Mon AlloCiné
Le Parrain
note moyenne
4,5
37163 notes dont 1398 critiques
75% (1049 critiques)
15% (208 critiques)
4% (58 critiques)
3% (47 critiques)
2% (22 critiques)
1% (14 critiques)
Votre avis sur Le Parrain ?

1398 critiques spectateurs

Le Barlou Incompris

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 148 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 05/08/2016

Francis Ford Coppola livre avec The Godfather non seulement un véritable chef-d'œuvre du genre en terme de film de mafieux, mais une histoire qui se révèle être bien plus que cela en devenant un véritable labyrinthe tragique d'histoires de familles et de sang. Dès les premières minutes, le film nous met dans l'ambiance en nous exposant le personnage de Don Corleone, divinement interprété par Marlon Brando. Le parrain est à l'écoute de ses amis, reste calme, subvient aux besoins de sa famille, et la narration donne un indice sur la suite de l'histoire (le service). Exposition parfaite. Et tout le long du film, on en apprendra toujours plus sur cette famille sicilienne dont les liens sont très forts et qui est le fil conducteur de tout le long-métrage. Au niveau de la réalisation, Ford Coppola sait être tendu (la scène du restaurant) et émouvant quand il le faut (la dernière scène où le Don Vito s'adresse à Michael, joué par Al Pacino). La photographie est magnifique avec de somptueux jeux de lumière et la bande originale est sublime. Personnellement j'ai une préférence toute particulière pour la dernière réplique du film qui sonne comme un couperet. Chef-d'œuvre, à voir absolument.

Des images et des mots

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 78 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 16/06/2016

Il faut au moins avoir vu une fois dans sa vie ce film, dans lequel on suit avec intérêt le destin de la famille Corleone, intimement mêlée à l’histoire de l’Amérique au XXème siècle. Cette famille est le miroir des logiques brutales qui sont à l’œuvre dans la société. On suit les bonheurs et les malheurs (surtout les malheurs) de ce clan, mais on suit en particulier le parcours de Michael Corleone, joué par l’excellent Al Pacino, personnage tragique par excellence, qu’on croirait sorti d’une pièce de Shakespeare. Son parcours est celui d’un homme qui n’a pas réussi à échapper à son milieu d’origine, à cette famille criminelle dont il vomissait les pratiques. Les autres personnages sont tous très travaillés, on assiste à une véritable galerie de portraits, de trognes. L’aspect dramatique est nourri par le passage de témoin entre deux générations. Car en effet, le passage du temps est un thème qui nourrit toute la trilogie. Au final on a un film long mais équilibré, on n’a pas affaire à un grand film malade qui pète plus haut que son derrière. Car on revient de loin, Coppola dut batailler avec les producteurs afin d’imposer sa propre vision du premier volet de la trilogie, adapté du roman homonyme à succès de Mario Puzo, qui participa au scénario. Le résultat ? Un triomphe commercial, qui rapporta un million de dollars par jour le premier mois d’exploitation. A la vision de ce film, on peut dire que Coppola n’a pas volé ce succès, car on en ressort ébloui au vu de sa profondeur et de sa richesse dramatique. Vous pouvez lire ma critique complète (illustrée et accompagnée d’extraits) de la trilogie Le Parrain ainsi que d’autres critiques et articles sur le cinéma ainsi que des extraits de films sur mon blog :

James Betaman

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 238 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/10/2015

