Mon AlloCiné
Fissures
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Fissures" et de son tournage !

Première pour Ayouch

Hicham Ayouch est né en 1976 à Paris. Il a effectué une formation de journaliste avant de réaliser des films d'entreprise et des spots publicitaires. Il se tourne ensuite vers le cinéma en tournant quelques courts métrages, des documentaires, des téléfilms. Fissures est son premier long métrage de fiction.

Sans scénario

Hicham Ayouch a tourné Fissures sans avoir préparé de scénario ni réuni les fonds nécessaires pour la réalisation du projet. Toute la mise en scène repose sur un travail d'improvisation. L'équipe technique a inventé l'histoire au fur et à mesure du tournage.

Tournage improvisé

Le tournage s'est déroulé à Tanger et a duré treize jours. Chaque matin, les membres de l'équipe réfléchissaient à l'évolution du scénario et les scènes étaient ensuite tournées l'après-midi et le soir. La plupart d'entre elles ont été faites en une seule prise, sans aucune répétition, et en totale improvisation.

Un style proche du documentaire

Le réalisateur de Fissures explique sa mise en scène aux frontières du documentaire: " Le film est une fiction, mais il a été pensé et tourné comme un documentaire, en filmant de cette manière, débarrassé de tout artifice, je voulais aller le plus loin possible dans ma quête d’un cinéma différent. J’ai donc tourné sans donner d’importance aux éléments qui composent un film classique, costumes, raccords, maquillage, mouvements de caméra, l’essentiel était d’essayer de capturer l’émotion. "

Un Maroc épris de liberté

Hicham Ayouch souhaitait également donner un visage différent au Maroc par le biais de son film, à mille lieues de celui que l'on croit connaître: " (...) J’ai également voulu montrer un Maroc différent, un Maroc où l’on boit de l’alcool, un Maroc où l’on fait l’amour, un Maroc où l’on vit librement et j’ai utilisé une liberté cinématographique pour essayer de retranscrire au mieux cette réalité", explique-t-il.

Truffaut, Godard, Von Trier, cinéastes d'influence

De l'aveu d'Ayouch, Fissures est une œuvre qui expérimente d'autres formes d'expression cinématographique, proches en cela des mouvements artistiques novateurs qu'ont été la Nouvelle Vague ou le Dogma. "C’est un film fragile qui comporte des faiblesses, mais ce sont ces faiblesses et cette prise de risque qui lui confèrent également toute sa force", affirme-t-il.

Applaudi dans les festivals

Fissures a fait son bout de chemin dans les festivals maghrébins (à Tanger, à Marrakech), européens (Festival du Film Arabe de Fameck, Festival d'Amsterdam, Festival de Belfort), et commence à circuler outre-Atlantique (sélectionné au Musée d'art moderne de New York). Il a fait sensation dans tous ces circuits et y a raflé plusieurs prix (notamment celui de la meilleure première œuvre, du meilleur montage, du meilleur second rôle masculin à Tanger, ou encore le Prix de la Presse à Fameck).
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Love Actually (2003)
  • Hunter Killer (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Leto (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
Back to Top