Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Fortapàsc
note moyenne
3,2
80 notes dont 24 critiques
8% (2 critiques)
17% (4 critiques)
42% (10 critiques)
29% (7 critiques)
4% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Fortapàsc ?

24 critiques spectateurs

pelu
pelu

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 893 critiques

2,5
Publiée le 02/09/2012
"fortapasc" est le digne représentant d'un cinema qui a eu ses heures de gloires et qui essaie de les retrouvés et ce film en est le parfait exemple on y retrouve ce cinema de "quartier " de"province" ce cinema social qui a fait la grandeur de ce dernier. ce film raconte l'histoire d 'un homme , un journaliste qui dénonce par le biais des journaux la corruption incessantes d'une petite bourgade de Naples , torre annunciata. bien entendu ce film qui raconte une histoire vraie mettant en avant les magouilles incessantes de la camorra aux commandes de cette ville a tous les étages ( politique , marché public , police , justice ) suite au tremblement de terre de 1980 et a la reconstruction de la ville. cependant , dans ce cinema social on nous dessine ici une vison très réel moins glorieuse des films de mafieux américain. ceci rend le film attachant et puissant. aucun génie dans cette mise en scène , mais une image peu travaillé comme si on suivit cette homme car on assiste a un siège , une ville assiégé par des bandits d'où le titre .. le peuple vit au milieu de cette corruption. l'acteur principale joue correctement et devient attachant car nous connaissons des le début son futur. le sujet reste l'atout principale de ce film , il est puissant est intéressant. bon immersion dans ce milieu qui est hélas bien réel et qui fait la honte de l'italie avoir poutr le sujet ce journaliste va faire son devoir mais hélas il gênera beaucoup trop de monde et sera vite supprimé.
Ywan Cooper
Ywan Cooper

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 1 267 critiques

2,0
Publiée le 27/02/2018
septiemeartetdemi.com - Ce film est une histoire vraie de la mafia napolitaine. Encore. Rien de nouveau sous le soleil italien dont l'éclairage va se faire selon un angle journalistique. On ne sait dire si les spécimens de cette niche cinématographique dénoncent ou acclament les sévices criminels, pour leur souci bien louable de réalisme par trop accompagné du sel d'un divertissement facile. Au moins, ici, ne transparaît pas de plaisir particulier d'avoir su tourner des scènes de massacre et d'enquête policière. C'est un tribut décent donné par un acteur convaincant à son personnage, un journaliste bien réel tué en 1985, car ce serait être de mauvaise foi de prétendre que l'œuvre ne sait pas concilier l'hommage au narratif. En plus, c'est bien tourné, avec de l'astuce et de la fluidité. Mais des liens sont bel et bien absents pour autant, notamment entre la trame et l'affectif (les personnages qui sont amis, amants ou proches d'autres personnages ne sortent pas d'une cage marquée "figurants émotionnels - pas très utiles"). On note aussi la volonté de faire du film une sorte d' « autobiographie posthume » de Giancarlo Siani dont c'est l'histoire, en cela qu'il nous annonce ni une ni deux qu'il aurait choisi une autre chanson s'il avait su qu'il allait mourir dans les cinq minutes. Au moins la régie assume-t-elle d'emblée que la fin sera sans surprise, et - avec tout le respect dû aux choses de la mort - sans originalité. Dans les autres aspects de cette "autobiographie", c'est une quête de vérité idéalisée dans le seul but de faire passer le journaliste pour un héros plutôt que pour l'instrument de la bonne volonté criminelle, tout comme les autorités passent pour l'instrument de leurs meurtres à force de les nettoyer sans pouvoir les empêcher à la source ; cette ironie-là est bien faite, mais c'est à peu près tout.
gregbutton
gregbutton

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 637 critiques

3,5
Publiée le 17/01/2016
Une histoire puissante, pour un de ces films nécessaires. Quelques longueurs mais une trés bonne réalisation. Poignant.
BeatJunky
BeatJunky

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 916 critiques

3,0
Publiée le 11/01/2015
Un film qui m'aura fait connaître ce jeune journaliste courageux, qui n'aura pas senti assez tôt à quel point il dérangeait les mafieux locaux en dévoilant leurs relations avec les administrations officielles. Malheureusement, j'ai trouvé le film moyennement mis en scène, ça manque de rythme, et surtout d'émotion. Le réalisateur aurait dû à mon avis rendre son journaliste plus attachant pour donner plus d'impact à son destin. Le film me laisse un peu sur ma faim malgré le fait de me faire découvrir Giancarlo Siani. Plus de profondeur, plus de développement aurait été bienvenue. Malgré tout, quelques moments sont réussis comme ce parallèle bien délirant entre l' assemblée de mafieux et celle de la Mairie! Un film qui se laisse voir, raconte l'essentiel mais qui manque trop d'émotion et d'attachement au "héros" pour être conseiller....
Gérard Delteil
Gérard Delteil

