Mon AlloCiné
    Inception
    note moyenne
    4,4
    81785 notes dont 7000 critiques
    49% (3403 critiques)
    28% (1954 critiques)
    8% (590 critiques)
    6% (440 critiques)
    4% (276 critiques)
    5% (337 critiques)
    Votre avis sur Inception ?

    7000 critiques spectateurs

    GUI92AUME
    GUI92AUME

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 58 critiques

    4,5
    Publiée le 20 novembre 2013
    Inception ou la consécration de Christopher Nolan. Ma critique ne sera pas peut être ( sûrement pas même) objective vu que Christopher Nolan et Tarantino sont mes réalisateurs préférés ( donc critique sur leur film: subjectif). Commençons par le commencement: le scénario du film. Alors la on a droit le droit à une histoire qui peut sembler être difficile, sans non plus l'être énormément, mais qui vous perdra sur le dernier plan du film ( la par contre vous comprendrez plus rien). Un film donc de SF qui nous balade de rêve en rêve ce qui nous donne des endroits différents ( ce côté aurait pût être un peu plus accentué) ce qui fait qu'on ne tombe pas dans la monotomie d'être toujours dans le même lieu pendant le film. On voit que y'a des moyens, c'est clair, mais même avec un gros budget Nolan n'oublie pas la profondeur de son film, les questionnements qu'apportent son film, avec des sujets tel que la confusion rel/irréel ( ce qu'il arrive à faire avec le spectateur) ou encore d'autres questions que je ne pourrais vous apporter car les diverses questions philosophiques ou autres ne sont malheureusement pas de mon niveau. Les acteurs jouent bien, c'est clair mais en même temps vu le casting c'aurait été dure que ce soit l'inverse: DiCaprio, Hardy ( et le mec qui joue l'épouvantail dans Batman....Murphy, je m'en souviens !). Alors la musique signe Hans Zimmer est absolument magique, comme d'habitude j'ai envie de dire (Time est magnifique). Quoi d'autres.... Scénario sortant de l'ordinaire, magnifiques effets spéciaux, très bon casting... Ah oui beau finale donc avec la musique, le tout donne un rendez limite epic. Bref très grand film ou il n'est pas obligatoire comme le laisse a penser certaine personne sur allocine d'être très intelligent pour comprendre, il suffit juste de suivre le film, c'est tout.
    Falurax
    Falurax

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

    1,0
    Publiée le 12 novembre 2010
    A grand renfort d'effets spéciaux, qui lui valent une étoile, Inception tente, sans y arriver, de masquer son scénario philatélique inspiré de tout ce qui s'est fait depuis dix ans en matière de perception décalée de la réalité. C'est pauvre, mièvre, long, fade et sans intérêt. Allez, je me refais Shutter Island, derrière j'avale un petit Matrix et après Les Autres, je me sentirai mieux. Là, ce sera un vrai coup de fouet ;-)
    loeil38
    loeil38

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 486 critiques

    1,0
    Publiée le 8 novembre 2010
    se film est mou d'un ennuie total l'histoire est soulante quelque effet speciaux par si par la en bref s"est un gros navet
    Supercopter48
    Supercopter48

