Notez des films
Mon AlloCiné
    Lucie Aubrac
    note moyenne
    2,9
    483 notes dont 38 critiques
    répartition des 38 critiques par note
    5 critiques
    10 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    7 critiques
    0 critique
    Votre avis sur Lucie Aubrac ?

    38 critiques spectateurs

    Freaks101
    Freaks101

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 619 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2012
    L’histoire de Lucie et Raymond Aubrac, résistants exemplaires, se suffit à elle-même. Claude Berri en tire un film tout à fait honnête. Il ne fait pas dans l’héroïsme, il insiste même assez frontalement sur la peur que pouvait ressentir ces simples hommes et femmes engagés dans la résistance, face à un occupant cruel et terrifiant. Il rappelle également quelques vérités douloureuses sur la collaboration zélée de la police française.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 2 746 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2009
    Un film plein de bonnes intentions,qui défend la bonne cause. Mais la mise en scène un peu plate , qui veut éviter l'émotionnel , mais qui tombe du coup dans une certaine froideur. Carole Bouquet joue pourtant juste, dans un rôle difficle, mais le résultat est très mitigé... Daniel Auteuil est un peu moins à l'aise...Parfois un peu trop "lèché" dans les reconstituions historiques de Lyon au détriment du jeu , de la mise en scène , du cinéma..
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 907 critiques

    3,5
    Publiée le 24 mai 2015
    Dans les années 90, Claude Berri s'était spécialisé dans les films historiques comme producteur (La Reine Margot) ou réalisateur (Germinal). Lucie Aubrac n'est pas vraiment un biopic sur cette résistante. Le film s'attarde plus précisément sur l'arrestation de Caluire où son mari, Raymond Aubrac, Jean Moulin, et d'autres résistants se sont fait arrêter par les Nazis. Lucie Aubrac illustre le combat et le courage de cette femme enceinte de l'homme qu'elle aime et prête à tout pour le faire libérer et lui éviter une condamnation à mort. Comme Germinal, le film se veut très scolaire. De manière à pouvoir être diffusé en classe. On en a la preuve dès les premiers instants où Lucie Aubrac, institutrice à la base, donne, à ses élèves, sa définition de l'Histoire. On a pu reprocher à Carole Bouquet une interprétation trop froide et la même chose à Claude Berri pour sa réalisation. C'est vrai que la photographie de Vincenzo Marano est très grise. Que les scènes de tortures ou d'exécutions sont montrées de manière frontale. Mais c'est par cette sécheresse, que l'on retrouve aussi dans Germinal ou Tchao Pantin, que Claude Berri a voulu faire passer son message : une époque extrêmement sombre où règne la peur, la délation, la paranoïa. Où l'inhumanité des Nazis fait d'autant plus froid dans le dos que l'excuse habituelle "qu'il ne s'agit que d'un film" n'a pas de sens ici puisque ce sont des faits réels. Un film académique mais nécessaire sur une époque dont on devrait se réjouir un peu plus, au lieu de se plaindre continuellement, de ne pas la vivre.
    OLG
    OLG

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 81 critiques

    2,5
    Publiée le 29 octobre 2007
    Film hommage moyennement convaincant. C.Berri n'a pas su trouver un ton à cette histoire pour nous plonger dans le film. La musique du film passe inaperçu et C.Bouquet dégage peu d'émotion.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 80 abonnés Lire ses 3 118 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mars 2018
    Berri ne laisse aucun répit pour le spectateur dont il rend témoin de toutes les scènes dures et fortes du récit. Mais Lucie non plus n’a pas de répit pour sauver son homme. Tous les mensonges auxquels elle fait face et une belle histoire d’amour. Un film fort.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 040 critiques

    3,5
    Publiée le 29 mai 2016
    Ce film retrace de manière académique mais efficace l'incroyable parcours de Lucie Aubrac pendant la Seconde Guerre Mondiale. Plus précisément, il revient sur la façon dont elle s'évertua à faire échapper son mari Raymond, figure de la Résistance arrêté à Caluire avec Jean Moulin, et détenu dans la prison de Montluc sur ordre de la Gestapo lyonnaise dirigée par Klaus Barbie. Un film instructif, parfois très rude, tiré du roman de Lucie Aubrac lui-même. Carole Bouquet, Daniel Auteuil, et l'ensemble des seconds rôles sont superbes.
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    3,5
    Publiée le 3 octobre 2016
    Un film intéressant, captivant, et cela même si la réalisation et le jeu des acteurs sont un peu froids. Les histoires concernant la seconde guerre mondiale sont très souvent captivantes.
    Diszi
    Diszi

