Notez des films
Mon AlloCiné
    Rottweiler
    note moyenne
    1,8
    52 notes dont 17 critiques
    répartition des 17 critiques par note
    0 critique
    1 critique
    2 critiques
    1 critique
    4 critiques
    9 critiques
    Votre avis sur Rottweiler ?

    17 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 848 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2013
    Rottweiler souffre d’une image désastreuse dans à peu près toutes les critiques que j’ai pu lire, si bien que je retardais le visionnage de ce film, pourtant curieux de voir ce que Yuzna pouvait faire. Finalement je me suis lancé, et le résultat est loin d’être aussi catastrophique que cela. L’interprétation est plutôt bonne. Certes ce n’est pas d’un niveau démentiel, mais enfin William Miller est honorable dans le rôle principal. Il est investi visiblement, offrant des moments intenses, et il arrive franchement à convaincre dans l’ensemble avec des dialogues peu nombreux. A ses cotés, un casting de qualité, avec Irene Montala et Paulina Galvez qui n’ont certes pas grand-chose à faire, mais jouent elles aussi convenablement. Il y a encore, dans un second rôle, la talentueuse Ivana Baquero, qui devait se révéler plus tard. Le point négatif vient surtout de Lluis Homar, trop caricatural et grandiloquent dans le rôle du méchant de service. Le scénario par contre, c’est vrai, c’est du n’importe quoi. L’histoire débute sur les chapeaux de roue et promet un survival sympathique, mais au final Yuzna s’égare. Le film multiplie les flash-back hasardeux car s’intégrant fort mal au reste du film et noyant complètement sa nervosité et son intensité, mais en plus il y a des moments hallucinatoires redondants et lourdingues. Si le rythme est plutôt soutenu, contrairement à ce que souligne certaines critiques, en revanche c’est vrai que le film est trop haché, trop saccadé, et à force de jouer avec sa narration il finit par se bruler les doigts. C’est dommage. Pour le reste l’histoire n’offre pas de grandes surprises, en dehors d’une fin peut-être inattendue. Visuellement, le résultat est inégal. La mise en scène est plutôt correcte. Yuzna a de l’expérience, et livre un travail assez propre, notamment lors de la course-poursuite entre le monstre et Dante. Il y a de beaux plans, et quelques audaces de cadrage dont le réalisateur a le secret. La photographie est élégante. Cela m’a surpris compte tenu des critiques qui généralement ne le soulignaient jamais. Les contrastes sont très plaisants, il y a une grande variété d’ambiances et de coloris, et cela donne à Rottweiler un indéniable cachet. Les décors pour leur part son tout à fait honorables. Maintenant il est clair qu’avec son budget se sont surtout les décors naturels qui sont efficaces, le reste étant très sobre, et l’ambiance futuriste n’apparaissant jamais. Coté effets spéciaux, Rottweiler livre des effets horrifiques très réussis. Ils sont assez nombreux et sanglants. Les amateurs trouveront là une matière tout à fait honorable, au gré d’attaques répétitives mais bien faites. Il y a quelques scènes cruelles par ailleurs. En revanche, les effets spéciaux numériques sont bien mauvais, avec des incrustations plus qu’hasardeuses, mais c’est surtout problématique sur la fin. Pour terminer, la musique est la grande absente de ce film, n’ayant bénéficié d’aucune attention. En conclusion, Rottweiler n’est pas le désastre annoncé par tant de critiques que je renvoie à leurs chères études, c'est-à-dire Asylum et Nu Image (Mattei ou DeCotteau pour les connaisseurs). Yuzna est certes loin de ses meilleures œuvres, et Rottweiler ne marquera pas les esprits, mais il est un divertissement honorable, sanglant et généreux. Dommage que son scénario soit aussi bâclé, car c’est là le défaut le plus conséquent. Je lui donne 3. PS : la pétition lancée par les amoureux des animaux (fanatiques ?) concernant le film est d’un ridicule achevé. Doit-on pétitionner contre Sacré Graal à cause de la mauvaise image qu’il donne du lapin blanc ?
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 17 septembre 2012
    L'idée du chien cyborg semble tout droit pompée de Terminator, mais la ressemblance avec ce film culte s'arrête là. Le scénario est d'un fouillis indescriptible, tourné sous hallucinogènes, dirait-on, ce qui donne un résultat franchement mauvais, ni effrayant, ni palpitant, simplement une impression de grand n'importe quoi. Entre flash-backs et hallucinations du héros, on se perd complètement pendant une grande partie du film, parsemé des carnages répétitifs orchestrés par le chien. Une impression désagréablement irréaliste tente péniblement d'insuffler une atmosphère à ce navet pompeux. Bref, à fuir.
    artaud
    artaud

