Mon AlloCiné
    Horns
    note moyenne
    3,1
    4191 notes dont 472 critiques
    6% (28 critiques)
    22% (104 critiques)
    39% (182 critiques)
    19% (90 critiques)
    9% (43 critiques)
    5% (25 critiques)
    Votre avis sur Horns ?

    472 critiques spectateurs

    Dunno The Movie
    Dunno The Movie

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 87 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2014
    À mi-chemin entre le conte gothique et le fantastique, Horns est le dernier petit bijou offert par Alexandre Aja. Derrière une critique piquante du genre humain se cache un récit captivant où l’humour noir côtoie les sentiments les plus purs dans un mélange de genres certes non maîtrisé, mais toujours assumé. Malgré ses quelques imperfections et une intrigue principale prévisible, Horns séduit grâce à son ton décalé où l’absurde flirte avec une poésie enivrante et une noirceur fascinante. Un cocktail efficace et inattendu qui ne laissera personne indifférent. (...) Alexandre Aja livre un petit bijou audacieux, à la fois sombre et lumineux, qui réussit à fasciner grâce à ses travers assumés. Derrière une façade tordue et jubilatoire, Horns allie le charme du conte fantastique au frisson du thriller déroutant dans un ensemble certes un peu bordélique, mais piquant à souhait et terriblement addictif. À voir ! Lire la critique complète sur mon blog
    bYb
    bYb

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 4 critiques

    2,5
    Publiée le 2 octobre 2014
    Le réalisateur de la colline à des yeux nous sert cette fois ci une pizza 4 fromages avec comme ingrédients du policier, du fantastique, de la romance et une pointe de gore. Cela semble alléchant mais au final malgré une belle réalisation, une bo sympa, Radcliffe qui sort de son registre du gentil sorcier, quelques scènes drôles, le tout ne fait pas un grand film à cause du scénario un peu trop téléphoné je pense. Dommage il y avait de l' idée, 2.5/5
    alice025
    alice025

    Suivre son activité 576 abonnés Lire ses 333 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2014
    Quelle bonne surprise ! On retrouve ici Daniel Radcliffe en tant qu'âme torturée, un ange déchu qui va devenir démon par le mal qui l'abat, l'assassinat de sa fiancée. Ce film est très bon car il arrive impeccablement à mélanger les genres : thriller, romance, fantastique et drame. Tout est bien dosé et l'histoire se suit avec fluidité. Les scènes se succèdent et installent différentes émotions au spectateur : on rigole beaucoup, puis on se sent anxieux, puis triste, puis horrifié (car oui, quelques scènes sont assez sanglantes à notre grande surprise). L'histoire n'est pas simplement une histoire de vengeance et de « rechercher le coupable ». C'est aussi une réflexion sur le bien et le mal, et il faut se poser de bonnes questions. Pourquoi a t-il acquis ce « don » par ses cornes ? Pourquoi agit-il comme cela ? La fin pourra paraître absurde pour certains, mais il faut voir plus loin. Un démon est avant tout un ange déchu et la vengeance consume l'être. Il y a également de bons rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu'à la fin. Daniel Radcliffe n'est pas que Harry Potter, c'est aussi un acteur qui a évolué et qui nous montre son talent, peu importe le genre de film qui s'impose. J'ai hâte de le voir dans les prochains. Bref, une très bonne surprise qui me restera en mémoire ! Bravo Alexandre Aja.
    Aurore S.
    Aurore S.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2014
    Enfin un film où Harry Potter...Daniele Radcliff peut jouer un rôle où il peut exprimer son talent d'acteur ! Le film est superbe, on ne s'ennuie pas, toujours un rebondissement. Le coté fantastique surprend au début, mais au final est parfaitement encadré et ce n'est pas ' trop '. L'histoire est envoûtante, tout simplement bien réfléchis ! Le livre doit être d'autant mieux, surtout qu'il doit permettre de surement mieux comprendre le coté ' mystique et spirituel ' des cornes. SUPER !
    Mafiamars M.
    Mafiamars M.

    Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 2 octobre 2014
    Durée : Ça ne finit jamais??? Scénario : Fin tiré par les cheveux et on se doute bien qui est l'assassin très tôt dans le film... Effets spéciaux : correct mais pourri sur la dernière demi heure du film! Émotion : Aucune! Les acteurs n'ont malheureusement pas réussi à transmettre cette émotion. Humour : mouai je la cherche encore (sur la fin j'ai eu l'impression de vivre une scène de Zombiland) Fantastique : oui Horreur : ??? Non! Sauf une des dernières scènes abusives Les personnages sont plats et surtout très bêtes. Sans la dernière scène "d'horreur" on pourrait le diffuser à des enfants tellement ce film est une daube. Et encore j'userai même pas leurs diffuser un tel navet pour leur culture cinématographique. Dommage car la prestation de Daniel Radcliffe reste cependant très bonne et l'on oublie le personnage qu'il fut autrefois. Ce film aurait dû rester un livre (bizarre cette phrase^^)
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,5
    Publiée le 2 octobre 2014
    L’adaptation du roman de Joe Hill, le fils de Stephen King, est surtout l’occasion pour Daniel Radcliffe de s’exercer à un rôle plus mature que l’image d’ancien-Harry Potter condamnée à lui coller à la peau. La reconversion qu’a réussi son ancienne partenaire Emma Watson est encore loin d’être réussi pour l’acteur britannique malgré le caractère borderline du personnage lui permet d’incarner ce nouveau film d’Alexandre Aja. Le DJ a qui il va prète les traits ainsi, après la perte de sa petite amie dont il est accusé, tout d’abord plonger dans l’alcool puis dans une vendetta ultraviolente. Que vient donc faire cette fameuse paire de cornes dans cette histoire de deuil ? Il s’agit d’un pretexte fantastique pour, d’une part, interroger, à travers des symboles chrétiens très pesants, sur le bien-fondé de la quête de vengeance de cet individu que tout accuse, mais aussi à justifier d’un pouvoir lui permettant de faire dire à ses interlocuteurs leurs plus profonds secrets. Alors que ce pouvoir sera dans un premier temps le support d’un humour assez trash (les scènes chez le médecin puis, plus tard, avec les policiers sont assez drôles), il est ensuite la justification des aveux que lui feront, au cours de son enquête, tous ses proches. Dès lors, et d’une façon très mécanique, tous les personnages secondaires (dont la plupart ont été introduits lors d’une longue scène de flash-black qui survient assez tard dans la narration et dure un poil trop longue) vont l’un après l’autre se révéler ne pas être ce qu’ils paraissent. Seul le personnage du beau-père, incarné par David Morse (injustement cantonné à des petits rôles depuis quelques années), réussit à faire de sa scène de confessions un moment émouvant. Le dénouement de l’intrigue s’avère assez téléphoné mais c’est le mêlange la trame tragique et les répliques crues qui, même s’ils ne sont pas toujours mélangés très harmonieusement, fait de Horns un film marquant. Sur la forme, on notera l’utilisation abusive d’une lumière éthérée qui illustre de façon poussive la mélancolie du héros. De la même façon, les musiques utilisées sont toutes de bons morceaux mais ne semblent pas forcemment être les choix les plus appropriès. Enfin, les effets spéciaux sont massivement utilisés dans deux scènes, d spoiler: ’abord celle de l’overdose du frère qui est de toute beauté, puis dans la scène finale où, au contraire, ils laissent apparaitre une créature numérique d’une terrible laideur. Le film apparait au final comme une série B dans la droite lignée des précédentes réalisation de Aja, c’est-à-dire basé sur un équilibre toujours bancal entre son immaturité et son ciblage mainstream.
    Rémy P.
    Rémy P.

    Suivre son activité 6 abonnés

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    Un bon film qui sort de l'ordinaire, tantôt émouvant, drôle ou complètement gore ! spoiler: N.B: On peut encore une fois souligner l'amour inconditionnel de Harry pour les rousses !
    Jorik V
    Jorik V

    Suivre son activité 557 abonnés Lire ses 76 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    Alexandra Aja continue sa carrière américaine dans la série B fantastique en adaptant un roman du fils de Stephen King dont on reconnait certains traits d’écriture que ce soit dans le contexte où se déroule le film (petite ville du nord des Etats-Unis, flash-back avec bande d’enfants, …) ou dans l’apparition du fantastique (que l’on explique jamais par des faits rationnels). Porté par une excellente bande originale, on suit d’abord le film avec une certaine incrédulité, principalement à cause de l’apparition de ces fameuses cornes sur la tête de Daniel Radcliffe faisant avouer toutes les vérités à quiconque les voit. Ce postulat étrange aurait pu être ridicule ou mal mis en scène. Étrangement, il n’en est rien et une fois assimilé ce fait, on est happés par ce thriller et impatient de savoir le dénouement de l’intrigue. Parfois le mélange des genres peut déconcerter mais les ruptures de ton ne sont pas trop brusques et ce cocktail peu commun, certains diront détonnant, est plutôt digeste. On a quand même droit à des saillies comiques comme des moments de drame intense qui se mêlent à l’enquête en même temps que quelques passages bien gores ! On regrettera plus le manque d’envergure de l’ensemble qui tient plus de la série B voire Z de luxe que du chef-d’œuvre du fantastique. Un peu comme un épisode de « Au-delà du réél » ou de « La Quatrième dimension » étiré et tourné par Tarantino ou Rodriguez. N’empêche qu’on ne s’ennuie pas une seconde et que quelques scènes sont sacrément réussies du point de vue visuel, particulièrement dans le final. Une proposition de cinéma bizarre mais qui change de ce que l’on a l’habitude de voir sur grand écran, rien que pour cela, ça vaut le coup d’œil.
    RRossi
    RRossi

