Mon AlloCiné
    Un après-midi de chien
    note moyenne
    4,1
    3061 notes dont 268 critiques
    31% (84 critiques)
    40% (108 critiques)
    18% (49 critiques)
    6% (15 critiques)
    3% (8 critiques)
    1% (4 critiques)
    Votre avis sur Un après-midi de chien ?

    268 critiques spectateurs

    ElAurens
    ElAurens

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 585 critiques

    3,0
    Publiée le 1 août 2010
    Pour un film dramatique, on a droit à un coté comique qui me dérange un peu. Heureusement Al Pacino est là et livre une excellente interprétation de son personnage paumé. Juste un bon film.
    Stanley-le-begue
    Stanley-le-begue

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 293 critiques

    5,0
    Publiée le 12 août 2010
    Après un héros dans la ville comme Serpico, Lumet s'attaque aux truands. Pauvres truands que ces deux là, plus naïfs et bêtes que dangereux. Leur sort n'en sera toutefois pas plus clément. Les médias, le public, leur permettra de connaître leur heure de gloire, et c'est peut-être cela qu'ils recherchaient plus que l'argent. Pacino et Cazale sont finalement plus victimes qu'autre chose dans cette histoire. Paumés, exclus, ils se croient considérés une fois que la télé couvrira leur braquage. Mais cette médiatisation soudaine attirera aussi la police et son équipement supérieur, et causera leur perte. Critique de ces médias avides de sensationnel, et qui déséquilibrent ainsi l'ordre des priorités , Un après-midi de chien s'inscrit dans le cinéma social américain des années 70, et résonne encore, dans le contexte actuel, bizarrement d'actualité...
    Niko0982
    Niko0982

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 331 critiques

    5,0
    Publiée le 10 avril 2008
    Culte. Al Pacino est complètement intégré dans son rôle et la mise en scène est grandiose. De plus, on trouve tous les sentiments possibles dans ce film, qui pour moi n'appartient à aucun genre car il peut nous faire sourire comme nous faire pleurer.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 295 critiques

    4,0
    Publiée le 15 juin 2013
    Une bonne adaptation de Sidney Lumet sur ce vrai fait divers. La compassion que l'on éprouve pour les 2 malfaiteurs en carton est ce qui fait la force du film, tout comme l'aspect médiatique et populaire, bien mis en valeur. C'est en fait un petit braquage qui va se transformer en divertissement national, et tout ça pour des débutants un peu idiots. Idiot jusqu'à la fin d'ailleurs, ne voyant pas venir l'inévitable. Al Pacino est incroyable.
    Photo-cineaste
    Photo-cineaste

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 571 critiques

    4,0
    Publiée le 2 mai 2009
    Je n'ai pas trop le temps de détailler ma critique, mais seulement il y a deux trois choses à retenir ! Al Pacino est excellent, une prestation sublime à la auteur de celle qui est également sienne dans la trilogie du Parrain. Un très bon scénario, on rit et on palpite et tout ça en rythme c'est super. :)
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Un film haletant toujours sur la brèche et qui ne laisse pas souffler le spectateur. Lumet adore observer les tréfonds de l'âme humaine et ne juge pas ses personnages, ce qui rend encore une fois ce film terriblement profond. A l'image des badots du film, on se prend de sympathie pour ces deux nigauds de truands, et on apprend à mieux les connaître au fil de la narration. Leur vie se dévoile sous nos yeux, un peu à la manière d'un programme de télé-réalité. Sauf que la mise en scène est juste au cordeau et qu'on nous offre une narration fluide qui ménage ses effets et fait passer les deux heures du film en un souffle. Les personnages évoluent, se dévoilent et le duo Pacino-Cazale finit de rendre tout cela furieusement agréable.
    BenLCDC
    BenLCDC

