Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Ginger Snaps : Aux origines du mal
note moyenne
2,7
79 notes dont 19 critiques
0% (0 critique)
16% (3 critiques)
21% (4 critiques)
53% (10 critiques)
11% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Ginger Snaps : Aux origines du mal ?

19 critiques spectateurs

Je suis mort.
Je suis mort.

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 739 critiques

3,0
Publiée le 27/02/2015
Je l'ai trouvé à 1,99 euros à Easycash, je l'ai acheté, je l'ai regardé j'ai réussi à le voir jusqu'au bout. Acteurs bons, décors enneigés beaux, loup garou un peu mal fait par ordinateur, histoire inégale, effets spéciaux assez kitsch mais le tout assez agréable à suivre.
Driss-Kévin B
Driss-Kévin B

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 48 critiques

2,5
Publiée le 21/10/2014
Que dire... J'ai été terriblement déçu. Je vais commencer par les bons points et ça sera rapide. Comme pour le deuxième opus, je salue l'effort effectué sur les tenues de loups. Je salue également les prestations de Katharine Isabelle et de Emily Perkins pour leurs qualités dans chacun des trois opus. Direction le S.A.V maintenant, j'ai quelques réclamations (attention, cynisme annoncé). L'idée scénaristique, je dis oui, mais pour le premier, pas le troisième d'une saga ! Je justifie : On se retrouve au 19ème siècle avec les mêmes personnages, qui visiblement ont résolut les mystères du voyage dans le temps. Donc Ginger se fait mordre au XIXe siècle pour se retrouver, selon la chronologie de la saga, au XXIe siècle, non-infectée puis de nouveau contaminée ?! C'est du grand n'importe quoi... Et c'est maintenant que j'ai besoin de votre aide, pour trouver "les origines du mal". Parce que moi je les cherche encore. Si on en croit Grant Harvey, les origines de la lycanthropie... Ben c'est la lycanthropie. Je sais pas vous, mais ma lanterne est nettement plus éclairée -_-' Conclusion : on se serait largement contenté de deux épisodes pour cette saga.
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile
PowerKing - Les Chroniques du Cinéphile

Suivre son activité 170 abonnés Lire ses 1 366 critiques

2,5
Publiée le 24/05/2014
Toute bonne saga qui se respecte comprend forcément son préquel. Le commencement ou les origines de toute chose. Même si le patacaisse autour de l’apparition des loups garou est assez confus, le simple fait de se servir des mêmes actrices est une erreur monumentale car on s'était habitué à elles à notre époque, pas sur une reconstitution bâclée du 18ème siècle. Étant donné que Ginger était déjà condamnée en 1815, elle n'a plus vraiment lieu d'être à lors actuel (donc pas de 1 et 2 si l'on suit cette logique imparable). Ce détail troublant place toute l'atmosphère du film hors contexte et on a un peu de mal à accrocher réellement. Une bataille mollassonne est déclarée dans un fort retranché du grand nord. Quant à la plastique des loups garou, elle ne s'est pas vraiment améliorée depuis les deux 1er, ce qui est assez regrettable pour la crédibilité de l'ensemble. Très peu de sang et beaucoup de bruitages pour pas grand chose au final. Ce dont on est sur, c'est que ces deux sœurs seront unis jusque dans la mort. Un épisode horrifique version Twilight mais heureusement dépourvu de cette épouvantable romance qui serait manifestement le pompon moisit de la trilogie. En clair ce 3ème volet était loin d'être indispensable. C'est donc une petite déception plutôt prévisible. 2,5/5
Dicidente
Dicidente

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 687 critiques

2,0
Publiée le 16/03/2013
C'est le dernier et ouf! Car le film s'essouffle et franchement ça ne donne rien d'exeptionnel
gpasdepseudo
gpasdepseudo

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 247 critiques

2,5
Publiée le 23/01/2013
Une déclinaison pas forcément très réussie... Surfant sur la vague du succès du 1er opus, le réalisateur reprend les deux héroïnes et transfigure l'histoire dans une passerelle temporelle parallèle. Assez long malgré quelques belles images, la réalisation souffre d'un petit manque de rythme et de scènes d'action plutôt molassonnes. Ca ressemble plus à un téléfilm fantastique de bonne qualité, certe sympathique, mais quelques écueils comme l'histoire de la voyante indienne n'étaient pas vraiment utiles. Un bonus bis, qui n'est pas à proprement dit une préquelle, mais bon, ça se laisse voir à défaut d'autre chose. Dommage tout de même, je m'attendais à mieux.
zinv
zinv

