Notez des films
Mon AlloCiné
    Lost Highway
    note moyenne
    3,9
    5451 notes dont 361 critiques
    répartition des 361 critiques par note
    146 critiques
    89 critiques
    37 critiques
    32 critiques
    35 critiques
    22 critiques
    Votre avis sur Lost Highway ?

    361 critiques spectateurs

    VincentLesageCritique
    VincentLesageCritique

    Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 462 critiques

    5,0
    Publiée le 17 juillet 2007
    Oppressant et dérangeant, Lost Highway malmène notre esprit, notre mental et notre perception des choses avec une logique chimérique jusqu’à ce qu’une indéfinissable angoisse surgisse en nous. A l’image du générique de Bowie, Lynch fascine, envoûte tout en affolant. Cinématographiquement grandiose !
    scorsesejunior54
    scorsesejunior54

    Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 694 critiques

    5,0
    Publiée le 21 janvier 2009
    Cinéaste quelque peu déjanté et à l'univers particulier, David Lynch mit en scène au cours de l'année 1997 le fameux "Lost Highway" qui fait aujourd'hui encore couler beaucoup d'encre. Inclassable, l'oeuvre est une sorte de voyage au plus profond des rêves de chacun, entre-mêlant délire total, impressions de déjà-vu, dérives imaginaires de situations vécues et bien sûr un bon paquet de phantasmes ! Shizophrène, ce long-métrage l'est totalement. Malsain, dirons les uns, onirique pour les autres mais toujours est-il que les dédoublements de personnalité ne manquent pas tandis que le réalisateur mélange très habilement ses personnages, jusqu'à en faire perdre toute trace rationnelle. La dualité brune-blonde incarnée par l'excellente Patricia Arquette en est l'exemple parfait : troublante, envoûtante mais vénéneuse et fatale, on la retrouvera dans bien des scènes, souvent surprenantes. Au fur et à mesure que l'oeuvre se déploie, on bascule dans un monde de plus en plus violent, souvent surréaliste et parfois drôle tant le sens de l'absurde s'avère maîtrisé. Lynch travaille énormément avec la musique et bruite littéralement "Lost Highway" de manière à empoigner violemment le spectateur incapable de décrocher les yeux à quelque moment que ce soit. Le rythme est langoureux, indéfinissable dans un espace-temps précis et contribue, parmi d'autres éléments à jouer avec une atmosphère proche du fantastique et assez angoissante. Les images sont soignées, souvent nocturnes et mystérieuses tout comme cette mise en scène transférant au public des émotions fortes toujours ancrées dans cette logique de pénétration spirituelle. La virtuosité de Lynch a trouvé sa connotation avec "Lost Highway" : dommage qu'il ne l'ait pas un peu plus découpé encore et essaye de suivre quelquefois son scénario. D'innombrables fragments insensés auraient été plus judicieux, ce qui n'empêche pas le film d'être excellent.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 777 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2011
    Un film de David Lynch, c'est un peu comme un rêve ; on sait jamais à quel moment on y entre, mais on a pas envie d'en sortir. Bon nombre de ses différents essais nous ont déjà imprégnés de son style si particulier et absolument sans pareil dans le paysage cinématographique américain. Réalisé en 1997, "Lost Highway" entre parfaitement et pleinement dans cette considération. Tour à tour magnétique et insaisissable, l'oeuvre décrit la jalousie paranoïaque, puis le délire psychotique d'un tueur schizophrène basculant dans le chaos. Dès lors, ou est le rêve et ou est la réalité ? A quel moment sommes nous dans l'un puis dans l'autre ? Tel est l'épicentre dominant et torturant l'oeuvre lynchéenne, magistralement renouvelé ici. En résulte dès lors un vaste et curieux tableau surréaliste, superbement peint, teinté d'onirisme et dominé par la beauté presque envoûtante de Patricia Arquette. Et comme prévu, nous ne voulons en sortir. Faites un beau rêve.
    B3o
    B3o

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 22 critiques

    5,0
    Publiée le 26 février 2017
    Film d'une rare intensité, et probablement le meilleur de Lynch. Deux histoires à la fois imbriqués, liés, décousus et sans liens se présentent. Onirique, nihiliste, obscur et inaccessible, il n'y a aucun doute. Mais c'est la tout l'attrait d'un film de Lynch, il nous perd sans cesse, croit nous donner des pistes, nous dupe. En fait c'est peut-être le plus talentueux troll de l'histoire du ciné, à la fin t'as l'impression que tout va se résoudre, que tu va comprendre, et d'en un sens oui, mais au final, on n'est jamais comblé, trop de nouvelles perspectives sont là, et en fait on s'est fait rouler, en beauté, on n'a jamais se qu'on espère, pense ou croit cerner, c'est juste parfait comme manipulation. Reste une mise en scène parfaite comme on en trouve rarement, chaque plan est un tableau sombre, hypnotique; des personnages étranges (les magnifiques Patricia Arquette, comment ne pas les oublier) cohabitant au sein de l'étrangeté et l'inaccessibilité du tout, et un bon nombre de thématiques traités avec finesse, des thématiques fortes et violentes, viscérales, c'est ce que je recherche au ciné. La musique arrive à instaurer une sensation d'évasion onirique et déprimante en passant de Bowie à Lou Reed, Rammstein pour finir par le blues noir de Angelo Badalamenti, c'est prodigieux La perfection de l'arnaque en un film, le masterpiece de la duperie, une des meilleures réalisations qui existe, une étrangeté parfaitement calculée, et Bill Pullman y est bien mieux qu'en président des USA...
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 359 critiques