J'ai souvent entendu dire que The Godfather était le meilleur film de tous les temps. Que ce soit sur des sites officiels, de nombreuses critiques, le public semblait unanime. Alors, primo, je n'utilise jamais le terme de "meilleur film", je dis très souvent "mon film favoris" mais "meilleur film" non! On ne peut pas dire que tel film est meilleur que l'autre (enfin pas quand on compare les chef d’œuvres). Faut bien comprendre qu'un film peut plaire à un type public et pas à un autre. Par exemple, mon film favoris, c'est à dire The Dark Knight, vise surtout un public jeune, les amateurs de films d'actions et les personnes qui aiment les scénarios profonds et complexes. Tandis que The Godfather vise un public plus âgé, les gens qui aiment un bon scénario, et les fans du polar. En l'occurrence, on peut adorer The Dark Knight et ne pas apprécier The Godfather et vice-versa alors que ce sont tous les deux de fabuleux chef d’œuvres. Mais les avis sont tous différents et ici on est là pour donner une critique subjective. Ce qui veut dire que je ne vais pas faire les louanges de ce film que je considère certes comme un chef d’œuvre mais que ne m'a pas énormément marqué. A vrai dire, je n'avais aucune idée de ce à quoi ressemblait le film. Je ne me fiais qu'aux critiques élogieuses et au casting que je trouve génial. Donc, The Godfather est pour commencer un film que j'ai redouté pour sa longueur. J'ai beaucoup de mal à tenir devant un film de 3h sans faire une pause à moins que le film ne me tienne en haleine comme le Retour du Roi. Car il faut le dire, The Godfather ne tient pas en haleine par des scènes d'actions mais par son scénario. Et là, je dois l'admettre le scénario de ce film est aussi puissant et intelligent que l'écriture de Breaking Bad. L'évolution fulgurante de Michael Corleone est aussi passionnante à visionner que celle de Walter White. Mais surtout, le scénario est complet! Rien n'est laissé au hasard. Chaque scène est intelligemment écrite. Chaque événement est bien pensé. Mais surtout, c'est avec ses personnages que ce film est génial. Je pense, que ce film, a l'un des plus charismatiques, des plus incroyables, des plus génial personnage du 7em Art. Je cite, le magnifique Vito Corleone. Il a une voix captivante (je tiens à préciser que j'ai vu le film en VO). Tous ce qu'il dit est passionnant. Franchement, c'est le point le plus positif de The Godfather, ce personnage est attachant, et en fait, c'est le genre de père qu'on aimerait avoir. Un gars attentionné, qui réfléchis avant d'agir (surtout quand on parle de vengeance). Mais la meilleur chose sur ce personnage, c'est Spoiler: sa mort. La mort la plus réaliste et la plus belle du cinéma. On a pas besoin de voir le grand Don Corleone mourir face à un combat ultime criblé de balle. Il suffit juste de le faire mourir dans son jardin, auprès de son petit fils. Et ça s'est beaux, voir un grand mourir simplement de vieillesse.. En tout cas, Vito Corleone entre direct dans mon top 10 des meilleurs personnages du cinéma. Et en fait, quand Vito est là, tous les personnages passent à la trappes. On fini par oublier les autres protagonistes pourtant eux aussi très intéressent. L'une des grosses qualités du film aussi est sa mise en scène. Les jeux de lumières, les plans, toutes les scènes sont intelligemment tournées. A chaque fois, on est scotché par ses passages ultra stressants car la mise en scène est... parfait. Voilà, je pense que c'est pour ça que les gens aiment ce film, c'est sa mise en scène qui respire la perfection. Bon là, je chante les louanges de The Godfather mais je dois avouer que je lui ai trouvé quelques défauts. Alors oui, encore une fois, aucune œuvre n'est pas parfaite mais bon c'est surtout moi. J'ai du mal avec la BO, je sais qu'elle est culte, mais elle rend les passages encore plus sombres et pesants. Et en fait, ce film est trop pesant. Pendant 3h, on stresse pour savoir comment ça va s'achever. Parfois, même, le film est trop violent. C'est pas qu'il y a du sang partout. Mais encore une fois, c'est la mise en scène qui fait tout. C'est tellement bien fait, on est tellement scotché que la moindre violence suffit à nous choquer. Un autre problème je trouve, c'est la longueur du film. Il dure quand même 3h. Et moi, j'ai du mal à tenir. En tout cas, je vais pas tarder à visionner le deuxième volet (qui dure 3h20, pauvre de moi), mais bon, il paraît qu'il est meilleur. Du coup, le premier n'est pas le meilleur film de tous les temps puisque le 2 est meilleur. Mouais, c'est bizarre. Bon il n'empêche que The Godfather est un excellent film (voir même un chef d’œuvre) mais ce n'est pas destiné à un public de mon âge, du coup, logique que ça me paraisse assez long. Même si je ne suis pas d'accord sur l'idée que The Godfather est le meilleur film de tous les temps, je le considère n'empêche comme un film remarquablement bien écrit et qui mérite son succès. 4.5/5 Voilà qui est dit!

