Mon AlloCiné
    Inception
    note moyenne
    4,4
    81787 notes dont 7000 critiques
    49% (3403 critiques)
    28% (1954 critiques)
    8% (590 critiques)
    6% (440 critiques)
    4% (276 critiques)
    5% (337 critiques)
    Votre avis sur Inception ?

    7000 critiques spectateurs

    miguel p
    miguel p

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2013
    J'ai de la peine pour ceux qui ont pas compris toute les nuances et les visions de ce film et qui du coup ont laissé une critique négative de ce chef d'oeuvre. Bien sûr ce film est pas facile d'accès, peut même donner mal à la tête mais quel grand 8 cinématographique. Les effets visuel sont sublime. Les acteurs très bon pour la plupart. Je peux que vous conseiller de le revoir plusieurs fois afin de saisir toutes les nuances et enfin comprendre la profondeur du récit.
    Blasi B
    Blasi B

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    un vrai chef d'oeuvre, magnifique, un suspens et une tension croissante pendant tout le film, avec des acteurs géniaux, des décors incroyable, surement le meilleur de nolan. Je suis ressortit du ciné .... éssoufler par ce voyage incroyable. C'EST POUR CE GENRE DE FILM QUE J'AIME ALLEZ AU CINEMA.
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 414 critiques

    5,0
    Publiée le 3 novembre 2014
    Nolan est vraiment un génie. On l'avait déjà entraperçu dans ces premiers films, ça s'était avéré avec The Dark Knight et ça se confirme avec Inception. Inception n'est pas un film réellement abordable, il est complexe. Cet aspect peut en dérouter certains, ceux qui oseront s'y aventurer plus d'une fois seront ravis. Nolan signe un pur chef d'oeuvre de science-fiction, mêlant habillement rêve/réalité. D'une main de maître il nous pose lentement son concept en prenant soin d'en explique toutes les subtilités afin que l'on puisse comprendre ce qu'il en ressort. Au final, Nolan en plus d'être un sacré réalisateur est aussi un sacré scénariste, car on s'étonne qu'un être humain ait pu inventer à lui tout seul tout ce stratagème du subconscient et surtout que ça puisse tenir la route. Là où d'autres ont voulu essayer et se sont littéralement vautrés, Nolan réussit brillamment, avec un talent fou, maître de son projet qu'il aura mener de bout en bout et avec un perfectionnisme tel, que son film est déjà considéré comme un chef d'oeuvre. En prime un Leo Dicaprio, comme toujours, excellent, j'ai retenue le tallent de Ellen Page (une actrice que j'aime) et la musique envoûtante de Hans Zimmer, Inception est un voyage initiatique dans un monde parallèle à ne rater sous aucun prétexte.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 083 critiques

    4,0
    Publiée le 16 mai 2016
    Un film précédé de sa réputation vu le casting et le réalisateur, qui s’octroyait une incartade entre 2 Batman, très Hollywoodien parait-il mais réussi. Très connu pour sa scène de ville qui se retourne, qui il faut l’avouer est super bien faite, et son casting de haut niveau mais habituel pour Nolan : Tom Hardy, Zimmer, Di Caprio, Cillian Murphy, Joseph Gordon Levitt, Michael Caine et Cotillard. Notons qu’on les retrouvera dans Batman Rises 2 ans plus tard et qu’il y a de nombreuses ressemblances entre ces deux œuvres, la patte des artistes est bien posée, la musique aussi puisque Zimmer reste le best. Même si l’histoire est bien trouvée elle reste, comme la trame, lourde et chiante. Faut avouer qu’à chercher toujours plus à compliquer l’intrigue, les Américains complexifient le récit à outrance sans veiller à raccrocher les spectateurs, ils justifient le tout en disant que le réalisateur est balaise et voilà. De beaux décors, belles images, FX au top, un rythme très rapide, beaucoup d’action, peu de longueurs, des coupes fréquentes (trop ?), on est vite dans le sujet. Celui-ci est trop vaste, ça part dans 2 directions : l’histoire avec l’action et les rêves, puis la psychologie et la perception de l’autre. Du coup, comme dans Total Recall, on ne sait jamais vraiment où on en est même après revisionnage. Par contre c’est bien géré car pas trop nébuleux non plus. On peut comprendre malgré que ce soit complexe et que Nolan cherche à accentuer surabondamment ce trait (entrer dans un rêve sans se faire remarquer aurait suffit déjà). Demeurent des interrogations dans un thème si alambiqué : spoiler: on ne sait toujours pas pourquoi Cobb a instillé une telle idée dans l’esprit de sa femme, juste parce que son couple bat de l’aile ? Illogique. 2 minutes lors du 2ème rêve pour buter un mec, descendre un étage, remonter, ficeler les gardes et les descendre ? Hum… c’est plus qu’un rêve là. . Enfin il faut avouer que la fin est assez devinable, même si elle est bien. Au final dommage que Nolan ait confondu film intelligent et film trop barré dans sa conception.
    Barnabus Stinson
    Barnabus Stinson

