Notez des films
Mon AlloCiné
    Retour à Zombieland
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Retour à Zombieland" et de son tournage !

    Pourquoi 10 ans ?

    La raison principale pour laquelle Retour à Zombieland sort dix ans après Zombieland est directement liée à Deadpool. Dans l'émission "Tonight Show" de Jimmy Fallon, Jesse Eisenberg a en effet mis en cause l'emploi du temps très chargé des scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick"Nous avons attendu dix ans. Enfin, nous n'avons pas vraiment attendu. Nous avons essayé de tourner la suite directement après le premier volet parce que Bienvenue à Zombieland a rencontré un grand succès. Et nous attendions le scénario parfait. Pendant ce temps-là, les scénaristes Rhett Reese et Paul Wernick ont travaillé sur Deadpool. Du coup, nous avons attendu qu'ils terminent ce projet pour qu'ils puissent écrire Zombieland 2"Deadpool est alors devenu un succès populaire et les scénaristes ont rapidement planché sur Deadpool 2, ce qui a considérablement retardé la mise en chantier de Retour à Zombieland.

    4 types de nouveaux zombies

    Le responsable maquillage, Tony Gardner a conçu quatre nouveaux types de zombies avec l'aide de son équipe : 

    1. Les Homer – Ce type de zombie est l’illustration même du surpoids. Lents et bêtes à manger du foin, les Homer meurent généralement d’une manière horrible. Tony Gardner a pris le nom de Homer au sens littéral en leur donnant un teint jaune et en ajoutant un tout petit peu de cheveux sur le dessus du crâne. 

    2. Les Hawking – Ce sont des zombies penseurs. Baptisés ainsi d’après le physicien Stephen Hawking, ces zombies sont devenus les plus intelligents et les plus ingénieux de tous. 

    3. Les Ninjas – Ces zombies furtifs surgissent de nulle part. Dotés de réflexes supérieurs, les Ninjas sont agiles et rapides. Ce sont les sprinters et les gymnastes olympiques du royaume zombie.

    4. Les T-800 – Ce sont les zombies les plus effrayants et les plus évolués de tous. Ils sont terrifiants, implacables et résistants à la Double-Dose – on a du mal à les tuer et ils n’arrêtent pas de se relever, ce qui les rend non seulement plus difficiles à exterminer, mais aussi à prévoir.

    Et de 3 !

    Avec Retour à ZombielandWoody Harrelson tourne pour la troisième fois sous la direction de Ruben Fleischer, puisque le comédien était à l'affiche de sa précédente réalisation : Venom.

    Le vomi de zombie

    Pour préparer du vomi de zombie, Tony Gardner et son équipe ont commencé par mélanger du pudding au tapioca avec des gaufrettes à la vanille écrasées pour obtenir une texture parfaite. Ensuite, ils ont ajouté du miel ou du sirop pour briser la consistance et faire des grumeaux. "La clé pour perfectionner le vomi de zombie est de jouer le jeu à fond : il doit en sortir de votre nez et de vos oreilles et un peu aussi de vos yeux. Tout le monde sur le plateau est obsédé par la matière gluante de la bouche. Si je devais choisir une règle, ce serait : toujours prévoir du sang buccal en quantité. En fait, sur le plateau, juste avant de lancer les caméras, toute l’équipe arrive avec ses flacons souples et arrose les acteurs zombies avec ce sirop noir épais. On n’a jamais trop de cette matière gluante !", explique le chef maquilleur.

    Maintenir la cohésion

    Alors que le premier film était centré sur les quatre solitaires lancés dans un périple pour survivre dans une apocalypse zombie qui finissaient tant bien que mal par former une famille, le second se concentre sur la difficulté pour eux de maintenir leur cohésion.

    Equipe super-héroïque

    Le film est écrit par les scénaristes de DeadpoolRhett Reese et Paul Wernick, épaulés par Dave Callaham, chargé du script de Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings pour Marvel Studios et de Wonder Woman 1984 pour DC.

    Décoration de la Maison Blanche

    Pour les besoins de cette suite, le chef décorateur Martin Whist et son équipe ont construit une réplique exacte de la Maison-Blanche. Pour lui donner l’allure qui convient à l’univers de Zombieland, ils se sont tout simplement demandé comment les quatre survivants l’auraient redécorée. Il précise : "Nous nous sommes bien amusés à intégrer des détails relevant de l’histoire de la culture pop et de leurs parcours personnels, des objets illustrant la vie qu’ils y ont menée pendant toutes ces années, en nous demandant ce qu’ils avaient pu faire pendant tout ce temps et pourquoi."

    Directeur photo

    Pour la photographie de Retour à ZombielandRuben Fleischer s'est offert les services de Chung-hoon Chung, qui a travaillé sur le culte Old Boy. Le metteur en scène justifie ce choix : "Je voulais collaborer avec quelqu’un qui travaille sur l’action, sur la violence, avec des visuels vraiment audacieux. C’est un visionnaire exceptionnel et talentueux qui donne un style réellement particulier à tout ce qu’il fait. Il a énormément apporté à Retour à Zombieland, à la fois en appréciant l’original et en voulant lui rendre hommage, mais aussi en voulant créer quelque chose de frais et de nouveau."

    Une bonne affaire

    Retour à Zombieland est la suite de Bienvenue à Zombieland sorti en 2009. Conçu pour un budget d'environ 26 millions de dollars, le film en a rapporté plus de 100 dans le monde.

    Genre spécifique

    Comme son prédécesseur, Retour à Zombieland appartient à la catégorie générique de la comédie de zombies. Parmi les nombreux film s'y rattachant, nous pouvons citer Shaun of the Dead (2004), Cockneys vs Zombies (2012), Fido (2006), Manuel de survie à l'apocalypse zombie (2015) ou encore le récent The Dead Don't Die (2019) de Jim Jarmusch.

    Un esprit déjanté !

    Pour créer Babylone, Ruben Fleischer et ses équipes ont réalisé deux des plus grandes constructions du film. Ainsi, le rooftop a été construit sur le backlot des studios de Pinewood tandis que la forteresse a été édifiée dans un hôtel abandonné à Atlanta. Entouré de protections, le campement pacifiste interdit toute arme à feu et a installé une fonderie à la porte d’entrée où ils transforment les armes en colliers décoratifs. L'équipe technique s’est par ailleurs inspirée du festival Burning Man. Pour les costumes, Christine Wada était sur la même voie et s’est tournée vers l’univers des festivals, truffé de stéréotypes de mode. Elle explique : "Je voulais rendre Babylone ridiculement ‘hipster 2009’, quelque part entre un concert de Phish et le festival de Coachella, mixé avec l’esprit ‘hippie granola’ et Silver Lake. Cultiver l’ironie, donc !"
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • La Reine des neiges 2 (2019)
    • Le Mans 66 (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • La Belle époque (2019)
    • J'accuse (2019)
    • Joyeuse retraite ! (2019)
    • Hors Normes (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Joker (2019)
    • Brooklyn Affairs (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Famille Addams (2019)
    • Midway (2019)
    • Chanson Douce (2019)
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • Les Éblouis (2019)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Countdown (2019)
    • Toute ressemblance... (2018)
    • Gloria Mundi (2019)
    Back to Top