Mon AlloCiné
    My Own Private Idaho
    note moyenne
    3,6
    1187 notes dont 96 critiques
    29% (28 critiques)
    25% (24 critiques)
    16% (15 critiques)
    11% (11 critiques)
    13% (12 critiques)
    6% (6 critiques)
    Votre avis sur My Own Private Idaho ?

    96 critiques spectateurs

    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 28 critiques

    3,5
    Publiée le 22 octobre 2018
    Ce Drame, écrit et mis en scène par Gus Van Sant, est un film délicat qui demande la patience du spectateur pour entrer dans une histoire trouble qui finit par se révéler extrêmement émouvante. Le réalisateur Américain accomplis une superbe direction d’acteurs. Il fait preuve d'une belle qualité technique, nous délivrant une photographie bien travaillée avec de superbes décors naturels. Ce film nous offre une BO riche et variée et un casting tout simplement épatant où River Phoenix réalise une performance fantastique dans le rôle principal de Mike. Il est bien secondé par Keanu Reeves, lui aussi très bon dans le rôle de Scott, le fils du maire qui "fait sa croisade dans la rue". Ce Drame nous propose des personnages annexes hyper charismatiques interprétés par James Russo (le frère de Mike) ou William Richert dans le rôle de Bob le prince des rues.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    3,5
    Publiée le 2 février 2017
    Entre drogue, homosexualité, excentricité et narcolepsie, "My own private Idaho" dresse de façon dramatique le portrait d'une jeunesse égarée. Emporté par River Phoenix & Keanu Reeves, ce film de Gus Van Sant nous plonge dans une impasse sociale où se confrontent marginalité, naïveté et désespoir. Passant par différentes émotions et critiques du comportement humain, "My own private Idaho" propose un voyage original sous un climat social particulièrement bien décrit.
    reymi586
    reymi586

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 2 102 critiques

    3,0
    Publiée le 31 janvier 2013
    J'ai du mal à me faire une opinion sur les films un peu expérimentaux de Gus Van Sant. Ici le sujet est super intéressant et on a à faire à deux très grands acteurs, en particulier River Phœnix qui est bluffant. Mais plusieurs scènes sont beaucoup trop caricaturales et au niveau du scénario, je trouve que c'est beaucoup trop décousu. Il y a même des moments où je me suis ennuyé. Voilà, des bonnes choses mais une impression au final que le potentiel du film n'a pas été exploité totalement.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 21 novembre 2010
    Derrière la caméra virtuose de Gus Van Sant (dont c'est le troisième-long-métrage après "Mala noche" et "Drugstore cowboy"), on retrouve avec un plaisir infini Keanu Reeves et River Phoenix. Avec Jim Caviezel dans l'un de ses premiers rôles. Les personnages principaux, Mike et Scott, sont non seulement au centre du film, mais aussi au centre d'une Amérique puritaine où beaucoup de moeurs dérangent : Gus Van Sant s'approprie ces sujets (en écrivant le scénario du film d'après "Henri 4" de William Shakespeare) en allant d'une société pauvre à la haute bourgeoisie (exemple de Keanu Reeves qui ne veut plus entendre parler de sa jeunesse). La rue est faite de mauvaises représentations avec un milieu social où drogues, vols, violence et prostitution règnent. River Phoenix, qui reste dans son rôle du début à la fin, montre son grand jeu d'acteur (on l'a vu dans "Indiana Jones 3 : La dernière croisade" et "Stand by me") et rappelle James Dean dans "La fureur de vivre" : Mike est indécis, électrique, homosexuel et a un désir fou de retrouver sa mère : il est perdu dans ses pensées. Scott (Keanu Reeves), quant à lui, sait ce qu'il veut faire plus tard : un paradoxe humain s'installe entre Phoenix et Reeves (l'homosexualité, la richesse, le pouvoir). Comment deux amis peuvent rester ami sans la conviction de vouloir rester ensemble ? Cette question soulève le problème de la confiance en l'avenir et Keanu Reeves réussit à nous convaincre dans son rôle, tourmenté dans un premier temps, et posé pour finir (magnifique séquence dans un restaurant huppé). Keanu Reeves tient sans doute ici l'un de ses meilleurs rôles. Gus Van Sant arrive à nous plonger dans cette virée initiatique de deux jeunes paumés qui tendent à un idéal. En ce sens, Gus fait de "My own private Idaho" un pamphlet contre certaines valeurs aujourd'hui traditionnelles. Chapeau ! Monsieur Van Sant, revenez, c'est un ordre !
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 1 072 critiques

