Mon AlloCiné
Les Winners
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Les Winners" et de son tournage !

Festival de Sundance

Les Winners a fait partie de la sélection officielle du Festival du Film de Sundance en 2011.

Et de 3 !

Après The Station Agent (2003) et The Visitor (2007), Les Winners est le troisième long métrage réalisé par Thomas McCarthy.

De la lutte au cinéma

Pour illustrer sa comédie, Thomas McCarthy a choisi de raconter l'histoire d'une réussite sportive. Le sport qu'il a choisi est la lutte, un sport qu'il pratiquait lui-même étant jeune et qui est très rarement montré au cinéma. Il a d'ailleurs écrit le scénario avec un ancien camarade de lutte, Joe Tiboni, aujourd'hui avocat dans le New Jersey. Thomas McCarthy raconte : "Nous sommes bien plus différents qu'ils ne le sont, mais nous voulions recréer entre eux cette intimité qui existe entre deux vieux amis, avec cette façon particulière qu'ils ont de s'agacer alors même qu'ils s'adorent. Paul Giamatti et Bobby Cannavale ont remarquablement restitué cela."

Des producteurs confiants

La productrice Mary Jane Skalski était déjà aux côtés de Thomas McCarthy pour ses deux films précédents (The Station Agent et The Visitor), tout comme Michael London, président de Groundswell Productions, présent aussi pour The Visitor. Pour Michael London, "les films de Thomas McCarthy proposent toujours des rencontres entre des personnes très différentes qui finissent par former une famille de coeur. C'est un thème que j'aime beaucoup et je crois que c'est aussi pour cela que le public apprécie son travail. Les histoires de Tom touchent les gens. Cela rend le fait de faire un film avec lui très exaltant. En créant une famille à l'écran, il crée aussi une véritable communauté sur ses plateaux. C'est ce qu'ont vécu tous ceux qui ont participé à ce projet, et cet esprit d'équipe nourrit le film."

Trio

Les Winners marque la troisième collaboration d'Oliver Bokelberg, directeur de la photographie, John Paino, chef décorateur, et Tom McArdle, chef monteur, qui ont déjà travaillé avec Thomas McCarthy sur ses films The Station Agent et The Visitor.

Le dilemme

Chercher un acteur capable d'apprendre la lutte ou un lutteur avec un talent naturel d'acteur, c'est le dilemme auquel se sont confrontés les cinéastes pour trouver l'acteur principal. C'est finalement la seconde option qui a primé lorsque Thomas McCarthy a découvert Alex Shaffer, qui pratique la lutte au niveau national dans l'équipe d'un lycée du New Jersey. Il s'agissait donc de son premier rôle au cinéma : "J'aimerais bien devenir acteur, mais la lutte m'intéresse dix fois plus, même si le tournage a été une expérience vraiment géniale."

Un jeu de lutte

Alex Shaffer a adapté son style de combat pour qu'il corresponde plus au caractère de son personnage : "Kyle est brutal. Il fonce droit sur son adversaire. Il est agressif, contrairement à moi qui suis plus calme et défensif. Il a la rage, à la fois sur le tapis et dans sa vie, mais il a de bonnes raisons de l'avoir, et le jouer m'a permis de réaliser que j'avais beaucoup de chance d'avoir la vie que j'ai."

Paul Giamatti et son personnage

Pour Paul Giamatti, le rôle de Mike Flaherty s'est révélé être plein d'enjeux : "C'était un vrai défi parce que Mike ne ressemble pas aux personnages que j'ai l'habitude de jouer. C'est un homme plutôt heureux qui n'est pas en proie à des émotions extrêmes. Il n'est pas évident de jouer un type simple, honnête et content de la vie qu'il mène." Sérieux jusqu'au bout, l'acteur est même allé voir des combats de lutte pour mieux cerner le personnage : "C'est un sport étrange et très physique. Il y a aussi une dimension obsessionnelle parce que les lutteurs passent leur temps à surveiller leur poids. C'est également très brutal."

