Notez des films
Mon AlloCiné
    Mortal Engines
    note moyenne
    3,1
    3425 notes dont 377 critiques
    répartition des 377 critiques par note
    29 critiques
    85 critiques
    109 critiques
    84 critiques
    50 critiques
    20 critiques
    Votre avis sur Mortal Engines ?

    377 critiques spectateurs

    Supernono74
    Supernono74

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 330 critiques

    3,0
    Publiée le 31 mars 2020
    Dans la flopée de blockbusters Mortal engines arrive à tirer son épingle du jeu. Tout d'abord grâce à son univers. Le concept est original, on a envie d'en apprendre plus sur ce monde. Et en dépit de maladresses avec la CGI, le visuel notamment dans la cité de Londres est attrayant. De plus, les personnages ne sont pas si manichéens et cela permet d'apporter quelques surprises dans un scénario grandement prévisible. Mérite le coup d'oeil.
    Dois-Je Aller le voir ?
    Dois-Je Aller le voir ?

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 38 critiques

    2,5
    Publiée le 27 mars 2020
    Ce film prouve qu’on peut avoir un producteur glorieux et pourtant ne pas être terrible. Ce qui est frustrant, c’est que le concept est vraiment génial. Des villes qui bougent tout en étant armées pour survivre, fantastique. Mais c’est là que la première part d’ombre va arriver. À part Londres, on ne croisera aucune grosse ville pour interagir avec elle. Je m’attendais à des combats épiques ou des jeux d’alliances, rien de tout cela. C’est comme si elle était seule au monde. Un concept formidable mais qui n’est pas exploité à sa juste valeur. Ensuite, plus le film avance, plus on se rend compte que les explications sont plus que succinctes. Il est fait référence à des événements passés importants qui sont relatés en quelques mots sans même une image qui accompagne. Il y aura donc un grand flou sur beaucoup d’éléments. À la base, ce film est une adaptation du premier tome de la série littéraire Tom et Hester. Il aurait donc été logique qu’il pose solidement les bases de la narration pour les suites à venir, mais il n’en est rien. Heureusement, la partie action est très réussite avec des effets spéciaux de toute grandeur. On en prend plein la vue notamment avec un final palpitant. Par contre quand on tombe dans le sentimental c'est un peu raté. Je n’ai pas trouvé d’atome crochu entre Hera Hilmar et Robert Sheehan, qui m’ont laissé de marbre. Le pire reste le méchant joué par Hugo Weaving qui agit dans la caricature du vilain qui fait le mal pour le faire. Malgré son bon concept, et son côté impressionnant, le fond de MORTAL ENGINES n’est pas assez travaillé pour en faire une réussite. #
    bibtar
    bibtar