    Suivre son activité Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 12 août 2012
    Un film d’une bêtise abyssale, au scénario complètement abracadabrantesque qui confine à la débilité. De quoi s’agit-il? D’un type qui entre dans les rêves de ses victimes pour leur voler un secret quelconque. Passe encore, après tout, c’est de la SF. Encore que l’on sait très bien que l’univers onirique est totalement étrange, irrationnel, déroutant, alors que dans le film, il n’apparaît que comme une sorte de sous-niveau du monde réel, fruit de l’imagination d’un architecte. Le film donc : Cobb (tel est le nom subtil de notre héros) se voit confier une mission par un méchant asiatique, à qui il avait pourtant essayé de soutirer un document confidentiel dans un rêve : implanter une idée dans l’inconscient d’un riche concurrent industriel. Une noble mission qu’il s’empresse d’accepter, car le pauvre homme, recherché par la police, aimerait revoir ses enfants. Très émouvant. Le rêve dans lequel le héros et ses compères trop cool vont s’introduire doit être construit, conçu, imaginé par un architecte (ne demandez pas comment, ce n’est que du cinéma). Une architecte en l’occurrence, sélectionnée pour sa capacité à dessiner des labyrinthes très rapidement sur un bout de papier. Cobb va l’initier aux techniques de l’esprit permettant de modifier l’univers des rêves partagés. Rien que ça. Mais rapidement, on se rend compte que Cobb (qui a toujours un air grave et pénétré qui convient à la situation) est nerveux. Très nerveux même. C’est qu’il cache un terrible secret : son subconscient est perturbé par le souvenir de sa femme (interprétée par la magistrale Marion Cotillard), décédée à la suite de rêves partagés ayant entrainé une confusion mentale. Dans une scène poignante, celle-ci saute effet depuis le balcon d’une chambre d’hôtel, tout en ayant eu la présence d’esprit de prendre des dispositions auprès de son avocat pour faire accuser l’homme qu’elle aime. A mesure que le film passe, on va ainsi de trouvailles en trouvailles. Cobs et ses compères trop cool vont ainsi descendre au plus profond du subconscient de leur victime (Fischer), jusque dans la troisième strate onirique, là où les heures deviennent des années, où la mort n’est plus un échappatoire (ce serait trop facile !) mais plonge infailliblement le courageux extracteur dans un espace onirique inquiétant appelé « les limbes, où poireaute la mystérieuse Male avec son couteau de cuisine finement aiguisé ; là enfin où les lois physiques sont mystérieusement chamboulées (ba oui, pendant qu’on y est…), ce qui occasionne des scènes finalement très drôles, comme celle où les gentils extracteurs combattent de méchants snipers (projection du subconscient de Fischer qui a plus d’un tour dans son sac !) dans un couloir d’hôtel en courant sur les parois - un peu comme dans Matrix, référence à peine voilée de cet autre grand chef d’œuvre du cinéma américain ! Comprenne qui pourra. Dans ce film au scénario décidément très inspiré, le grandguignolesque finit par faire rire. La palme revient sans doute à ce dialogue sans queue ni tête entre Cobb – qui se trouve désormais dans les limbes de son subconscient - et sa femme Male. Il lui lance, l’air bouleversé : «Je ne peux pas rester avec toi. Je ne peux plus t’imaginer dans toute ta complexité, dans toute ta perfection, dans toute ton imperfection», pendant que Fischer, qui se trouve sur le balcon du gratte-ciel on ne sait trop pourquoi ni comment, est secouru par l’architecte, et que parallèlement, un terrible compte à rebours est lancé au niveau un et deux du monde onirique. Cette fois, c’est trop : on est pris d’un franc éclat de rire. N’en jetez plus ! Ce film, qui se veut une fable philosophique sur l’indistinction entre le rêve et à la réalité, n’est qu’une addition de bêtises sorties tout droit de l’imagination délirante d’un scénariste qui n’est pas à son coup d’essai. Honte à tous ces critiques de cinéma (travaillent-ils seulement en toute indépendance ?) qui ont encensé à l’unanimité (à l’exception de Télérama) cette bouillie infecte et stupide qui participe d’une certaine décadence de la société.
    Kinopoivre
    Kinopoivre

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 97 critiques

    1,0
    Publiée le 17 octobre 2019
    "Inception" ? Déception ? Thème voisin de celui de "Memento", mais sans aucune poésie, aucun personnage intéressant. L'histoire, assez obscure, est racontée à grands coups de trucages numériques, inutiles pour l'essentiel. Marion Cotillard joue mal (incapable de pleurer sur commande, on lui a fait des larmes à la glycérine... qui ne coulent pas), et DiCaprio, si bon autrefois, offre un visage crisé et un regard vide, comme dans tous les films de Scorsese qu'il a eu le malheur de jouer. Bref, inutile de se déranger, toutes les scènes spectaculaires du film sont déjà présentes dans la bande-annonce.
    Xsmooth
    Xsmooth

