Mon AlloCiné
    Inception
    note moyenne
    4,4
    81748 notes dont 7000 critiques
    49% (3403 critiques)
    28% (1954 critiques)
    8% (590 critiques)
    6% (440 critiques)
    4% (276 critiques)
    5% (337 critiques)
    Votre avis sur Inception ?

    7000 critiques spectateurs

    dougray
    dougray

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juillet 2010
    Christopher Nolan est-il humain ? C’est la question qu’on est en droit de se poser au vu de l’incroyable degré de qualité affiché par chacun de ses films, du troublant "Memento" au monstrueux "The Dark Knight", en passant par de petits bijoux comme "Le Prestige". Aucun genre ne semble résister au génie anglais, que ce soit l’adaptation de comics, le remake ou le film en costumes. Avec "Inception", Nolan signe un nouveau chef-d'oeuvre et revient à ses premières amours puisqu’il s’agit d’un scénario original (comme pour "Memento"), soit un produit extrêmement rare de nos jours à Hollywood. Et quel scénario ! En prenant les rêves comme thème central, le réalisateur sait qu’il peut se permettre toutes les folies mais a l’intelligence de ne pas céder aux sirènes du délire visuel façon "L’Imaginarium du Docteur Parnassus" pour, au contraire, nous livrer une vision particulièrement crédible dans laquelle chacun se reconnaitra (les ellipses d’une scène à l’autre, le rêveur qui ne sait pas comment il est arrivé là, le temps qui s’écoule beaucoup plus lentement que dans la réalité...). C’est ce sérieux dans le traitement du rêve qui donne toute sa légitimité au film et qui permet de faire avaler au spectateur cette histoire d’extraction de secrets enfouis dans le subconscient et de fabrication de rêves sans se poser la moindre question. Nolan ne se limite cependant pas à raconter une simple histoire puisqu’il brouille constamment la frontière entre réalité et rêves, obligeant le spectateur à douter constamment de ce qu’il voit à l’écran. A ce titre, la conclusion du film est l’une des meilleures fins qu’il ait été donné de voir au cinéma depuis bien longtemps (le plan final sur la toupie est ouvert à toutes les interprétations et devrait alimenter pas mal de débats entre amis) et peut potentiellement remettre tout l'intrigue en cause. Un tour de force exceptionnel que Nolan a appuyé par son irréprochable mise en scène avec un sens de l’esthétisme toujours aussi marqué, un rythme incessant, une BO magnifique et utile à l’intrigue (l’indispensable et emphatique Hans Zimmer), des plans à couper le souffle (la scène dans le couloir est un modèle du genre), des références notables (on pense à "Matrix" bien sûr mais aussi à "Mission Impossible" et aux "James Bond"...) et une résistance salvatrice aux effets spéciaux numériques au profit d’effets "à l’ancienne", qui donne une authenticité inespérée au film. Mais Nolan a un autre talent : sa capacité à s’offrir un casting de rêves sans pour autant piocher dans les super-stars du box-office et à transcender ses acteurs en les dirigeant d’une main de maître. Autour du monstrueux Leonardo DiCaprio (qui s’est fait la tête de Nolan pour l’occasion et qui prouve une fois son exigence payante dans le choix de ses rôles) en héros torturé, on retrouve la mystérieuse Marion Cotillard en amour perdue, l’opiniâtre Ellen Page en architecte, l’excellent Joseph Gordon-Levitt en organisateur, l’amusant Tom Hardy en faussaire sans oublier les fidèles de réalisateur Cillian Murphy, Ken Watanabe et Michael Caine. Un casting fantastique et surtout des personnages fouillés qui trouvent tous quelque chose à se mettre sous la dent. Que dire de plus si ce n’est qu’avec un tel pitch et une telle richesse visuelle, on s’étonne que le film soit si accessible (contrairement aux délires pseudo-intellos d’un David Lynch). Une preuve supplémentaire de l’incontestable génie de Christopher Nolan qui s’avère une fois de plus être le plus grand réalisateur actuel et, à tout le moins, le seul à allier richesse scénaristique et très grand spectacle. Et dire que son prochain film est le 3e Batman...
    baldou136
    baldou136