    Suivre son activité Lire ses 54 critiques

    2,5
    Publiée le 9 mai 2016
    C'est dur a dire mais l'histoire de Lucie et de son amour est anecdotique. Une belle Histoire. Sauf que comme beaucoup de français connaissant un peu l'histoire l'interrogation c'est qui a trahi cette réunion de résistant ou se trouvait le chef de la résistance répondant de De Gaulle. Or pour le spectateur en l’occurrence les écoliers censés voir ce film rien ou peu de choses rappel "Caluire - Jean Moulin" qui est une histoire central au cours de la guerre à propos de l'éparpillement des forces résistantes. Je pense qu'il aurait mieux valu faire un film sur ce couple de résistant en nous racontant une histoire vrai mais qui nous fasse passer un moment agréable comme dans le Dernier Métro de Truffaut.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juillet 2012
    Contrairement à ce que le titre laisse croire, "Lucie Aubrac" est plus proche du témoignage historique que du biopic. L'intérêt d'une telle œuvre, adaptation cinématographique du livre de Lucie Aubrac, est double : porter un éclairage sur un épisode crucial de l'Occupation, id est l'arrestation de Jean Moulin, et de façon plus secondaire fournir aux gônes un catalogue des lieux de mémoire lyonnais des années noires. On pouvait légitimement s'attendre à des révélations choc, des scènes rocambolesques et de l'émotion en barre. Pourtant, le résultat s'avère plus que banal, la qualité générale étant celle d'un téléfilm. Claude Berri a clairement sacrifié l'intérêt dramatique sur l'autel du respect historique. Carole Bouquet a beau livrer une prestation admirable, on somnole un peu. Par ailleurs, on ne baigne pas vraiment dans l'atmosphère Occupation. Ecouter la TSF le soir, faire l'amour, aller à des réunions tupperware... telles sont les activités quotidiennes qui s'offrent à nous. Ambiance musicale elle-aussi proche du néant, la recherche de réalisme semblant annihiler toute possibilité d'un vrai décorum. Un peu déçu donc.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    1,0
    Publiée le 22 août 2016
    Le hasard a voulu que je revois juste avant « L'Armée des Ombres », LE chef-d'œuvre du cinéma sur la Résistance française par un Jean-Pierre Melville au sommet de son art. J'ai beaucoup de respect pour Claude Berri et je ne doute pas un instant de sa sincérité ou de son implication, mais là, ce n'est juste pas possible. Déjà que sur le sujet le cinéma a rarement tendance à faire dans la finesse, mais là, à ce niveau de didactisme et d'académisme, on frôle l'exploit. Tout est lourd, appuyé, démonstratif : on se croirait dans un cours d'Histoire pour des élèves de 4ème, l'indulgence en moins. D'autant que si Daniel Auteuil s'en sort honnêtement, Carole Bouquet fait bien pâle figure dans le rôle-titre, seule la figure de Jean Moulin, excellemment interprété par Patrice Chéreau, venant apporter un peu d'émotion à ce spectacle froid et au fond terriblement banal. Avoir un bon sujet, c'est bien. Le traiter correctement, c'est beaucoup mieux.
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 1 761 critiques

    1,5
    Publiée le 20 mai 2014
    Le caractère essentiel du message de ce film et ses intentions plus que louables ne peuvent pas occulter les grandes carences de cette grosse production française. Outre l'académisme de la mise en scène, c'est avant tout le scénario, qui privilégie l'histoire d'amour au détriment du fait historique, qui pose problème. Les comédiens s'en sortent bien. Cette fresque historique aurait mérité un traitement moins académique.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 956 critiques

    1,0
    Publiée le 26 janvier 2013
    Un personnage féminin très fort pour ce film sur la Résistance à la mise en scène froide et impersonnelle, au jeu d'acteurs sans relief (à part peut-être l'excellent Jean-Roger Milo). Manque cruel d'envergure dans la réalisation. Sans plus.
    Teresa L.
    Teresa L.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 148 critiques

    1,0
    Publiée le 31 mai 2014
    Académique, froid, schématique, sans intérêt. Il y a bien des moyens financiers dans ce film mais il n'y a qu'eux.
    Neopolis
    Neopolis

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 672 critiques

    5,0
    Publiée le 20 février 2009
    Adaptation fidèle et réussie de l'autobiographie de Lucie Aubrac. Il faut dire que son histoire avait tout pour être porter à l'écran, avec à la fois un engagement patriotique et une lutte en faveur de la libération de son mari.
    arnaud G.
    arnaud G.

    Suivre son activité Lire ses 11 critiques

    2,0
    Publiée le 2 avril 2015
    Certes Lucie et Raymond Aubrac ont été de courageux résistants à l'ennemi, certes le film essaye de transposer cette belle histoire mais sans apporter la moindre émotion, ni le moindre relief à la réalisation En revanche à force de vouloir magnifier l'histoire de Lucie et Raymond Aubrac, résistants communistes et de vouloir les glorifier concernant Caluire et l'arrestation de Jean Moulin, le parti pris du film occulte l'essentiel de l'histoire: Qui a vendu jean Moulin? Quel a été le rôle exact des époux Aubrac, des différents courants d'une résistance courageuse et glorieuse , mais divisée. La réalité historique que l'on découvre, grâce à la découverte de nouvelles archives fait froid dans le dos, où certains résistants, non seulement luttent contre un ennemi nazi impitoyable mais sont parfois vendus, trahis par leur propre compagnons d'armes afin de les éliminer au profit d'une autre faction A méditer
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top