Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Persuasion
note moyenne
4,1
127 notes dont 11 critiques
27% (3 critiques)
36% (4 critiques)
18% (2 critiques)
18% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Persuasion ?

11 critiques spectateurs

Novelenn Louise
Novelenn Louise

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

4,5
Publiée le 30/06/2014
Anne tombe amoureuse du Capitaine Wentworth mais son entourage la dissuade de l’épouser, il n’est ni noble ni riche. Huit ans plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau. Wentworth est devenu riche après la guerre. Mais leur amour est-il toujours présent ? C’est mon livre préféré de Jane Austen, il me chamboule, les émotions sont fortes. En deux heures, on se replonge avec passion dans cette histoire. Oui, c’est fleur bleue mais c’est tellement plus que ça ! Anne Elliot est une vieille fille pour l’époque, à vingt-sept ans. Elle est toujours célibataire, ayant refusé son premier amour, Wentworth et Charles Hayter plus tard. C’est une femme sensible, intelligente, altruiste. Elle est toujours là dans l’ombre pour ses proches (notamment sa sœur Mary). Détruite par la perte de l’homme qu’elle aimait, elle voit Wentworth faire la cour à Georgiana. Captain Wentworth ressemble à Mr Darcy pour son orgueil, il a été profondément brisé par le refus d’Anne, il l’ignore donc. Mais c’est un homme merveilleux (oui, je suis gaga) car il sait faire une sacrée déclaration et lui donner son cœur à nouveau. Mary Elliot est une femme chiante, hypocondriaque. Le père d’Anne et sa grande sœur sont des gens trop fières et dépensiers, frivoles en fait ! Bon, on sait comment ça va finir, mais ça bouleverse quand même mon petit cœur, les événements n’aident en rien ces deux personnages. Anne voit le capitaine très proche d’une autre femme, les proches signalent qu’un mariage aura lieu, on a mal au cœur pour elle puis quand le capitaine remarque son erreur il essaie de se rapprocher d’Anne qui est convoité par son cousin Mr Elliot. Heureusement, il y a le happy end et je me retrouve en larmes à chaque fois -_-. On a un aperçu de la société du XIXe siècle, très à cheval sur le mariage, Anne en tant que fille d’un baronnet ne peut qu’épouser un noble ou un riche. Elle est persuadée par Lady Russell de mettre fin à sa relation. Ayant toujours été attirée par la mer, le fait que ce soit un capitaine m’a renversé un peu plus. Les scènes à Lyme sont splendides avec la mer agitée en accord avec les sentiments des héros. Sally Hawkins incarne parfaitement Anne Elliot avec sa retenue des émotions jusqu’à ce qu’elle les écrive dans son journal. Elle a un jeu avec la caméra, elle nous regarde à des moments clés. Rupert Penry-Jones est le capitaine Wentworth dans sa dureté et sa fragilité. Bien que je ne sois pas attirée par les blonds, je fonds. :D J’ai été déçue par la scène de la lettre, ça fait visiter Bath mais il y avait tellement plus de tension dans le livre ! LA lettre : I can listen no longer in silence. I must speak to you by such means as are within my reach. You pierce my soul. I am half agony, half hope. Tell me not that I am too late, that such precious feelings are gone for ever. I offer myself to you again with a heart even more your own than when you almost broke it, eight years and a half ago. Dare not say that man forgets sooner than woman, that his love has an earlier death. I have loved none but you. Unjust I may have been, weak and resentful I have been, but never inconstant. You alone have brought me to Bath. For you alone, I think and plan. Have you not seen this? Can you fail to have understood my wishes? I had not waited even these ten days, could I have read your feelings, as I think you must have penetrated mine. I can hardly write. I am every instant hearing something which overpowers me. You sink your voice, but I can distinguish the tones of that voice when they would be lost on others. Too good, too excellent creature! You do us justice, indeed. You do believe that there is true attachment and constancy among men. Believe it to be most fervent, most undeviating, in F. W. I must go, uncertain of my fate; but I shall return hither, or follow your party, as soon as possible. A word, a look, will be enough to decide whether I enter your father’s house this evening or never. Un homme comme ça, je l’épouse :p)
schutschut
schutschut

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 232 critiques

3,0
Publiée le 02/11/2012
Adaptation émouvante avec Sally Hawkins et Ruppert Penry-Jones tout en justesse dans leur rôle respectif. L’on sent une belle alchimie entre leurs deux personnages. Les décors sont somptueux et la musique magnifique.
amour13
amour13

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 77 critiques

5,0
Publiée le 19/07/2013
Plus on avance dans le film et plus on s impatiente. On a envie de voir le capitaine et Anne se déclarer leur amour et a chaque fois il y a qq un pour les interrompre rhhhhhhhhh mais la fin est si magnifique parce qu Anne décide de courir enfin apres cet Amour. Arrivera elle a t elle a temps pour ne
Caroline D
Caroline D

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 25/01/2019
J'en suis complètement captivée, en fait, je ressens tellement cette histoire, que j'ai l'impression de vivre, mon époque, celle où je me sens vraiment bien, où je me sens vraiment moi...
djeff17
djeff17

