Mon AlloCiné
Jeanne Captive
Note moyenne
2,6
15 titres de presse
  • Le Nouvel Observateur
  • Le Point
  • L'Humanité
  • La Croix
  • Le Figaroscope
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Première
  • Télérama
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Le Monde

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

15 critiques presse

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

En effet, Jeanne captive.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Le Point

par Florence Colombani

Voir le site lepoint.fr

La critique complète est disponible sur le site Le Point

L'Humanité

par Dominique Widemann

Certains plans fixes possèdent une rigidité de statuaire propre à la vibration du mystère de Jeanne dans son époque.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

La Croix

par Arnaud Schwartz

En dépit d'images superbes et de la présence de plans à la fantasmagorie discrète, "Jeanne captive" ne parvient toutefois pas à convaincre entièrement. La faute, en partie, à des dialogues plutôt pauvres.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

(...) Philippe Ramos emprunte des chemins singuliers, avec un art primitif et vagabond. Autour de Clémence Poésy, fine présence indéchiffrable, il façonne un étrange paysage médiéval peuplé d'hommes rudes et de symbolisme mystique.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Les Inrockuptibles

par Jean-Baptiste Morain

Il y a (...) des trouées fulgurantes, des moments de grâce, dans "Jeanne captive", mais hélas aussi beaucoup de maladresses (...) qui alourdissent le récit et des comédiens renommés qui semblent un peu perdus (...).

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Philippe Azoury

Diaphane.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Première

par Isabelle Danel

Dommage que Ramos finisse par lâcher l'ascétisme pour l'obscurantisme. Car dans cette ode fascinante au mystère de la Pucelle d'Orléans, il rejoint ses grands prédécesseurs.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Samuel Douhaire

Philippe Ramos (...) s'expose à une comparaison ô combien risquée avec des prédecesseurs aussi prestigieux que Dreyer, Preminger, Rossellini... (...) Le film, construit en blocs narratifs maladroitement reliés par des ellipses brutales, n'est toujours pas à la hauteur de son ambition.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Positif

par Jean-Dominique Nuttens

"Jeanne Captive" confirme l'incontestable sens du cadre et de la construction des plans de Philippe Ramos. (...) Ce troisième long métrage déçoit pourtant. (...) Nulle émotion ne s'en dégage, (...) la poésie paraît souvent fausse.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Studio Ciné Live

par Christophe Chadefaud

Voir le site Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Jean-Philippe Guerand

Le film de Philippe Ramos pourra paraître austère – il l'est souvent – mais il a le mérite de briser l'icône au profit d'un magnifique portrait de femme qui vacille entre son patriotisme et sa foi en Dieu.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Cahiers du Cinéma

par Vincent Malausa

Le filmage en numérique – qui évoque un film amateur tourné au Caméscope dans les années 90 –, l'interprétation aléatoire de Clémence Poésy et d'un Thierry Frémont en gueux à coupe épaisse façon Johan et Pirlouis, l'incroyable pauvreté des dialogues (...), tout évoque une mauvaise farce fantastico-médiévale.

Chronic'art.com

par Frédéric Bas

Les chichis de la mise en scène gênent et n'apportent rien, le sommet étant atteint par les ralentis intempestifs et plus ou moins aléatoires qui saturent le récit, absurde (et hideuse) touche arty qui tue sans sommation toute possibilité de grâce.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Le Monde

par Thomas Sotinel

Quelle mauvaise idée a eue Philippe Ramos de tenir lui-même la caméra avec ces flaques de lumières saturées qui mangent l'image, ce point approximatif.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top