Notez des films
Mon AlloCiné
    Summer Wars
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Summer Wars" et de son tournage !

    La petite histoire du studio Madhouse.

    Lorsqu’en 1972 le studio "Mushi Pro" fondé par Osamu Tezuka fait faillite, les plus talentueux de ses membres décident de se regrouper et de fonder un nouveau studio qu’ils appellent Madhouse. Le studio remporte son premier succès en 1973 avec Jeu, set et match, coproduit avec la TMS. A la même époque, Madhouse commence à travailler avec des artistes qui deviendront des partenaires incontournables.
    Devenu un des leaders dans le monde en matière de cinéma d’animation, le studio favorise une politique de cinéma d’auteur dans tous ses longs-métrages, laissant libre cours à l’imagination de cette nouvelle vague de l’animation japonaise, dont la renommée s’étend désormais dans le monde entier à travers de nombreuses récompenses dans les Festivals internationaux (entre autres ceux d'Annecy, de Catalogne et de Venise).

    Des chiffres, encore des chiffres

    Si la première réunion autour du projet Summer Wars se déroule en avril 2007, la première version du script est terminée à la fin 2007, et la production démarre début 2008.
    Environ 500 personnes ont travaillé sur la production de Summer Wars pendant 3 ans. Le film a eu le succès attendu avec plus d’un million d’entrées au cinéma au Japon.

    Le début d'une grande carrière

    En 2006, avec son précédent film, La Traversée du temps, Mamoru Hosoda a pu laisser libre cours à ses talents en choisissant l’équipe avec qui il souhaitait travailler. Les meilleurs artistes l'ont rejoint sans hésiter sur ce projet qu’il a réalisé au sein du studio Madhouse Productions. Sorti dans 13 salles au Japon, le film est resté 40 semaines à l’affiche.

    Clip publicitaire

    En 2003, le réalisateur Mamoru Hosoda a marqué les esprits en réalisant "Superflat Monogram" (une publicité pour Louis Vuitton) sur la demande de l’artiste d’art contemporain Takashi Murakami, de même que l’animation d’un clip vidéo publicitaire pour le quartier de Roppongi Hills.

    Création d'un nouveau monde virtuel

    Une importante partie du film se déroule dans "OZ": un réseau social universel et mondial auquel on accède via tout appareil ayant un écran, branché à Internet et permettant (entre autres) de se créer un avatar.

    De nouveau produits dérivées

    En avril 2010, au Japon, la société "Index" a sorti sur les iPhone une application "hanafuda" tirée de la licence Summer Wars. "Hanafuda" est un jeu traditionnel de cartes japonais, (le favori du clan Jinnouchi) qui sera un élément important du film.

    Des nominations à en pleuvoir

    Le film a été nommé dans pas moins de 10 festivals différents entre 2009 et 2010. Parmi eux, le Festival International du film de Berlin, le "Hong Kong Asian Film Festival", le Festival International du film de Dubaï et LE Festival International du Film de Leeds.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • 1917 (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Underwater (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • L'Art du mensonge (2019)
    • Docteur ? (2019)
    • SOL (2018)
    • Selfie (2018)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    Back to Top