Mon AlloCiné
    Snipers, tireurs d'élite
    note moyenne
    2,5
    208 notes dont 47 critiques
    9% (4 critiques)
    4% (2 critiques)
    28% (13 critiques)
    23% (11 critiques)
    34% (16 critiques)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Snipers, tireurs d'élite ?

    47 critiques spectateurs

    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 398 critiques

    2,5
    Publiée le 28 juillet 2017
    Ne s’éloignant pas des intérêts mafieux ou policiers, Dante Lam, cette fois-ci accompagné de Wai Lun Ng, revient dans un thriller pour le moins maudit. Après son raisonnable « The Triad Zone », il échoue sur un malheureux scandale, l’obligeant à remonter son récit pour un résultat assez alarmant. On ne peut lui reprocher ce blâme, cela viendra plus loin. Ce qui inquiète tout de même, c’est cette cruelle obsession à vouloir rendre son récit réaliste au possible. Il se heurte ainsi dans une écriture fastidieuse de ses personnages, peu engagés et peu convaincants. Mais revenons à la faute technique. Chen Xinwei, alias OJ dont l’interprète Edison Chen fait polémique, est d’un brouillon absolu. L’acteur en question s’est donc vu amputer d’un temps considérable à l’écran, qui aurait répondu à nos attentes, sans doute. Il n’a pas de profondeur, ni émotionnelle ni fraternelle dans ce que l’on tend à nous enseigner. On ne parle que dans le vent et rien ne viendra appuyer les départs d’idées qui sont exploitées. OJ est le plus jeune de toutes les grandes figures de l’intrigue. Il est censé évoluer techniquement et mentalement. On ne fait que la moitié du parcours, en délaissant maladroitement la valeur humaine. Cela se lie sur le malheureux montage, couvrant de honte sans jamais étouffer ce manque de dignité qu’on lui reproche souvent… Quant à ses collègues snipers, Fang Keming, alias Hartman (Richie Ren), est son instructeur et paternel aussi bien dans le monde professionnel que privé, du moins spirituellement parlant. On y apprend des notions de distance et de tir que les tireurs d’élite doivent entretenir avec efficacité. La compétence d’un sniper réside ainsi dans la possibilité d’intervenir d’un seul coup de gâchette pour changer la donne. Un ordre, une balle, une vie selon son bon jugement, car le seul à la commande du résultat est bien le technicien derrière l’instrument. Hartman pose ainsi des bases techniques qui réconforte la lecture plutôt engagée et ferme d’une discipline qui inspire l'état d’âme de chacun. Mais bien qu’il insuffle la droiture rigide et bornée, il dégage un passé qui le rattrape. Ce passé c’est Jing/Ching, alias Lincoln (Xiaoming Huang). Fraichement redécouverte dans une passion meurtrière pour la vengeance. Pour les mêmes raisons évoquées précédemment, il n’interpelle aucunement l’humain avant la machine à tuer. Ce que l’on retient de lui n’est que poudre et poussière. Alors qu’il est le fil conducteur d’un récit, fragilisé par sa banalité, on n’exploite que la folie qui s’en dégage. Un démon est à l’œuvre, sans sa jamais prendre soin d’installer des motivations convaincantes. De même que son talent particulier pour le tir, on ne pousse pas assez son développement au maximum. Son sort, comme chacun des membres de l’équipe est anticipable au plus haut point. Alors que la tension et le rythme font parfois leur boulot, le reste ne suit pas et on ressort dubitatif devant un ensemble confus. Ainsi, « Snipers » met en avant la justice élémentaire. Tout ne dépend que de l’homme derrière son instrument et sa décision de servir une cause juste ou non. On étudie ce que le rapport humain entre frères d’armes peut engendre, lorsque qu’un conflit challenger vient perturber une symbiose parfaite. Ce qui est dommage ici, c’est que l’on met en avant des personnalités et des individualités qui tiennent du talent. On aurait préféré une lecture plus fine quant à la gestion d’une équipe de tireur d’élite, où une communion autour de leur mission leur donnerait une meilleur inspiration qu’une trame banale, où l’action déferle comme une mitrailleuse en surchauffe. Le potentiel est partiellement handicapé par le montage fastidieux mais le réalisateur oublier d’exploiter son message clé, à savoir la fraternité. Il l’étouffe dans un flot d’affrontements qui se retrouvent décousus et inefficaces de bout en bout, malgré la bonne inspiration !
    Henrico
    Henrico

