César et Rosalie
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,5 pour 610 notes dont 52 critiques  | 
  • 20 critiques     39%
  • 19 critiques     37%
  • 4 critiques     8%
  • 6 critiques     12%
  • 2 critiques     4%
  • 0 critique     0%

52 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
no_no

1 abonné | Lire ses 187 critiques |

  4.5 - Excellent

Ce film a de cela d'exceptionnel qu'il magnifie une histoire de la vie ordinaire, et raisonne donc en chacun d'entre nous. L'excellente interprétation de ses acteurs principaux n'enlève rien à l'affaire non plus)

TBD25

0 abonné | Lire ses 3 critiques |

  4 - Très bien

Yves Montand, Romy Schneider, de grands acteurs pour un film splendide. Entrons dans la vie de ces personnages représentatifs d'une époque qui n'est plus et qui révèle beaucoup sur la condition de la femme libérée du début des années 70. Il faut saluer les dialogues travaillés qui donnent toute sa valeur au film. Le meilleur film de Claude Sautet avec Les choses de la vie.


douggystyle

156 abonnés | Lire ses 2906 critiques |

  4 - Très bien

Exemple frappant du caractère indémodable du cinéma de Claude Sautet, Vésar et Rosalie brille par son charme naturel et ses personnages attachants. Le schéma classique du trio amoureux est bien plus travaillé que dans la plupart des marivaudages, grâce à la crédibilité que leur apporte, d’une part la subtilité des dialogues et, d’autre part, l’indéniable talent des trois acteurs. En tête, Yves Montant dans le rôle de César (rien à voir avoir celui de Jean de Florette !) en mari pugnace en duel avec Sami Frey, lui aussi amoureux mais plus réfléchi, pour le cœur de la resplendissante Romy Schneider, qui incarne la liberté féminine mais aussi ses limites dès lors qu’il lui choisir entre les deux hommes de sa vie. La réalisation soignée donne une place importante aux décors, en particulier les plages de Noirmoutier dans la seconde partie, et donne énormément de tendresse aux relations entre les personnages.

Paris Texas

9 abonnés | Lire ses 1260 critiques |

  4.5 - Excellent

Un film inoubliable sur l'amour, sur l'amitié porté par un trio inoubliable (l'immense Yves Montand, la classe de Samy Frey et la fascinante complexité de Romy Schneider), la mise en scène impeccable de Sautet, les dialogues Dabadie et la musique de Sarde.

RGciné1895

9 abonnés | Lire ses 96 critiques |

  3.5 - Bien

Une rivalité entre hommes qui se terminera finalement par une belle amitié! De très beaux passages.

Eldacar

22 abonnés | Lire ses 358 critiques |

  4 - Très bien

Sorte de "Jules et Jim" en moins libre et innovant dans sa forme comme son fond, "César et Rosalie" reste tout-de-même un grand film sur l'amour et l'amitié. César (formidable Yves Montand) aime Rosalie (rayonnante Romy Schneider) mais David (Sami Frey), ancien amour de celle-ci, vient mettre à mal l'harmonie du couple. Dès leur rencontre, les deux hommes se livrent à un vrai combat de coqs lors d'une « course » en voiture ou chacun essaye de doubler l'autre, préfigurant leur futur « combat » pour Rosalie. Le personnage le plus fascinant du trio amoureux est certainement César, auquel Yves Montand prête sa verve et son charisme. Homme de tête, fier de sa réussite et de nature jalouse, César est fou amoureux de Rosalie, au grand dam de ses amis qui n'apprécient pas la jeune femme. Il est d'ailleurs évident que cette dernière est plus proche de caractère de David que de César. Ne serai-ce que dans leurs réponses sibyllines aux questions de César sur leur relation passée : « je l'aime depuis toujours », « entre nous il y a eu tout et rien ». Autant de phrases qui laissent César pantois. L'apparition de David viendra d'ailleurs réveiller sa jalousie maladive, qui le poussera à recourir au mensonge et à la violence dans l'espoir de conserver Rosalie mais ne parviendra qu'à la faire fuir plus vite. Il finira pas la récupérer lors d'une superbe scène sur une plage déserte mais, ne la rendant pas heureuse, César mettra de côté sa rancœur pour demander à David de se joindre à eux. Naît alors une amitié inattendue entre les deux hommes que Rosalie n'acceptera pas. "César et Rosalie" a pour principales qualités de beaux personnages et une atmosphère dénuée de gravité, Claude Sautet lui ayant préféré à raison une ambiance légère.

falex

2 abonnés | Lire ses 509 critiques |

  4 - Très bien

Une sorte de "Jules et Jim" 10 ans après, le trio d'acteurs est magnifique et magnifié par la caméra toujours "juste" de Claude Sautet. Un très beau film.