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2014
    Quelle splendide interprétation de Daniel Radcliffe ! C'est vraiment lui qui porte le film du début à la fin, et c'est sans aucun doute son rôle le plus frappant depuis Harry Potter. C'est un acteur qui peux aller très loin et il est prêt à nous le démontrer par n'importe quel moyen. Jouer nu au théâtre ne lui fait pas peur, jouer un soldat moustachu et peu enviable dans My Boy Jack non plus, et il ne recule pas pour interpréter un jeune poète homosexuel débraillé dans Kill Your Darlings. Bref, c'est une perle du cinéma nouvelle génération, et j'espère qu'il me surprendra encore et encore. Pour en revenir plus en profondeur àHorns, le film en lui-même, est indéniablement une réussite. Bien que le fond ne soit pas débordant d'originalité ( un homme qui veux à tous prix retrouver le meurtrier de sa petite-amie, dont il est accusé du crime), la forme est pour moi du jamais vu et m'a emporter jusqu'à la dernière minute. Après le contexte peux paraître assez complexe au premier abord, mais quand on s'accroche on comprend tout. Personnellement je ne voulait manquer aucun détail, aussi petit qu'il soit, qui aurait pu m'aider à comprendre le pourquoi du comment de toute cette histoire, et je suis resté rivé de toute mon attention sur le film en ne fléchissant pas un seul instant, ce qui est rare. Certes ce n'ai pas le film par excellence, mais il faut le voir au moins une fois, ne serait-ce que pour la performance de Daniel qui s'affranchit encore une fois de l'image du gentil Harry et c'est tant mieux. C'est vrai qu'il est impossible de classer Horns dans un genre particulier car il contient de tout, c'est un savoureux mélange d'ingrédients qui nous fait passer du rire aux frissons d'une scène à l'autre, avec des scènes parfois très crues et très intenses, jusqu'à un dénouement malgré tout un peu décevant, que j'ai trouvé expéditif et beaucoup trop surréaliste, même si les effets spéciaux sont impeccables et très bien maîtrisés, pour des scènes qui sont appelées à devenir cultes. ( SUITE DE LA CRITIQUE A VENIR)
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 1 octobre 2014
    Ce film ne m'a pas totalement convaincu même s'il a des qualités...et pas mal de défauts. Daniel Radcliffe campe un personnage adulte alcoolique, à des années lumières d'Harry Potter, qui est accusé du meurtre de sa petite amie. Le pourquoi des cornes n'est pas explicité correctement, mais ça donne lieu à des séquences décalées assez crues et à des dialogues plus que fleuris ( spoiler: la séquence où Iggy ordonne aux deux flics de s'envoyer en l'air par exemple ...). Le film se regarde sans déplaisir mais laisse le spectateur un peu dubitatif.
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 453 critiques

    4,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    Même si "Horns" n'est pas parfait, il m'a fait passer un excellent moment. Original, le film mélange les genres (Thriller, fantastique, drame, horreur) et part dans tous les sens. Pas le temps de s'ennuyer. On s'éclate! Les acteurs sont très bons. Daniel Radcliffe a bien grandi et est plus que convaincant. Quel plaisir aussi que de retrouver la belle et rare au cinéma, Kelli Garner (qui m'avait fait craquer dans le "Bully" de Larry Clark à l'époque). Par moments, on pense à "Twin Peaks", à "The Crow" ou encore à "Stand by me". Rien que ça! Les effets spéciaux sont réussis. Les dialogues sont crus et drôles. Certaines scènes sont très trash. Pas de doute, on est bien dans un "Aja". Un Alexandre Aja qui a adapté librement et de façon réussie le roman du même nom de Joe Hill, fils de Stephen King.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 1 octobre 2014
    Horns...d’Alexandre Aja. La petite amie de Iggy est retrouvée morte. Tout l’accuse et toute la petite ville dans laquelle il vit est liguée contre lui. Il lui pousse même des cornes ! De cocu ? De Diable ? Deux cornes qui vont lui donner un pouvoir singulier, celui d’entendre les confidences les plus dingues, les secrets inavouables de parfaits inconnus ou de ses proches, et dont il va se servir pour retrouver le meurtrier de sa copine. A part les cornes, le sujet est ultra-classique : petite ville américaine paumée, personnages stéréotypés, un meurtre, une enquête, on a déjà vu cela mille fois. C’est adapté d’un roman de Joe Hill qui n’est autre que le films de Stephen King, qui pour le coup reste le digne héritier de son père. Un brin de fantastique, qui devient prétexte à autre chose, dénoncer une certaine américaine, celle qui nous fait un peu peur, celle que l’on déteste. La mise en scène est plutôt réussie, enfin...par moments. On sent des fulgurances, on retrouve de bonnes idées, puis on retombe dans un classicisme des plus lourds avant de rebondir vers une trouvaille intéressante, et ainsi de suite. Daniel Radcliffe est bon et mauvais à la fois. Certaines scènes sont risibles quand d’autres fonctionnent très bien, mais on oscille pendant tout le film entre le «j’y crois / j’y crois pas», entre «ça prend / ça prend pas» et finalement c’est épuisant, surtout après un final un peu gnangnan, une fin pour minettes quoi ! Pas terrible les cornes !
    Jean-Philippe G.
    Jean-Philippe G.

