Notez des films
Mon AlloCiné
    Summer Wars
    note moyenne
    4,1
    1697 notes dont 231 critiques
    répartition des 231 critiques par note
    62 critiques
    95 critiques
    29 critiques
    29 critiques
    10 critiques
    6 critiques
    Votre avis sur Summer Wars ?

    231 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 796 abonnés Lire ses 5 023 critiques

    3,0
    Publiée le 11 novembre 2010
    Après une somptueuse « Traversée du temps » il y a ans, le nouveau film de Mamoru Hosoda était pour le moins attendu et de ce point de vue, c'est une déception. Alors que sa précédente oeuvre avait en effet réussi à nous emporter par son souffle, son élégance et son script magique, on a ici quelques difficultés à s'accommoder à une histoire pourtant riche en promesses, mais se perdant hélas rapidement dans des caricatures comme on en voit plus beaucoup aujourd'hui, toutes les scènes « réelles » manquant manifestement de poésie et d'imagination. Pourtant, si le résultat final n'est donc pas à la hauteur des attentes, il faut néanmoins reconnaître que les quelques scènes passées dans le monde virtuel sont un véritable bonheur pour les sens, mais surtout utilisées de manière on ne peut plus intelligente car illustrant parfaitement le paradoxe Internet, pouvant s'avérer aussi bien dangereux que très séduisant parfois. Bien que malheureusement trop peu nombreuses, ces dernières apportent une telle force, une telle originalité, une telle vision que l'on ne peut en définitive s'empêcher d'avoir une certaine admiration pour le travail d'Hosoda, l'espoir d'un nouveau grand film signé par ce dernier dans le futur restant ainsi possible... A suivre.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    4,0
    Publiée le 15 novembre 2010
    L'animation japonaise recèle des trésors insoupçonnés.Et si tout le monde connaît les studio Ghibli,on peut dorénavant commençer à vénérer Madhouse Productions,privilégiant les histoires audacieuses et adultes dans un environnement très léché."Summer Wars",le 2ème bijou de Mamoru Hosoda,réussit la synthèse idéale du réel et du virtuel,des traditions et des modernités,de la nature bucolique et du high-tech.Constamment épaté par l'inventivité débridée de Hosoda.Le message semble prôner un retour aux valeurs famililales,seules à même de lutter contre les menaces extérieures.Les scènes dans la campagne nippone,où chaque membre du clan Jinnouchi voit son caractère développé sont lumineuses,poétiques,mutines dans la grande tradition du genre.Mais là où on est littéralement soufflé,c'est dans le graphisme du monde virtuel Oz,sorte de synthèse planétaire de tous les plus grands réseaux sociaux.Un monde épuré,pluriel,un fantasme de gamer et de geek,dont le dysfonctionnement par un intrus menaçe la sécurité du monde.L'animation,simple et travaillée.La synergie exemplaire des 2 mondes.Le récit choral,parsemé de détails réjouissants.Des personnages séduisants.Tout concoure à faire de cet animé une référence durable,propre à établir le lien entre récit familial et SF anticipatrice.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 483 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2016
    Après "La Traversée du Temps", Mamoru Hosoda entreprend de confronter deux univers. L'un, bien réel, voit Kenji, lycéen timide, invité à passer du temps dans la famille de la jolie Natsuki pour qu'elle puisse le faire passer pour son petit ami. L'autre univers est celui de OZ, une plate-forme communautaire d'internet qui gère une bonne partie de tous les système mondiaux et qui se retrouve menacée par une intelligence artificielle. Les deux réalités vont s'entrechoquer alors que Kenji et ses nouveaux camarades tentent d'enrayer la menace. Imprévisible, "Summer Wars" est un film ambitieux, plongeant son spectateur au sein d'un monde pas si éloigné du nôtre mais dont le scénario est complexe, entrecroisant les personnages pour mieux échanger au fil du récit la notion de héros, accaparée par plusieurs protagonistes. Le film n'en est que plus réjouissant même s'il est loin d'être aussi brillant qu'il aurait pu être, semblant parfois effleurer la surface d'un monde virtuel pourtant passionnant. Mais c'est aussi la force du scénario, privilégiant la réalité et les sentiments de ses personnages plutôt que le spectaculaire.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 478 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    1,0
    Publiée le 1 juin 2011
    Film d'animation japonais mais qui n'est certainement pas une production Ghibli ! A croire que les réalisateurs ont absolument tout fait pour avoir l'approbation et l'amour d'une seule sorte de spectateur : les geeks ! En effet le scénario est basé sur internet et l'incroyable possibilité du système... La famille est un leurre tout le film repose sur une baston virtuelle entre avatars donc entre geeks, léger, trop léger. De plus le graphisme et les dessins sont moins réussis que les films Ghibli ("Le voyage de Chihiro" et "Princesse Mononoke" entre autres chefs d'oeuvre) et manque de fluidité. Les effets appuyés genre "Collège fou fou fou" finissent de tuer un film sur lequel j'ai lutté contre le sommeil. Très médiocre tout ça.
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 394 abonnés Lire ses 691 critiques