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 32 critiques

    5,0
    Publiée le 16 août 2012
    Encore un film extraordinaire de Nolan, je trouve le film dans l'ensemble proche du chef d’œuvre, non en faite c'est un chef d’œuvre sur tout les points. Les acteurs sont excellent, que dire de la réalisation magistral de Nolan et sans parler du scénario pour le quel je ne trouve pas de mot pour le qualifier tellement la qualité de celui ci est élevé mais il est vrai qu'il est peut-être un peut complexe, personnellement sa ne ma pas gêné. Pour moi, une merveille du 7 ème art.
    ServalReturns
    ServalReturns

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 201 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2012
    En quelques films, Christopher Nolan aura su s'imposer comme un grand réalisateur, aussi bien aux critiques qu'au public, notamment grâce à sa résurrection de la série Batman. Mais entre deux films de l'homme chauve-souris, il prend le temps de réaliser un projet plus personnel. LE PRESTIGE était génial, INCEPTION est encore mieux. Un scénario complexe mais cohérent, des acteurs supers -encore un grand rôle pour Di Caprio-, une musique pesante et des scènes d'action magnifiques. What else ?
    BlueSkull
    BlueSkull

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 514 critiques

    5,0
    Publiée le 5 août 2013
    Christopher Nolan nous offre de nouveau, après le génial The Dark Knight, un bijou et confirme qu'il est indéniablement le réalisateur le plus doué de sa génération. Tout simplement, une claque cinématographique, comme rarement j'en ai pris. Après l'avoir visionné, j'étais émerveillé, transporté dans cet univers parallèle des rêves, déboussolé par l'ambiguïté du dénouement. Le scénario extrêmement complexe, sans être incompréhensible, ficelé à la perfection, nous fascine d'un bout à l'autre du film. Il s'agit sûrement d'un des scripts les plus inventifs jamais conçu. Inception nous entraîne dans la mécanique de la rêverie de façon époustouflante. Résultat : deux heures et demi de film qui passent en un éclair. Des effets spéciaux grandioses, des intrigues qui s'entrecroisent sans jamais nous perdre, des acteurs au sommet de leur art (notamment Leonardo Di Caprio et Marion Cotillard mais également Ellen Page, Joseph Gordon-Levitt et Cillian Murphy), des scènes d'action extraordinaires (notamment la scène de combat avec changement de gravité qui est juste magistrale), une bande son sublime (grâce au talentueux Hans Zimmer) et des moments d'émotions intenses : cela fait de Inception, sûrement l'un des meilleurs films qu'il m'ait été donné de voir, voire le meilleur. Un film hors du commun, qui incarne de la perfection. LE chef d'oeuvre. Il est rare qu'un film me mette dans un tel état. Bravo et merci Mr. Nolan !
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 109 critiques