    5,0
    Publiée le 25 janvier 2013
    Un road-movie étonnant avec sa ribambelle de personnages complexes et profonds, sa magnifique photographie ainsi que le talent et le charisme de River Phoenix et Keanu Reeves. L'un des meiilleurs films de Gus Van Sant. Splendide.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 25 mai 2014
    Un film magnifique! Un côté théâtral assumé et vraiment réussi, des plans très esthétiques et originaux (à la place des scènes de sexe), le moment dans la boutique où les magazines prennent vie est aussi très bien trouvé! Une histoire très belle, émouvante (surtout sur la fin, je n'y croyais plus mais l'espoir renaît!^^), servie par des acteurs excellents, River Phoenix une très grande perte pour le cinéma, en plus je ne savais pas que c'était le frère de Joaquin, eh bien le talent est une histoire de famille chez eux, et surtout c'est important de le préciser Keanu Reeves qui nous offre ici une prestation excellente, je n'ai rien à lui reprocher! Bref, je comprends pourquoi ce film est culte tant il est unique et émouvant (la scène autour du feu de camp), un chef-d’œuvre voilà tout!
    AlphaWolf
    AlphaWolf

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 338 critiques

    1,5
    Publiée le 8 septembre 2014
    On subit ici un scénario très mou qui part dans tous les sens, trop farfelu voire carrément ridicule à certains moments (tous les passages avec la bande de Bob en gros) et où l'action est régulièrement sur-théâtralisée ce qui s'avère assez horripilant. Keanu Reeves, trop froid et guindé, n'est pas crédible dans son rôle à l'inverse d'un River Phoenix qui lui est parfait, mais surtout, il n'y a aucune complicité entre ces deux acteurs déconnectés, et leurs personnages et relation n'ont pas du tout été exploités ce qui constitue le principal grief à l'encontre de ce film qui s'avère au final très embourbé, très long, très pénible, et où même ce qui fait la force de Van Sant généralement, l'esthétique, n'est pas au rendez-vous.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 482 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    3,0
    Publiée le 31 août 2015
    Difficile de classer ce film aussi troublant qu'onirique... Offrant à River Phoenix et Keanu Reeves des rôles mémorables, Gus Van Sant livre avec "My Own Private Idaho" l'histoire d'une errance, celle de deux prostitués que tout oppose, que ce soit leur milieu social, leur sexualité ou encore leur caractère. Laissant libre cours à ses envies esthétiques, le réalisateur fragmente sa narration et multiplie ses influences. Il en résulte un film que l'on peut difficilement cerner et qui ne manque certainement pas de maladresses. Mais en même temps, il en résulte une œuvre assez forte, portée par de très belles scènes et une habileté certaine pour donner l'impression que le temps flotte durant certaines scènes. Mais c'est surtout l'occasion pour River Phoenix de confirmer une nouvelle fois son immense talent, volant la vedette à Keanu Reeves dans son plus beau rôle.
    floflo2204
    floflo2204

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 279 critiques

    3,0
    Publiée le 4 novembre 2013
    Une assez grosse déception. Il est clair que Gus Van Sant n'est clairement pas au meilleur de son art avec ce film. En effet, quelques aspects sont réellement excellents mais d'autres ont désespérément besoin d'être travaillés. Du côté du casting, on ne retrouve rien à redire, Keanu Reeves et River Phoenix nous livrent tous les deux des performances remarquables. Pour ce qui est des décors, ils sont aussi très biens, chacun est travaillé avec soin et la route "bizarre" est exactement comme on l'aurait pensée. Pour la BO, on ne peut qu'être déçu, il reste beaucoup de travail à faire. Aucun morceau ne se distingue du film et ne fait ressentir la moindre émotion au spectateur et c'est bien dommage. Le scénario est aussi une déception, le synopsis présageait une histoire beaucoup plus intéressante alors qu'au final on s'ennuie pendant une bonne heure sur la totalité du film. La réalisation est malgré tout assez bonne tout comme la manière de filmer qui trouve quand même la force de nous faire voyager par moments. Au final, My own private Idaho est un film qui ne se distingue pas vraiment mais qui est emmené par deux acteurs au sommet de leur talent.
    Mathieu H.
    Mathieu H.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 234 critiques