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 148 critiques

    0,5
    Publiée le 30 août 2012
    C'est évidemment le nom de Yuzna qui m'a attiré ici mais il va falloir oublier vite ce film qui est mal écrit, mal réalisé, mal joué, qui n'a ni rythme ni intrigue ni intensité horrifique. Ouhlà. Vaut regarder un épisode avec Lorenzo Lamas, ça fera aussi bien l'affaire.
    foxart
    foxart

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 88 critiques

    0,5
    Publiée le 2 août 2009
    Il y avait bien longtemps que je n'avais pas vu un film aussi nullissimme ! Brian Yuzna semblait en petite forme depuis quelques années mais la perspective d'une production espagnole Filmax ([rec], Fragile, The Backwoods...) pouvait laisser espérer une perfusion de créativité ibérique... Que nenni, Rottweiller est - de loin - son pire film. Dès que l'on a dépassé le très beau générique d'ouverture on se met à nager dans le grand n'importe quoi intersidérale. La mise en scène est tellement bordélique que parfois on ne comprends même pas se qui se passe à l'écran, le récit entre flashbacks, "flashforwards" et hallucinations du héros (prise de drogue??? on n'en sait rien, mais en tout cas il hallucine...) rendent parfois le film imbitable. le montage est fait au hachoir et je ne parle même des effets spéciaux qui semblent tout droit sortir d'un nanard italien des années 70. Un carnage, mais pas dans le bon sens du terme... A fuir !
    venom59
    venom59

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 861 critiques

    0,5
    Publiée le 4 décembre 2009
    Le bon vieux film de série B mais ceux du fond de tiroir. Un chien Robocop qui poursuit un gars pendant tout le film, c'est un scénario béton non? Ben non pas du tout, on s'ennuie pendant cette poursuite où ceux qui cötoient le mec en fuite finiront sous les dents du molosse. Histoire trés moyenne, effets spéciaux assez misérables et le jeu d'acteur est trés mauvais. Bref, Yuzna gagne pas en maturité sur ce film. A éviter
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4748 abonnés Lire ses 10 320 critiques

    0,5
    Publiée le 4 juin 2020
    Seuls les admirateurs inconditionnels de Brian Yuzna seront intèressès par ce DTV nullissime où un homme emprisonnè par erreur et en cavale est la proie d'un rottweiler, nè dans la nature et modifiè par une science de bazar! Une machine de guerre quasi indestructible! Une sorte de Terminator canin programmè pour tuer qui n'aide vraiment pas le spectateur à l'oublier! On se demande comment Yuzna a t'il pu rèaliser une telle daube ? Le montage est aussi catastrophique que les F / X! Et ne parlons pas du jeu de William Miller, une sorte de Romain Duris du pauvre qui grimace plus qu'il ne joue! Une curiositè à ce "Rottweiler" : voir la jeune Ivana Baquero, deux ans avant sa crèation inoubliable du "Labyrinthe de Pan". On y croise aussi un Gene Kelly moustachu...du moins son sosie! Ouf! Et un final qui restera très probablement dans les annales : le Rottweiler est bel et bien un Terminator qui surgit des flammes, Yuzna reprenant le final du film de Cameron! Le bougre a osè et ne s'est guère creusè les mèninges pour finir en beautè...
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
    PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

    Suivre son activité 211 abonnés Lire ses 1 372 critiques

    2,5
    Publiée le 24 août 2017
    Après Dobermann de Jan Kounen, voici Rottweiler de Brian Yuzna. A croire que les méchants chiens sont à la fête. Cela ferait évidemment moins d’effet avec un titre comme La revanche des Chihuahuas, ou encore Caniche le retour. Pas de doute, avec Brian Yuzna, nous sommes bien encré dans le domaine de la série B. D'ailleurs, je pense que ce dernier a un petit peu trop regardé Terminator. Un molosse d'acier indestructible qui massacre sans pitié tout ce qui bouge!? Il faudra trouver mieux que ça monsieur Yuzna!! Et puis d'abord, les chiens sont loin d'être méchants à la base, c'est ce qu'en font leurs maitres qui donne lieu à des erreurs de jugement. A vrai dire, ce film ne vole pas bien haut. Un casting d'inconnus qui ne fait pas spécialement d'étincelles, des effets de brouillard dégueulasses et un ressort horrifique prévisible; c'est du Yuzna tout craché. Sa patte est atypique ceci-dit, et il a le mérite d'assumer ses choix. Une boucherie dispensable selon moi. Avis aux amateurs. 2,5/5
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 1 933 critiques

