Mon AlloCiné
Je ne peux pas vivre sans toi
Note moyenne
3,2
13 titres de presse
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Positif
  • Excessif
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Cahiers du Cinéma
  • TéléCinéObs

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

13 critiques presse

Critikat.com

par Stéphane Caillet

En filmant le récit tragique d'un père que l'on veut séparer de son enfant, Dai livre une oeuvre universelle, dotée d'une mise en scène qui cherche constamment à faire sens.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Croix

par Arnaud Schwartz

Nourri d'un retentissant fait divers, à la fois singulier et universel, ce beau film taïwanais offre un regard différent sur "l'autre" Chine.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Monde

par Jean-Luc Douin

La force de "Je ne peux pas vivre sans toi" réside dans sa veine discrètement néoréaliste, un ton qui n'est pas sans rappeler les films du Philippin Lino Brocka.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

L'Humanité

par Vincent Ostria

Une oeuvre parfois presque drolatique, en tout cas à la frange du burlesque triste du cinéma muet 
(on pense à Chaplin), et tragique (...). Touchant.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Positif

par Matthieu Darras

(...) intensité, sensibilité et dignité.

La critique complète est disponible sur le site Positif

Excessif

par Romain Le Vern

(...) le résultat est beau et humble, émouvant et fragile, comme un poème sur la compassion et l'impuissance.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

On ne regrette même pas que ce film pas très honnête, tire-larmes, qui abuse de la corde sensible, nous fasse craquer. Certains arnaqueurs sont très séduisants.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Olivier Séguret

Dans ses deux premiers tiers, le film distille un charme soutenu (...) Dommage que, pour atteindre son but, le film déboîte de lui-même dans sa dernière partie, qui flirte davantage avec le modeste mélo.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Première

par Alex Masson

Avec sa puissante peinture de la lutte des classes, Je ne peux pas vivre sans toi met en lumière l'éternel manque de considération envers le lumpenprolétariat. Il faudra désormais compter avec Leon Dai comme relève probable du cinéma asiatique.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Télérama

par Cécile Mury

Un essai joliment transformé.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Cahiers du Cinéma

par Hadrien Postel-Vinay

Si le film réussit plutôt bien le jeu de la métaphore aquatique, (...) dommage qu'il faille, pour s'en sortir, tirer sur la corde des bons sentiments.

TéléCinéObs

par Xavier Leherpeur

Du néoréalisme made in Taïwan, tendu entre drame intimiste et sèche peinture sociale. Un peu aride tout de même.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top