Kiwi98

Suivre son activité 185 abonnés Lire ses 227 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 29/04/2015

Opéra funèbre, tragédie intemporelle, descente aux enfers moderne, violence extrême, mise en scène littéralement dithyrambique, personnages sinistres. « Le Parrain », définitif chef d’œuvre de cinéma mafiosi, est plus qu’un film, c’est une fin, la fin du classicisme hollywoodien incarné par Marlon Brando et le début de la nouvelle dynastie Corleone interprétée par une solide distribution de remarquables acteurs. « Le Parrain » est aussi un face à face entre familles et tueurs, c’est une poétique ascension des mots au rythme inégal, qui frappe aujourd’hui de par sa sobriété, démarrant dans un plan séquence angoissant et vertigineux, témoin direct d’une maitrise impeccable, ou la caméra recule, où elle nous laisse dévisager un homme suppliant le parrain, un vieux déchet menaçant à la voix énigmatique que la caméra dévoile à son tour dans le sublime clair obscure, accompagné d’un chat, symbole d’une délicatesse perdue. Le parrain, c’est une ordure, et pourtant il est le personnage le plus attachant durant ces trois heures de film. Trois heures imprévisibles où la mort frappe à chaque instant, n’importe qui, n’importe où, trois heures de fascination qui tourne à la tragédie noire et sans pitié, nous faisant voyager de New York à la Sicile et les sublimes paysages italiens. Car « Le Parrain » commence par un mariage, passe par un enterrement, s’achève sur un baptême, révélant au passage Al Pacino. Francis Ford Coppola fait vibrer à travers ce ballet morbide ou les hommes s’éclipsent et les familles demeurent dans l’ombre du patriarche qui s’entretient entre la paix et la haine, qui fait la justice, qui laisse la mort le détruire petit à petit dans des séquences intimistes veloutées. Ici le meurtre, le sang, le mal, tout est banalisé, ainsi les crimes restent impunis, des hommes pleurent dans l’ombre et d’autres tombent parmi les oranges qui ne cessent de revenir. L’atmosphère et surveillée au grain, certain plan marquent de plein fouet, comme cette instant ou un homme pisse tandis que le passager de sa voiture se fait assassiner par une silhouette inconnue, quand la dorure des blés fait le contraste avec le ciel bleuté et la statue de la Liberté qui s’impose dans ce monde qui se déchire, comme une sublime allégorie d’une spirale infernale qui prend son ampleur sous nos yeux, ou encore également, ce chapitre qu’est la fusillade de Vito Corleone, orchestrée avec une maitrise sidérante, les oranges, les hommes qui arrivent avec des gros plans sur leurs pistolets, Fredo, son fils, qui tente de secourir le parrain mourant, mais qui laisse tomber son arme et pleure sur le trottoir. Enfin, « Le Parrain » est un portrait, sombre, fin, prenant la moindre ambiguïté comme une graine à conserver et qui couve la tragédie dans les quelques moments de bonheur familial. C’est le portrait d’une famille encrée dans ses traditions, mais qui agonise sous le coup du monde qui change. Et si l’intrigue devient parfois très confuse du fait de sa complexité, -car le milieu de la Mafia ne se résume pas à un procédé manichéen- le film garde intacte sa froideur, captivante et fascinante. Opéra gargantuesque, prodige purement cinématographique, chef d’œuvre intemporel. Finalement la seule offre que l’on ne peut pas refuser, c’est la vie…

Mad Gump 10

Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 716 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/01/2015

Le parrain est un film inattaquable : magnifiquement filmé, avec une mise en scène impeccable, un jeu de lumière très bien utilisé, des scènes cultes, une BO qui va parfaitement avec l'ensemble du film et reste gravée dans votre tête, une reconstitution historique parfaite, et, surtout, un casting d'enfer : Marlon Brando, qui a une présence phénoménale sur le film ( oscar mérité ), Al Paccino, dont le personnage est l'élément central de l'oeuvre, et des acteurs secondaires géniaux : James Caan, Robert Duval, Diane Keaton... Coppola alterne les scènes de dialogues ( efficaces car bien écrites ) avec les scènes de massacre ( très réalistes ). Toutefois, j'ai trouvé certains moments du film longs ( le mariage au début et le séjour en Sicile de Michael ). Toutefois Le parrain est un chef-d'œuvre, l'apogée du film de gangster, qui réussit à romancer la mafia en créant l'inoubliable famille Corleone. A voir de toute urgence !

Der Metzgermeister

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 249 critiques

4,5Excellent
Publiée le 08/03/2014

Certes le quotidien de mafieux peut être ennuyeux à regarder ( Sans pour cela que je n'aime pas les Affranchis ) Mais là c'est différent. Dès la scène d'introduction, avec cette musique lancinante, on s'attend déjà à quelque chose de bien plus particulier que tout ce qu'on avait déjà vu. En me repassant maintes fois cette scène, j'ai réaliser l'énorme implication et application de Marlon Brando pour son personnage de Vito Corleone, alias Le Parrain. La gestuelle, son calme, sa sérénité, le font vraiment ressortir du décor. Avec ses airs de vieux bouledogue, il dégage malgré cela un charisme surprenant pour un homme qui se contente de caresser un chat sur un fauteuil. Passons, ce grand personnage, et arrêtons nous sur celui d'Al Pacino. Lorsqu'on l'aperçoit dans son habit de militaire au mariage de la fille du Don, on ne se doute pas une seconde que c'est lui qui vas seconder son père dans les affaires, avec les charges, les responsabilités et les dangers que cela implique d'être le Parrain et en plus quand on s'appelle Corleone. Je trouve passionnant le fait de filmer les rencontres entre les trafiquants ,les bookmakers, les assassins, car cela permet d'acquérir une certaine fausse expérience du monde criminel. Bref, ce film est excellent.