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 597 critiques

    1,0
    Publiée le 16 juillet 2010
    Les scènes d’action sont filmées avec une grande sophistication. Le scénario dans l’ensemble ne manque pas d’intérêt. Le problème vient surtout que la structure narrative conjointement choisie par Dante Lam et Wai Lun Ng est brouillonne, les dialogues, ronflants et peu recherchés. Quand à la voix off, elle est grandiloquente, presque puérile. Très décevant.
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 2 449 critiques

    2,5
    Publiée le 27 janvier 2011
    A sa sortie de prison, un ancien tireur d'élite injustement accusé d'une bavure décide de regler ses comptes... La mise en scène bien energique de Dante Lam est, pour moi, la plus grosse qualité de ce thriller asiatique. Certaines séquences sont en effet très intéressantes à suivre - notamment celle se déroulant dans un ascenseur - et l'interprétation du casting est dans l'ensemble satisfaisante, ce qui fait que l'on a pas le temps de s'ennuyer. A découvrir donc pour ls aficionados du cinéma d'action hong-kongais.
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 4 846 critiques

    1,5
    Publiée le 6 novembre 2012
    Snipers, tireurs d'élite vaut essentiellement pour ses scènes d'action qui sont pour la plupart époustouflantes mais le reste du film est vraiment désintéressant à cause d'un scénario très mal écrit ne parvenant pas à donner un vrai caractère à ses personnages. Le style démonstratif de Snipers, tireurs d'élite fait dans la lourdeur par moment notamment les 10 premières minutes qui font presque songer à un clip pour vanter les mérites des tireurs d'élite "Engages-toi l'ami c'est plus fun d'exploser la caboche des voyous que de pianoter sur la calculatrice du comptable".
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    3,0
    Publiée le 23 février 2011
    Un scénario sans grand intérêt qui devrait néanmoins divertir ceux pour qui le métier de tireur d'élite a ce petit quelque chose d'hypnotisant.
    darkvash
    darkvash

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 719 critiques

    1,0
    Publiée le 27 avril 2010
    Une bonne idée de départ mais mal exploitée et à la fin on se retrouve avec un film qui a un gout d'inachevé et une réalisation pas toujours égale. Dommage.
    meglio
    meglio

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 101 critiques

    3,0
    Publiée le 26 février 2012
    Film lent et pas très compréhensible, quelques scènes sympa !
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 343 abonnés Lire ses 2 086 critiques

    1,0
    Publiée le 11 février 2013
    J'ai pas aimé j'ai pas du tout accroché à l'histoire je me suis ennuyé du début à la fin.
    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 187 abonnés Lire ses 4 366 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juillet 2010
    Après avoir était déçu du film The Twins Effect, je tente un deuxième du réalisateur Dante Lam, et là cette fois je suis sur de l'excellent. L'histoire est assez simple mais la réalisation est solide, on est devant une démonstration aussi riche qu'un Michael Bay. Ralenti, écran splitté, plan de caméra nerveux. Les acteurs sont correct, rajouter à cela des armes à tomber par terre. Snipers - tireurs d'élite prend réellement forme sur le dernier quart d'heure pour un final tonitruant et jouissif avec 10 snipers contre 1 qui décide de se venger pour cause de rancoeur. Rien que pour ça le film vaut le coup, c'est digne d'un jeu vidéo en live, reste à vous mettre ça à fond les watts.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 1 944 critiques