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 413 critiques

3,5
Publiée le 03/08/2012
Une très agréable surprise, car je m'attendais à un film de maffieux du genre de ceux produits régulièrement par le cinéma américain, c'est à dire flatteur et démagogique. Ici, les maffieux sont montrés pour ce qu'ils sont : cruels, vulgaires et parfois ridicules. Surtout le contexte social et politique est bien montré : la Camorra n'est pas une simple bande de délinquants, mais un véritable système social qui plonge ses racines au coeur de la population et bénéficie de la complicité d'une large part de la classe politique, de la, police et des médias. Et, hélas, contrairement à ce que pourrait laisser croire la fin du film, les tentacules de la pieuvre ont repoussé et elles repousseront tant qu'un bouleversement social majeur ne changera pas la donne. Le comédien qui incarne le jeune journaliste est particulièrement sympathique et convaincant, la mise en scène efficace et la photo, très belle, nous plonge au coeur de l'Italie du sud.
cioran53
cioran53

Suivre son activité Lire ses 88 critiques

3,0
Publiée le 12/07/2012
Marco Risi tente de renouer avec le cinéma italien engagé des années 70. Plongée dans l'univers de la camorra, le film se veut réaliste, suivant pas à pas l'histoire (vraie) d'un jeune journaliste qui ne se méfie pas assez des tentacules de la pieuvre. Mais Marco n'est pas Dino et, si son film est plus qu'honorable, il n'égale pas l'œuvre de son père, riche de merveilles comme Parfum de femmes, Au nom du peuple italien ou Ames perdues.
Rik13
Rik13

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 648 critiques

3,5
Publiée le 15/06/2012
Un hommage rigoureux et sincère à ce journaliste italien, Giancarlo Siani, assassiné en 1985 par des tueurs de la Camorra. Son ambition journalistique pousse Giancarlo à s'intéresser à la collusion entre les politiques et les membres du crime organisé. Corruption des politiques, impuissance de la Police et de la justice, le réalisateur montre un monde sous l'emprise des différents clans de la Camorra. La réalisation est classique et parfois violente mais les personnages mafieux présentés sont un peu trop caricaturaux. On suit cependant avec intérêt le cheminement de ce journaliste courageux et dévoué qui, voulant dénoncer les dérives mafieuses au sein de sa ville de Torre Annunziata, paya son audace au prix de sa vie.
quillou1
quillou1

Suivre son activité Lire ses 159 critiques

3,0
Publiée le 03/06/2012
Une histoire méconnue, menée avec tact par le réalisateur, belle ressemblance physique entre l'acteur et son sujet. On aurait peut être aimé plus d'informations sur l'ensemble des protagonistes et leur relation.
Kano54
Kano54

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 73 critiques

2,0
Publiée le 01/06/2012
Une réalisation typique des année 70. Bien sûr, il y a une époque à respecter, mais pas forcément sur la méthode de travail si ancienne, une présentation aussi dépassée. Du coup le film en prend pour son grade et on a la nette sensation de se retrouver dans une VHS bien sage et totalement dépassée, anecdotique. Et pourquoi ne pas appliquer un effet Sépia et des fausses rayures puisqu'on y est ? Il manque un souffle, un rythme à trop vouloir faire Biopic aussi sagement, avec aussi peu d'entrain. Joli, mais finalement (sage et) ennuyeux.
VOSTTL
VOSTTL

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 1 010 critiques

3,0
Publiée le 24/05/2012
Encore une histoire vraie et comme toute histoire vraie, je m’incline. Avec « Gomorra », voilà un film réaliste sur la mafia. Cette fois nous découvrons le milieu du crime organisé sous la conduite d’un jeune journaliste. Le film me donne l’impression qu’il s’est laissé déborder voire manipuler. En tout cas, voilà un film assez passionnant. Sa limite, c’est le genre : la mafia. Tout se ressemble au final. Mais comme c’est une histoire vraie, loin des clichés hollywoodiens, cela le rend bien plus effrayant et instructif.
Mike G.
Mike G.