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 232 critiques

    5,0
    Publiée le 21 juillet 2010
    Venant de Mr. Nolan on ne pouvait s'attendre qu'a un chef d'œuvre. La performance des acteurs est stupéfiante et le scenario extrêmement recherché. Bref, le film est sublime.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 437 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2013
    Inception : Un film d’exception que je qualifie directement de chef-d’œuvre qui deviendra vite culte. Ce film est juste un énorme coup de cœur car j'ai été bluffé, impressionné par ce film construit comme un rêve. Encore une fois, le génie, le talent et l'imagination de Christopher Nolan font des merveilles. Car, on a le droit à une réalisation magistrale, une mise en scène travaillée, soignée et redoutablement efficace, avec des plans de camera vertigineux, somptueux et bien construit (dans l'hôtel, les plans de camera inversée: c'est juste énorme) et des panoramas sont juste magnifiques. Et les décors sont très variés (Paris, neige, ville réel et imaginaire….). Vraiment excellent boulot, bravo à lui et son équipe. Ensuite, quand le réalisateur écrit le scénario, c’est souvent gage de qualité et ça l’ai dans ce film. Le scénario est passionnant, captivant. Le mélange parfait entre complexité, inventivité, intelligence et originalité. Vraiment, la maitrise du scénario est parfaite. Et comme tous les films de Christopher Nolan, un scénario à multiple interprétations et ça j'adore (car le film est interactif et donc, on aime le revoir pour en savoir et découvrir plus). Et les acteurs sont juste énormes : très convaincants et inspirés, vraiment bravo à tous. Et le casting est en platine : Leonardo DiCaprio plus charismatique que jamais, Marion Cotillard, Ellen Page, Cillian Murphy… Et les musique signé Hans Zimmer sont juste magnifiques et collent parfaitement a l'univers et l'ambiance du film. Voila, un film qui vous met une claque, un film comme on en voit rarement. Un film à voir absolument car c’est une pure merveille et un pur chef-d’œuvre.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 1 août 2014
    Inception est extrêmement rigolo car il joue sur plusieurs niveaux de flatulences qui s'imbriquent entre elles jusqu'à former une épaisse couche puante au fumet particulièrement savoureux pour tous les amateurs de grand n'importe quoi. On a donc droit aux discours éructés de différents personnages inintéressants qui tentent de nous faire croire que leur quête du pet caché enfoui dans l'esprit d'un milliardaire a un quelconque intérêt. Le tout accompagné de pétarades bien senties, notamment certaines au ralenti, qui remettent en perspective les records récents du pet le plus long. Il y a malheureusment fort à parier que les rémanences nauséabondes du film imprègnent durablement nos nasaux sensibles en ces périodes de disette. Au final, un pet mouillé.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 295 critiques

    5,0
    Publiée le 14 mai 2011
    "Scénario" est le premier mot qui me vient quand je pense à Inception. MAGISTRAL.
    vincenzobino
    vincenzobino

    Suivre son activité 83 abonnés Lire ses 207 critiques

    5,0
    Publiée le 7 avril 2013
    Nolan est un pur génie. Déjà avec the Dark Knight, il en mettait plein la vue, mais la les superlatifs manquent. Sans conteste LE FILM EVENEMENT de la décennie. Et le duo d'actrices est juste fabuleux. A voir...
    artis
    artis

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2011
    Ma première pensée après avoir réussi à terminé de regarder ce film (je me suis endormi la première fois..) a été : Suis-je le seul à ne pas avoir accrocher ? Je vois que non, OUF ! Prétentieux au possible, comment tant de gens peuvent mettre 4 étoiles à un tel film alors que je reste persuadé que 90% des gens n'ont fichtrement rien capter ? Mystère... J'imagine que la scène ou Paris se repli sur elle même en a convaincu au moins les 3/4. En revanche ce dont je suis sûr c'est qu'un débat avec un fan de ce film donnera une avalanche de "C'est pas faux" en mode Perceval... Il y a vraiment d'autres perles bien moins aguichantes et prétentieuses à regarder avant de vouloir perdre plus de 2h de son temps !
    tony A.
    tony A.