    1,5
    Publiée le 19 septembre 2015
    Brian Yuzna, le roi de la série B horrifique fauché, réalisait en 2004 un certain Rottweiler. Pour ne pas déroger à la règle établie, le budget devait être famélique une fois encore à la vue des effets spéciaux ... Alors oui ça fait peur mais pas vraiment dans le sens où on l'entend ... C'est moche et les images de synthèse n'arrangent rien. Par contre quelques images du chien sont assez saisissantes et le maquillage n'est pas trop chiadé, au rayon bonnes nouvelles, c'est tout ce qu'on aura car pour le reste ... Le scénario, et c'est déjà beau de l'appeler comme ça, n'a ni queue ni tête, c'est le chaos complet, on le croirait vomi par un quelconque vagabond sous acides. Est-ce sérieux de parler du montage, des faux raccords et du jeu d'acteur ? Non. En revanche il est bon de rappeler que l'on est en 2004 et qu'il y avait un minimum à faire de la part d'un vieux briscard comme Yuzna. Il en restera deux ou trois bonnes idées de mise en scène et un chien parfaitement dressé mais rien de plus.
    Reznik
    Reznik

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 602 critiques

    4,0
    Publiée le 1 novembre 2011
    Bonne série B bien saignante. Yuzna a son meilleur !
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 28 septembre 2012
    05 / 20 Affreusement raté ! Du début a la fin ! C'est nul ! Sans interet et mal fait ! Je deteste ce genre de DTV ! Il y en a bien des meilleurs mais celui ci n'envisage rien de bon pour les suivants DTV! on devrait meme pas sortir ce genre de long métrage inutile ! Bref ! Si vous avez Du temps a perdre comme j'ai eu regardez le ! Sinon évitez le ! C'est tres mauvais .
    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    1,0
    Publiée le 11 février 2010
    Tiens, en salle, y a Terminator qui a bien marché ! Et en Dvd, Cujo s'en est bien sorti ! Si pour rentabiliser un projet de monstre, on associait les deux. Prenez un mixer (un gribouilleur de scénars du dimanche) et broyez le tout, vous obtenez Rottweiler. Un petit film sans grand intérêt, qui vous donne une jaquette accrocheuse, un début sur les chapeau de roues (quand même, ça commence vite pour un pas gros budget), mais qui révèle rapidement ses limites avec des personnages bâclés, un scénario convenu, des scènes de remplissages, des trucs archi connu, et une narration totalement foireuse sur le final (j'ai rien compri). Voyez le en streaming, mais à déconseiller en dvd.
    Lockoss
    Lockoss

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 238 critiques

    0,5
    Publiée le 4 juin 2014
    Un des pires films d'horreur. Tout est mauvais dans ce Rottweiler. Le scénario est calamiteux et même le chien joue mal. On ne comprend pas vraiment où en est l'histoire à cause de ces flashbacks et de ces sortes de visions utilisés n'importe comment. Un film qui n'a ni queue ni tête.
    ksha
    ksha

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 31 critiques

    3,0
    Publiée le 19 mai 2014
    Comme tous les Yuzna post année 2000, Rottweiler ne fait pas exception à la règle en étant systématiquement mal noté... Pourtant, c'est une série B sympathique comme Brian Yuzna sait les faire. Faut pas s'attendre un grand film, évidemment. Yuzna n'est pas le pape de la série B horrifique pour rien, il y a toujours dans ces films de l'idée, toujours divertissant. Un scénario en flashback intéressant, une histoire simple, bien amenée. On ne s'ennuie pas !
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 12 mars 2011
    J'ai laissé sa chance à ce film à petit budget espagnol, et pas de bonne surprise au rendez-vous, un film sans intérêt, trucage mal fait, acteurs qui ne brillent pas par leur talent. Dommage...
    djoe91
    djoe91

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    0,5
    Publiée le 30 octobre 2011
    NULLLLL - à ne surtout pas voir. rien de positif.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top