Première comédie

Le rôle de Jackie Flaherty est tenu par l'actrice Amy Ryan (Truman Capote, L' Echange, Rendez-vous l'été prochain), qui joue ici pour la première fois dans une comédie.

Un rôle pour Amy

Thomas McCarthy confie avoir écrit le rôle de Jackie Flaherty pour Amy Ryan : "Je trouvais qu'elle était parfaite pour jouer une mère et une épouse. Elle est très directe et même parfois un peu ironique, mais elle est toujours chaleureuse, bienveillante et drôle. Voir l'alchimie entre elle, Paul Giamatti et Alex Shaffer a été un vrai plaisir dont le film bénéficie. Pour moi, elle est le coeur de ce film."

Retrouvailles et rencontre

Après The Station Agent, dans lequel il tenait le rôle de vendeur de café bavard, Bobby Cannavale retrouve le réalisateur Thomas McCarthy pour Les Winners, pour lequel il joue le meilleur ami de Mike (Paul Giamatti). Le réalisateur était d'ailleurs persuadé que le duo Giamatti / Bobby Cannavale allait fonctionner à merveille : "Ils sont très différents, et c'est pour cela qu'ils sont très amusants ensemble. Le courant passe très bien entre eux. A chaque fois que Bobby et Paul Giamatti jouaient une scène ensemble, tout le monde venait voir en sachant que cela allait être du grand spectacle."

Un contexte familier

Bobby Cannavale avoue avoir été séduit par le contexte du film : "J'ai grandi au milieu de personnes comme Mike et Jackie, des gens de la classe moyenne qui sont directement touchés par la crise économique. Je connais la pression qui pèse sur Mike - nourrir les enfants, payer le crédit de la maison - c'est très dur. Il sent le sol se dérober sous ses pieds, et c'est ce qui le pousse à prendre cette décision qu'il espère être la bonne, même s'il se doute que non."

Un habitué des comédies

Jeffrey Tambor, qui interprète Vigman, le co-entraîneur de lutte, est connu pour ses rôles comiques, notamment dans la série Arrested Development ou encore dans le film déjà culte Very Bad Trip.

Eminem à la rescousse

Alex Shaffer raconte que, pour se préparer au rôle de Kyle, il a beaucoup écouté Eminem, "parce que ses chansons portent une rage qui ressemble à celle de Kyle."

Des figurants athlétiques

Pour remplir les rangs de l'équipe des Pioneer et ceux de leurs adversaires, Thomas McCarthy a fait appel à des lutteurs d'un lycée local : "Nous avons fait passer beaucoup d'auditions parce que nous cherchions des garçons qui aient l'air de vrais ados. Mettre en situation ces jeunes garçons qui ne sont pas des acteurs et les regarder jouer était vraiment amusant. Le plus impressionnant, c'est qu'ils ont très vite commencé à fonctionner comme une équipe. Il y avait les clowns, les sérieux, les talentueux et beaucoup d'autres."

Un entraîneur qui fait l'arbitre

Thomas McCarthy n'a pas fait les choses à moitié et a engagé Anthony Cialino, entraîneur de la Rocky Point Wrestling Team de Long Island, qui a fait participer son équipe à la scène de la rencontre et qui a lui aussi fait une apparition en tant qu'arbitre.

Un tournage participatif

L'action de Les Winners se situe dans une banlieue du New Jersey mais le film a été tourné dans l'Etat de New York, à Rockville Centre, à Long Island. Thomas McCarthy a demandé aux habitants de la ville de jouer les figurants et quelques petits rôles pour que le quartier soit un maximum réaliste : "Un jour une vieille dame qui regardait le tournage ressemblait à une personne que Mike aurait pu avoir comme cliente. Je lui ai donc demandé si elle voulait jouer le rôle de Betty. Elle a été parfaite. Nous voulions vraiment montrer que Mike rencontre ses clients un peu partout dès qu'il sort de chez lui, et nous avons réussi grâce aux habitants de cette ville."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un Amour impossible (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Kursk (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Capharnaüm (2018)
  • Chacun pour tous (2017)
  • Frères de sang (2018)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Crazy Rich Asians (2018)
Back to Top