    Suivre son activité

    1,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    Ce film est déconseillé au moins de 12 ans, mais pas de critère d'intelligence n'est requis, alors, pour être bien certain que vous avez bien saisi la différence entre le bien et le mal, le diable et le bon Dieu, tous les symboles sont appuyés, 3 fois de préférence. Il lui pousse des cornes (rien à voir avec la symbolique du cocu) et puis saute à pieds joints sur une statue de la vierge Marie et enfin fait pipi sur les cierges, le vilain a perdu la foi tant il est triste et en colère ! Mais pas autant que nous devant ce qui ressemble vraiment à un film de propagande (vous avez compris en faveur de quelle religion). Tout y passe : la vilaine menteuse est punie, le vilain drogué (musicien, forcement) également et les coquins de sodomites (seulement moqués, on est moderne maintenant au Vatican). Alors le tout est long, lourd et bien laid.
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 319 critiques

    3,5
    Publiée le 7 mai 2015
    Le travail d'Alexandre Aja m'épate. La Colline a des yeux est à mon goût un bon film d'horreur bien dosé, Piranha 3D une véritable comédie absurde basé sur l'humour noir, et Mirrors et Haute tension sont des films qui ont le mérite d'être regardé. Et bizarrement, Horns ne déroge pas à la règle. Je pourrais le considérer comme un plaisir coupable car il n'y a rien de vraiment transcendant. Mais la réalisation, les dialogues, l'interprétation ! Tout est à mon sens hyper bien géré. Horns c'est un film qui mélange tous les genres, un coup il va être fantastique, un coup humoristique, un coup dramatique, un coup thriller policer, il utilise même des codes du jump scare dans les films d'horreur. Je trouve que cela rend un film comme on en avait jamais vraiment vu, où les genres se croisent et recroisent. Ça crée une atmosphère étrange où l'on ne sait plus finalement ce qu'on regarde et j'adore cette sensation, on ne ressent pas souvent cela quand on va voir un film. Les dialogues sont aussi hilarants que morbides. C'est fou de voir que la majorité des personnages que croise Ignatius ont de secrets basés sur le sexe, entre le médecin qui veut se faire sa secrétaire, le flic qui veut se faire con coéquipier, ses situations sont justes hilarantes. Et de l'autre coté on a la recherche du meurtrier, l'histoire est cliché mais palpitante car la réalisation d'Alexandre Aja ne laisse pratiquement aucun temps mort. Et l'interprétation mon dieu.. les acteurs sont vraiment tous excellents. Daniel Radcliffe, communément appelé Harry Potter, est un acteur qui me faisait un peu appréhender, car il a en effet ce visage constant qui rappelle le personnage de JK Rowling. Mais en l'espace de 5 minutes il a un tout autre visage, il joue Ignatius de façon si..personnelle ! A la fois fou et conscient, effrayant et triste, il incarne son rôle à la perfection. Rien à dire du coté de June Temple, très admirable dans son rôle, ainsi que Joe Anderson, que je n'avais pas vu depuis Le Territoire des Loups. En bref Horns est un film loin d'être parfait c'est sûr. Mais il est tellement unique en son genre qu'on en oublie ses petits défauts. Il est à la fois drôle, triste, cynique même de temps en temps, notamment avec les journalistes, prenant, et avec quelques scènes gores !
    Elisabeth G.
    Elisabeth G.

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 85 critiques

    3,5
    Publiée le 1 octobre 2014
    Horns est un film sombre à l'ambiance soignée dans lequel on retrouve avec joie Daniel Radcliffe. Malgré un rythme inégal, le suspense fonctionne. Une critique plus détaillé et d'autres sur
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top