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 566 critiques

    2,5
    Publiée le 21 mars 2020
    Sur le papier et dans l'idée amenée, on avait de quoi s'attendre a quelque chose d'au moins captivant, mais on ne peut pas dire qu'on en sorte contenté, en tout cas ce qui est certain, c'est que la déception reste le sentiment prédominant. Loin d'être un mauvais film en tant que tel, on ne peut pas dire le grand frisson soit au rendez-vous, d'autant plus que ce genre de cinéma mélangeant science-fiction et l'anticipation post-apocalyptique propose souvent de bonnes choses, même si cela ne suffit clairement pas à en faire de grand film à proprement parler, mais au moins ces films ont cette force de piquer la curiosité, ce qui ici fonctionne, mais seulement pendant l'ouverture puis lors d'une ou deux scènes de plus, mais c'est tout, le reste n'est qu’enchaînement de situation plus ou moins intéressante, avec un déclin d'intérêt certain au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue. Tout est dit en 45 minutes finalement, et c'est la que réside la plus grande faiblesse de cette adaptation d'une série de romans qui fonctionne pourtant bien dans ce qui est proposé, et la transposition à l'écran devait permettre d'illustrer de bonnes idées (ne serait-ce que les grandes villes montées sur essieux et propulsé par moteur comme le montre parfaitement la première scène) mais cela reste seulement efficace à ce seul instant, se contentant de bombarder d'effets visuels et de protagonistes futuristes, et ainsi mettre en scène cet univers sans vraiment y apporter une réelle substance, et cela ne se ressent pas forcément visuellement puisque à ce niveau là, la qualité des effets spéciaux se tient et n'est pas de mauvaise qualité dans l'ensemble. Ce qui est clairement problématique ici, c'est le scénario développé et le déroulement de ce dernier qui est plus que fastidieux, pas très intéressant et n'exploitant qu'un strict minimum des bonnes idées que cela annonçait à l'origine, et pourtant cela semblait pouvoir proposer bien mieux, mais le film stagne plus qu'autre chose, faisant du sur place et ne faisant que se répéter au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue, allant même jusqu'à créer le sentiment que le film se termine à un moment alors que cela repart de plus belle... pour pas grand chose finalement. Les éléments qui composent la structure du scénario sont assez inégaux dans le fond, avec des idées géniales pas trop mal exécutées, surtout au début du film donc, mais d'autres (bien qu'issus de l'oeuvre initiale) sont mis en lumière alors qu'ils n'ont rien de bien particulier, si ce n'est que de créer un pseudo émotion afin de répondre aux codes du film familial, sans réel effet quand y regarde bien, et cela est parfaitement illustrer par cette déviation du scénario vers un lien entre une machine et une humaine, qui fait clairement tâche, surtout quand on voit que l'intrigue tend petit à petit à développer cette phase afin d'en faire un moment clé de l'ensemble, mais cela n'est clairement pas de très bon goût ici. Puis le plus frustrant reste que le film reste creux en général et cela se ressent immédiatement à le fin du film puisque souvent, même si le film n'est pas passionnant, le genre post-apocalyptique avance un éventail d'idées plus ou moins bonnes mais qui laissent au moins la trace d'une réflexion quant à l'aspect réaliste ou tout simplement intelligent dans ce que cela illustre, sauf que ici, il n'y a pas grand chose à discuter, d'autant plus que toutes les bonnes choses sont disséminées lors des premières scènes et après, il n'y a plus grand chose de passionnant en ce qui concerne le fond, allant même jusqu'à tomber dans le grand spectacle à outrance lors de la scène finale d'affrontement, avec aucun bon résultat, au contraire cela paraît bien trop en faire pour pas grand chose, et cela devient rapidement indigeste. Même le casting n'apporte pas grand chose à la discussion puisque H. HEAVING fait ce qu'il fait à son habitude, sans changement notable qui pourrait apporter un peu plus au film, d'ailleurs son personnage n'a pas grand chose de clinquant, et cela est encore plus flagrant avec l'héroïne et son compagnon de voyage par défaut, rapidement inintéressants et cela se confirme encore plus avec la flopée de personnages secondaires plus moyen les uns que les autres. Pas grand chose à en retenir dans l'ensemble, qui reste distrayant surtout par le genre traité bien que cela n'a rien d'excitant, après peut être y revenir ne serait inutile, mais simplement pour assister à un spectacle qui à la mérite de proposer un futur post-apocalyptique original, mais ça s'arrête là et c'est bien dommage.
    this is my movies
    this is my movies