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2016
    Le moins qu’on puisse dire, c’est que le scénario est original. Je ne m’attendais pas à un tel sujet, ne m’étant intéressé ni au pitch ni à la bande annonce, comme à mon habitude. "Inception" fait partie de ces films qu’il faut suivre avec la plus grande attention, sans être dérangé par quoi que ce soit d’autre (téléphone, visite impromptue, ou je ne sais quoi d’autre), au risque de perdre le fil. Vous devez également éviter d’être fatigués, au risque de décrocher au point de ne plus savoir où vous en êtes entre rêve et réalité. Car c’est de ça qu’il s’agit : aller fouiner dans les rêves contenus dans le subconscient pour rendre les données concrètes, donc réelles. Oui, je sais : c’est tordu. Tordu et compliqué. A tel point qu’on ne sait pas trop discerner le vrai du faux. Mais l’intrigue est si bien menée, que le spectateur, qu’il adhère ou pas au sujet, va chercher les clés pour les trouver, en étant mis (ou presque) au même niveau que cette équipe hors du commun. Le réalisateur a un talent indéniable pour réussir à garder le spectateur devant son écran jusqu’au bout, avec cette force de narration particulièrement immersive, pour le coup pourvue de bon nombre d'explications pour rendre le tout d'une limpidité assez étonnante malgré la complexité du sujet. Un sujet pourtant casse-gueule, sur lequel un certain nombre de cinéastes s’y seraient cassé les dents dessus. Pourtant Christopher Nolan n’hésite pas à brouiller les pistes pour garder cette notion d’espionnage industriel qui sert d’outil de mise en place de l’intrigue. Car il n’est pas difficile de comprendre que l’espionnage industriel, quelle que soit la manière dont il est pratiqué, est illégal, notamment lorsqu’en plus vient se rajouter un problème d’éthique. Donc quand de telles missions viennent à échouer, il semble logique que les protagonistes soient grillés, à tel point que leur propre vie pourraient même se trouver menacées. "Inception" est donc une œuvre grandiose dans sa complexité, et je crois qu’on peut féliciter Christopher Nolan (puisqu’il a aussi écrit le scénario) d’avoir réussi à glisser de l’intimité (notamment en ce qui concerne le personnage principal) dans le récit sans perdre et/ou désintéresser le spectateur. Outre la réalisation toujours impeccable du talentueux cinéaste, "Inception" est porté par un casting d’exception, avec Leonardo DiCaprio en tête d’affiche. Ce dernier s’impose de plus en plus comme un incontournable : plus les années passent, et plus il parvient à afficher un panel de plus en plus large de sentiments à ses personnages. Dans le casting figurent d’autres noms bien connus, des véritables stars du 7ème art qui auraient pu intimider la canadienne Ellen Page. Eh bien non ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, elle n’est pas une débutante et est même très active. Elle est expérimentée, et ça se voit car elle tire son épingle du jeu avec brio, ce qui n’était pas aisé dans le sens qu’elle constitue le pivot de cette histoire un peu folle. Et que dire de la partition de Hans Zimmer ? Sans faire de jeu de mot facile, je crois qu’il a composé une musique de rêve tant elle accompagne à merveille le film, portant à la fois le suspense, renforçant le côté spectaculaire, et décuplant la dimension émotionnelle de l’histoire. Avec le recul, et après avoir vu "Inception", il semble qu’on ne peut dissocier ce long métrage ni de Christopher Nolan (à la fois réalisateur et scénariste), ni de la paire DiCaprio/Page, pas plus que de la composition de Zimmer. Alors "Inception" : rêve ou réalité ? fantaisiste ou réaliste ? Je crois que c’est un peu des deux, en parfait équilibre entre les deux concepts, quelque part entre le genre fantastique (voire science-fictionnel) et le genre plus… terre à terre. Alors, qu’on aime ou pas le sujet, et je comprends qu’on puisse ne pas aimer tant cela porte sur des choses encore mal connues à ce jour et qui ouvrent à bien des hypothèses pour certaines abracadabrantesques, on ne peut être qu’admiratifs devant la qualité de construction de l’histoire.
    Clément D.
    Clément D.