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    0,5
    Publiée le 30 septembre 2012
    J'aime les films oniriques, symboliques voire prise de tête, comme ceux de Lynch (eraserhead surtout) Cronenberg, j'ai adoré les animés de satochi Kon comme Paprika et Perfect Blue qui sont remplie de mises en abîme, de schizophrénie et de rêves. Et j'apprécie énormément Christopher Nollan (les batman ou Memento) mais là, rien à faire, j'ai vu ce film deux fois entiérement, et trois autres fois où j'ai littéralement pèté un cable au bout d'une demi-heure. L'idée de départ est géniale, tout comme certain acteurs comme Cillian Murphy ou Ellen Page mais je ne me sens pas du tout absorbé dans un univers de rêve, plutôt dans un montage de super production élitiste où tout est toujours froid et où chaque plan est semblable au précédent. Si l'on ai dans un rêve, où est la magie, où est la psychanalyse, les cauchemars, les fantasmes ?? Les personnages sont creux, le héros est l'expert le plus incompétent qui soit, les dialogues pleins de snobisme, les symboles sont cool mais vraiment pas essentiels, l'intrigue est inutilement complexe se qui la rend incroyablement longue, les effets spéciaux sont splendides mais servent un scénario idiot. En fait, la deuxième partie du film est assez supportable car ça fait plus blockbuster, mais le point de départ (un rêve imbriqué dans un rêve imbriqué dans etc....) je l'ai trouvé stupide. Et à partir de là plein de règles étrangement idiotes s'ajoutent et essayent de donner de la substance à l'idée première : le temps qui ralentit un peu plus dans chaque niveau de rêve, l'item, l'architecte du rêve que le subconscient déteste, les limbes. Je n'avale pas. La première heure ne sert qu'à analyser, approfondir, expliquer toutes ces règles bizarres, pour qu'elle rentrent bien dans mon crâne, que je les assimile. Ridicule et prétentieux ! La réaction des gens quand j'exprime mon dégout est assez haïssable. C'est souvent les mêmes phrases qui reviennent : " Pourtant c'est un film très intelligent !.... C'est pas un film fait pour tout comprendre dès la première vision... Il faut réfléchir... Mais t'as rien compris...." Pour moi (et j'imagine parfaitement qu'on puisse penser le contraire) ce long métrage possède trop de dialogues pseudo-scientifiques pour être du cinéma d'auteur juste symbolique ; mais est aussi beaucoup trop prétentieux pour être un simple blockbuster. Ce film est une vraie insulte à l'intelligence des spectateurs ! (mais c'est juste mon avis)
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 616 critiques

    3,0
    Publiée le 29 juillet 2010
    Judicieuse tentative d’allier film d’auteur et film d’action, Inception est conçu comme un jeu vidéo qui use et abuse, en les sublimant, des grosses ficelles hollywoodiennes inhérentes à ce type de spectacle. Personnages recrutés comme pour un braquage, raccourcis scénaristiques malvenus, scènes d’action interminables inutiles, effets spéciaux numériques réussis, longue explication (séquence à Paris) via la novice Ellen Page pour ne pas perdre le spectateur en route puis plusieurs scènes oniriques qui s’entremêlent plus ou moins habilement… Tout ceci est millimétré afin de laisser libre cours aux pensées de chaque spectateur qui pourra y voir mille choses et être finalement assez satisfait. On pense bien évidement à Matrix, James Bond, Mulholland Drive et d’autres classiques, mais le film de Christopher Nolan n’atteint jamais la cheville des ses références. Même s’il se place incontestablement à un haut niveau technique, le jeu des acteurs, la musique assourdissante et le scénario invraisemblable gâchent notre plaisir. Et Inception se révèle globalement une déception !
    j e f
    j e f

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 15 octobre 2014
    Un grand film ! Chef d'oeuvre ! Des acteurs merveilleux (mais j'ai un peu de mal avec Cotillard même si son personnage est important), un scénario virtuose et assez complexe, des plans magnifiques sans CGI a tout va et cette B.O excellente et magnifiquement maitrisée par un Hans Zimmer au summum de sa forme. L'alternation entre la réalité et le rêve est excellente et aurait très bien pu être lourde a souhait. Christopher Nolan prouve qu'il est un grand réalisateur qui reste modeste malgré tout (il me reste Memento, Insomnia, Following et Le Prestige dans sa filmo que je dois voir). Ce plan final est aussi magnifique. Mais pour comprendre l'étendue du film, il faut le voir sans mettre pause et le voir plusieurs fois. Mais magnifique film. Chapeau Nolan !
    Ciemonde
    Ciemonde