    Suivre son activité 218 abonnés Lire ses 3 047 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mars 2020
    Employé fidèle de Wingnut, la boîte de Jackson avec Fran Walsh et Philippa Boyens, trio qui signe à nouveau cette adaptation, Rivers respecte en grande partie la charte de qualité de la boîte, avec toujours l'appui précieux de WETA, qui signe encore une partition graphique sublime. Reste que Rivers n'est pas Jackson, malgré l'appui de ce dernier durant la production. En effet, le rythme est un peu défaillant, sans doute ai-je été épuisé aussi par l'accumulation de péripéties. Car le film n'arrête jamais vraiment, empilant les morceaux de bravoure hallucinant à un rythme infernal. Visuellement, c'est splendide, avec des plans aériens et toujours aussi maîtrisés. Enfin, on peut se dire qu'avec 100 M$ "seulement", le spectacle est dantesque, et renvoie parfois au bas à sable certaines productions US plus thunées. Quant au casting, c'est une demi-catastrophe : les acteurs ont beau être sympathique, ça reste toujours aussi difficile de se prendre d'affection pour des ados têtes à claques qui passent leur temps à faire la morale et à te montrer qu'ils savent tout mieux que toi. Dommage, surtout que le personnage en motion capture incarné par Stephen Lang est fabuleux, mais réduit à un rôle presque trop réduit. Épique, fantastique, parfois bluffant, jouant comme toujours avec habileté avec les limites de la censure (hallucinant de voir certains trucs dans un divertissement PG-13, comme ce type qui se fait explosé la tête ou bien un Shrike à la limite du gore) et constitue un blockbuster qui promettait beaucoup, surtout que la narration est hyper efficace pour un épisode introductif. Mais l'échec, presque logique, du film annule de facto les suites possibles. Dommage ? D'autres critiques sur thisismymovies.over-blog.com
    bobbyfun
    bobbyfun

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 38 critiques

    1,5
    Publiée le 12 février 2020
    Malgré un univers acceptable, on ne rentre pas dans le moule pour pouvoir s'y accrocher. La rapidité des intrigues bâclées plombe le tout.
    Rem's
    Rem's

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 29 janvier 2020
    Une perte de temps: un scénario pourri, trop de personnages inutiles, spoiler: comme l'homme robot , je vous aurait prévenu
    neko
    neko

    Suivre son activité

    1,0
    Publiée le 9 janvier 2020
    Le seul point positif de ce film sont les effets spéciaux. Le décor et les villes sont bien faits et le côté steampunk présent dans le livre est la. Ouf. Le seul ouf de soulagement car résumer un livre plus profond qu'il n'y parait n'est pas chose aisé... En voyant la bande annonce j'ai eu l'espoir de croire qu'enfin un livre serait correctement adapté au ciné. Las! 2h de visionnage pour voir une histoire SF sortant de l'ordinaire devenir un banal film d'action sans respecter la profondeur des persos. Pourquoi Shrike est il laisser comme un simple humanoïde destructeur alors que dans le livre son histoire est si intéressante et beaucoup plus haletante? Pourquoi bâcler l'explication des villes ? Dans ce film on ne comprend même pas ce que fais Tom ni d'ou il vient ce qui aurait permis plus de compréhension et de profondeur dans l histoire... Je ne parle meme pas pour Anna Fang ( si badass comme disent les jeunes) dans le livre et la quoi ? Une vulgaire marionnette qui sert quasi à rien... Non mais franchement.... Je ne critique pas les acteurs ( a la base quand même les persos n'ont meme pas 20 ans et la voir un tom a 30 ans... bref) mais quand on s attaque à une trilogie le 1er volet se doit de construire et d'expliquer l'univers ou on va évoluer ( surtout que la il y a de la matière : enjeux politiques, castes dans les megalopoles, la tech...) pour réussir à accrocher le spectateur. Ici malheureusement tout le budget a été mis dans les effets spéciaux ( mention spéciale niveau copie sur star wars) et rien dans le scénario... Dommage. A fuir
    Alex I
    Alex I

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 140 critiques

    4,0
    Publiée le 1 janvier 2020
    Franchement cool à regarder, on ne s'ennui presque jamais. Le virtuel est plutôt vraiement joli. Le scénario original permet de passer un très bon moment. Les acteurs jouent juste sans surjouer.
    Sov T
    Sov T

    Suivre son activité Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 28 décembre 2019
    Plutôt un bon film quand on y pense mais on peut parfois tomber un peu dans un sentiment débordant mais bon c'est un bon film peut pas apprécier a sa juste valeur parce qu'il est du genre vu et revu mais plutôt cool
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 851 critiques

    3,0
    Publiée le 22 décembre 2019
    Pffff... ce film commençait si bien ! Pourquoi avoir tout saccagé après ? Pour la jouer cours, après avoir vu les critiques plutôt mitigées, j'ai pas trouvé "Mortal Engines" nul, mais je dirais que c'est un film divertissant sans plus. C'est pas un mauvais film, ça reste pas trop mal, c'est pas l'un des pires Blockbusters existants au monde, je trouve qu'il y a des choses intéressantes, mais c'est quand même bien décevant. Surtout que le film avait été produit par Peter Jackson, il y avait de quoi avoir l'eau à la bouche... et finalement, tu sors du film avec un goût furtivement appréciable, mais éphémère, et t'es même très mitigé à la fin, car c'est un film qui a énormément de défauts. Adapté du roman du même nom, premier tome de la série littéraire "Tom & Hester", je tiens d'abord à dire que je n'ai lu aucun de ces romans, et que je savais même pas que cette série littéraire existait (excusez-moi d'être inculte !), donc encore une fois, je juge le film tel qu'il est. Déjà pour commencer, je dirais quand même que le synopsis est vraiment emballant, car ça se passe dans un monde post-apocalyptique avec des villes mobiles, tout ça est plutôt bien formulé, tout l'univers construit prend bien, c'est globalement cohérent dans son propos, ça parle même de classe sociale et ça va bien au bout de son concept. Limite, ça peut ressembler à "Mad Max", mais avec quand même pas mal de différences. Les effets spéciaux et les décors sont impeccables, y'a quelques éléments de mise en scène et des scènes d'action plutôt prenantes ainsi que quelques rebondissements qui font quand même le taf. Dans la première moitié du film, je dirais que les enjeux sont quand même à leurs combles, on comprend bien où les personnages vont et dans quelle direction ça peut partir. Franchement, la première moitié du film envoie bien. Mais alors, à partir de la deuxième moitié, soudainement, le film se perd dans sa trajectoire. Les enjeux deviennent vraiment faibles, le rythme ralentit considérablement, tout peut se deviner à l'avance, les moments d'action prennent de moins en moins et y'a vraiment plus aucune prise de risque. Le film est globalement sombre, mais les enjeux dramatique partent en fumée, et quand ça essaye d'avoir un côté humoristique, ben c'est pas gagné ! Et ça, comme je le laisse entendre, c'est vraiment dommage, car on finit par se lasser au bout d'une heure et demie. On a également du mal à s'attacher aux personnages, à part peut-être Tom Natsworthy qui je trouve est le mieux exploité dans le film, mais la plupart sont assez clichés, mais au moins, l'alchimie entre eux fonctionne quand même correctement. Même si les scènes d'action donnent du spectacle, c'est pas trop fulgurant non plus, c'est assez du déjà-vu et y'a vraiment de moment marquant. Même la musique, bien qu'elle correspond bien au concept, est vraiment pas mémorable, ce qui en fait encore un défaut. Au niveau des acteurs, comme je disais, Robert Sheehan dans le rôle Tom Natsworthy, est le personnage le mieux exploité. Il est assez attachant, s'implique bien dans son rôle, il est à la fois drôle et investi et même si son personnage manque d'impact émotionnel, il fait correctement le taf. Hera Hilmar qui joue Hester Shaw, manque cruellement de charme. Son personnage est plutôt écrit simplement, elle essaye d'avoir de la profondeur, mais y arrive que très moyennement. Certes, elle a beaucoup d'agilité et sait se montrer combative, mais elle a du mal à faire ressentir de l'émotion quand elle essaye. Le duo qu'elle forme avec Robert Sheehan est correct mais finit petit à petit par perdre son intérêt dans la continuité du film. Hugo Weaving dans le rôle de Thaddeus Valentine, en tant qu'antagoniste, joue de manière assez banale. C'est à dire que son jeu est correct, mais il ne donne rien d'extra et lui aussi manque de charisme. Leila George, qui joue Katherine, la fille de Valentine, a beau être bien gaulée, son personnage manque aussi de charme, mais son interprétation reste assez satisfaisante. Jihae dans le rôle d'Anna Fang, envoie bien, elle est plutôt vigoureuse et même si son personnage peut sembler cliché par moment, Jihae s'en sort bien. Mais je dirais quand même un mot sur Stephen Lang, qui joue Shrike, un personnage tout en motion-capture, qui même s'il a un aspect à la "Terminator", a quand même pas mal de classe et de charisme. Son personnage constitue bien une vraie menace avec ses yeux verts fluos et son allure, mais surtout sur la complexité de son personnage qui arrive à bien bluffer, et c'est plus sa relation avec Hester Shaw qui peut se montrer intéressante (no spoil). Ronan Raftery dans le rôle Bevis Pod joue correctement mais pareil, ne donne rien d'exceptionnel. Les autres acteurs, Patrick Malahide, Colin Salmon, Regé-Jean Page, Mark Hadlow, Frankie Adams, Sophie Cox... jouent de manière fonctionnelle. En conclusion, "Mortal Engines" est un Blockbuster qui avait un sacré potentiel, qui pouvait bien en envoyer, qui part d'un principe intéressant mais qui au final se perd dans sa direction et qui n'a plus grand-chose à donner. Donc même si le film peut décevoir, ça reste quand même sympa, divertissant, mais pas marquant pour autant. Le film est sorti il y a déjà un an, et en un an, je l'ai déjà effacé de ma mémoire. Après, je sais pas si d'autres personnes auront le même avis que moi, mais si je devais recommander "Mortal Engines", je vous dirais de ne pas vous attendre à une oeuvre révolutionnaire. En tout cas, de la part de Peter Jackson qui a participé à ce projet, c'est quand même bien mortellement frustrant. (Désolé pour ce gag subtile !) J'attends de voir ce qu'il va se passer pour la suite (si il y en a une !)
    SothaSil
    SothaSil

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 128 critiques

    3,0
    Publiée le 17 décembre 2019
    Pas mal. D'accord, le scénario est sans saveur, très manichéen. Le point fort de ce Mortal Engines est son univers (dieselpunk ? steampunk ?) très bien mis en valeur par la direction artistique et les effets spéciaux. Le format série aurait peut-être été plus adapté afin de mieux développer cet univers. Un peu déçu par le flop commercial de cette grosse production qui fait preuve d’un peu plus d’audace et de créativité que les autres productions hollywoodiennes.
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 2 décembre 2019
    Je ne m'attendais pas à grand chose au vu des critiques mais ça reste un film divertissant. Surtout quand on n'a pas lu le livre ! Mais il y a des choses qu'on ne comprend pas comme cette histoire de ressuscité spoiler: : comment ressuscité? Un robot-cadavre, Shrike, aux instints meurtriers car il a perdu toute conscience humaine (c'est dans la nature de son espèce, on nous l'explique) a recueilli l'héroïne petite! Il veut ensuite la tuer pour presque rien puis finalement, lorsqu'il la voit pleurer, il se souvient de ce qu'est l'amour et ému, il meurt! C'est très incohérent même si la mort de Shrike reste touchante pour le spectateur mais tout ça participe à rendre le film moyen ! Sinon, il ne se passe pas grand chose en dehors de courses-poursuites et de petits moments qui se veulent ultra-sentimentaux mais qui ne sont pas développés. Les paysages ne sont pas fabuleux puisque tout a été détruit dans une catastrophe quantique et Londres n'a rien de révolutionnaire en terme de décors (comparé à Inception dans un genre un peu différent où les décors bougent aussi) et décevra peut-être les plus cinéphiles d'entre vous.
    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 1 080 critiques

    1,5
    Publiée le 24 novembre 2019
    Si Mortal Engines ne rutile guère, c’est parce qu’il se contente d’une machinerie abstraite où les moteurs ne sont que le fruit de créations numériques, où la saleté des pots d’échappement ne tache jamais des acteurs bien propres sur eux, où les corps s’activent devant des fonds de couleur qui les empêchent de vivre le danger, l’amour et les différentes révélations dramatiques qui jalonnent le long-métrage. Car l’entièreté du film suinte la copie de Mad Max : Fury Road : de son cadre narratif sur fond de déclin de l’humanité (et crise du pétrole) aux atmosphères sonores tonitruantes d’un Junkie XL, tout est fait pour motiver la parenté, au grand dam dudit film qui se fourvoie d’emblée sur l’essence-même du chef-d’œuvre de George Miller : donner à voir et à vivre le fracs des coups portés, le bruit des explosions en plein désert, le profond désespoir tapi derrière la brutalité ambiante. Mortal Engines n’a de profond que la bêtise de son scénario qui, sous ses louvoiements inutiles, cache mal l’ineptie d’enjeux déjà vus et revus. Il sagouine ses scènes d’action par un montage épileptique qui s’avère symptomatique du blockbuster contemporain : on n’y voit rien, ou alors si peu ; ce travers nuit beaucoup à l’énergie épique que sont censées véhiculer bon nombre de séquences par instants impressionnantes – notons à ce titre l’ouverture – mais trop vite rattrapées par une balourdise dans l’exécution, par un souci d’explication qui cassent aussitôt la dynamique globale. Et ce ne sont pas ses acteurs qui sauveront Mortal Engines de l’ennui mortel qui finit, inlassablement, par s’installer en dépit d’une certaine recherche esthétique donnant lieu à quelques trouvailles visuelles, sans plus. La machine est sans âme et sans corps, sans pièces et sans moteur. Un engin bien artificiel.
    Théo Pouillet
    Théo Pouillet

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 152 critiques

    4,0
    Publiée le 26 octobre 2019
    Mortal Engines est le nouveau film produit par Peter Jackson et réalisé par Christian Rivers qui est sortie cette semaine en salles, l’occasion pour moi d'aller découvrir un tous nouvel univers post apocalyptique qui m’intriguais lors de la sortie de ses bandes-annonces. Mortal Engines est donc un très bon film qui nous fait découvrir un nouveau monde steampunck où les villes sont montées sur des roues afin d'arpenter un monde désertique pour chasser les plus petits villages en quettes de ressources. On suit donc le personnage d'Esther qui tente de tuer l'assassin de sa mère avec l'aide de Tom, un jeune homme qu'elle va rencontrer et avec qui elle va devoir voyager pour tenter d'arriver à on bute. Le film est donc très bon et nous en met pleins la vue avec des décors toujours plus grands et toujours plus beaux. On découvre plein d'endroits merveilleux dans laquelle on sent la patte de Peter Jackson et surtout un univers gigantesque. Le seul problème que j'ai avec le film c'est qu'on e sait pas comment il se positionne. On ne sait pas s'il a pour vocation d’être un teen movie sérieux comme hunger gammes ou un grand spectacle qui en met plein la vue comme le Hobbit. Et ça ont tendance à le ressentir dans les scènes qui ont dû mal a toucher le spectateur, ce qui est dommage car le film essaye d'avoir cet attachement aux personnages avec le passé d'Esther, mais qui ne marche pas tant que ça malheureusement. Le film est donc très bon avec des effets spéciaux de fou et un univers extrêmement vaste qui pose les premières pierre d'une saga épique.
    madeincine
    madeincine

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 207 critiques

    2,5
    Publiée le 22 octobre 2019
    Mouai pas mal mais déçu à la fois car les trilogies du hobbit et du seigneur des anneaux étant pour moi les meilleurs films qui existent et ayant le même réalisateur je suis étonné de la qualité moindre de ce film
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top