    Suivre son activité Lire ses 20 critiques

    5,0
    Publiée le 7 janvier 2014
    Christopher Nolan nous livre ici une copie parfaite d'un film mythique. D'une beauté pure et presque déroutante, Inception est un sans faute, tant pour son scénario parfait que la performance impeccable de tout les acteurs. Léonardo DiCaprio est impressionant, Ellen Page et Joseph Gordon Levitt prennent une autres dimension avec ce film. C'est clairement le film de l'année 2010 et peut etre de la décénnie.
    THE-CHECKER
    THE-CHECKER

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 467 critiques

    5,0
    Publiée le 2 avril 2016
    Nouveau chef d'oeuvre pour Nolan qui prouve une fois encore sa capacité à apporter du neuf dans une industrie saturée de reboot, remake en tout genre. Inception est tout simplement fabuleux tant à l'instar de son sujet, il empile les niveaux d'interprétation sans jamais sombrer dans l'onirisme facile propre aux réalisateurs qui n'ont en réalité rien à dire. Cobb (DiCaprio au top) est un extracteur d'idée qu'il vole à ses victimes pendant leur sommeil en s'introduisant de manière consciente dans leurs rêves tandis que l'architecture du songe est assurée par l'un de ses assistants qui s'assure par ce biais que l'individu ne perçoit pas qu'il est endormi, permettant à son complice de jouer avec le subconscient du rêveur à son insu pour obtenir les précieuses informations qu'il est venu chercher. Une activité à hauts risques qu'un puissant homme d'affaire décide d'utiliser non pas pour extraire mais pour implanter une idée: L'inception. Leur cible: l'unique héritier d'un empire entretenant des rapports difficiles avec son père mourant. Une prouesse que seul Cobb a réussi à accomplir, sur la personne de sa défunte femme dont le souvenir hante son esprit, y compris en mission. Jouant habilement sur les notions de réel et de rêve, Nolan tisse lentement sa toile pour mieux nous confronter avec nos propres certitudes. Car la puissance du film n'est pas tant dans sa complexité narrative, mais dans l'interaction avec le public par écran interposé, le héros que l'on pense être l'actif (celui qui agit sur les autres) étant en réalité le passif (le véritable sujet subissant l'inception dans le film n'étant autre que Cobb, l'objet totem pour s'assurer qu'il ne rêve pas appartenant en réalité à Mal, sa femme!) la notion de rêve dans le rêve venant appuyer cette idée que la réalité qui nous entoure n'est peut être pas celle que l'on croit (certitude que seule la mort viendra nous apporter Une fable métaphysique doublée d'un redoutable film d'action, portée tout en puissance par une bande son signée une fois de plus par Hans Zimmer! Le genre de film qui rend les gens intelligents!
    CFini27
    CFini27

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 62 critiques

    5,0
    Publiée le 26 juin 2013
    Un réel chef d oeuvre avec casting de rêve. Un très bon scénario, qui nous absorbe littéralement et nous fait voyager dans le réel et irréel, jusqu à en finir et ne plus savoir ou nous sommes. Avec un casting et une superbe interprétation de :Di caprio, Page, Levitt, Caine, Hardy, Cotillard. Et sous les ordres de Nolan, ce film restera dans les mémoires.
    yohanaltec
    yohanaltec

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2014
    C'est vraiment excellent, l'un des meilleurs films de science-fiction de ces dernières années. Le scénario d'un film n'a jamais aussi été travaillé et on ressent beaucoup d'inspiration, comme par exemple 2001. Christopher Nolan est décidément un réalisateur très doué.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 693 critiques