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 98 critiques

    1,0
    Publiée le 11 mars 2011
    Haaaaaa..... Que dire de ce film? Je crains d'en froisser quelques uns si je dis ce que j'en pense... Mon premier Nolan, que je crois bien décevant. Moi qui m'attendais a une œuvre hors du commun (c'est dire...), je me retrouve avec un pseudo Matrix à la sauce blockbuster. Bien sur l'idée de départ est tout a fait originale, et on pouvais s'attendre à un film d'une envergure impensable! Mais non, tout l'ensemble reste plat, et ne décolle a aucun moment! Le jeu de Di caprio d'habitude si prenant, est monolithique d'un bout à l'autre, sans jamais s'égarer, sans jamais rien bousculer ( ce qui est, soit dit en passant profondément ennuyant). Certes certains effets spéciaux valent la peine d'êtres vus, mais mis à par cela... pourquoi diable faire un film si mal réalisé? Telle est la question. Insignifiant d'un bout a l'autre, ce film doit donner à certains l'impression de réfléchir, ou de comprendre quelque chose. Pourtant mes amis j'ai l'immense regret de vous annoncer qu'il n'y a aucun sens profond et véritable dans ce que vous voyez là. Haaaa... douleur de douleur... Un cour instant j'ai bien cru m'endormir. De telles longueurs sont intolérables. Surtout lorsqu'elles n'ont aucune signification propre et qu'elles ne servent en rien à l'intérêt du film. Mais ne nous égarons pas sur de tels sentiers.. Par ailleurs en sortant de la salle de cinéma, j'ai trouvé quelque chose d'assez drôle voyez vous.. Chaque personne présente dans la salle c'est posé l'unique et même question : "Mais à la fin la toupie elle tombe ou pas??" Je me croyais sur le point d'éclater de rire, voilà a quoi se résume le cinéma de nos jours.. Quelle tristesse. Bien, je crois en avoir fini...
    ragingbulworth
    ragingbulworth

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 106 critiques

    2,0
    Publiée le 2 juillet 2012
    Aujourd'hui, on dirait que la mode est de faire des films au scénario compliqué, pour que les personnes qui le comprennent se croient intelligentes et du même coup apprécient le film. Ici, trop d'histoires sont entremêlées. Hormis les effets visuels à couper le souffle, la réalisation manque un peu de style, contrainte de nullité pour des raisons commerciales. Le thème de l'histoire a déjà été largement évoqué au cinéma. Peut-être le pire film de Christopher Nolan, un grand réalisateur, mais tout de même à voir.
    Raw Moon Show
    Raw Moon Show

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 536 critiques

    2,0
    Publiée le 22 août 2013
    Liberation apportait lors de sa sortie en salles un commentaire éclairé sur ce qui ne fonctionne pas du tout dans Inception : La phrase d'Hitchcock "il vaut mieux partir du cliché que d'y arriver" illustre bien le trajet inverse de Nolan dans son délire : on démarre fort sur une dislocation assez époustouflante des traditionnelles scènes d'exposition et on termine en blockbuster plutôt balisé, entre John Woo et James Bond. Idée de départ appétissante puis Nolan n'en fait rien. Le problème de ce film visuellement ébouriffant c’est le traitement qu’il propose pour entrer en profondeur dans les rêves. La structure est apparente, les fils visibles d’un scénario qui par définition est tout sauf une matière à rêver. Carré, démonstratif, conclusif. Dramatiquement terre à terre comme les bonnes vieilles intrigues d'un célèbre agent secret. Or à vouloir rationnaliser à outrance un rêve, on finit par le tuer. C'est inévitable quand on le débarrasse de son mystère, autant dire de sa raison d'être. C’est pour ça qu’Inception reste un petit casse-tête qui vole en rase-motte quand Mulholland Drive et tant d'autres nous font tutoyer les étoiles…
    Benoît L.
    Benoît L.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 7 août 2012
    La critique de Arthur de Bussy résume tout : ". « Un film qui, loin d'être intelligent, n'est que l'idée que se fait un imbécile d'un film intelligent » "
    Krys Alide
    Krys Alide

