est l’adaptation du roman éponyme de Stanislas Lem, le maître de la science-fiction polonaise déjà à l’origine de Solaris, adapté deux fois sur grand écran par Andrei Tarkovski (1972) puis Steven Soderbergh (2002).

Cannes 2013

Le Congrès est présenté à Cannes en 2013, en ouverture de la Quinzaine des réalisateurs.

5

Le Congrès est le cinquième long-métrage d’Ari Folman. Il aura fallu attendre cinq ans après Valse avec Bachir pour découvrir son nouveau film.

Technique

Le Congrès comporte deux parties très différentes. La première, faite de prises de vue réelles, suit le parcours de Robin Wright avant qu’elle accepte d’être scannée par la Miramount. La seconde est un film d’animation qui a requis l’utilisation de la rotoscopie. Cette dernière consiste à redessiner les mouvements et l’interprétation des acteurs. Cette technique se rapproche du travail réalisé par les Frères Fleischer, créateurs de Betty Boop, Popeye ou du premier Superman. Ari Folman a ainsi voulu d’une certaine façon leur rendre hommage et se différencier par la même occasion de la motion capture, utilisée notamment par Steven Spielberg pour Les Aventures de Tintin : Le Secret de la Licorne.

Un cinéaste nostalgique

"Dans l'ère post-Avatar, chaque cinéaste doit se demander si les acteurs de chair et de sang qui enflamment depuis toujours notre imagination peuvent être remplacés par des images de synthèse en 3D. Ces personnages numériques peuvent-ils éveiller le même enthousiasme en nous, et est-ce important ? (…) Mon film est un appel à l'aide et un profond cri de nostalgie pour ce cinéma “à l'ancienne” que nous connaissons et que nous aimons tant", souligne Ari Folman.

Un casting en or

Une fois Robin Wright attachée au projet, Ari Folman n'a pas eu de mal à trouver des comédiens pour participer au Congrès. Il a été agréablement surpris de l’enthousiasme américain où son précédent film Valse avec Bachir a fait une forte impression à sa sortie. Ainsi, Harvey Keitel, Danny Huston et Paul Giamatti ont rejoint cette expérience hors du commun et ont même accepté d’être payés beaucoup moins que d’habitude.

Une équipe qui gagne

Pour Le Congrès, Ari Folman s’est une nouvelle fois associé au directeur de l’animation Yoni Goodman et au concepteur artistique David Polonsky avec qui il avait déjà travaillé pour Valse avec Bachir. Une collaboration qui avait été une réussite puisque le film a reçu de nombreuses récompenses comme un César et un Golden Globe en 2009.

L'Art du dessin

La technique utilisée pour Le Congrès a nécessité plus de 60 000 dessins pour l’ensemble du film. Tous ont dû être faits à la main. Un travail colossal qui a été réalisé par plus de deux cent professionnels de l'animation.

Un film international

Valse avec Bachir a été applaudi dans le monde entier. Un succès qui s’illustre aujourd’hui avec Le Congrès puisque des professionnels du cinéma originaires d’Allemagne, de France, d’Angleterre, de Pologne, de Belgique ou encore du Luxembourg ont contribué au nouveau film d'Ari Folman. Néanmoins, le réalisateur a tenu à créer les éléments essentiels de l'animation chez lui, en Israël.

Recrutement

Ari Folman a fait appel au directeur de la photographie Michal Englert pour la partie filmée du Congrès. Une valeur montante du cinéma puisqu’il a été récompensé au dernier festival de Sundance pour son travail sur le dernier long-métrage de Jacek Borcuch.

Maître du documentaire d'animation

Ari Folman a lancé un nouveau genre cinématographique, celui du documentaire d’animation. En 2004, il a fait ses débuts dans ce registre avec la série "The material that love is made of", chaque épisode débutant par quelques minutes animées où des scientifiques s’expriment sur leur vision de l’évolution de l’amour. Mais c’est Valse avec Bachir qui l'a consacré spécialiste du genre. Il impose une nouvelle fois sa vision avec Le Congrès.

Une lecture marquante

Ari Folman a délibérément choisi de se lancer dans un projet diamétralement différent de Valse avec Bachir. Il a alors pensé au livre de Stanislas Lem qui l’avait profondément marqué quand il l’avait lu pour la première fois à l’âge de 16 ans. Quelques années plus tard, lorsqu'il poursuivait ses études, il s’était replongé dans l’ouvrage de science-fiction et s’était déjà promis d’en faire un jour un film.

Un rôle à contre-emploi?

Dans Le Congrès, Robin Wright conserve son nom et interprète une actrice dont la carrière se résume à de mauvais choix et qui tombe peu à peu dans l’oubli. Celle qui a été révélée à l’âge de 21 ans grâce à Princess Bride a eu des périodes de creux dans sa filmographie. Mais elle connaît désormais un nouvel élan avec de nombreux rôles intéressants. Elle a ainsi été dernièrement à l’affiche de La Conspiration de Robert Redford, Le Stratège de Bennett Miller ou encore Millenium de David Fincher. Cette année, on l’a retrouvée aux côtés de Naomi Watts dans Perfect Mothers et elle s’apprête à tourner la saison 2 de la série House of Cards

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Dunkerque (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
  • Les Proies (2017)
  • The Circle (2017)
  • Sales Gosses (2016)
  • Moi, Moche et Méchant 3 (2017)
  • La Colle (2017)
  • Le Caire Confidentiel (2017)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Mission Pays Basque (2017)
  • I Wish - Faites un vœu (2017)
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Song To Song (2017)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Black Panther (2018)
  • Wonder Woman (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Cars 3 (2017)
Back to Top