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 52 critiques

    4,0
    Publiée le 6 avril 2014
    Nolan réalise avec Inception un film d'une ambition demesurée. Ce n'est pas tant le cast qui est impressionnant, bien que celui ci soit de taille avec notamment la présence de Di Caprio toujours en grande forme, et ce n'est pas tant les décors et effets spéciaux qui sont impressionnants , bien que ceux ci soient sobres et définitivement réussis, mais c'est bien le scénario qui impressionne tant il est maitrisé de bout en bout et adapté parfaitement par une réalisation presque sans faille. Assez complexe, et pas évident à comprendre dans sa totalité à la première vision, Chris Nolan réussit un film à plusieurs niveaux de lectures où les principales théories sont envisageables. Le réalisateur de The Dark Knight livre içi une succession de scènes parfois ambigues qui vont alimenter les différentes et principales théories sans en décrédibiliser une. J'ai pourtant bien essayé de voir à travers le déroulement du scénario une thèse plus justifiée qu'une autre, chose que je pensais avoir plus ou moins trouvé à ma première vision mais on est bien obligé de constater qu'il réussit parfaitement à semer le doute et qu'il est possible d'avoir sa propre interpretation du film sans être dans le faux. Pas exempt de tout défauts cependant, l'emotion n'atteingnant pas son apogée et la dernière partie traine grandement en longueur, ceci n'est pas assez pour ne pas le qualifier de grande réussite, Nolan signe içi son meilleur film et rend terriblement fou le spectateur.
    Adélaïde N
    Adélaïde N

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 197 critiques

    5,0
    Publiée le 6 septembre 2013
    Avec Inception Christopher Nolan nous emmène au plus profond de notre subconscient , avec ce film il s'attaque au sujet de comment rêve t'on et toutes les questions qui suivent , ainsi qu'à la question de comment une simple idée semé dans la tête de quelqu'un peut devenir si importante et parfois même si dangereuse ? On peut apercevoir un peu de Matrix dans quelques scènes et malgré la complexité et les nombreuses énigmes , "Inception" nous tient en haleine pendant 2h30 sans aucun temps mort . Débordant d'actions d'effets spéciaux excellents d'une BO superbe , d'acteurs qui jouent divinement bien , et d'une fin ouverte qui donne des questions qui resteront sans réponse , ce film est tout simplement une claque monumentale comme on en voit pas souvent .
    RavenHowl
    RavenHowl

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,5
    Publiée le 20 juillet 2013
    A la fois beau, ingénieux et pleins de rebondissements, Inception est un pur chef-d'œuvre, parfois difficile à comprendre mais tout le temps rempli d'une ambiance fraîche, simple et noire. Les musiques sont subliminales, tristes et envoûtantes. Au début, je ne comprenais pas le sens de l'histoire, mais maintenant, c'est lumineux. En plus de décrire à quels points les rêves peuvent être dangereux, il implique également qu'ils peuvent nous emprisonner, nous empoisonner et nous détacher de la réalité à un tel point que l'on se perd entre réalité et rêve. Léonard Di Caprio n'a jamais été aussi bon que dans ce film, jouant le père et le mari, déchiré entre ses enfants et le souvenir de sa femme qui le hante. Et Robert Fischer m'a fait beaucoup de peine à la fin du film, lorsqu'il pleure près du lit de son père. Il est représentatif de l'enfant incompris de son père. Tout ce que j'ai à dire, c'est que ce film est un pur bijou et que même dans plusieurs dizaines d'années, l'histoire, les personnages et les effets spéciaux n'auront pas vieilli !
    juliano3169
    juliano3169

    Suivre son activité 7 abonnés

    5,0
    Publiée le 10 janvier 2019
    Un rêve éveillé où l’on admire une habile architecture de l’onirisme à tous les niveaux. Un souvenir s'enracine parfois dans l'inconscient.
    Matthieu D
    Matthieu D