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 692 critiques

1,5
Publiée le 22/03/2012
Des actrices au jeu désolant, des effets spéciaux de piètre facture, un scénario absent... Une chose est sûre, je ne regarderai pas les deux autres épisodes de cette saga navrante.
kibruk
kibruk

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 769 critiques

2,5
Publiée le 01/07/2011
Curieux choix fait par les scénaristes que de reprendre la même base du premier volet, les mêmes actrices, et de placer l'action près de deux siècles avant... Ici l'histoire est privée de tout ce qui faisait la richesse du premier pour l'étoffer par une pseudo prophétie indienne bien peu convaincante. Plus soigné visuellement, les effets spéciaux sont de meilleur qualité, mais le résultat est bien moins bon.
Pascal I
Pascal I

Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 3 062 critiques

2,5
Publiée le 24/01/2011
Le moins bon de la trilogie. En reprenant les mêmes actrices, cela enlève de l'intérêt. Une mise en scène poussive, attendue et sans trop d'attention dans la réalisation. Image trop studio, c'est dommage. 2.5/5
jamesluctor
jamesluctor

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 699 critiques

2,5
Publiée le 01/05/2010
Bof... c'est long et on ne voit que peu de lycantrope. En fait, j'ai mis une étoile pour les 10 dernières minutes, qui apportent enfin le bestial qu'on attendait, l'autre pour la peinture d'époque, plutôt bien faite. Sinon, aucun messages, une pure oeuvre de divertissement, ici à moitié ratée par un script beaucoup trop avare en démonstrations de créatures ou en rebondissements.
Luhran
Luhran

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

1,0
Publiée le 05/01/2010
Bien que l'ambiance du film soit assez sympathique: ambiance glauque dans un fortin américain perdu dans les bois et personnages plus ou moins étranges, ce film m'a énormément déçu! Ayant vu et plus ou moins apprécié les deux premiers opus, je suis dépité que ce troisième volet soit si minable: des loups-garous miteux et n'ayant même pas de queue, un scénario plutôt bidon et une fin qui laisse sur sa faim, ce film est pour moi purement commercial et n'a été réalisé que pour pouvoir annoncer Ginger Snaps comme étant une trilogie. Si vous voulez voir un bon film de loups-garous, regardez Hurlements, bien que datant des années 80, ce film est tout simplement bluffant, les loups-garous les plus réalistes qu'il m'ait été donné de voir dans un film d'horreur et un scénario original.
Malevolent Reviews
Malevolent Reviews

Suivre son activité 279 abonnés Lire ses 3 144 critiques

3,0
Publiée le 09/12/2009
Suivant la mode des films fantastiques récents qui consiste à créer une trilogie composée de deux films et d'un prequel (Ring, Cube...), ce nouvel opus des mésaventures des sœurs Fitzgerald reprend la donne et ne loupe pas son coup, déclinant le genre vers une tournure plus inédite et plus surprenante que prévue. En effet, l'histoire de ce prequel n'a pas de lien réel avec les deux premiers opus, les scénaristes préférant se tourner vers un tout autre commencement, réitérant les origines en somme... Se situant cette fois-ci dans le Canada du XIXe siècle, alors peuplé de légendes et de multiples mystères, le scénario de ce troisième film (tourné simultanément avec le deuxième) se mêle au chamanisme de l'époque et enchante grâce à la nouvelle tournure optée par les scénaristes. Nous retrouvons comme toujours ce petit conflit entre sœurs, l'une étant magnifique tandis que l'autre, au physique plus ingrat, reste en retrait, impuissante devant la transformation de sa moitié. L'interprétation, identique aux précédents volets, reste excellente, en particulier Katharine Isabelle, dont la présence dans le deuxième opus était plus sporadique, porte ici quasiment le film sur ses épaules. La réalisation soignée, les décors enneigés XIXe siècle, surprenant pour un aussi petit budget, resserrent l'intrigue dans un huis-clos original et étouffant. Également plus gore, au loup-garou beaucoup plus crédible et à l'intrigue tout aussi intéressante que les deux autres, ces Origines du mal sont une véritable petite réussite bouclant la trilogie et évitant à la franchise de tourner en rond.
Gourmetdefilms
Gourmetdefilms

