Mon AlloCiné
    La queue du scorpion
    note moyenne
    2,9
    25 notes dont 7 critiques
    14% (1 critique)
    14% (1 critique)
    43% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    14% (1 critique)
    14% (1 critique)
    Votre avis sur La queue du scorpion ?

    7 critiques spectateurs

    jamesluctor
    jamesluctor

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 704 critiques

    5,0
    Peut être un des meilleurs Giallos jamais fait. A une sublime musique (Amer ne s'est pas trompé en repompant le thème principal), le film ajoute une esthétique fonctionnelle et agréable à un script relativement plaisant. Tout tournant autour d'un million de dollars et d'un mystérieux assassin à cran d'arrêt, les pistes sont peu nombreuses et les suspects assez variés, quoique la liste se réduit peu à peu au fur et à mesure des meurtres, tous assez bien gérés et parfois même effrayants. Plutôt tendu et n'hésitant pas à sacrifier des personnages principaux, La queue du scorpion est un pur plaisir policier d'antan, qui n'hésite pas à montrer un peu de violence pour pimenter son enquête, assez bien ficelée pour ainsi dire. Un excellent travail.
    Ywan C
    Ywan C

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 9 critiques

    0,5
    Ô âge sombre du giallo auquel Sergio Martino ne sait pas donner la patine d’Après la chute de New York : entre les plans peu cinématographiques qui cherchent à produire le frisson documentaire et la multiplication désordonnée des angles de vue, c’est un sentiment de fourbi qui émerge, même avec la considération que les peurs d’hier ne sont plus celles d’aujourd’hui. Les passages entre les meurtres sont dépeints avec une impatience visible où l’on se fiche que l’ombre de la caméra soit visible, mais on en profite pour faire bien voir le Jim Beam. De longs liens lassants entre deux boucheries, des liens d’où toute souffrance semble exclue, comme si elle devait être réservée aux climax. Les embrouilles sont des geysers peu soigneux, pressés de nous arroser de sang et de traquenards, une attente ennuyeuse vers un dénouement qu’on avait déjà commencé à recycler depuis longtemps à l’époque. septiemeartetdemi.com
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    1,0
    Nanar touchant qui laisse songeur sur la qualité des effets spéciaux italiens des années 1970. En effet, que dire de cette admirable maquette d'avion Heller au 1/30 000 que le réalisateur suspend à un fil en soufflant violemment dessus pour simuler la tempête ? Le reste des éléments de notations n'est pas moins honteux. Le jeu des acteurs pour commencer, d'une franche médiocrité. Cette dernière est accentuée par les gros-plans que le réalisateur affectionne tant. La musique évidemment, d'un kitch sans égal. La qualité du scénario enfin, les enquêtes étant presque de meilleure qualité dans "Pif Gadget".
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 2 064 critiques

    3,0
    Ayant perdu son mari dans un étrange accident d'avion, une veuve apprend qu'elle va devenir riche grâce à une police d'assurance. C'est sans compter des escrocs et meurtriers qui lui tournent autour... "La coda dello scorpione" est un giallo très appréciable. S'il n'a pas la personnalité ou le baroque de certaines œuvres de Mario Bava ou Dario Argento, la mise en scène de Sergio Martino est professionnelle et efficace, et s'appuie sur un montage assez percutant (scènes de meurtres réussies, transitions intéressantes). L'intrigue comporte en revanche quelques longueurs et répétitions. Mais le côté légèrement kitsch des 70's (musique, maquettes, zoom sur des plans serrés) et le charme des actrices (tous les personnages féminins sont incarnés par de superbes femmes !) fait passer la pilule. A noter également un rebondissement final inattendu.
    floure
    floure

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 25 critiques

    4,0
    La Queue du scorpion (La coda dello scorpione) est un très bon Giallo italo-espagnol réalisé par Sergio Martino ou on trouve George Hilton (un acteur britannique d'origine uruguayenne qui est célèbre pour avoir figuré dans de nombreux westerns spaghetti et films gialli comme Le Temps du massacre de Lucio Fulci ou L'Étrange vice de madame Wardh (de Sergio Martino) qui joue le personnage principal et les belles Anita Strindberg (une actrice suédoise qu'on a put voir dans le très bon thriller Italien L'homme sans mémoire de Duccio Tessari aux cotés de Senta Berger, Luc Merenda et Umberto Orsini)qui joue une journaliste Francaise et Evelyn Stewart alias Ida Galli (Le Corps et le Fouet de Mario Bava et le très jolie Le Jardin des délices de Silvano Agosti).... A noter la très belle musique de Bruno Nicolai et la présence de l'acteur Alberto de Mendoza (le Roi d'Espagne dans La Folie des Grandeurs de Gérard Oury) dans le role d'un flic d’Interpol qui enquête sur des étranges crime... Un grand Giallo réalisé par Sergio Martino (qui est du meilleur comme Torso ou ce ce film et du pire comme 2019 après la chute de New York ou Atomic Cyborg) a voir absolument ne serai ce que pour l'intrigue qui est très subtile ce qui est assez rare dans ce genre.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 2 104 critiques

    3,5
    "La queue du scorpion" fait partie des quelques gialli mis en scène par Sergio Martino réalisateur transalpin éclectique très habile pour surfer sur les modes. Si l'on ne retrouve pas chez Martino la maitrise et la singularité d'un Mario Bava ou d'un Dario Argento il faut lui reconnaître une certaine humilité qui lui permet de ne jamais sombrer dans le superficiel. Ses gialli qui ont la caractéristique de toujours compter à leur générique des créatures de rêves (Ida Gilla, Anita Strindberg- Edwige Fenech, Janine Reynaud) sont fidèles aux canons du genre sans trop sacrifier l'intrigue. Ici nous sommes dans une machination conjugale traditionnelle qui nous emmène à Athènes et dans les îles grecques pour le parcours de quelques paysages paradisiaques. On passe un bon moment même si ce premier giallo est le plus faible des cinq réalisés par Martino.
    pietro bucca
    pietro bucca

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 568 critiques

    3,5
    Un giallo plutot correct , meme si par moments il y a quelques lenteurs, mais il n'empeche que l'intrigue est présente. Ca passe.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top