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 302 critiques

    5,0
    Publiée le 24 juillet 2011
    Difficile de décrire le film de Sidney Lumet. Un film policier ? Oui, mais pas que, il serait idiot de le limiter à cela. Car sans vouloir porter atteinte aux polars, on peut toutefois se convaincre que Dog Day Afternoon, non content de maintenir une intrigue d'autant plus intéressante qu'elle est inspirée de faits réels, se permet de parfumer le film d'une liberté de ton et d'interprétation tout à fait réjouissante. Son entrée en matière simple et efficace dépeint le paysage urbain, en montre toute la diversité, tant et si bien qu'on pourrait presque croire être en train de mater un de ces films qui flippent tellement des quotas qu'il en est à compter les immigrés. Or non, vous n'êtes pas devant un film de Roland Emmerich. Passé ce générique trompeur, on rentre dans le vif du sujet : le braquage. Quel bonheur ! Véritable sketch, sommet de ridicule où la maladresse n'a d'égal que la préparation catastrophique du plan. Sans conjecturer on peut se douter des intentions de Lumet, et de toute façon les images parlent d'elles mêmes, de ne pas professionnalisé le casse pour faire ressortir l'amateurisme de l'ensemble. Seule l'expérience de Pacino vient contre cette hypothèse car après tout paraît dépasser tout le monde. Le film n'est pas sans rappeler le superbe La Valse des Pantins de Scorsese, où comment devenir une star par la force ( tiens je devrais en faire une liste ). D'une cela montre tout l'attrait du public pour toujours plus de "télé-réalité", mais dont avant-gardiste Scorsese montre déjà qu'il n'y a rien de plus faux que cette réalité là... Enfin pour quitter Scorsese, Dieu sait que c'est toujours un moment difficile, et en revenir à Lumet, on peut aisément voir son film sous cette angle, celui de la critique du show permanent que devient l'évènementiel. Al Pacino à son aise pour camper ce rôle peu banal de personnage difficile à cerner, louche mais attachant, fou ? Peut être un peu, mais pas plus que ce système écrasant qui l'entoure et finit par le "piéger". un film magistral.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 115 critiques

    5,0
    Publiée le 20 juillet 2018
    Un film viscéral, enlevé par l'interprétation transcendée et hallucinante du jeune Al Pacino, impressionnant en gangster au grand cœur qui ne voulait pas de mal à qui que ce soit, et se retrouve sur tous les écrans de télévisions d'Amérique comme un preneur d'otages menaçant. Toute la beauté d'"Un Après-midi de chien" tient en ce simple constat : on s'attache mille fois plus à ce braqueur malchanceux (symbole de la classe moyenne étouffée par une société qui la délaisse) qu'aux policiers (ici de véritables manipulateurs qui mentent sans vergogne pour tenter d'avoir le plus d'otages possible). Ce pauvre bougre nous fait vraiment pitié, et on se sent touchés par le fait qu'il se démène non plus pour lui-même mais pour le bien-être de ses otages et de ses proches avant la fin qu'il sent venir... Vraiment, cette fin nous fait retenir notre souffle pour savoir si nous allons pleurer de perdre un personnage (très) fort, ou s'il va s'en tirer par une pirouette in extremis. Et le final mené tambour battant m'a bluffée : la réaction soudaine et misérable d'Al Pacino lorsque spoiler: son complice se fait descendre en un tournemain , on en reste bouche bée, et l'on attend surtout de voir si la détente va être pressée contre Pacino... A la lecture du dénouement de l'intrigue, on se dit que, pour un pauvre gars qui n'a au final blessé personne et a juste voulu sortir d'un carcan sociétal misérable pour lui, la sentence est trop lourde... Le patriotisme américain a voulu faire un exemple pour calmer l'opinion publique (comme nous) favorable à ce braqueur malchanceux... Un huis clos aux milles rebondissements dont on ne veut pas perdre une miette jusqu'au final très tendu, et dont Al Pacino donne l'entièreté de son talent au service d'un rôle mémorable et viscéralement touchant.
    Mephiless s.
    Mephiless s.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 14 critiques

    3,5
    Publiée le 15 avril 2015
    Sydney Lumet signe Un après-midi de chien, en 1976, basé sur un fait divers s'étant déroulé en 1972. L'attraction principale est sans aucun doute Al Pacino, qui joue à merveille le rôle de Sonny, les seconds rôles aussi ne sont pas en reste, John Cazale en tête. Néanmoins, le film souffre de beaucoup de longueurs et manque cruellement de rythme à certains moments, ce qui peut perturber la lecture du film.
    Jahro
    Jahro

