Mon AlloCiné
    Sans issue
    note moyenne
    2,4
    61 notes dont 10 critiques
    0% (0 critique)
    20% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    50% (5 critiques)
    10% (1 critique)
    20% (2 critiques)
    Votre avis sur Sans issue ?

    10 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    2,0
    Publiée le 20 octobre 2016
    Polar eighties typique, Sans issue n’en reste pas moins une déception, la faute à un scénario mou et à de bonnes idées inexploitées. Le film avait pourtant, pour lui, des arguments. Tommy Lee Jones, acteur généralement rassurant et qui sans se forcer reste honorable ici, mais très loin de ses meilleures prestations, Linda Hamilton auréolée de la gloire de Terminator qui ne fait pas franchement rêver comme actrice ici mais qui reste charismatique, et Robert Vaughn, méchant convaincant mais sous-utilisé forme le premier atout de prestige du film. Un trio prometteur qui donc, dans les faits, ne convainc que partiellement, mais enfin ça reste honorable. C’est toujours mieux que rien. J’espérai tout de même beaucoup plus d’un tel casting, les personnages manquant sans doute de relief. Le scénario a été écrit par Carpenter qui ne s’est pas mouillé à réaliser le film, et qui semble-t-il a ressorti son vieux concept des tiroirs où il aurait dû rester ! L’histoire est tout de même assez invraisemblable, avec une volonté d’introduire un prototype de voiture qui finalement n’est presque pas exploité, avec cette volonté de faire un film de cambriolage sans se départir d’un côté plus franchement film d’action. On pouvait s’attendre à un métrage explosif, mais au final non ! Quelques bonnes scènes d’action justement mais trop rare, trop peu de second degré malgré l’invraisemblance de l’histoire, un rythme pépère pour une histoire peu emballante par ses enjeux limités. Il y a bien une volonté de dégrossir l’intrigue notamment avec les motivations diverses des personnages qui restent pas trop mal exposées, mais le spectateur restera peu convaincu pour sa part ! Il manque quelque chose à cette intrigue pour réellement faire adhérer le spectateur, et on se retrouve face à un spectacle pas mauvais mais peu réjouissant. Sur la forme on retiendra les scènes d’action bien emballées par Cockeliss, mais peu d’autres choses. Sans issue sans les eighties à plein nez, avec malheureusement des défauts fréquents dans les séries B du temps : des décors minimums (le début du film par exemple c’est vraiment laid, on se croirait dans un épisode de série télé), une photographie sans intérêt, pour une esthétique qui laisse clairement à désirer. Une bonne petite surprise quand même, une bande son signée d’un grand nom du temps, Lalo Schifrin, qui ne livre pas une partition mémorable mais assez rythmée et efficace pour ne pas se laisser oublier trop vite. Sans issue c’est donc un film un peu ringard qui n’a pas beaucoup d’arguments à faire valoir aujourd’hui si ce n’est le prestige de son casting (encore que la notoriété de Vaughn et d’Hamilton ne soit plus du tout ce qu’elle était), quelques bonnes scènes d’action et quelques idées prometteuses mais trop peu exploitées et développées. Dispensable mais pas indigeste. 2.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 431 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    4,5
    Publiée le 5 février 2016
    Sans issue ou Black Moon Rising : Un polar old-school efficace et fort bien mené qui mêle SF et action avec panache. Non vraiment, très bonne surprise, je m’attendais pas a aussi bon car c’est un vieux film mais il passe très bien. La réalisation est très soignée, a l’ancienne, ça fait très année 80 dans une ambiance retro futuriste. Et les effets spéciaux sont excellents, ils se voyant pas du tout ce qui nous permet d’avoir de super scène d’action, pour l’époque, ça m’impressionne car elles sont dignes des blockbusters d’aujourd’hui, rien que les courses poursuites avec le prototype de voiture, on a un effet de rapidité et de puissance incroyable et c’est encore une fois très bien filmé avec une mise en scène bien cadré, encore une fois a l’ancienne. Le scénario est bien ficelé et rythmé entre une bonne ambiance, de l’action et de l’humour. Mais il y a une patte qui est pas sans rappelé un personne, un grand réalisateur, scénariste qui fait ses propres Bo, et oui, ce n’est d’autre que John Carpenter qui a écrit le scenario du film et ça ce voit dans l’univers un peu SF, ce héros Bad Ass toujours avec de bonne réplique qui va affronter une riche puissante organisation de voleur de voiture. Car, c’est le héros engagé par le FBI pour récupérer des données financières mais il va les égarés et ça être entrainé dans une organisation douteuse : assaut va pas être facile. Donc voila, très bon scénario, bien prenant, les personnages sont bien sympas. Faut dire que le casting est impec : Tommy Lee Jones le voir plus jeune que dans Men In Black, c’est rare ^^ et il a toujours la classe et le charisme que on lui connait. Il forme un bon duo avec Linda Hamilton qui est surprenante dans son rôle au début, après sont personnage devint plus classique. Pour finir, les musiques retro améliore cette bonne ambiance. Donc voila, super film, très typé année 80, c’est ça qui est bon, un régal.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 2 066 critiques