    5,0
    Publiée le 14 juin 2010
    Superbe ! Difficile de résister au charme du dernier opus de Mamoru Hosoda (La traversée du temps). Cela commence comme dans un Imamura : une grande réunion de famille à la campagne, avec des repas qui rappellent ceux de l'excellent Still walking, une ambiance et des images (cf ci-dessous) très classiques. La jeune Natsuki s'invente un petit ami, Kenji, pour faire plaisir à sa grand-mère. Wabisuke est le fils illégétime du patriarche de la famille, et il revient après avoir disparu 10 ans et avoir dilapidé l'héritage. Le film montre donc une grande famille, avec chaque membre qui a sa propre personnalité (le flic colérique, le pompier, celui qui rappelle constamment les exploits antiques du clan, les enfants, le jeune geek, etc, etc). Une savoureuse galerie de portraits. Kenji est un prodige en maths. Un soir il reçoit un mail bizarre : une longue suite de chiffres : est-ce un défi ? Il répond le matin après avoir travaillé toute la nuit, et sans le savoir vient de donner les armes nécessaires à une monstrueuse créature sévissant dans OZ, l'univers virtuel dans lequel le monde entier peut se connecter. A partir de ce moment les intrigues entre OZ et la vieille maison familialle vont s'interpénétrer, mettant en jeu une catastrophe nucléaire, sur un mode à la fois efficace et extrêmement touchant. L'alternance des images, magnifiques, de OZ, rappelant l'univers déjanté d'un Murakami, et celles, traditionnelles, d'un Japon éternel, est très stimulante. Le scénario est travaillé, l'émotion au rendez-vous, le rire aussi. Une réussite à tout point de vue. A voir absolument si vous le pouvez, la distribution est une fois de plus confidentielle. Plus de billets sur Christoblog : http://chris666.blogs.allocine.fr/
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 366 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    4,0
    Publiée le 30 août 2012
    C’est incompréhensible de voir ce la seconde réalisation de Mamoru Hosoda ait si mal distribué en salle à salle, car on y retrouve tout ce que les amateurs de japanimations peuvent y chercher: Un scénario parfaitement travaillé, des scènes d'action impressionnantes, un humour sympathique, des relations intimistes entre personnage crédibles ainsi qu’un style graphique d’une fluidité allant en harmonie avec le rythme de la narration. En voyant cette petite merveille, on ne peut s’empêcher de se dire que le fait d’en faire un film -avec les scènes dans le monde virtuel avec des images numériques comme James Cameron nous a prouvé que c'était faisable- donnerait un résultat splendide.
    maximemaxf
    maximemaxf

    Suivre son activité 282 abonnés Lire ses 160 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2014
    Avant de commencer Summer Wars, j'étais très réticent puisque j'avais déjà essayé de voir un autre film de Mamoru Hosoda "Les enfants loup Yuki et Ame", et j'avais pas du tout aimé, j'avais lâché au bout de 30 minutes, faudra que je ré-essaye de le revoir en entier une prochaine fois. Mais là, j'ais accroché dés les premières minutes du film, le thème de base d'utiliser un monde virtuel genre un espèce de Playstation home sur PS3 mais en 1000 fois plus sophistiqué et évolué (genre un second monde avec des entreprises, des gens qui bossent comme en vrai mais avec le net, etc...) est tout simplement énorme. En plus, les graphismes du monde virtuel sont vraiment très beau, ça m'a beaucoup fait penser à un espèce de cartoon en version japonaise, mais quand on repassait dans le monde réel, niveau graphisme j'avoue que c'est pas mon style préféré, après Summer Wars est sorti avant "Les enfants loup Yuki et Ame" mais pourtant j'ais trouvé que c'était plus beau dans Summer Wars pour les graphismes que dans son dernier film sorti en 2012. Ceux qui ont fait le scénario du film sont fort quand même, on s'ennuie presque jamais, y'a des rebondissements à plusieurs moments, l'histoire mêle famille, humour, action et même du drame. Les personnages sont assez appréciables et personne n'a été évincé dans l'histoire, j'ais surtout adoré la (grande) famille qui a participé à la "croisade familiale" pour sauver le monde si l'on peut dire, ils avaient tous une utilité, quoique je les ais trouvé un peu trop stéréotypés mais bon ça m'a pas trop gênés en fin de compte, seulement je regrette que le personnage principal, Kenji, soit un peu trop délaissé par moment. Pour conclure sur une bonne note, la version française du film était vraiment excellent : Arthur Pestel, Yoann Sover, Olivier Podesta, Charlyne Pestel, Fabrice Fara, tous ont fait du bon boulot pour doubler leurs personnages respectifs, le film est aussi agréable à voir en VF qu'en VO sous-titré. Au final, ce n'est pas un chef d'oeuvre mais Mamoru Hosoda nous a livré un très bon film d'animation So Japan, pas un chef d'oeuvre mais ça promet pour l'avenir.
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 153 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    2,0
    Publiée le 29 novembre 2010
    Summer wars et d'un classicisme irréprochable et c'est justement ce qui est son plus grand défaut.Il n'est ni inventif et encore moins innovant mais juste dans la ligné des films sur la prise de contrôle du virtuel sur le réel.Tout cela reste bien fait mais manque cruellement d'originalité et de point de vu sur la chose.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 633 critiques