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 654 critiques

3,5
Publiée le 01/04/2012
Dans la philosophie du 1er. On peut y reprocher des choses (exotisme des fables folkloriques amérindiennes avec un mystérieux indien providence, pseudo-voyance, groupe de soldats trop hétéroclite...), mais globalement ce film dégage "une bonne ambiance". L'histoire est intéressante et prenante comme pour le 1er. Le scénario n'est pas grossièrement prévisible et parfois on se laisse même surprendre. Pas mal du tout, mieux que le 1er et surtout que le 2ème qui est nul et n'a rien à voir avec le 1 et le 3.
lastachille
lastachille

Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 379 critiques

4,0
Publiée le 28/10/2013
Comme le titre original l'indique, ceci est "Ginger Snaps Back" et non "Ginger Snaps"! Ce qui explique que l'histoire n'a rien a voir avec les deux premier. Il ne reprends que les deux personnage. Très différent des deux premier, celui-ci a une approche un peu plus classique du théme du loup-garou que les deux précédent (religion, croyance,..). Mais cella n'empêche pas que le film est tout aussi intense, intéressant, suspense garantie et personnages aussi attachantes. retour à la valeur du premier, mais plus poussé cette fois-ci : le lien indestructible et puissant qui lie les sœurs Fitzgerald ! Excellent film
this is my movies
this is my movies

Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 2 996 critiques

3,5
Publiée le 01/05/2019
Bon, disons-le d'emblée, si ma note sur ce film est similaire que sur les deux autres volets, je dois dire que j'ai tout de même préféré celui-là. Est-ce le côté film d'époque, je ne sais ni, en tout cas, il est clairement plus maîtrisé, même si les héroïnes sont toujours aussi agaçantes, car elles se contentent la plupart du temps à ne rien faire, à repousser l'inéluctable. Rappelant un peu le "Vorace" d'A. Bird, le film reste agréable à suivre, avec une ambiance très travaillée au sein de décors bien faits, avec une direction artistique impeccable. Au niveau mise en scène, c'est aussi un poil plus inspiré, avec des plans plus iconiques, et moins de cuts brutaux, masquant la pauvreté des effets. Ces derniers sont un poil mieux assurés, avec enfin les bêtes exposées plus longuement, dans des mouvements plus impressionnants. Les impératifs des animatroniques ne peuvent pas trop souffrir d'un metteur en scène médiocre ou d'un montage aléatoire pour fonctionner, et c'est bien mieux dans ce film que dans les précédents. Un bon film de genre, prenant presque de bout en bout, malgré de trop grosses ficelles et un déroulement bien trop évident. D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
Fêtons le cinéma
Fêtons le cinéma

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 723 critiques

2,5
Publiée le 16/11/2018
Rendons justice à Ginger Snaps troisième du nom qui, malgré son postulat quelque peu ridicule, ose jouer la carte de la créativité et de l’originalité dans une saga qui n’a cessé de se réinventer, du moins d’un point de vue thématique. Car si l’évolution psychologique des personnages reflète de manière flagrante le premier opus, force est de constater que le changement d’époque déconcerte : la lycanthropie se mue en vaste mythe dont les origines nous sont exposées ici, dans un contexte d’occupation franco-anglaise assez bienvenue. Le loup-garou symbolise le mélange bâtard de deux sangs, la déviance d’une mixité culturelle ressentie par une communauté ; le film évolue peu à peu en *home invasion* où le village s’érige en barrière séparant humanité et bestialité, quoique le loup-garou et ses conséquences prennent un malin plaisir à brouiller les pistes, troubler les piliers idéologiques, faire choir les cloisons. Quelques subtilités s'apprécient aussi, notamment une blessure initiale causée par un "piège à loup" aux mâchoires significatives. La réalisation s’avère plus sobre bien qu’elle s’obstine à quelques vomissements d’images surcoupées du plus mauvais goût et qui, en voulant mimer un déferlement de visions ou d’hallucinations, agacent le spectateur par leur répétition inerte. Le jeu des acteurs se trouve également touché par le saut temporel, les deux actrices principales étant moins convaincantes qu’auparavant. Si Ginger Snaps : aux origines du mal frôle parfois le nanar, semble aveuglé par sa fougue thématique qui ne sonne que rarement comme juste, il s’inscrit dans une tradition de raconter les histoires à l’ancienne, emprunte pour cela à de nombreux films tels Le Village pour sa paranoïa communautaire (en moins réussie) ou Sleepy Hollow pour son ouverture et son ambiance (en moins réussies également). Manque à cette suite une vision esthétique claire et portée par une mise en scène inspirée. Il n’empêche que le film maintient un certain niveau de réflexion quant à un mythe souvent caricaturé ou simplifié et qui trouve avec la saga Ginger Snaps sa parfaite illustration, à savoir le récit d’une lente dégradation.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top