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 130 critiques

2,0
Publiée le 04/01/2019
Encore une adaptation de Jane AUSTEN, elles se multiplient et leur qualité varie du tout au tout. Dire que celle-ci est franchement ratée serait excessif car la réalisation est soignée, les dialogues de bon ton, les costumes et les décors irréprochables. Mais tout cela ne compte guère à côté du choix malencontreux de Sally HAWKINS pour le rôle de Anne ELLIOT, personnage central du roman - et du film. Difficile en effet de voir en elle la jeune fille romantique restée inconsolable d’avoir dû renoncer à épouser le beau capitaine que sa famille jugeait socialement inacceptable. Elle a beau s’appliquer à la réserve et au mutisme, cela ne convainc guère. Sa vraie nature est bien davantage celle de Poppy, la fofolle du Be happy de Mike LEIGH, presque contemporain. Dès lors, le pari d’une restitution fidèle à l’esprit de Jane AUSTEN est définitivement perdu, et le film perd tout intérêt.
Redzing
Redzing

Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 3 328 critiques

3,0
Publiée le 17/01/2016
Dans l'Angleterre victorienne, une jeune fille d'une famille en déclin va recroiser le fiancé qu'elle avait été contrainte d'abandonner plusieurs années auparavant. Comme dans la plupart des films tirés de Jane Austen, "Persuasion" consiste essentiellement en une série de chassés croisés amoureux et de non-dits, et faisant contraster des personnages nobles d'esprits avec d'autres plus présomptueux, malveillants, ou superficiels. L'ensemble est bien joué, et plutôt intéressant avec sa manière réaliste de montrer la vie dans le ville telle que Bath à l'époque. On reprochera cependant une réalisation un peu trop simple, faite pour la TV (normal pour un téléfilm de la BBC...).
Sophie R.
Sophie R.

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,5
Publiée le 09/08/2013
Cette version est excellente, même si elle ne reprend pas exactement le livre de Jane Austen. L'interprétation est magistrale et l'amour des deux héros transpire à chaque minute. le changement de regard du Capitaine Wentworth sur Anne Elliot est perceptible. La course de la fin est un ajout mais le baiser est magnifique tout en retenue et en espérance. Celui qui a lu le livre d'abord est peut être déçu que le film ait pris quelques libertés, mais cette version est celle qui reflète le mieux les relations entre les deux personnages. La version des années 70 est plus que fidèle et fade, celle de 1995 est ternie parce que le capitaine Wentworth n'est pas aussi bel homme et que Anne Elliot est trop dans le retenue.
yayo
yayo

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 1 225 critiques

4,5
Publiée le 19/07/2013
Encore une très bonne adaptation de la part des Anglais. La photo du film est sublime, la mise en scène sympa (j'aime bien les plans rapprochés sur Sally Hawkins). On en viendrait presque à regretter que ce ne soit pas plus long histoire de prolonger le plaisir.
Plume231
Plume231

Suivre son activité 544 abonnés Lire ses 4 607 critiques

2,0
Publiée le 09/02/2012
Adaptation BBC du roman le plus mélancolique de la grande Jane Austen, qui contrairement au brillant "Orgueil et préjugés" avec Colin Firth et Jennifer Ehle et au très bon "Raison et Sentiments" qui n'a rien à envier au film d'Ang Lee, ce téléfilm est une déception. Seul le talent et la présence non dénuée de charisme de Sally Hawkins arrivent à donner un peu de saveur à cette transposition hyper-raccourcie et donc inévitablement trop simplifiée où certains personnages secondaires importants sont juste survolés et certains événements, subtilement amenés dans le livre, arrivent comme un cheveu sur la soupe à l'instar du moment où on apprend la véritable personnalité du cousin de l'héroïne. Ce roman de Jane Austen, injustement méconnue dans l'oeuvre de l'écrivaine, aurait mérité beaucoup mieux.
usul76
usul76

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

4,5
Publiée le 07/07/2011
Curieuse de toutes les adaptations filmées de l'oeuvre de Jane Austen, il fallait bien qu'un jour je tombe sur celle-là. Globalement, tous les téléfilms de la collection BBC sont une réussite mais je considère que celui-ci est la cerise sur le gateau. Le jeu de Sally Hawkins est des plus fin, tout en retenue et fébrilité, elle est extrêmement touchante. Quand à Rupert Penry-Jones (Captain Wentworth), l'allure fière et dure qu'il arbore n'attend qu'un signal infime pour changer son regard... Aidé par un musique proche de celle de Michael Nyman, ce téléfilm est un vrai petit bijou de finesse dans la masse de ratés du PAF.
lizea55
lizea55

Suivre son activité Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 11/06/2010
Une très belle interprétation du roman de Jane Austen. L'image déroute au départ par sa modernité mais on s'y habitue au bout de quelques minutes et elle permet de ne pas tomber dans le côté tableau désuet qu'on certain film en costumes. Les acteurs interprétent leurs rôles avec brio et il y a une belle alchimie entre les deux acteurs principaux. Une des meilleures mises en scène d'un roman austinien à mon avis!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top