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 380 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2018
    Il n’y a pas grand-chose à redire dans la filmo de Sidney Lumet, dont on ne compte plus les chefs d’œuvre, de Douze hommes à colère à L’avocat du diable en passant par Network, Serpico et donc cet Après-midi de chien. Comme toujours, le cinéaste y retranscrit parfaitement l’atmosphère des grandes villes d’Amérique des années 70, ce mélange de proximité, issue des bourgades du siècle passé, et de l’anonymat urbain à l’aube de sa pleine expansion. Si le décor transpire l’authenticité, l’intrigue qu’il en tire est proche de l’invraisemblable. Elle s’inspire pourtant d’un article de presse parfaitement fondé. C’est le récit d’un braquage totalement raté. Dans cette banque maudite, l’un des assaillants se dégonfle à peine entré, la police forme son siège beaucoup trop vite, le gardien fait une crise d’asthme, le dirlo diabétique d’hypoglycémie, une secrétaire a envie de faire pipi. On est sans cesse partagé entre rire et rappel amer au drame qui se déploie derrière. Al Pacino est extraordinaire en petit bandit néophyte au cœur tendre, qui tente de joindre tous les bouts pour s’en sortir indemne, c’est-à-dire sans bain de sang ni prison à vie. Une tâche qui s’avèrera tout sauf facile. La réalisation est superbe, mêlant travellings circulaires envoûtants, direction d’acteurs au top et montage brillamment rythmé. Opposé à rien moins que Vol au-dessus d’un nid de coucou, Les dents de la mer et Barry Lyndon, le film décrochera un Oscar, un BAFTA et de nombreuses nominations. Un minimum.
    RedHotPingouin
    RedHotPingouin

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 219 critiques

    3,5
    Publiée le 19 décembre 2011
    Il devait surement être génial et très original lors de sa sortie en salle en 76 mais aujourd'hui le sujet et vu et re-vu ce qui fait que le film devient prévisible. Al Pacino est aussi toujours présent avec sa grande-gueule et ses grands gestes et le film souffre de certaines longueurs.
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 211 critiques

    5,0
    Publiée le 10 octobre 2015
    Un après midi de chien porte vraiment bien son nom..... Sydney Lumet réalise là un film puissant sur des destinées qui dérapent dans la poisse la plus complète. On reste hypnotisé par le déroulement implacable des faits et le jeu de tous les acteurs et actrices. Un film magnifique sur des loosers attachants.... Palpitant.
    Cohle.
    Cohle.

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    4,0
    Publiée le 7 août 2011
    Sidney Lumet livre ici un polar particulier, tiré de faits réels, mais pour le moins intéressant. Tout d'abord, il faut quand même avoir les arguments pour faire tenir l'intrigue d'un film de pratiquement deux heures sur une prise d'otage, au sein d'une petite banque de Brooklyn car cela représente tout de même un challenge lorsque l'on voit le nombre de réalisateurs qui se sont cassé les dents en tenant la chose. Et bien lui, se débrouille plutôt bien, serait-ce en grande partie dû à l'interprétation offerte par Al Pacino, rien n'est moins sur, celui-ci est tout bonnement excellent et ne sombre jamais dans le pathétisme dans la peau du "gentil" braqueur qui pourrait être décrit comme "monsieur tout le monde" gardant tout son sang froid alors qu'il passe comme le titre du film l'indique "Un après-midi de chien".
    Travis.B33
    Travis.B33

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 724 critiques

    5,0
    Publiée le 15 mars 2009
    Al Paccino a été grandiose,le scénario vraiment super bien mis en scène et Sidney Lumet a très bien étalé son grand talent sur ce film.Le suspense arrive à nous figer sur le film malgré une fin assez prévisible.Le réalisme est fou,un chef-d'oeuvre à ne pas rater.
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 449 critiques

    3,5
    Publiée le 4 février 2014
    Sans doute le braquage de banque le plus original du cinéma. Pourtant tiré d'un fait divers, c'est un mélange surprenant entre le drame et la comédie. On est même touché par ce braqueur complètement paumé, lui aussi victime de la guerre du Vietnam. Dans ce "presque huit-clos", Sidney Lumet met en lumière tous les travers de notre société de façon très intelligente et avant-gardiste pour son époque. Un film plein de rebondissements avec en prime une belle prestation d'Al Pacino toujours aussi énergique. (Bien)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top