Mon AlloCiné
    L'Important c'est de rester vivant
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "L'Important c'est de rester vivant" et de son tournage !

    Roshane Saidnattar

    Née à Phnom Penh d'une mère cambodgienne et d'un père indien, Roshane Saidnattar a vécu les trois guerres successives du Cambodge (Les bombardements américains, le génocide khmer rouges et l'occupation de l'armée vietnamienne) avant de quitter son pays pour rejoindre la France, à l'age de 13 ans. Journaliste, photographe et réalisatrice du court-métrages La religieuse (2004) et des documentaires Les larmes des étoiles khmères (2003) et Etoiles filantes (2005), Roshane Saidnattar, réalise avec L'important c'est de rester vivant, son premier long-métrage.

    Les Khmers Rouges

    Les Khmers Rouges étaient les membres d'une organisation communiste cambodgienne, fondée en 1954 et qui fut au pouvoir de 1975 à 1979 lors de la révolution cambodgienne. Cette organisation, dirigée par Pol Pot, se caractérise par des méthodes autoritaires d'une extrême violence, à l'origine de la mort de près de 20% de la population d'alors (près de 1 700 000 cambodgien sont morts, de faim, d'épuisement ou éxécutés), au point d'y voir une forme d'auto-génocide.

    Khieu Samphân

    Roshane Saidnattar dévoile les raisons qui l'on poussées à réaliser ce documentaire, autour du personnage de Khieu Samphân, théoricien et fondateur de l'Angkar (organisation suprême khmères rouges) : " (...) Je croyais d'abord le faire parce qu'il était urgent d'interroger un chef important d'un régime sans équivalent. Il s'agit d'un chef historique Khmer Rouge. Khieu Samphân était le Présidium d'Etat du Cambodge de 76 à 79. Il était un des théoriciens et fondateur de l'Angkar, l'organisation suprême khmère rouge, et aussi le représentant du parti sur la scène internationale dans les années 80 (...) jusqu'à la réddition des Khmers Rouges en 1999, après la mort de Pol Pot. (...) Il ne s'agissait pas d'apporter simplement un film journalistique qui se confronterait directement aux propos tenus. Mais adopter une perspective purement cambodgienne sur la responsabilité de l'un des grands chefs de l'Angkar, dans son quotidien, la " vérité " d'un homme, enfermé dans un monde idyllique, irréel, là où s'est forgé le coeur de la folie meurtrière, dont je suis une rescapée. "

    Famille

    Face au déni et à la parole mensongère de Khieu Samphân, Roshane Saidnattar, retourne au Cambodge accompagnée de sa mère et de sa fille : " Les personnages de ma mère et de ma fille évoquent avec moi, trois générations de femmes aux prises avec l'héritage Khmer Rouge. Ma mère, ma fille et moi sommes allées ensemble dans les villages où ma mère, ma grand-mère, mon frère et moi étions pendant les Khmers Rouges. Nous, trois femme, nous nous soutenons mutuellement pour survivre. Ma mère me regarde vivre la vie de femme, que les Khers Rouges lui avaient volée pour toujours. Elle me regarde prendre soin de ma fille, l'amour d'une mère qu'elle a tant voulu me donner lorsque j'étais enfant. Et moi, je regarde ma fille vivre sa vie d'enfant recevant tout l'amour que j'ai à lui donner, ce que je n'ai pas connu. Nous ne sommes que des puzzles de vie, brisée par la guerre. "

    L'important c'est de rester vivant

    Selon la psychanalyste Geneviève Welsh-Jouve la phrase L'important c'est de rester vivant, également titre du film, possède une signification particulière : " C'est le contenu de cette phrase qui importe certes, mais c'est aussi le moment où elle a été prononcée, et la capacité chez Roshane de la garder comme un mantra. C'est peut-être aussi parce qu'elle est associée à la confection d'une poupée représentant le père de Roshane, dont elle est sans nouvelles. Elle peut ainsi garder, dans son monde intérieur, son père et sa mère, à l'insu de ceux qui l'entourent et vont tuer son oncle et une partie de sa famille. On peut aussi considérer cette phrase comme l'élément qui l'a rendue capable d'attendre de retrouver sa mère et lui a permis, par la suite, d'être assez féconde pour porter et créer ce film qui est la fois un aboutissement et un retour aux sources. "
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • Rambo: Last Blood (2019)
    • Deux Moi (2018)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Le Dindon (2018)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Papicha (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Ceux qui travaillent (2018)
    Back to Top