    5,0
    Publiée le 10 mars 2015
    Le chef d'oeuvre de David Lynch avec la musique entrainante de David Bowie I'm deranged. Un casting de qualité : Bill Pullman , Patricia Arquette , Balthazar Getty. L'univers du génie du fantastique est toujours étrange et envoûtant avec beaucoup de scènes de sexe comme dans l'adaptation de sa série Twin Peaks.
    Dodeo
    Dodeo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 237 critiques

    4,5
    Publiée le 19 mai 2011
    Lost Highway échappe totalement aux règles conventionnelles du langage cinématographique pour nous plonger dans l'esprit torturé d'un homme aux multiples facettes. Alors bien sur comme pour Mulholland Drive il est impossible de résumer l'histoire en quelques mots. D'ailleurs il est déjà bien ardue de la comprendre, à tel point que celui qui prendra la peine d'établir une thèse plausible sera forcement une personne dotée d'une volonté de fer. Mais malgré sa cet oeuvre de David Lynch continuera d'échapper à tout ses fans tellement les probabilités de comprendre avec certitude ce qu'à voulu faire le réalisateur sont proches de zéro. Tout ceci contribue au mystère grandissant d'une oeuvre qu'on classera sans hésitations dans les grandes réussites du cinéma. Le plus déstabilisant reste peut-être cette ambiance qui oscille entre peur et fascination tout en ayant un coté hypnotique qui en ravira plus d'un. Dans le cinéma de Lynch le jeu d'acteur est prépondérant, donc une nouvelle fois on a le droit à de belles performances comme celle de Patricia Arquette au centre de toutes les intentions. La bande originale est des plus déroutante, allant de Badalamenti à Manson en passant par Bowie. Pour savourer pleinement Lost Highway il faut accepter de se livrer au jeu et accepter de ce fait certaines zones d'ombres que chacun interprètera à sa façon.
    il_Ricordo
    il_Ricordo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 407 critiques

    3,0
    Publiée le 7 novembre 2011
    La complexité lynchéenne de ce film se retrouvera dans Mulholland Dr. : récit complètement décousu dans les deux sens, rebondissements sans queue ni tête et étouffement des personnages, tous plus ou moins masochistes. La première partie est à censurer pour les claustrophobes. Se concentrant sur quasiment trois angles de vue différents, dans une seule maison, froide et glauque comme presque jamais chez Lynch, elle étudie les rapports malsains et distants des personnages, les uns par rapport et aux autres et avec un mystérieux inconnu qui s'incruste dans leur vie privée. Puis, le meurtrier de héros change de corps et d'identité, comme dans un rêve. C'est la partie la plus accessible du film, riche en scénettes académiques, avec un méchant particulièrement rigolo. Mais Lynch ne s'arrête pas là, et continue de placer plusieurs visages sur la tête de chaque individu. L'ange de la mort plane tout au long de cette fantasmagorie morbide.
    Félix F
    Félix F

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 828 critiques

    3,5
    Publiée le 26 septembre 2010
    Un film qui ne brille pas par son scénario, ma foi assez simple, mais par sa mise en scène extraordinaire. La beauté des images, de la bande original et des situations rendent le film glauque mais d'une magnificence rare. Lynch à su creer un film d'une beauté vraiment hors du commun. On cherche à comprendre le pourquoi du comment, sans toujours y parvenir et au final on ne peut que se délecter des images magnifique et de la beauté du film.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juin 2009
    Cette fois c’est le chef d’œuvre car, enfin, la forme rejoint le propos, s’y fond, devient le propos. Lynch s’affirme comme un des cinéastes essentiels de cette fin du XXe siècle à travers cette réflexion, métaphysique et cinématographique à la fois, Lost Highway est peut-être le début de l’illustration du mot de Bunuel sur la toile et l’image qui la ferait exploser... À suivre dans Mulholland Drive.
    ygor parizel
    ygor parizel