    1,0
    Publiée le 12 janvier 2016
    John Carpenter au scénario, Lalo Schifrin à la BO, Tommy Lee Jones, Linda Hamilton et Robert Vaughn au casting : "Black Moon Rising" avait a priori de quoi séduire. Sauf qu'à l'arrivée, il n'en ressort qu'un polar très faible et daté. La mise en scène est fade à souhait, et les acteurs sont assez mal dirigés (seul Robert Vaughn est correct en méchant de service). L'idée de mélanger un expert en vol et une voiture high-tech n'est pas mauvaise, mais n'apporte ici pas grand chose, tandis que le déroulement de l'intrigue est tantôt ridiculement caricatural, tantôt ultra-prévisible. Enfin, le fait de vouloir à tout prix inscrire le film dans la high-tech des 80's (BO électronique kitsch, boutons lumineux et télésurveillance omniprésents, voiture à la K2000, données sur cassette...) contribue fortement à son vieillissement. Circulez, y'a rien à voir !
    AMCHI
    AMCHI

    Suivre son activité 217 abonnés Lire ses 4 835 critiques

    2,5
    Publiée le 31 octobre 2015
    Avant de le voir je n'avais jamais entendu parlé de ce film pourtant Sans Issue réunit quelques noms connus Linda Hamilton, Tommy Lee Jones ou Robert Vaughn mais en plus le scénariste n'est autre que le cinéaste John Carpenter. On aurait d'ailleurs aimé qu'il mette en scène ce film au lieu d'Harley Cokliss (qui a réalisé auparavant le moyen Le camion de la mort) ; Sans Issue est un divertissement sympa qui rappelle les séries du genre K2000 donc ce qui était plaisant à une époque n'est pas trop au goût du jour (surtout pour le jeune public), il est ici aussi question d'un supercars. Bien qu'assez rythmé et comportant de sympathique moment d'action l'ensemble manque considérablement de punch et le scénario léger a du mal à nous passionner même la musique de Lalo Schifrin ne restera pas longtemps dans nos oreilles.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1504 abonnés Lire ses 8 650 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2013
    Pas ringard, ni nul, tout simplement divertissant et agrèable! On n'en demandait pas plus à cette petite sèrie B des 80's où John Carpenter signe le scènario! Un voleur-tekno aux multiples identitès (appelons-le Quint, "Q" pour les intimes) accepte, contraint et forcè, d'effectuer une nouvelle mission impossible pour le compte du gouvernement: pènètrer dans une tour rèputèe inviolable et rècupèrer une cassette magnètique (eh oui nous sommes en 85) bourrèe d'èlèments propres à expèdier une poignèe de vèreux à Sing-Sing! La scène constitue le prè-gènèrique (pratique rèjouissante et gènèralement salivante à souhaits). La suite est efficace et vachement ancrèe dans son èpoque: poursuites, love story avec une "mèchante" convertie au droit chemin, complexe de tours de verre dèpolies, voiture atomique fonctionnant à l'aqua-simplex (les nostalgiques verseront une larme) etc...Avec Tommy Lee Jones qui remplit le cahier des charges , se voulant très fort mais humain finalement, et Linda Hamilton, jouant potablement un personnage qui lui va comme un gant! A noter la prèsence de Robert Vaughn en salaud parfait...
    LucasdeGrasse
    LucasdeGrasse

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 585 critiques

    0,5
    Publiée le 5 mai 2012
    Le pire du cinéma des années 80 rassemblé en un seul film. Une histoire complètement débile autour d'une voiture sortie tout droit de k2000 version carton et d'une disquette d'ordinateur "top secrète"... Oulala le scénariste (qui n'est autre que John Carpenter) s'est dit comment réussir à allier un semblant de fantastique avec la voiture turbo et un semblant de film d'espionnage...Très simple pourtant: au bout du compte, il suffit de planquer une disquette dans la voiture et le tour est joué ! Avec une histoire comme celle-ci, rien ne peut être spoiler. Mais, le mauvais goût ne s'arrête pas là: une course poursuite interminable et ridicule par ci, des acteurs à coté de la plaque par là sans oublier des combats à mains nues à en faire pâlir les bons vieux films avec Lino Ventura (grosses mandales avec le son amplifié qui rend bien). En faite, une suite interminable de débilités dans une histoire...sans issue.
    sly-stallone88
    sly-stallone88

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 2 170 critiques

    2,0
    Publiée le 29 décembre 2011
    plutôt décevant, trop classique et vieillissant, seul Tommy Lee Jones sauve les meubles !!!!
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 2 480 critiques

    2,0
    Publiée le 1 novembre 2011
    un film qui ne surprend pas, on a l'impression de perdre son temps.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 28 mars 2009
    sans issus avec tommy lee jones et linda hamilton est une honnête petite série b sans prétention comme je les aime à vrais dire. les acteurs joue assez correctement, et l'histoire tient debout contrairement à ce qu'affirme d'autres internautes. ce n'est pas le film du siècle mais cela se regarde sans déplaisir et c'est bien cela le principal je pense.
    Benoit R
    Benoit R

    Suivre son activité 348 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    0,5
    Publiée le 10 septembre 2008
    Une catastrophe ce film. Sans Issue (1985) est un policier / thriller qui a très très mal vieilli avec le temps et où l’on retrouve en tant que scénariste et producteur exécutif, un certain John Carpenter (ce qui peut être dans certains cas, un gage de bonne qualité). Sauf qu’ici, on s’ennuie à mourir, l’histoire est ridicule, les acteurs jouent extrêmement mal, même Tommy Lee Jones en tête d’affiche et rôle titre ne parvient pas à relever le niveau, aux côtés de Linda Hamilton. Une pseudo voiture hybride (un prototype à la K2000) est dérobée, c’est un voleur professionnel qui va devoir par tous les moyens réussir à la récupérer malgré le danger aux alentours. Le scénario aussi mince que possible face à une mise en scène inéxistante et quelques scènes d’action, c’est trop peu pour parvenir à nous captiver.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top