    4,0
    Publiée le 20 avril 2014
    Sacré film bien sûr. Nolan pourrait faire comme les autres. Un blockbuster à 200 millions de dollars aussitôt vu, aussitôt oublié. Mais les Dark Knight sont passés par là et nous ont permis de voir qu'on pouvait réaliser un film d'action doublé d'une réflexion intelligente sur le monde contemporain. Dans Inception, au risque de se couper de son public, Nolan nous offre une plongée dans notre inconscient. Dans nos rêves plus précisément. Qui est Cobb ? Que recherche-t-il ? Nolan nous tient en haleine 2h30 durant à l'aide d'effets spéciaux époustouflants et de scènes d'action incroyables dont une en apesanteur assez bluffante. Et quelle brochette d'acteur ! Leonardo Di Caprio, Ellen Page, Joseph Gordon-Levitt, Tom Hardy, Ken Watanabe, Cillian Murphy, Marion Cotillard ! Les méandres du cerveau étant insondables, n'espérez pas forcément que Nolan nous livre les clés de son œuvre avec une fin limpide comme de l'eau de roche. Le film est assez abstrait comme pouvait l'être Memento et dans une moindre mesure Insomnia. Ce qui ne plaira pas à tout le monde. Nolan ne se renie pas et ça, ça fait plaisir.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    4,5
    Publiée le 2 juin 2018
    Un film parfait en tous points, devenu une œuvre culte. Le génialissime Christopher Nolan livre avec Inception son film personnel le plus abouti. L'histoire est à mi-chemin entre science-fiction et film de braquage ; elle raconte l'histoire de Cobb, un cambrioleur du subconscient recherché dans le monde entier pour le meurtre de sa femme qu'il n'a pas commis, jusqu'au jour où Saito, riche entrepreneur, le met au défi de réaliser une inception (s'introduire dans le subconscient d'un individu pour faire germer en lui une idée) avec plusieurs coéquipiers, et qu'en cas de succès il lui donnera le pouvoir de retrouver ses enfants. Qu'on se le dise tout de suite, le gros point fort d'Inception est sans conteste son scénario : original et complexe, mais jamais ennuyeux ou en excès d'informations. L'histoire est racontée de la façon la plus claire possible. L'autre point fort du film est sa narration ; non seulement Nolan a l'intelligence de disséminer des informations passées tout au long du film spoiler: (le briefing rapide d'Arthur qui explique comment le partage de rêve est né, le flash-back de Cobb qui raconte la mort de sa femme) , mais aussi la structure-même du film permet une narration carrément énorme et unique. Je m'explique : pour réaliser cette inception, l'équipe doit pénétrer trois niveaux de rêve (un rêve dans un rêve dans un rêve). De ce fait, on a plusieurs timelines alternatives dans le film qui se superposent (mais sans jamais perdre le spectateur). spoiler: De plus, dans l'univers du film on apprend que cinq minutes en temps réel correspondent à une heure rêvée ; le temps s'écoule donc plus rapidement dans un niveau que dans le précédent, et ça le film le montre très intelligemment à l'aide de ralentis (le van qui chute du pont). Et pour parler de l'univers du film, il est juste génialissime et jouissif : on peut voir spoiler: une jeune femme bâtir des ponts, des miroirs, des portes transparentes, mais également une ville renversée défiant les lois de la physique, des paradoxes comme l'escalier de Penrose (tellement jouissif de le voir en écran), de petits objets appelés totems (qui permettent de définir si le propriétaire est ou non dans le rêve d'un autre, et non pas s'il est dans la réalité ou dans un rêve, attention à la confusion) et la bagarre dans le couloir de l'hôtel au niveau 2 parce que le van dans lequel sont les personnages dans le niveau 1 est en chute libre est juste une idée de génie (réalisée dans un vrai couloir rotatif créé uniquement pour le film !) .. En plus de ce scénario en acier trempé, le film est rempli d'émotion : la thématique principale du film est en fait le deuil spoiler: (intrigue qui se démêle petit à petit tout au long du film, jusque la révélation finale, juste géniale tant elle est riche en sens) ; cela amène à une réflexion très intéressante : faut-il accepter la réalité, aussi difficile soit-elle, ou se réfugier dans la fiction pour être heureux ? Et que dire de la réalisation de Christopher Nolan.. Le film est juste parfait esthétiquement, chaque plan du film a un rendu absolument parfait spoiler: (le moment où Cobb chute dans la baignoire au début du film !!) La bande originale d'Hans Zimmer est absolument sublime, offrant des morceaux de grande qualité (Time, 528491, The dream is collapsing, We built our own world, Infiltration) parfaitement en accord avec le film. Les acteurs sont tous géniaux : Leonardo DiCaprio est parfaitement investi dans son rôle spoiler: (la scène où il voit sa femme mourir est juste parfaite) , Marion