SpiderGogo

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 91 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/01/2014

Un classique intemporel! Si un film doit rester dans les annales du 7 éme art c'est bien Le Parrain. Que ce soit le scénario,les musiques,les acteurs tout dans ce film est magnifique. Pour moi Le Parrain est oeuvre émouvante,violente et magistrale! Le cinéma à son meilleur...

Gardienne de la Galaxie 1975

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 166 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/12/2012

"Je vais vous faire une offre que vous ne pourrez pas refuser ";-) Culte. Italien. 100% Marlon for ever. 5/5 Merci O Don Coppola

Travis-Black

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 121 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/10/2012

Le Parrain...Premier volet de la trilogie culte,mythique réalisé par Francis Ford Coppola ce révèle etre un véritable chef d'oeuvre comme on peut le voir par la note que je lui ai mise,d'une part par son casting quatre étoiles je dirais même cinq étoiles composés du grand Marlon Brando,d'Al Pacino,de James Caan et de Robert Duvall qui sont tous sans exception exceptionnel et très très bon dans leur rôles!!Le Parrain commence par une scène qui met tout de suite dans l'ambiance du film,la scène du mariage en parallèle avec celle où des gens viennent quémander les services de Don Vito Corleone(Marlon Brando),il y a cette espèce de contrastes entre la fête du mariage et les affaires familiales et c'est une opposition qui caractérise cette famille,il y a le monde de l'ombre(le bureau de Don Vito Corleone avec ses activités illégaux ) et puis il y a le monde de la famille respectable bourgeoise comme on peut le voir aussi dans la scène du baptême d'un des neveu de Michael Corleone où il y a à la fois le baptême et aussi les exécution de personne "gênante" pour la famille Corleone,et là on pourrait rajouter la famille religieuses!!Et Francis Ford Coppola caractérise bien cette opposition par sa photos/sa lumière où l'on voit la noirceur du bureau de Don Vito Corleone alors qu'on est en pleine journée et puis la fête du mariage à l'extérieur avec tout ce soleil,cette lumière et cette joie de vivre si je puis dire!!Le Parrain possède un scénario incroyablement bien écrit,il est sombre,complexe et on ne s'ennuie pas une seconde,les rebondissement sont fréquents et rend le film attractive et il est presque impossible de décrocher du film;Ce film est aussi comme une tragédie grec si je puis dire et cela se caractérise par le personnage d'Al Pacino,Michael Corleone,qui est un peu comme un personnage de tragédie grec car il essayent au début du film de fuir ,d'éviter les activités illégaux de sa familles et il croit avoir réussit mais sa famille le rattrape,son nom si je puis dire,c'est la fatalité,le faite de ne peut pas pouvoir échapper à son destin car à la fin il devient le "parrain" de la famille et il remplace son père et il n'ait plus une personne respectable comme son père aurait souhaité qu'il le soit!!Ce qui a de beau aussi dans ce film ce sont les scènes de dîner familiales réalisé comme personne et qui ont inspirés des réalisateurs comme James Gray pour son film "The Yards" par exemple!!Au final ce film est un véritable chef d'oeuvre du film de gangster/film noir qui est au sommet de ce genre si je puis dire,avec une belle mise en scène,de très très bon acteurs et un magnifique scénario!!!A ne pas rater!!!