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 135 critiques

    5,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Depuis une bonne décennie, Christopher Nolan joue avec nos nerfs, il joue sur des scénario poussés à l'extrême offrant diverses interprétations. Voir l'un de ses films c'est prendre le risque de rester plonger dans l'histoire une semaine après. Chacun des personnages semble troublé, peut être est ce pour montrer ce que l'humain est capable de subir, le coté megalo et dévasté de notre esprit. L'esprit, plaque tournante d'Inception. « Une simple idée peut changer le monde », avec ses idées il est tout indiqué que Nolan a changé le cinéma, prouvant ainsi qu'il est possible de faire avec l'argent d'un blockbuster un film scénaristiquement parfait. Et ceci malgré une explicité pas assez presente, car les subterfuges sont nombreux, les différents niveaux de lectures le sont tout autant. Tout mène ce film au panthéon du cinéma. Des acteurs au top niveau, pas tous développés mais tous charismatiques. La musique d'Hans Zimmer, répétitive mais envoutante. Les effets spéciaux, servis avec une originalité qui dépasse beaucoup d'autres films (Ariadne qui suit un entrainement avec Cobb dans paris par exemple). L'action, toujours présente mais loin d'être indigeste. Une film rondement mené. A tel point que les spectateurs on finit par applaudir avec un petit rire comme pour dire : « voilà c que l'on attend, tu vas nous faire réfléchir avec ton film, salaud ! » Jamais vu cela auparavant. Tout ceci reflète une impression toute simple, celle d'avoir vécu un très grand moment de cinéma.
    Catherine Pavina
    Catherine Pavina

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 43 critiques

    5,0
    Publiée le 9 juin 2013
    Bon, tout d'abord le scénario est une véritable BOMBE. C'est tout simplement du grand art ! Christopher Nolan nous prouve qu'il a du génie grâce à ce scénario, à mes yeux, sans faute et ce casting à couper le souffle (Joseph Gordon-Levitt, Tom Hardy, Leonardo DiCaprio...). Ce film aborde et développe un sujet très complexe et très intéressant ce qui pousse le spectateur à réfléchir et chercher à comprendre la logique que cherche à construire Nolan au fur et à mesure du film autour d'un sujet complexe mais maîtrisé : le monde du rêve... Un chef-d'œuvre du cinéma. Nolan, je t'aime mec.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 5 août 2010
    énorme film avec un réalisateur talentueux et des acteurs prestigieux dans l' ordre Léonardo Dicaprio, Marion Cotillard, Ellen page , Joseph Gordon Lewitt et Cillian Murphy
    Nick La Main Chaude !
    Nick La Main Chaude !