    3,5
    Publiée le 13 août 2010
    Un film d'animation japonais qui rmet à l'ère du temps ce type de film et nous montre une fois de plus (de même avec les précédentes réalisations du réalisateurs) que l'animation japonaise n'est pas seulement de la violence et des histoire sans queue ni tête (beaucoup reste borné sur le manga de base type DBZ... et loupe donc grand nombre de chez d'oeuvre). Ici tout est magique, beau, grand... Certe subtile, mais l'humour est bien présent, de même pour l'action. On peut regretter toutefois que qu'il y ait pas parfois un peu plus d'action, d'explications... Mais ce n'est vraiment qu'un petit point, car on esst vraiment face à un film original, visuellement beau... Et qui même s'il traite d'un sujet actuel difficilement "interessant" cinématographiquement, (à moins d'être au centre d'une bonne histoire et une bonne mise en scène); " le problème des réseaux sociaux". Il arrive ici à nous prendre au coeur de l'histoire tout en délivrant avec finesse un message simple et qui ne se veut pas moralisateur. Original, visuellement beau, interessant (on ne s'ennuit pas (car on parle également de certaines traditions, de la solidarité...), malgrès un scénario et une trame qui peut laisser penser que certains moment seront soit trop "technologique" ou trop "parlant"), parfois drôle, subtile... Tout les éléments indispensables pour qu'un film abordant ce genre de thème soit convainquant et plaisant pour tout public sont présent. Et du coup, je dis chapeau! Avoir réalisé un film avec autant de finesse sans tomber dans l'ennui, ou dans l'excès et la caricature et arrivant à garder le spectacteur en haleine avec un sujet plutot difficile si l'on veut plaire aux spectateurs et ne pas finir non plus dans quelques choses d'incompréhensible (comme le sont ici le sujet d'internet et l'informatique en général) ; le pari est ici bien réussi avec surtout quelques mots "clés" qui montre que rien n'ait perdu (l'entre aide, la famille, les traditions...)! LEs jeune plus adeptent à cette nouvelles technologies, apprécieront peut être davantage le film (même si je sais bien les plus agées si mettent également, ce n'est malheuresment pas la majorité^^). A voir et revoir:!
    Joukoulou
    Joukoulou

    Suivre son activité 127 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 30 avril 2010
    Summer Wars n'usurpe pas son titre pour, l'action se déroulant pendant les vacances d'été, durant lesquelles plusieurs conflits vont éclater. Ce film vous fera penser dans un premier temps à Digimon le film et Superflat Monogram, Eagle Eye dut fait de la connexion qui subsiste entre le monde virtuel et le monde réel. Mais il s'agit avant tout d'un film familiale traitant de la rencontre entre un "supposé" gendre et la famille de sa fiancée puis des relations qui structurent cette famille (famille matriarchal fondée sur l'honneur du temps des samurai, avec des connexions diverses dans le milieu économique, politique, sportif, etc... ce qui ferait presque penser à des Yakusas), de la relation entre Sakae, l'arrière grand-mère de Natsuki, et Wabisuke (le fils illégitime de feu le mari de Sakae) qui ont été particulièrement réussie. Nous passons rapidement de la comédie (rencontre avec la belle-famille), au drame familiale (les discordes entre les membres de la famille et la mort de la matriarche), au film de guerre (combat entre le réel et le virtuel, rebellion des hommes envers la structure matriarchale, et les divers références des guerres antérieures) et finalement à la science-fiction (le monde d'Oz). Il est étonnant de voir que les dégats causés par l'I.A. dans le monde réel, pourrait aussi s'appliquer pour nous à l'ère du numérique où tout est gêré par ordinateur. Les traits Yoshiyuki SADAMOTO sont toujours un vrai plaisir visuel que ce soit sur papier ou en animation. Les références à la vidéo-culture nippone sont légion: l'avatar de Kazuma est un clin d'oeil à Terry Bogard de Fatal Fury, certains avatars ressemble à des Tamagotchis, l'univers d'Oz ressemblant à celui des Digimons, la transformation de l'avatar de Natsuki vous fera pensez à celle de Bunny dans Sailor Moon et les divers consoles dernière génération de Nintendo. En bref, Summer Wars est un film que je vous recommande chaudement, où petits et grands trouveront leurs comptes. Ma note: 7,5/10
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 1 646 critiques