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 9 critiques

    0,5
    Publiée le 4 août 2010
    Si j’étais mauvais poète, je dirais qu’Inception rime avec déception… en fait, pas tant que ça, car je ne m'attendais pas à mieux, donc je ne suis pas déçu. Oui, le film est une assez grosse merde. Les vingt premières minutes sont assommantes et découragent d'emblée : confusion et précipitation sont les maîtres mots. Il y a vers le milieu du film un moment où l'on est captivé brièvement, et puis cela retombe lamentablement. Il faut dire que, sur 2h28 de métrage, il y a une bonne moitié de pan-pan, des fusillades à papa, des explosions en-veux-tu-en-voilà et des écroulements de gratte-ciel, qui veulent exploiter un reste de sensibilité 11-septembrale. De l’« action » donc, histoire de détendre, à échéance régulière, le spectateur. Car le film sollicite un peu trop nos méninges par des hypothèses pas toujours cohérentes ni crédibles, tournant autour de l’idée qu’on peut accéder en groupe à l’inconscient de tout individu, comme si on allait dans un Disneyland. Après tout, pourquoi pas ? C’est fun à la base, mais la bonne idée malheureusement est gâchée. Tout d’abord, on aurait pu imaginer que les rêves violés soient plus surréalistes, plus sensuels, plus zen – oniriques, quoi. Mais non : à chaque « niveau », il faut de la castagne, car la castagne, on le sait, c’est un beau spectacle et elle convoque un large public, qui ne serait pas content si, pour un billet payé par carte illimitée, il n’était pas servi d’une dose minimale d’armes à feu et de combat. Certes, on nous fait voyager autour du monde, mais on ne comprend trop pourquoi, sauf à vouloir épater la galerie : Paris, Mombasa, Kyoto, Sydney, la Californie… ça sent quand même le vieux James Bond. Pour équilibrer cette agitation brouillonne, le tout est nappé d’une bonne grosse musique, qui se la joue « là, on vit quelque chose d’intense », sans laquelle, c’est vrai, la supercherie éclaterait au grand jour. Touche finale dans cette recette marketing : notre Mall nationale – quel curieux prénom d’ailleurs ! Telle l’Adrian de Rocky, Marion Cotillard est censée apporter une touche indispensable de romantisme préfabriqué au film. Ange ou démon ?, on se fout de la réponse. C’est d’abord un personnage fantomatique, aussi spectral et vide de dimension humaine que tous les autres personnages. On n’attendait pas mieux de Marion Cotillard, qui au moins ne fait pas le faux-pas d’être trop présente à l’écran. Je signale que les hommes du film semblent tous être coulés dans le même moule : tous affichent des certitudes sans faille, la confiance inébranlable dans leur intelligence suprême et dans leur physique de gars castés pour un film à envergure mondiale. Tous ont un petit excès de testostérone qui les pousse parfois à être taquins, voire un poil agressifs... Tom Hardy est l’archétype même du mec con à la Inception. Tom, si tu me lis, ton accent est incompréhensible, apprends à articuler, il ne suffit pas d’avoir une barbe naissante pour faire carrière au cinéma. Joseph Gordon-Levitt est, lui, très mignon et nage bien dans les couloirs. Quant à DiCaprio, il fait son boulot ; il mérite sans doute des rôles moins superficiels (je dis ça pour être gentil mais je m'en tape). Au passage, on se demande pourquoi il ne se réveille pas lorsque le van tombe à l’eau : grosse incohérence sans doute acceptée pour faire un clin d’œil au début de l’acteur de Titanic, où déjà il se complaisait dans son inconscience aquatique. Chaque fois qu’un film est aussi long, on se dit que le montage a dû être un vrai carnage et, dans le cas d’Inception, c’est sans doute le problème principal. Cette histoire aurait mieux convenue à une série d’au moins douze épisodes, qu’à un film dans lequel on essaie de tout caser, comme dans une valise prête à craquer. Sans doute, des éléments de justification qui rendraient l’ensemble plus crédible ont dû être élagués, et certains détails paraîtraient moins arbitraires. Mais les dés sont jetés : Inception est juste un exercice réussi d’art pompier. Il utilise les ficelles d’un vieux cinéma, et ne crée rien. Il évoque le genre Western pour tout ce qu’il expose de bêtise virile. Il n’a aucune sincérité et beaucoup de prétention.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top