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 263 critiques

4,0
Publiée le 04/11/2011
Fortapàsc raconte l'histoire d'un jeune journaliste italien, qui a été assassiné par la camorra. Giancarlo Siani, figure emblématique de la liberté de l'information, reste à ce jour le seul journaliste a avoir été tué par cette organisation mafieuse. Un signe ? Certainement. A travers cette première scène, qui mêle douceur et mélancolie avec tristesse et noirceur, une parfaite symbiose est mise en place, qui le restera sur toute la durée du film. Un jeu sonore est présent du début à la fin, par l'intermédiaire d'une bande-son exemplaire et d'une voix-off qui donne tout un sens à un film dont la narration est le point primordial. Giancarlo Siani, qui est-ce ? En début de film, personne. Journaliste à peine en devenir à Torre Annunziata, il est contraint de s'occuper de faits divers, et ses petits articles amusent Valentino Gionta, le mafieux du coin. Ses soucis principaux sont sa relation avec la sublime Daniela et les problèmes de drogues de son meilleur ami et collègue, Rico. C'est au fil des minutes que son intérêt pour rétablir la vérité et la justice va s'accentuer et devenir toujours plus dérangeant pour les personnes haut placés. La mise en scène est juste, simple, et avec une touche artistique propre à ce pays qui respire l'angélisme, même quand les cadavres s'empilent les uns à côté des autres. Les meurtres les plus barbares nous sont présentés avec un certain style, comme cette course poursuite dans les rues napolitaines, où huit hommes sont abattus, au milieu d'une foule désordonnée et apeurée. Le portrait de la mafia n'a rien de resplendissant, contrairement à ce qu'on a l'habitude de voir dans les films américains. Non, le portrait se veut réaliste et il rétablit, à la manière d'un Giancarlo, une certaine vérité. Pour accompagner cette étude profonde et pessimiste, l'humour prend place, afin de ne pas laisser le spectateur dans un malaise constant. Le personnage incarné par Libero De Rienzo est très attachant, quelque peu naïf, mais c'est ce qui en fait son charme. Lui et son petit carnet, lui et sa voiture verte, lui et son humanisme déterminant. Il n'y a rien à redire, l'empathie que l'on éprouve pour lui est instantanée. Tout le monde se retrouve critiqué dans ce film, la mafia, les politiciens corrompus, et le peuple qui se contente de subir ces lois désavantageuses et injustes. Même les journalistes encaissent cette critique. Le patron de Giancarlo se mettant à parler de journaliste-employé et de journaliste-journaliste. D'abord promu pour un nouveau poste à Naples, afin d'être mis à l'écart, Giancarlo revient à Torre Anunziata, pour finir le dossier qu'il a commencé à mettre en place, et qui implique beaucoup de monde. S'il est applaudit par toute une salle d'étudiant, dans une scène très touchante, lui-même ne semble pas se rendre compte du symbole qu'il incarne : La liberté. La situation devient de plus en plus dangereuse pour lui, mis sous pression, l'inévitable fini par arriver. Un regard en dit parfois plus que mille mots. Et le regard de Giancarlo avant de recevoir dix balles de revolver, signifie à lui seul tout le fatalisme du film. Il accepte son destin, comme résigné face à tant d'inconscience. La sensation de mélancolie pesante sur tout le long-métrage, à travers ces musiques à double nature et ce cadre napolitain très particulier, atteint son paroxysme avec ce final déprimant. Giancarlo Siani meurt seul, abandonné de tous, lui qui est l'unique personne à représenter un espoir dans le film. L'unique journaliste à être tombé sous ses sales balles. Peut-être le seul vrai journaliste-journaliste ? ... Fortapàsc est autant puissant et vide qu'il est beau et moche. Et pour tout cela, il se révèle comme une petite merveille perdue dans un océan sanglant.
Norman P.
Norman P.

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 121 critiques

4,0
Publiée le 15/08/2011
Pas de grosses ficelles holliywoodiennes. Une mafia bien plus réaliste. On y dénonce et découvre beaucoup sur le crime organisé napolitain. Par conséquent, on comprend encore mieux l'héroisme dont il faut faire preuve pour s'ériger (seul) contre la mafia.
wesleybodin
wesleybodin

Suivre son activité 197 abonnés Lire ses 3 860 critiques

3,5
Publiée le 10/08/2011
Après Gomorra, Il Divo et Romanzo Criminale, le cinéma italien revient avec un genre qui électrise les foules depuis des années : le drame avec pour pilier central le monde de la mafia. Ici, nouvelle histoire vraie d'un journaliste se battant pour la liberté de la presse. Le sujet est très bien exploité, la mise en scène sans bavure et la pellicule sciemment vieillie confère à cet enfer une impression d'avoir été pris sur le vif. Le résultat ne s'en fera pas attendre et Fortapàsc se glisse aux côtés des plus belles réussites du genre.
DarioFulci
DarioFulci

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 237 critiques

2,0
Publiée le 04/07/2011
Le destin tragique d'un jeune journaliste napolitain qui réussit a inquiéter la Mafia. Une histoire vraie édifiante, forcément, mais qui dresse le portrait caricatural du journaliste sans peur et sans reproches. Le côté insouciant mais déterminé fait un peu trop penser à Tintin et n'apporte pas grand chose à l'histoire. L'acteur principal passe son temps à cabotiner au milieu des intrigues mafieuses et politiciennes dont on ne comprend pas grand chose par ailleurs. Un sujet intéressant pour un film raté.
jean-marc D
jean-marc D

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 18 critiques

4,0
Publiée le 16/06/2011
Voila un film qui sort des clasiques sur la mafia italienne , (Le parain etc ...) il place avec finesse le scénario dans ue italie trés populaire , parfois comique et dans son jus , ; sans pour autant nous égarer du vrai sujet dramatique de ce journaliste ! Beau parti pris de réalisation ,.., une réussite à tout point de vue ; du CINEMA du VRAI !!! A voir vite bien sur .
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top