    2,5
    Publiée le 30 novembre 2013
    "Summer Wars" aurait pû être un excellent film d'animation sans toute cette niaiserie ambiante. En plus, Mamoru Hosoda déballe son histoire de manière assez simpliste et prévisible. Peut-être ce long métrage plaira-t-il davantage aux plus jeunes? Dans tous les cas, ce "Summer Wars" reste un plaisir pour les yeux.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 2 049 critiques

    4,5
    Publiée le 8 novembre 2016
    Hosada nous donne sa vision de la société actuelle et particulièrement japonaise évidemment. L'impact et le besoin ultime de tous les objets connectés, GPS, portable, télé, consoles de jeux, services d'urgences... Le monde virtuel qui régît la vie des gens et les rends addicts. Sauf, que le jour où tout débloque, tout va mal et l'impact sur la vraie vie des gens arrive. L'arrivée de la tradition au travers du jeu de carte Hanafuda est tout bonnement géniale et la mise en image du combat final puissante et efficace. Un grand dessin animé, visionnaire et puissant.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 755 critiques

    4,0
    Publiée le 23 avril 2012
    Le nom de Hayao Miyazaki n'est pas le seul à retenir dans la japanimation. En effet, avec ce film très pertinent sur la dépendance informatique qui évite le manichéisme habituel avec lequel est abordé ce thème, Mamoru Hosoda s'impose comme un cinéaste à suivre et confirme la réussite de "La traversée du temps".
    Lepinay A
    Lepinay A

    Suivre son activité 87 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 1 juin 2010
    Summer Wars (vu en avant première) c'est ce qui est arrivé de mieux au cinéma d'animation japonais après Chihiro selon moi. Cette fois-ci avec le film de Mamoru Hosoda ce n'est pas que les fan d'animation et les gens tombés dedans avec Miyasaki qui sont séduits par le charme et la puissance des films de ce réalisateur dont Summer Wars est pour le moment son grand chef d'oeuvre. Je ne pèse pas mes mots, après la poésie de son dernier film La Traversée du Temps, il nous gratifie avec Summer Wars de toute la force d'un récit transgénérationnel, qui aborde des sujets tel que les réseaux sociaux, la famille, les liens online et offline, la tradition, la modernité, tous ça combiné dans un scénario très bien écrit qui pousse le public vers le haut et lui donne envie de faire la fête avec ses amis et sa famille autant que de verser une petite larme de joie non dénuée d'émotion et de ferveur. A conseiller au plus jeune comme aux plus vieux. Un film accessible à tous et toutes. Il faut vraiment en parler autour de vous !!!
    Dodeo
    Dodeo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 237 critiques

    4,0
    Publiée le 12 août 2010
    Alors que le développement technologique et informatique continue sa croissance, Summer Wars arrive sur nos écrans. Pendant l'été, Kenji un lycéen timide mais surdoué en mathématiques travaille sur la maintenance d'OZ, une plateforme communautaire rassemblant des millions d'habitants dans un monde virtuel où ils apparaissent sous forme d'avatar. Les possibilités de cette plateforme sont gigantesques. Mais le travail de Kenji est contrarié par la venue de Natsuki, la plus belle fille du lycée dont il est follement amoureux. Celle-ci propose de l'accompagner dans la maison familiale afin de jouer le rôle du fiancé. C'est ainsi que les ennuis en tout genres commencent. L'oeuvre de Mamoru Hosoda bénéficie d'un charme fou, notamment grâce a sa belle mise en situation et au développement des personnages qui ont leur propre histoire et un charisme indéniable. On s'attache petit à petit à chacun d'eux jusqu'à avoir envie de faire partie de cette famille des plus inhabituelles. La plateforme d'Oz, pilier central du film est d'une inventivité sans faille. La puissance du film réside notamment en sa capacité à provoquer le rire, que ce soit par le comique de situation ou la caractérisation des personnages. Vous l'aurez donc compris, la bonne humeur est de mise mais attention Summer Wars n'est pas seulement un film sympa. Il aborde les thèmes de la famille, de l'attachement presque inconscient à celle-ci, la force inébranlable que procure la volonté mais aussi l'amour. Mais un des gros thème abordé est la critique tant en bien qu'en mal du système communautaire et du développement exponentiel de la technologie. C'est donc un film qui plaira au plus petits mais aussi au plus grand. Mamoru Hosoda après "La traversée du temps" confirme et devient une valeur sure du cinéma d'animation japonais.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top