    1,5
    Publiée le 19 août 2016
    Alors oui, c'est bien beau de s'extasier sur le fabuleux cinéma HK mais il ne faut pas oublier que ça reste une industrie qui pond pas mal de blockbusters aussi cliché que son pendant Hollywoodien et "Snipers" en est l'illustre exemple. Si la mise en scène est très esthétique et les images soignées, D. Lam reste un tâcheron qui met en scène n'importe comment les fusillades, multiplie les ralentis tape à l'œil sur les torses luisants de ses interprètes aussi expressifs que des cailloux et qui jouent des personnages sans grand relief sans oublier des placements produits assez honteux et voyants. Il y a quelques points intéressants dans le scénario mais tout cela reste très pénible dans des dialogues pompeux et parfois sans aucun sens, les scènes d'action sont le plupart du temps moyennes et si le final nous fait un peu vibrer, il reste dans les canons du genre. C'est pété de thune mais ça manque grandement de personnalité. D'autres critiques sur
    SuperMadara
    SuperMadara

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 934 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mars 2011
    Un petit film d'action a la sauce hong-kongaise dans la droite lignée des maîtres que sont John Woo ou Johnnie To . Des acteurs souvent a côté de la plaque , une musique dramatisés au maximum mais l'intérêt principal du film est bien sauvé : La mise en scène des gunfights est intéressante , moins intensive que celle de Woo mais qui garde un dynamisme et une violence réussi , j'ai eu quelques montés d'adrénaline que le cinéma d'action asiatique sait procurer au spectateur (Comme le cinéma Américain , mais en un peu moins bien) . C'est pas mal , et si ca passe un jour a la TV regardez-le comme ca pour un bon petit moment d'action .
    Jérôme H
    Jérôme H

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 2 295 critiques

    3,0
    Publiée le 18 juillet 2010
    Bon film d'action utilisant au mieux le sniper tant dans les scènes d'actions que dans la formation et le mental des hommes. Quelques sénes de bravoure et qqs dialoguent permettant de garder une mise en scène correct.
    totoro35
    totoro35

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 787 critiques

    1,0
    Publiée le 18 janvier 2011
    Un film d'action correctement torché (malgré quelques effets de style agaçants) mais quelconque et ennuyeux, qui ne tire jamais le maximum d'un postulat séduisant.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 701 critiques

    3,5
    Publiée le 23 juin 2018
    C'est moins survolté que Viral Factor. J'avais en tête le premier Sniper de Luis Llosa avec Tom Berenger. Un duel de snipers dans une jungle moite avec un dictateur à abattre. Pas du tout. C'est plutôt un thriller urbain. Une histoire de vengeance entre un sniper hyper doué lâché par sa hiérarchie après une prise d'otage ayant mal tourné et ses anciens collègues. Cet aspect compétition est assez bien mis en valeur. Bien que pour moi, faire mouche à six cents mètres au lieu de cinq cents mètres, c'est du pareil au même. C'est une réelle performance. De là à en devenir une obsession...Aspect compétitif donc et pédagogique. Deux visions du snipe s'affrontent. Là encore, pas sûr qu'on en trouve une application dans notre vie quotidienne. Mais c'est intéressant, documenté, on apprend plein de choses. Et la fin est assez bien fichue. J'y ai reconnu un peu de Full Metal Jacket et de Heat. Hormis quelques longueurs, c'est encore un bon film d'action que nous livre Dante Lam.
    dai72
    dai72

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 1 630 critiques

    1,0
    Publiée le 5 janvier 2011
    Un film d'action assez lent, très confus. Les scènes d'action sont pas mal mais l'ensemble du film n'est pas à la hauteur, on décroche très vite, on ne rentre jamais vraiment dans l'histoire et il est très difficile de s'attacher aux personnages car ils ne sont pas soignés ou exposés. Bref, c'est loin d'être intéressant !!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top