    3,0
    Publiée le 15 mai 2013
    Un film qui ne manque pas de qualités, mais pour le moins désarçonnant. Le regretté River Phoenix, que je ne connaissais pas avant ce film, faisait partie de ces talents bruts capables de sidérer le spectateur par sa seule présence. Même Keanu Reeves, un peu en dedans parfois, étalait son talent d'interprète, bien avant la platitude apparente qui l'a habité dans "Matrix" ou "Constantine". Gus Van Sant, comme à son habitude, nous délecte de quelques moments de virtuosité avec des images subjectives très fortes et une réalisation platonique et intense à la fois. Mais "My Own Private Idaho" aurait pu concourir pour le scénario le plus fainéant lors de la Mostra de Venise. L'ensemble est un véritable fourre-tout de petites intrigues, bien que porté par des personnages d'une grande complexité. La prostitution masculine, puis la drogue, la délinquance, puis la recherche d'un être disparu et les histoires de famille, des réflexions ponctuelles sur les sentiments... Difficile alors de se prendre au jus du cinéaste qui aborde de manière superficielle toute l'incomplétude d'un homme. C'était une quête louable que de chercher à construite un road-movie dense, mais lorsque "Elephant" est sorti, on a bien vu que l'économie de moyens pouvait aussi avoir du bon.
    jthuil
    jthuil

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 100 critiques

    3,5
    Publiée le 11 octobre 2014
    Malgré son côté parfois théâtral qui nuit au réalisme de l'ensemble, cette histoire sublimée par l'interprétation de River Phoenix est très touchante.
    Tom H.
    Tom H.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 59 critiques

    2,5
    Publiée le 20 janvier 2014
    Euh...Le film aurait pu être 100 fois meilleur si Keanu Reeves n'était pas dedans (rien que son visage et sa façon de jouer me donne envie de quitter le film). Le beau River Phoenix tient le film à lui tout seul, on a pas besoin de l'autre... Je pense que Gus Van Sant aurait pu mieux traité le sujet de l'homosexualité et de la marginalisation dans son film, j'aime pas beaucoup le montage, c'est assez bâclé dans l'ensemble, c'est vraiment dommage.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 305 critiques

    3,5
    Publiée le 24 août 2012
    Chronique désenchantée de la vie de Mike et Scott, prostitués homosexuels à Portland. Gus Van Sant signe un beau portrait d'une jeunesse perdue; River Phoenix est impressionnant.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 577 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    2,0
    Publiée le 27 novembre 2011
    Le message de Gus Van Sant pour son troisième film était clair. Il voulait réaliser une oeuvre comme personne ne l'avait fait auparavant, comme personne n'aurait eu l'idée de le faire, avec sa propre originalité sur un sujet que très peu de personnes aurait eu l'audace d'évoquer à savoir la prostitution masculine. En ressort un joyeux bordel où le cinéaste passe très visiblement de Shakespeare à quelques moments irréalistes entrecoupé de songes et de séquences underground. Mais le problème de ce joyeux bordel original, c'est qu'il y est trop facile de s'y perdre et aussi de s'y ennuyer un peu, ne pensant pas tout le temps à creuser suffisamment la profondeur des personnages (la façon dont est évoquée la narcolepsie de l'un des protagonistes est inégale !!!) et oubliant très souvent son mince argument scénaristique. Le jeu de Keanu Reeves est moyen, celui du regretté River Phoenix est très beau, bref un peu à l'image de cette oeuvre intéressante par certains aspects mais franchement très moyenne par d'autres.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    1,0
    Publiée le 18 juin 2009
    "My own private Idaho".1991.Un road-movie existentiel qui ne ressemble à aucun autre.Gus Van Sant ne fait que nous parler d'errance de jeunes adultes sous une forme tragi-comique incontestablement décalée.Pourtant le sujet principal du film porte sur la prostitution masculine.La complaisance menace.Van Sant,lui-même gay et grand défenseur des homosexuels(il suffit de voir son dernier film "Harvey Milk"pour s'en convaincre),n'a pas de tabou à montrer des corps masculins qui s'enlaçent,prennent la pose ou des clients détraqués sexuels.Une plongée dans un milieu glauque.Mais derrière cette provocation de façade,Van Sant nous parle d'amour.Celui entre Scottie(Keanu Reeves,stoïque)et Mike(River Phoenix,magnétique dans son dernier rôle avant sa mort par overdose).Leurs quêtes tournent autour du cercle familial.L'un se prostitue pour se rebeller contre un père richissime mais manquant d'affection à son égard.L'autre,obsédé par la recherche de sa mère,est condamné à vivre dans le malheur,constamment fragilisé par ses crises de narcolepsie.Cette route désertique de l'Idaho dont on ne connaît ni la provenance ni la destination,représente son parcours accidenté,sans passé ni futur.Pessimisme de mise.Le film m'a peu sensibilisé,flirtant trop souvent avec le grotesque et l'abstraction,et étant désespérément triste.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top