Cotillard est intriguante et envoûtante, Tom Hardy est élégant et parfait dans son rôle du faussaire d'identités spoiler: (le plan final où il reprend son apparence, magnifique) , Ellen Page est brillante (elle représente un peu la situation du spectateur par rapport au film), Joseph Gordon-Levitt est vraiment excellent, Ken Watanabe est lui aussi très convaincant, tout comme le génial Michael Caine dans son petit rôle. Je ne sais pas quoi dire de plus, Inception est peut-être l'un des meilleurs blockbusters de ces dernières années, et il n'est pas loin d'être mon film préféré. Tout est là pour passer un moment de cinéma rare et parfait : scénario original, narration entraînante, caractérisation de personnages absolument géniale, scènes d'action incroyables, décors et costumes qui déchirent. Un film à voir absolument (si cette critique ne vous a toujours pas convaincu, je le répète encore une fois : foncez), à posséder en DVD, en Blu-ray et à voir et à revoir régulièrement !
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juillet 2010
    Christopher Nolan est-il humain ? C’est la question qu’on est en droit de se poser au vu de l’incroyable degré de qualité affiché par chacun de ses films, du troublant "Memento" au monstrueux "The Dark Knight", en passant par de petits bijoux comme "Le Prestige". Aucun genre ne semble résister au génie anglais, que ce soit l’adaptation de comics, le remake ou le film en costumes. Avec "Inception", Nolan signe un nouveau chef-d'oeuvre et revient à ses premières amours puisqu’il s’agit d’un scénario original (comme pour "Memento"), soit un produit extrêmement rare de nos jours à Hollywood. Et quel scénario ! En prenant les rêves comme thème central, le réalisateur sait qu’il peut se permettre toutes les folies mais a l’intelligence de ne pas céder aux sirènes du délire visuel façon "L’Imaginarium du Docteur Parnassus" pour, au contraire, nous livrer une vision particulièrement crédible dans laquelle chacun se reconnaitra (les ellipses d’une scène à l’autre, le rêveur qui ne sait pas comment il est arrivé là, le temps qui s’écoule beaucoup plus lentement que dans la réalité...). C’est ce sérieux dans le traitement du rêve qui donne toute sa légitimité au film et qui permet de faire avaler au spectateur cette histoire d’extraction de secrets enfouis dans le subconscient et de fabrication de rêves sans se poser la moindre question. Nolan ne se limite cependant pas à raconter une simple histoire puisqu’il brouille constamment la frontière entre réalité et rêves, obligeant le spectateur à douter constamment de ce qu’il voit à l’écran. A ce titre, la conclusion du film est l’une des meilleures fins qu’il ait été donné de voir au cinéma depuis bien longtemps (le plan final sur la toupie est ouvert à toutes les interprétations et devrait alimenter pas mal de débats entre amis) et peut potentiellement remettre tout l'intrigue en cause. Un tour de force exceptionnel que Nolan a appuyé par son irréprochable mise en scène avec un sens de l’esthétisme toujours aussi marqué, un rythme incessant, une BO magnifique et utile à l’intrigue (l’indispensable et emphatique Hans Zimmer), des plans à couper le souffle (la scène dans le couloir est un modèle du genre), des références notables (on pense à "Matrix" bien sûr mais aussi à "Mission Impossible" et aux "James Bond"...) et une résistance salvatrice aux effets spéciaux numériques au profit d’effets "à l’ancienne", qui donne une authenticité inespérée au film. Mais Nolan a un autre talent : sa capacité à s’offrir un casting de rêves sans pour autant piocher dans les super-stars du box-office et à transcender ses acteurs en les dirigeant d’une main de maître. Autour du monstrueux Leonardo DiCaprio (qui s’est fait la tête de Nolan pour l’occasion et qui prouve une fois son exigence payante dans le choix de ses rôles) en héros torturé, on retrouve la mystérieuse Marion Cotillard en amour perdue, l’opiniâtre Ellen Page en architecte, l’excellent Joseph Gordon-Levitt en organisateur, l’amusant Tom Hardy en faussaire sans oublier les fidèles de réalisateur Cillian Murphy, Ken Watanabe et Michael Caine. Un casting fantastique et surtout des personnages fouillés qui trouvent tous quelque chose à se mettre sous la dent. Que dire de plus si ce n’est qu’avec un tel pitch et une telle richesse visuelle, on s’étonne que le film soit si accessible (contrairement aux délires pseudo-intellos d’un David Lynch). Une preuve supplémentaire de l’incontestable génie de Christopher Nolan qui s’avère une fois de plus être le plus grand réalisateur actuel et, à tout le moins, le seul à allier richesse scénaristique et très grand spectacle. Et dire que son prochain film est le 3e Batman...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top