Ceux qui servent en mer
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,9 pour 10 notes dont 7 critiques  | 
  • 0 critique     0%
  • 1 critique     14%
  • 3 critiques     43%
  • 2 critiques     29%
  • 1 critique     14%
  • 0 critique     0%

7 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Rankx

45 abonnés | Lire ses 3862 critiques |

   2.5 - Moyen

Un film est impressionnant par rapport à sa date de réalisation 1942, les anglais ont déjà bien ramassé mais le scénario évite les scènes hyper héroïques à l'américaine. Il se concentre sur les personnages avec des flashbacks sur leurs vies avant la guerre et des scènes d'actions réalistes, le tout solidement réalisé.

matthias A.

17 abonnés | Lire ses 404 critiques |

   3.5 - Bien

"Ceux qui servent en mer" co-réalisé par David Lean et Noel Coward, est d'abord un film de propagande, en hommage à la Royal Navy. D'un point de vue narratif, il raconte les brèves histoires de marins agrippés à un canot de sauvetage, au large de la Crète. Entre scène de guerres spectaculaires et flash-back remémorant l'avant-guerre de ces soldats, le film est remarquable en terme de pure mise en scène. Les effets spéciaux et le montage sont quasi parfaits, tandis que les points de vus des marins révèlent des moments, parfois drôles et émouvants, mais aussi un peu plus plats, et donc ennuyants. Le plus important reste que l'idée (très) lourde qui raconterait que les marins de la Royal Navy ont été les plus courageux de la seconde guerre mondiale est évitée avec succès. C'est surtout un remerciement à tous les hommes qui ont combattu qui est ici proclamé. Un film à la composante patriotique bien réelle, mais au message plus vaste.


il_Ricordo

79 abonnés | Lire ses 407 critiques |

   2 - Pas terrible

"In Which We Serve by Noel Coward, produced by Noel Coward, with Noel Coward, music by Noel Coward, directed by Noel Coward (anddavidlean) : A Noel Coward Production". Bon, qui a déjà entendu parler de Noel Coward ? Il faut avouer tout de même que le bonhomme a tout fait pour qu'on ne l'oublie pas : outre ses films, de bonnes dizaines de pièces de théâtre, de scénarios en tout genre etc. Ce drôle de personnage au front dégarni était célèbre pour son élégance et son raffinement. Avec ce film, on peut lui rajouter une qualité supplémentaire : un patriotisme frénétique, à la limite de l'idolâtrie. Et on nous ressasse les exploits de la marine, le courage et la passion des valeureux soldats etc. Avouons qu'il était bien utile en temps de guerre d'exalter les mérites de la marine royale. On nous dira donc : le personnage principal n'est pas Noel Coward, lequel s'efface devant le plus important, à savoir le bateau lui-même, raconté à travers une série de flash-back comme un Charles Kane de la Navy. Arrêtons avec les lieux communs de ce type, il s'agit tout bonnement d'un film choral, chose assez rare à l'époque et qui mérite donc d'être signalée. Tout le problème de ce genre de film est qu'on apprend pas grand chose de chacun des personnages, ni au niveau psychologique, ni au niveau émotionnel, ce qui est tout de même assez grave pour un film. Tant pis alors, contentons-nous de ce qui reste : un film de guerre typiquement britannique, qui fait d'ailleurs penser aux Powell de la même époque, mais qui sérieusement fait pâle figure dans la suite de la carrière du grand David Lean (le pauvre n'a pas l'air d'être pour grand chose dans ce film), et qui n'atteint pas les sommets du genre.

Maqroll

45 abonnés | Lire ses 1123 critiques |

   1.5 - Mauvais

Le premier film de David Lean mais réalisé en fait essentiellement par Noel Coward, dramaturge, scénariste cinéaste, et même compositeur britannique prolixe et honoré. Je n’ai jamais aimé les films de guerre, surtout ceux tournés pendant ou immédiatement après un conflit car en général ils servent de prétexte à justifier et glorifier ledit conflit… Ce film-là ne fait pas exception à la règle où l’on voit de hardis marins de Sa Majesté combattre et mourir vaillamment pour leur pays… En dehors du premier quart d’heure qui permet de voir à l’œuvre d’une manière très réaliste et assez effrayante les machines à broyer la viande humaine inventés par la folie des hommes, tout le reste n’est que verbiage justificatif pour expliquer pourquoi les hommes aiment partir au combat pendant que leurs pauvres femmes les attendent en priant, en leur faisant des enfants ou même parfois en mourant dans un bombardement… Rayon interprétation, signalons la prestation guindée de Noel Coward lui-même dans le rôle du vaillant capitaine, l’exemplaire Celia Johnson, déjà au service de David Lean (suivront Heureux mortels et Brève rencontre) et surtout le sympathique John Mills et la sémillante Kay Walsh… Mais quelques bons acteurs ne font pas un bon film.

loulou451

32 abonnés | Lire ses 1370 critiques |

   3 - Pas mal

Une première oeuvre pour David Lean... et un premier coup plutôt réussi. "Ceux qui servent en mer" se pose à des années lumière du vulgaire film de propagande tourné à la gloire des armées britanniques pendant la guerre. Par la densité de son scénario tout d'abord, par son interprétation sans failles, mais aussi et surtout par l'audace de sa mise en scène, ses flash-back incessants qui apportent une dimension tragique exceptionnelle. Un film astucieux et audacieux. A voir absolument.

chrischambers86

664 abonnés | Lire ses 9037 critiques |

   3 - Pas mal

D'abord monteur, puis collaborateur, David Lean rèalise avec "In Which We Serve" son premier long-mètrage qui connut un grand succès public et critique! C'est l'histoire d'un bateau, le destroyer britannique HMS Torrin, racontèe en flashbacks par des survivants au moment où ils embarquent sur un canot de sauvetage! On reconnait dèjà la patte de Lean dans certaines scènes dont une en particulière qui nous ramène à "Brief Encounter" qui rèalisera quatre plus tard! Rèalisè à la façon d'un documentaine, Lean rèussit à ne pas tomber dans le larmoyant en nous livrant certaines sèquences fortes et sans fioritures! Notons que c'est le premier film dans lequel apparaît Richard Attenborough! Une oeuvre sobre, objective, rigoureuse et èmouvante...

Plume231

398 abonnés | Lire ses 4102 critiques |

   4 - Très bien

Une oeuvre de propagande remarquable car elle évite habilement toute grandiloquence patriotique et guerrière surtout que le sujet et le contexte du tournage auraient pû faire échouer facilement le film sur cet écueil. La direction d'acteurs de Noël Coward est brillante mais c'est surtout pour son côté documentaire que le film est remarquable. En effet, le technicien hors-pair qu'était David Lean avait fait des merveilles en livrant des scènes de batailles d'un réalisme glaçant. Au final avec «Ceux qui servent en mer», on a le droit à un hommage très émouvant sur le courage des combattants anglais ainsi que sur celui des londoniens lors du Blitzkrieg.

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Ceux qui servent en mer Bande-annonce VO
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #16 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné