Mon AlloCiné
The Big Lebowski
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Big Lebowski" et de son tournage !

Raymond Chandler

L’intrigue et les personnages du film se réfèrent, de façon parodique, au genre du roman/film noir et plus particulièrement au Grand Sommeil de Raymond Chandler, porté à l’écran en 1945 par Howard Hawks. L’intrigue a été située à Los Angeles en partie pour cette raison (et parce que leurs "sources d'inspiration" y résident). Autre référence assumée, Le Privé (The Long Goodbye), classique de Robert Altman emmené par le débonnaire Elliott Gould, se trouve également être une adaptation d’un roman de Raymond Chandler.

The Dude

Le personnage campé par Jeff Bridges est largement inspiré d’un certain Jeff Dowd, producteur indépendant qu’ont rencontré les frères Coen lorsqu’ils cherchaient à faire distribuer leur premier long, Sang pour sang. Surnommé "The Dude", amateur de white russians et membre des "Seattle Seven" issus du Seattle Liberation Front (des activistes anti-guerre du Vietnam) comme le personnage du film, qui l’évoque au détour d’une phrase, il arborait lui aussi une garde-robe plutôt décontractée, à l’image de Jeff Bridges dans le film… lequel a tapé dans sa propre garde-robe pour dénicher quelques-uns des vêtements du Dude. Autre source d’inspiration du personnage, Peter Exline, ami des Coen, dont quelques histoires ont servi de base à des éléments narratifs de The Big Lebowski.

Walter

Pour composer le personnage de Walter, incarné par John Goodman, les frères Coense sont notamment inspirés du scénariste et réalisateur John Milius, rencontré à l’époque du tournage de Barton Fink. Connu pour ses positions plutôt droitières et sa passion des armes à feu, il avait failli jouer dans Barton Fink le rôle finalement tenu par Michael Lerner. Fort logiquement, le look de John Goodman découle pour partie de ce modèle.

Donny

Constamment rabroué par Walter, qui ne cesse de lui dire de la fermer, le malheureux Donny, interprété par Steve Buscemi, est en cela une victime indirecte du personnage interprété par l'acteur dans Fargo, qui ne la fermait jamais. Durant le film, le Dude ne s’adresse directement à lui qu’à une seule reprise, en quittant le bowling après la disparition de sa voiture :
- « Où vas-tu Dude ? »
- « A la maison, Donny. »
- « Le téléphone sonne, Dude. »
- « Merci, Donny. »

Maude, Bunny & Jesus

Le personnage de Maude Lebowski, campé par Julianne Moore, s'inspirerait selon son interprète d’un croisement entre l’artiste Carolee Schneeman et Yoko Ono. Seconde épouse du millionnaire Lebowski, Bunny est quant à elle incarnée par Tara Reid, mais Charlize Theron aurait également passé des auditions pour le rôle. Quant au personnage de John Turturro, Jesus Quintana, il serait venu à l’esprit des frères Coen après une représentation de Mi Puta Vida en 1988, dans laquelle l’acteur incarnait un pédophile.

Jesus

Géniale apparition du film, John Turturro, fidèle acteur des frères Coen, a beaucoup apporté à ses réalisateurs en composant son personnage. Le coup de langue sur la boule de bowling, l’astiquage de boule plutôt suggestif, la petite danse à la Mohammed Ali après le strike, le catogan sont autant de détails que l’acteur a proposé aux cinéastes. «Je ne savais pas comment ils allaient utiliser tous ces éléments, les répliques sont, elles, restées les mêmes. », expliquait-il lors d’une itw en 2009. « Mais quand j’ai vu comment il avait monté tout ça ensemble, je dois avouer que j’étais très gêné, j’ai adoré, mais j’étais si gêné. Les gens vont passer ça à mon enterrement, si vous voyez ce que je veux dire... », poursuivait-il, avant d’évoquer, en plaisantant, l’idée d’une suite, dans laquelle « Jesus sort de prison et conduit un bus scolaire… »

L’omni-Dude

Le Dude est présent dans toutes les scènes du film, même s'il faut parfois le chercher un peu. Bien qu’une partie conséquente de The Big Lebowski se déroule sur les pistes du bowling, il n’est cependant jamais vu en train d’y jouer. Glandeur invétéré, les versions primitives du scénario lui attribuaient par ailleurs une source de revenus : il aurait été l’un des héritiers de l’inventeur du Rubik’s Cube. Cependant, le réalisateur Joel Coen préféra abandonner cette idée et laisser cette question sans réponse.

Les "Nihilistes"

Le groupe allemand fictif du film, Autobahn, est une version parodique du groupe Kraftwerk, dont l’une des chansons s’intitule précisément Autobahn (un titre de plus de 22 minutes qui donne son nom à leur album de 1974). Flea, bassiste des Red Hot Chili Peppers qui joue l’un des membres de ce trio de "nihilistes", a d'ailleurs partagé dans les années 1980 l’affiche de quelques concerts avec Kraftwerk. Toujours rayon musique, le Dude mentionne le fait qu’il a été roadie pour Metallica, et explique au passage que les membres du groupe sont une "bandes de trous du cul" ("bunch of assholes" en VO)… ce qui n’a pas empêché ces derniers de se dire amusés et flattés de la citation.

Le Dude au top

Entertainment Weekly a classé le film 34ème de son top 50 des films cultes en 2003, et le Dude n°14 sur la liste des 100 meilleurs personnages fictifs des vingt dernières années, en 2010. Le magazine britannique Empire a pour sa part attribué à The Big Lebowski la 43ème place dans sa liste des 500 meilleurs films de tous les temps, et au Dude le septième rang dans le classement des 100 plus grands personnages de films. Fan inconditionnel, l’acteur Michael Fassbender a lui choisi, pour sa "Scène préférée", de nous décrire l’ouverture du film (voir ici).

Culte(s)

Une église parodique (du moins faut-il l'espérer), le "Dudeism" (également appelée "The Church of the Latter-Day Dude"), laquelle professe la "philosophie" et les enseignements du Dude, a été fondée en 2005 par un journaliste, Oliver Benjamin. Elle revendiquait en 2012 quelques 160 000 "prêtres" à travers le monde. Cocktail favori du personnage, le "White Russian" a en outre connu un net regain de popularité après la sortie du film. Et bien entendu, The Big Lebowski a eu droit (en 2010) à sa parodie porno, affublée d’un synopsis ad hoc : « Avec cette parodie classée X, les amateurs de bowling vont enfin comprendre ce que signifie vraiment "jouer avec ses boules"... »

Lebowski Fest

Tous les ans, se tient le Lebowski Fest, festival rendant hommage au film avec un tournoi de bowling, un festival du meilleur costume et une projection de The Big Lebowski. Le festival a été créé en 2002 et s'est tenu dans plusieurs grandes villes américaines comme New York, Los Angeles ou Chicago. A noter que les acteurs du film Jeff Bridges et Peter Stormare sont déjà venus animer le festival.

De John Milius à John Goodman

Pour le personnage de Walter Sobchack interprété par John Goodman, les frères Coen avouent s'être inspirés du célèbre cinéaste et scénariste John Milius. Connu pour ses scénarios de L'Inspecteur Harry et de Apocalypse Now et pour avoir réalisé Conan le Barbare, John Milius est également un grand amateur d'armes à feu et avait pour habitude de venir en treillis sur les tournages.

Red Hot, Flea et Kraftwerk

Le bassiste des Red Hot Chili Peppers, Flea, joue le rôle de l'un des nihilistes de The BIg Lebowski. Dans le film, les trois nihilistes forment également un groupe de musique nommé Autobahn, qui fait référence au groupe allemand Kraftwerk, dont Autobahn est l'un des albums phares. Kraftwerk et Red Hot Chili Peppers ont d'ailleurs donné plusieurs concerts ensemble.

Acteurs fétiches

Dans The Big Lebowski, on retrouve de nombreux acteurs fétiches des Coen, à commencer par John Goodman qui a joué dans six films des deux frères, Steve Buscemi cinq et John Turturro quatre. A noter que les Coen retrouveront Jeff Bridges en 2010 pour le western True Grit.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Ça (2017)
  • Blade Runner 2049 (2017)
  • Mother! (2017)
  • Mon Garçon (2017)
  • Seven Sisters (2017)
  • American Assassin (2017)
  • 120 battements par minute (2017)
  • Barry Seal : American Traffic (2017)
  • Faute d'amour (2017)
  • Ôtez-moi d'un doute (2016)
  • Le Château de verre (2017)
  • Gauguin - Voyage de Tahiti (2017)
  • Espèces menacées (2016)
  • Mary (2017)
  • L'un dans l'autre (2016)
  • Les Grands Esprits (2017)
  • Le Redoutable (2017)
  • Good Time (2017)
  • Le Septième fils (2014)
  • Wind River (2017)
Back to Top