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 281 critiques

    4,5
    Publiée le 22 février 2012
    En plein milieu d’un été de mascarade, exsangue de suites, de remakes et d’adaptations de série télé, il fallait bien qu’un cinéaste se démarque. Qu’il propose un scénario original et sinueux. Qu’il ose le risque face à une concurrence bedonnante, engraissée à la formule. Qu’il s’oppose au diktat du jeunisme. Ce cinéaste, c’est Christopher Nolan. Le dernier génie en date dans une longue tradition hollywoodienne qui compte des pointures comme Scorsese ou Fincher. Désormais devenu énorme, bien plus grand que le réalisateur de " Benjamin Button " en tout cas, Nolan est l’ultime sensation. Un auteur dans une industrie à fric qui manipule les dizaines de millions de dollars de budget pour toucher au meilleur sans trahir sa vision alambiquée du cinéma ; un metteur en scène, mais aussi un scénariste dont chaque script réserve des trésors enfouis et de réelles surprises. Outre " Memento " et " Le prestige ", c’est quand même le génie des deux reboots de Batman, celui qui, avec " The Dark Knight ", en 2h30 et seulement deux scènes grosses d’action, a mis l’Amérique a ses pieds. Celui-là même qui pose un nouveau jalon dans l’Histoire du cinéma américain avec " Inception ". Jalon, c’est trop fort pour vous ? Vous voulez plus de retenue ? Vous n’en aurez pas. C’est tout de même du film de l’année 2010 dont on parle. L’œuvre la plus divertissante bâtie sur un récit gigogne, forcément complexe, mais pas au point de perdre les foules dans un discours rébarbativement abscons. Le blockbuster le plus bouleversant car relatant l’une des plus belles romances jamais narrées. La production la plus spectaculaire dans ses effets spéciaux (omniprésents) sans jamais brûler nos méninges. Le film le plus dense, y compris dans sa durée de 2h30, mais qui s’amuse à rétracter le temps, comme dans l’univers des rêves qu’il explore, pour finalement ne sembler durer qu’une poignée de minutes. Thriller haletant, science fiction "matrixienne", action movie pétaradant, film catastrophe abracadabrant, love-story de légende... Inception c’est tout cela à la fois, mais tellement plus encore. Comment retranscrire en quelques mots la fluidité de la caméra de Nolan qui a encore mûri depuis " Dark Knight "? Comment communiquer sur le papier l’intensité des récits ingénieusement enchassés ? Comment faire résonner l’exceptionnelle bande-originale d’Hans Zimmer qui signe là l’apogée de sa carrière ? Et surtout comment partager le plaisir ressenti face au casting le plus royal de l’année ? Leonardo DiCaprio dans un rôle étourdissant de souffrance qui n’est pas sans rappeler le personnage qu’il campait dans " Shutter Island " (le thriller diabolique de Scorsese étant finalement très proche d’ " Inception" !). Notre Marion Cotillard internationale désormais, remarquable en femme fatale mystérieuse. Sans oublier Joseph Gordon-Levitt qui a gravi les échelons après " Mysterious skin ", ou encore Ellen Page qui ne cesse de mûrir depuis " Juno ". Sans oublier le magnétique Cillian Murphy, grand habitué de la filmographie de Christopher Nolan. Dans tout cela, on ne vous dit finalement pas grand-chose du récit, de ses rebondissements ou des effets-spéciaux démesurés dont on a un petit avant-goût dans la bande-annonce. Non, ce film-là se doit d’être découvert sur (très) grand écran sans trop en savoir à l’avance, si ce n’est, en lisant ces quelques lignes, qu’ " Inception ", c’est la promesse de recevoir une putain de claque dans la gueule avec l’envie miraculeuse de pleurer en sortant tellement la fin est belle et émouvante. A voir et à revoir !
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,5
    Publiée le 26 septembre 2015
    Comme d’habitudes et cela devient un lieu commun de l’écrire, Leonardo Di Caprio est geantissime et vampirise le film de son talent et de sa présence. Marion Cotillard dans un second rôle apporte sa beauté et sa présence discrète et mystérieuse, jeu tout en retenue qui s’incruste totalement dans ce scénario original de rêves constituant la matière même du film. Thriller, film de SF, film d’auteur, film d’anticipation, trouvailles visuelles révolutionnaires en particulier sur le plan des décors et de l’architecture en 3 D, ce film est une oeuvre à part. Le scénario est complexe, élaboré et il ne faut pas lâcher une seconde pour ne pas perdre le fil de l’intrigue entre rêve et réalité. Complexe, intelligent, novateur mais passionnant.
    Toto INF
    Toto INF

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 30 critiques

    4,5
    Publiée le 29 août 2016
    Film très populaire ayant engendré une hype légèrement pathétique. Une aventure dans l'esprit humain à voir absolument pour les quelques personnes ne l'ayant encore pas fait. Un conseil allez y sans rien savoir, la surprise n'en sera que plus grande et merveilleuse, je vous le garantis. Les autres savent déjà que c'est un excellent film au casting de choc, à l'histoire plus que travaillé, aux décors soignés, et à la bande-son qui aura imposé sa marque dans l'univers des bandes-annonces.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top