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 2 503 critiques

    4,0
    Publiée le 1 octobre 2012
    J'hésite a placé ce film dans les chefs-d'oeuvre car vers le milieu du film il a un coup de frein dans le suspense et l'atmosphère pesante est moindre. Mais bon, la fin est à nouveau oppressante. J'adore Patricia Arquette (surtout quand elle est pas habillé) et comme d'habitude dans les univers de Lynch, les personnages sont allumés. Du côté réalisation c'est superbe (mais bon j'adore le style du cinéaste). Décors et lumières excellentes en résumé très très bon film.
    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    4,5
    Publiée le 3 février 2012
    Je peux comprendre ceux qui n'ont pas apprécié le film, qui ont besoin de comprendre directement ce qu'ils regardent. Ce n'est pas forcément mon cas. Là, j'ai juste apprécié le fait de regarder le film, les scènes, enchainées les unes après les autres, sans toujours pouvoir constituer une logique. Mais y a une telle ambiance qui se dégage que ça porte tout le film. Que ça soit dans la mise en scène, dans le choix des acteurs, dans la photographie, tout dégage une ambiance à la fois sexy, vénéneuse, mystérieuse qui est vraiment excellente.
    Mosse.
    Mosse.

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 445 critiques

    5,0
    Publiée le 13 mars 2013
    C'est le premier film de David Lynch que j'ai l'occasion de voir, et c'est un choc pour moi! Compliqué est le premier mot qui me vient à l'esprit... j'ai du rechercher quelques explications supplémentaires pour tout comprendre, mais dès que l'on comprend, on se rend compte que c'est du grand art! Superbe performances des acteurs et actrices, surtout du couple Bill Pullman/Patricia Arquette ( que j'ai mis un temps fou à reconnaitre! Quel changement lorsqu'on la voit dans Médium maintenant! ) et de Robert Blake, génial en inquiétant homme mystère. C'est très bien filmé et on ne s'ennuie pas une seconde. En gros j'ai adoré ce film, et ce n'est certainement pas le dernier Lynch que je verrai dans ma vie!
    _Royal_
    _Royal_

    Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 1 600 critiques

    2,0
    Publiée le 15 juillet 2011
    J'aime bien les plans avec la route qui défile et les bandes jaunes, c'est original.
    Chris Art
    Chris Art

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 181 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juillet 2014
    (...) Peut-on apprécier un film sans en comprendre le scénario ? Peut-on se perdre dans les méandres d’une œuvre labyrinthique, de son plein gré, et en ressortir soufflé par une expérience cinématographique hors normes ? La réponse ne sera pas la même pour tout le monde. Mais, pour ceux qui sont prêts à tenter l’aventure, bienvenue dans le monde tentaculaire de David Lynch. (...) On ne peut qu'apprécier la façon dont les deux histoires se croisent, se télescopent, s’interpénètrent, et de leur temporalité éclatée. Le film se termine ainsi au moment exact où il débute, sur le palier de Fred Madison. La structure du film peut être assimilée à un ruban de Möbius, cet anneau qui n’a ni début ni fin. Lynch lui-même se plaît à entretenir le mystère, se gardant bien de donner une explication définitive, qui ruinerait probablement l’intérêt du film. Il existe probablement autant d’interprétations que de spectateurs, et la subjectivité joue un rôle essentiel dans la façon dont sera apprécié ce film, cette expérience même. Quittons donc ces basses tentatives d’expliquer ce qui ne peut l’être, et concentrons-nous sur l’aspect purement formel. Lynch nous offre là une œuvre intense, puissante, tirant parti d’un sens du cadre léché, d’une photographie magnifique et, surtout, de ce qui fait tout le sel de sa filmographie depuis ses débuts, une mise en scène sonore travaillée. Chaque détail, chaque grincement, chaque chuchotement ou porte qui claque est un détail minutieusement placé, et les chansons hypnotiques et répétitives rythment cette partition, naviguant avec élégance entre jazz et métal (...)
    Scorcm83
    Scorcm83

    Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 112 critiques

    4,0
    Publiée le 9 décembre 2014
    Considéré comme le brouillon avant Mulholland Drive, j'ai attaqué Lost Highway sans trop savoir à quoi m'attendre, mais certainement pas à être autant emballé. C'est avec ce film que j'ai compris que David Lynch était un réalisateur majeur non seulement de notre génération mais de l'histoire du cinéma. Cette histoire, il la revisite tout au long de sa filmographie et en fait la base de son esthétique. On passe donc du film noir au burlesque en passant par le fantastique et l'horreur sans réelle explication. En effet, d'explication, il n'y en pas, ou celle ci est différente pour chaque spectateur. Parce que le cinéma lynchien, c'est une expérience à vivre surtout seul, comme les personnages qu'il met en scène. On en ressort troublé, mais heureux, d'avoir pu ressentir ce genre d'émotions qu'on ne trouve nule part autre que dans un film du grand David Lynch. En clair, Lost Highway est une perle cinématographique, dans laquelle il faut rentrer corps et âme, ne pas chercher à tout comprendre dés le premier visionnage, mais en faire une expérience en constante évolution.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top