DAVID MOREAU

17 abonnés | Lire ses 1027 critiques |

  1.5 - Mauvais

ELLES N'OUBLIENT JAMAIS. Avec le temps comme dirait Ferré, le film de Claude Sautet perds de sa splendeur.

brunodinah

8 abonnés | Lire ses 744 critiques |

  4 - Très bien

Cette comédie s'octroie "des choses de la vie" comme l'histoire de ses trois protagonistes mâtiné d'une très belle peinture d'époque. Claude Sautet se prend d'affection pour sa "Rosalie" et confie même le rôle à notre Romy nationale après ses "choses" et "Max et les ferrailleurs". Ici, c'est le troisième film dans lequel je vois Romy Schneider, le premier étant "La passante du sans-souci" et le deuxième "Garde à vue". Romy Schneider irradie l'écran et, avec sa vélocité naturelle, nous fait part de son invincible aura sur laquelle elle a su dominer le cinéma des années 50-60-70 et 80. Pour les deux hommes jaloux, l'antiduo Montand-Frey est incroyable et mériterait que l'on s'y arrête deux secondes. D'un côté, Yves (César), déjà vu dans les Costa-Gavras ("Z" et "L'aveu"), montre sa posture d'homme marié depuis longtemps et met au service d'une désinvolture acharnée (envers son rival) toute la violence qu'il a accumulée et enterrée au fond de lui. Ainsi, Claude Sautet le met en avant comme un patriarche qui a toujours raison. Son métier, d'ailleurs, le prouve : il est directeur d'une chaîne d'usines. Son interprétation, tout à fait dans les cordes, se rapproche ainsi du sentimentalisme pour Rosalie (Romy) et de la candeur pour David (Frey). De l'autre côté, Samy (David), qui "commence" sa carrière par rapport à Yves (on l'a vu dans "La vérité" avec B.B., "Angélique et le roy", "Les mariés de l'an 2", ...), apporte l'esprit rébellion contre l'autorité (ici, contre Montand) et s'installe pour ravir la belle Rosalie à l'infame César, vieux grippe-sou et faisant partie de la haut'. Claude présente Samy Frey comme un dragueur invétéré et cela va s'avérer crucial pour qu'il gagne la partie. Entre se présente la bellissima. Lorsque la guerre entre David et César aura cessé, une longue amitié va en découler, ce qui brisera la bellissima Rosalie. Envers et contre tout, le vent de la liberté a sonné et Romy décide de s'envoler vers de nouveaux horizons (cela fait écho au mouvement journalistique de la Nouvelle Vague je trouve) pour refaire une fabuleuse apparition au final. Sur une interprétation solide, carrée et originale, un scénario (certes classique) mais béton s'installe pour ne jamais chavirer en cours de route. Sautet et Dabadie (scénariste vétéran ! : "Les choses de la vie", "Max et les ferrailleurs", "Le sauvage" de Rappeneau, "Nous irons tous au paradis", ...) nous font leurs numéros en emmenant valser tous les préjugés sur l'amour et les affres du mariage. En témoignent des seconds couteaux bien trouvés (Bernard Le Coq et Isabelle Huppert, qui deviendront chevronnés par la suite : "Les feux de la chandeleur" avec Annie Girardot pour l'un et "Violette Nozière" pour l'autre) ainsi qu'une narration post-finale parfaite de Michel Piccoli. Le gérique bleu (du début et final) prouve que l'ambiance de Sautet est tout à fait particulière. Cela souligne l'importance à laquelle Claude veut qu'un film commence et se termine bien. La musique so good de Philippe Sarde nous emmène au gré des humeurs tantôt vers Rosalie, tantôt vers César, et parfois rapproche César et David. Dans ces marivaudages de situations, Philippe fait sensation et nous transporte corps et âmes au fil des courants dans un océan de torpeur, de passionara et d'amour. Claude, ceci est ta première réalisation que je vois et ce ne sera sans doute pas la dernière, sois en assuré. Spectateurs, voici une comédie de moeurs dramatique pas comme les autres qui s'affranchit hautement bien des préjugés sans pour autant que Caude n'oublie de les ancrer à sa façon dans la fiction de "César et Rosalie". Inoubliable !

langevert67

0 abonné | Lire ses 16 critiques |

  5 - Chef d'oeuvre

Un de mes films préférés ,que je ne me lasse pas de revoir.R.Schneider est magnifique dans son role de femme libre, Y.Montand nous montre de par sa présence qu'il est un très grans acteur, un grand hymne a l amour et a l amitié, vraiment superbe ...

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Playlists
7 vidéos
20 ans après : Qu'a dit le cinéma du génocide rwandais ?
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #8 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos qu'il fallait voir cette semaine
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné