Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Répulsion
note moyenne
3,7
825 notes dont 121 critiques
26% (32 critiques)
36% (43 critiques)
21% (25 critiques)
12% (15 critiques)
3% (4 critiques)
2% (2 critiques)
Votre avis sur Répulsion ?

121 critiques spectateurs

babar3
babar3

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 532 critiques

4,5
Publiée le 02/04/2012
Film qui est parfois long, mais qui au finale nous garde par ces moments choc ou l'ont ne s'y attend pas et ses images, mouvement de caméra qui font voyager la spectateur dans un odyssée de folie. Catherine Deneuve est meilleure que jamais sous la caméra de Polanski.
loulou451
loulou451

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 498 critiques

5,0
Publiée le 27/03/2012
Prologue de sa trilogie "diabolique" poursuivie plus tard avec "Rosemary's baby" et la "Locataire", "Répulsion" est le film qui propulsa définitivement le jeune Roman Polanski dans le cercle très fermé des grands réalisateurs. Avec des moyens limités, le cinéaste polonais, fort de ses deux succès d'estime ("Cul de sac" et "Le couteau dans l'eau", bénéficiait alors pour la première fois d'un casting de choix. Sous sa direction, la très jeune Catherine Deneuve obtenait là l'un des rôles les plus forts de toute sa carrière. Dans la peau d'une jeune schizophrène victime d'hallucinations, Deneuve fait exploser tout son talent. Derrière la caméra, Polanski multiplie les effets, rivalise d'inventivité pour provoquer le suspense et l'angoisse, se hisse parmi les références de l'époque ("La Maison du diable", de Robert Wise") pour faire de "Répulsion" une œuvre universelle, d'une puissance rarement égalée en matière de film traitant de la folie, oscillant sans cesse entre le fantastique et l'horreur. Sublime !
McGeo
McGeo

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 93 critiques

4,0
Publiée le 05/02/2012
Un des premiers films de Polanski, ce film est un joli traumatisme. Lent, volontairement répétitif voir ennuyant au début, le film prend une toute autre ampleur enfin fini. D'une mise en scène soignée, on assiste ici à une véritable descente aux enfers pour la petite Carol jouée par une Deneuve aussi douce qu'inquiétante. Ce film est un aperçu de la schizophrénie, la paranoïa, Polanski arrive vraiment à nous rendre fou tout comme la protagoniste. Des plans propres et une ambiance extrêmement travaillée, autant dans le sonore que dans le visuel. Le film a beau avoir vieilli, l'expérience est toujours viscéral aujourd'hui. Inquiétant ou tout simplement fou, c'est un bel exercice de style qui traite avec une rare maîtrise le sujet de la schizophrénie, une bizarrerie à voir.
anonyme
Un visiteur
2,0
Publiée le 17/12/2011
Résultat mitigé pour moi. Certes Polanski livre avec Répulsion un drame psychologique éprouvant mais qui à mes yeux souffre du temps. Mou du genoux et surtout très lent, le film peine à démarrer. Malgré cela Polanski avait déjà compris comment susciter chez le spectateurs un sentiment de malaise et les dernières minutes s'avèrent assez captivantes pour sauver le reste du long-métrage. Je reconnais qu'un film comme Répulsion peut plaire mais je n'ai vraiment pas accroché moi.
anonyme
Un visiteur
5,0
Publiée le 12/12/2011
Film devenu culte, Répulsion suit la descente aux enfers d’une jeune femme schizophrène. Aux commandes de ce projet totalement fou, le jeune Roman Polanski révélait déjà de prodigieuses qualités de mise en scène, dirigeant une Catherine Deneuve inhabituelle, aux antipodes de ses compositions habituelles.
cinemarium
cinemarium

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 104 critiques

4,0
Publiée le 03/12/2011
Si Polanski fait le choix intelligent d’éviter d’user du triomphalisme d’une morale qui ne serait qu’éphémère devant la complexité d’un tel sujet, la force avec laquelle il s’empoigne à faire partager la souffrance de toutes ses victimes est géniale. La critique complète sur: www.cinemarium.fr
Moorhuhn
Moorhuhn

Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 576 critiques

3,5
Publiée le 24/10/2011
J'ai profité de la présentation de ce film à la cinémathèque pour continuer la filmo de Polanski que je connaissais très peu. Repulsion est le deuxième long-métrage de Polanski et le travail effectué est admirable en dépit de quelques maladresses ou faiblesses. Le thème principal du film est la folie de cette jeune femme introvertie qui repousse ce qui est masculin et vit dans une angoisse permanente. Catherine Deneuve (Très très zolie ) offre une prestation convaincante, elle campe à merveille ce personnage hanté par des peurs viscérales. Avec un thème comme celui-là forcément on s'attend à de la tension et on peut dire que c'est réussi, Polanski a su faire naître la tension à partir de peu de choses au final. Ce n'est pas un film explicite, nous sommes davantage dans la suggestion permanente et c'est une très bonne chose de rester dans une sorte de mystère et de flou continu. Ne pas rentrer dans les détails participe, je trouve, ) aider la montée en tension chez le spectateur. Il y a une chose aussi qui est fort admirable c'est que Polanski a vraiment travaillé la forme de manière à la rendre cohérente par rapport au fond. Déjà d'une part c'est vraiment beau, la photographie est réellement sublime. La technique en général est d'une élégance folle avec toutes ces plongées, ces plans séquence magnifiques... Mais ce n'est pas que ça. Polanski a su parfaitement représenter le malaise mental de l'heroïne principale en scènes intérieurs mais surtout en scènes tournées en extérieur, ce qui n'est pas simple à rendre. Cette caméra qui suit une Catherine Deneuve au regard craintif et qui l'abandonne l'espace de quelques secondes pour s'attarder sur un détail dans une scène c'est admirable, comme si la caméra était une part entière de ce qu'elle filmait. Les scènes dans l'appartemment sont oppressantes et celui-ci pourrait presque être un personnage tourmenté. La névrose vécue par le personnage conduit à des actes durs et brutaux. J'émetterais quand même quelques réserves au niveau du montage particulier, certains raccords tombaient un peu comme un cheveu sur la soupe et certaines séquences ont assez vieilli, ce qui fait que l'angoisse n'est pas vraiment présente mais en réalité ce n'est que peu de choses dans un film globament maîtrisé et d'une grâce folle. Un très bon film sur la déchéance mentale d'une personne réalisé par un cinéaste appliqué. On pourrait presque y voir un précurseur du superbe Rosemary's Baby sorti plusieurs années après. En tout cas ça reste un très bon film, un peu maladroit par moments, un peu fade en première partie mais en fin de compte le résultat est fort appréciable.
Dr.Wily
Dr.Wily

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 115 critiques

3,5
Publiée le 18/10/2011
Oh que cette histoire de fissures et d’araignée au plafond est effrayante… et sacrément bien calibré avec ça ! Assurément, à vous rendre fou de ne pas l’avoir visionné à l’époque. A voir les yeux grands ouverts !
Surgeon Visceral
Surgeon Visceral

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 587 critiques

4,0
Publiée le 11/07/2011
Malgré son rythme très lent,"Répulsion" est sans aucun doute l'un des films les plus inquiétant qui sois du vieux cinéma avec "Psychose". Une réalisation tournée en noir et blanc mais parfaitement bien filmée. Dans cette oeuvre, Roman Polanski ne nous montre pas un film d'horreur gore et sanglant avec l'effet hémoglobine, non, il réalise un excellent drame psychologique qui se centre sur la schizophrénie et la répulsion envers la sexualité entraînant au meurtre. Le réalisateur met également l'accent sur les bruits inquiétants, genre : craquements, sifflement de lame ou encore tic tac. Une tension se crée chez le spectateur. Bref, ce chef d'oeuvre de suspens ne laisse pas le spectateur indifférent. On peut donc remarquer qu' à cette époque Roman Polanski avait déjà une grande technique du cinéma.
Aulanius
Aulanius

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 488 critiques

3,0
Publiée le 06/06/2011
Assez déçu par le rendu final de "Repulsion". En effet, je pense avant tout que Catherine Deneuve, qui est devenue une excellente actrice avec le temps, a été choisie sur ce long métrage, non pas pour son jeu mais juste pour son physique, je trouve ça regrettable. En ce qui concerne la bande son, que ce soit pour les musiques ou les bruitages, j'ai l'impression d'assister à un IRM, pour ceux qui en ont déjà eu, vous comprendrez que ce n'est pas un avantage, loin de là. Dans l'ensemble, les acteurs ne sont pas impressionnants mais pas mauvais non plus. L'histoire est pas mauvaise mais "Persona", qui est sorti à peine un an plus tard, est à des années lumières de ce drame psychologique de Roman Polanski. Cependant, les scènes de folies ne sont pas trop bâclées et on arrive par moment, à être imprégné par ce sentiment dérangeant. Se qui m'a le plus plu, ce sont les nombreux plans séquences, qui à mon humble avis, manque beaucoup trop de nos jours. Cela ne suffit pas pour en faire une bonne production, je ne suis pas convaincu mais bon, il y a pire. 11/20.
devlin6994
devlin6994

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 087 critiques

3,5
Publiée le 23/05/2011
Premier film de la trilogie des appartements maudits, "Répulsion" est un film désagréable à regarder pour la simple et bonne raison que Polanski sait instaurer le malaise chez son spectateur avec des choses très simples : longs plans-séquences dans le noir, bruits de gouttes d'eau, de pas, d'horloge. Il montre peu et suggère beaucoup, ce qui est toujours plus efficace lorsqu'on s'approche de près ou de loin du film d'horreur. Malheureusement, cela vire un peu à l'exercice de style, et le film manque un peu d'âme. Polanski s'applique, et il est doué, mais comme il l'a avoué, il n'a fait ce film que pour financer "Cul-de-sac". La musique jazzy inquiétante et une Catherine Deneuve habitée n'empêchent pas de ressentir un certain ennui, notamment durant la première partie du film, avant que Deneuve ne se retrouve seule dans l'appartement : on pourrait honnêtement couper un bon quart d'heure. "Répulsion" apparaît donc un peu comme un élégant brouillon de "Rosemary's Baby".
ClockworkLemon
ClockworkLemon

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 222 critiques

3,5
Publiée le 28/04/2011
Très bon film sur la déchéance mentale d'une jeune fille un peu perdue. Superbement interprété par la jeune Deneuve et visuellement très beau. Un des meilleurs premiers films de Polanski.
lilybelle91
lilybelle91

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 912 critiques

4,0
Publiée le 28/03/2011
traitant de l'un de ses thèmes de prédilection : la schizophrénie, "Répulsion" fait office de prémisse à des chefs d'œuvre tel que "le locataire", "Rosemary's baby", "Frantic" ! Catherine Deneuve tient ici l'un de ses plus grand rôle, La photo en noir & blanc est sublime, la mise en scène précise et soigné...tout cela fait de RÉPULSION l'un des meilleurs films de Polanski...
jamesluctor
jamesluctor

Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 699 critiques

2,0
Publiée le 29/01/2011
Ce film contient plusieurs éléments intéressants sur la psychologie du personnage principal (la peur de l'homme, une approche souvent infantile des choses, une perte de repères...), ainsi que des qualités techniques (très beau noir et blanc, plusieurs cadrages étonnamment réussis...). Mais sur la longueur, je me suis ennuyé. Il n'y a pas vraiment de rythme, on voit mal la finalité du film... Tout ceci ressemble à un vain exercice de style, appliqué certes, mais vain.
Christian CASTERA
Christian CASTERA

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 118 critiques

2,5
Publiée le 11/01/2011
Je n'avais pas revu REPULSION depuis sa sortie en 1966 mais j'ai retrouvé à peu près les mêmes sensations qu'à l'époque ; à savoir une première partie beaucoup trop lente et qui peine à accrocher le spectateur ; et un dernier tiers du film qui semble en fait "le film" le reste n'étant que l'introduction nécessaire. Même si la réalisation de Polanski est soignée, elle ne parvient jamais à briser la distance avec le spectateur. On ne peut s'empêcher de comparer avec PSYCHOSE d'Hitchcock dont le sujet est semblable et qui est pratiquement contemporain et la supériorité d'Hitchcock est évidente. Dans PSYCHOSE, nous nous intéressons aux personnages et les suivons, dans REPULSION nous les regardons de loin ; quant aux effets, comme on dit "Y a pas photo".
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top