Mon AlloCiné
    Lettre à Anna
    note moyenne
    3,3
    14 notes dont 3 critiques
    67% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    33% (1 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Lettre à Anna ?

    3 critiques spectateurs

    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    2,5
    Publiée le 7 décembre 2009
    Anna Politkovskaïa fût assassinée en 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou, deux ans après la première tentative de meurtre (empoisonnée dans un avion), cette femme a fait grand bruit à l'annonce de son décès. Journaliste pour un journal indépendant, elle contestait ouvertement le travail politique de Vladimir Poutine ainsi que la guerre (génocide ?) en Tchétchènie. Une femme qui se savait en danger mais qui contre toute attente, se sera battue jusqu'au bout pour faire entendre ses convictions, pour l'arrêt de la guerre et la liberté de la presse dans son pays. Eric Bergkraut réalise là un documentaire assez classique, mais inédit dans le sens où la plupart des images d'archives utilisées ici sont originales, la plupart filmées en 2003, on peut donc voir Anna Politkovskaïa lors de différentes missions où lors de différentes interviews. Intéressant et sans langue de bois, on croise les doigts pour que les choses change en Russie (plus de vingt journalistes ont été assassinés en Russie en raison de leur activité professionnelle).
    estelledub
    estelledub

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 18 novembre 2009
    Ce film est vraiment à voir pour comprendre et connaître cette grande dame ! emouvant sans pathos ! Il a été projeté aujourd'hui devant les parlementaires européens apparemment, alors que débute le sommet UE/Russie.
    pyvarlet
    pyvarlet

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 56 critiques

    5,0
    Publiée le 2 décembre 2009
    La raison du film : faire savoir, à travers le portrait d’Anna Politkovskaïa ( 6 octobre 2006), qu’il y aura un jour un tribunal pour juger vraiment les crimes tels que celui qu'elle a subi parce que des gens comme elle ont recueilli et archivé des monceaux de preuves, témoignages, enquêtes, films dont les rares extraits qu’on voit ici sont terrifiants. En 2003 et 2004 le réalisateur avait commencé un film sur Anna, mais sa mort a tout changé. Elle disait déjà alors que c’était un miracle qu’elle fût encore en vie. Journaliste à Novaya Gazeta, le dernier organe de presse indépendant en Russie, Anna consacre sa vie à la recherche de la justice et de la vérité. A partir du moment où elle commence à se rendre en Tchétchénie, elle se sait en danger. Elle continue, à l’effroi de son entourage, de ses collègues, parce qu’elle pense que cette guerre est à la fois une guerre coloniale et un génocide et qu’il faut démasquer les coupables. Elle enquête sur Kadyrov et sa milice privée qui se livre au racket, au viol, à la torture, à l’assassinat. Médiatrice dans la prise d’otages du théâtre de Moscou en octobre 2002, la négociation est interrompue par la prise d’assaut (129 morts). Elle apprend que le seul terroriste à avoir pu s’échapper est un agent provocateur. Elle est arrêtée en Tchétchénie par des militaires russes, jetée dans une fosse et libérée par miracle. Elle dit sobrement qu’elle est contente d’avoir enfin vu ces fameuses fosses et refuse de raconter l’interrogatoire qu’elle a subi. En septembre 2004, elle évite de justesse le bain de sang quand des terroristes prennent en otages les enfants de Beslan : on lui sert un thé empoisonné. Elle ne s’en remettra jamais complètement. Il y a autour d'Anna, à laquelle Catherine Deneuve a prêté sa voix en français, beaucoup de proches et d’amis pour témoigner et faire le portrait d’une femme généreuse et dure, gaie et séduisante, volcanique et d’une force admirable. Une véritable héroïne qui méritait bien ce bel hommage
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top