ServalReturns

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 243 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 08/08/2012

Considéré comme le premier blockbuster de l'histoire, LE PARRAIN reste encore aujourd'hui l'un des meilleurs films de gangsters jamais réalisé. Francis Ford Coppola adaptait avec talent le roman de Mario Puzo (mais pas dans son intégralité, certaines scènes n'apparaissant que dans le deuxième film), épaulé par Nino Rota à la musique (le love thème du film est inégalable) mais aussi par un casting très prestigieux : Marlon Brando impérial (récompensé par un Oscar mérité) et Al Pacino très convaincant (son jeu s'améliorant d'épisode en épisode). Un must et une référence.

zinjero

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 172 critiques

4,5Excellent
Publiée le 22/12/2011

J'en avais marre des nanars des années 2000 alors je me suis rematé ce "Parrain" qui n'a pas pris une ride, lui qui est déjà ridé d'entrée ! D'une densité hors du commun, les scènes d’anthologie s'enchaînent sans coup férir. À peine peut-on pointer une légère baisse de régime dans l'épisode sicilien, dont le thème musical, plus connu, demeure moins fort que celui de la première partie. Les acteurs sont vraiment très bons. Mention spécial à Duvall, qui incarne subliment le Consigliere. Michael, incarné par un Al Pacino qui monte en puissance, n'est pas en reste. Un quasi chef-d'œuvre qui n'a le seul défaut que d'être suivi par un "Parrain II" qui mérite, lui, véritablement tous les éloges !!!

Akamaru

Suivre son activité 515 abonnés Lire ses 4 334 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 04/08/2009

La saga familiale la plus étourdissante et tragiquement complexe jamais tournée."Le Parrain" est devenu tellement culte avec le temps qu'il existe des imitations à la pelle de Marlon Brandon,phénoménal en Don Corleone,à la voix murmurée et au menton proéminent.Francis Ford Coppola livre un grand film classique,à la richesse incroyable,aux dilemnes incessants entre les affaires et "la Famille".Une famille d'Italos-Américains régnant sur la pègre.Une mafia qui fonctionne par affinités et élimine quiconque salit son sens de l'honneur ou porte atteinte à sa florissante activité.L'ambiance sicilienne parfaitement retranscrite avec l'importance des étapes de la religion(mariage,baptême,enterrement) et la priorité du lien sanguin sur tout le reste.Fascinant.La généalogie du mal dont Coppola maîtrise chaque passage sanglant(des représailles majoritairement)comme la moindre discussion intimiste.Un monument viscéral,majestueux, magistral,audacieux.Don Corleone a 3 fils prêts à prendre sa succession.Sonny,le chien fou piètre diplomate(James Caan).Fredo,le grand enfant inconséquent(John Cazale).Michael,le héros de guerre calme(Al Pacino).Sans oublier Tom,le fils adoptif avocat au sang froid(Robert Duvall).Une fratrie devant rendre des comptes et en donner.Michael,futur Parrain,se retrouve emporté par un destin qui le dépasse et se lançe dans une vendetta tout azimuts.La résurrection des mythes originels à travers l'idée que la sauvegarde de la famille est ce qu'il y a de plus important au monde.Un requiem patriarchique gigantesque.

Mosse.

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 445 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 06/03/2008

4 étoiles pour ce chef d'oeuvre du cinéma, car ce film, ou plutot cette série de films (Le Parrain 1, 2 et 3) est ce qui c'est jamais fait de meilleur au niveau de la mafia... Avec un Marlon Brando exeptionnel, c'est une des première fois qu'un acteur me marque autant! Mais il n'y a pas que lui, Al Pacino et James Caan sont également exellents. Je ne conaissais pas bien l'univers du "Parrain" avant de jouer au jeu "Le Parrain". Directement j'ai été captivé par les lieux, les personnages et l'ambiance du jeu. Depuis, je m'étais juré de voir ce film. Et bien c'est encore mieux!! Vivement les 2 suivants qui passeront bientôt à la télé. :D C'est vraiment un de mes film préféré désormais! J'adore!!!

cylon86

Suivre son activité 421 abonnés Lire ses 4 290 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 11/02/2008

Le film qui propulsa Coppola au sommet et sans aucun doute son chef-d’œuvre avec "Apocalypse Now", "Le Parrain" est une épopée funèbre relatant à la fois la chute de Don Corleone et l’ascension de son fils Michael à la tête de la famille le tout éparpillé de mariage, de naissances et surtout de meurtres. La mise en scène est superbe sublimée par la musique de Nino Rota qui crée ainsi une partition de légende. Dans un de ses rôles les plus connus, Marlon Brando entre dans le mythe hollywoodien et Al Pacino entre dans la cour des grands avec son jeu d'une rare intensité. Mythique.

Ramm-MeinLieberKritiker-Stein

Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 535 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 10/12/2012

Que puis-je dire sur mon deuxième film préférée? Les acteurs sont superbes, mise en scène impeccable. Franchement, qu'est ce qu'on peut critiquer dans un film pareil? C'est un film respectable (au sens propre du terme) qui nous emporte dans le monde de la mafia des années 50. Francis Ford Coppola à réussi ici un très bon chef-d’oeuvre.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top