Mon AlloCiné
    Possessions
    Note moyenne
    3,1
    24 titres de presse
    • Première
    • 20 Minutes
    • La Croix
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Point
    • L'Express
    • Ouest France
    • Positif
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Ecran Large
    • Elle
    • Excessif
    • Le Figaroscope
    • Le Monde
    • Paris Match
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Humanité
    • Télérama
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    24 critiques presse

    Première

    par Stéphanie Lamome

    Eric Guirado, sous influence "chabrolienne", choisit, lui, la forme du thriller pour parler de l'inégalité des richesses. (...) Jérémie Rénier campe un ogre au visage déformé par la haine, aux côtés d'une Julie Depardieu parfaitement abjecte en compagne pousse-au-crime. Terrifiant.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    20 Minutes

    par Caroline Vié

    Inspiré d'une réalité dépassant toutes les horreurs fictives, "Possessions" permet à Jérémie Renier de prendre dignement sa place dans une belle lignée de criminels du 7ème art.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    La Croix

    par Corinne Renou-Nativel

    Pour ce récit intense, Éric Guirado a réuni un impressionnant quatuor d'acteurs (...) qui jouent leur partition à la perfection. (...) Le sentiment d'oppression et de menace monte graduellement dans ce film à la réalisation ample et inventive, teintée de la poésie noire d'un conte cruel.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Le Journal du Dimanche

    par Danielle Attali

    Hypertendu, "Possessions" réussit à fasciner le spectateur, qui connaît pourtant l'issue du scénario. Jérémie Renier, qui a pris 18 kg pour entrer dans la peau du tueur, est saisissant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Point

    par François-Guillaume Lorrain

    Voir le site du Point.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    L'Express

    par Eric Libiot

    Le pari de Guirado est finalement assez gonflé : il n'y a pas de monstres ni d'agneaux (...). Aidé en cela par un casting impeccable, Jérémie Renier en tête.

    La critique complète est disponible sur le site L'Express

    Ouest France

    par La rédaction

    Il y a du Chabrol dans son approche sociologique et sociale du drame. On peut aussi voir du Haneke (...). Mais il y a surtout la manière de Guirado, qui opère sans esbroufe ni provocation, dans le déroulé des détails et des symboles qui conduiront au drame.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Positif

    par Olivier De Bruyn

    Sobre, maîtrisé et remarquablement interprété (...), une fiction qui confirme le talent singulier d'Eric Guirado dans le paysage du cinéma français.

    La critique complète est disponible sur le site Positif

    Télérama

    par Pierre Murat

    [POUR] "Possessions" ressemble beaucoup à du Chabrol. Moins le pamphlétaire (...) que le psychologue qui fouillait la vie des " bonnes femmes " et des pauvres mecs à la Georges Simenon. On sent, surtout, chez le jeune cinéaste le goût d'éviter le spectaculaire (les meurtres, par exemple) pour filer droit à l'essentiel.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Sébastien Chapuys

    Cette vision très politique fait la force du film d'Éric Guirado mais aussi sa faiblesse, la faute à une relative absence de subtilité dans la caractérisation de ses personnages principaux.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Ecran Large

    par Simon Riaux

    L'ensemble perd de sa force et de sa pertinence sur la fin, empêchant cette habile chronique d'un fait d'hiver de se muer en un grand film noir.

    La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

    Elle

    par Héléna Villovitch

    Entre une Julie Depardieu et un Jérémie Rénier décidément très justes, l'ambiance tourne au drame tout en finesse.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Excessif

    par Romain Le Vern

    Avec beaucoup de méthode, Eric Guirado (...) s'attache à l'engrenage psychologique (...) et lorgne vers les cinémas de Claude Chabrol et d'Henri-Georges Clouzot. (...). à ce petit jeu cruel, Julie Depardieu-Jérémie Rénier impressionnent en couple physiquement dévasté et moralement ruiné par l'envie.

    La critique complète est disponible sur le site Excessif

    Le Figaroscope

    par Emmanuèle Frois

    C'est un drame terrifiant de la convoitise et de la jalousie. (...) Si le cinéaste a changé les noms des protagonistes, il s'efforce d'analyser au plus près la psychologie des personnages. (...) Éric Guirado, impartial dans sa démarche, nous met à distance.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Une fois le processus criminel enclenché, le film trouve un rythme plus supportable, et l'on se rend alors mieux compte des qualités de la mise en scène qui profite de ce drôle d'endroit qu'est une station de sports d'hiver (...).

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Paris Match

    par Alain Spira

    Si Jérémie Renier en rajoute un peu dans la caricature, Julie Depardieu, elle , trouve la bonne tonalité de l'épouse pousse-au-crime.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Voir le site de Studio Ciné Live.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    TéléCinéObs

    par Lucie Calet

    Eric Guirado ressuscite l'affaire Flactif et signe un conte actuel sur l'humiliation et le surendettement en s'arrimant à Maryline dont les réflexions amères poussent son mari au meurtre, quitte à négliger les personnages des Castang.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Les Fiches du Cinéma

    par Géraldine Borrely

    Un fait divers sanglant présenté au travers d'une narration pauvre, sans intention et qui reste à la lisière de son sujet.

    La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

    Les Inrockuptibles

    par Vincent Ostria

    Peu importe le sujet. Ce qui frappe, c'est l'outrance avec laquelle on martèle une même idée, comme si l'on assimilait les spectateurs aux personnages un peu demeurés.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Le hic, c'est la mise en scène, qui rabâche péniblement l'idée que la société de consommation pousse au crime. C'est possible, mais dans le contexte, cela pousse surtout le réalisateur à mépriser ses personnages, meurtriers comme victimes.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Télérama

    par Frédéric Strauss

    [CONTRE] Sur un tel sujet, il fallait oser s'approcher de la monstruosité. Chabrol le faisait. Guirado la fuit. (...) Même la folie semble être une notion trop métaphysique pour Guirado, qui s'en tient au simplisme gênant d'une histoire de jalousie minable.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Cahiers du Cinéma

    par Joachim Lepastier

    En flirtant parfois avec la pâle copie de "La Cérémonie" de Chabrol par un Chatiliez sérieux (cette façon de diviser l'humanité entre oeufs de lump et caviar, entre eau de toilette et Chanel N°5), le film entonne à nouveau ce si déplaisant refrain : " Que chacun reste bien à sa place ! "

    Chronic'art.com

    par Vincent Garreau

    Dans le cinéma français, l'accent ch'ti est au pauvre ce que la jante en alu est à la Renault 21 : une touche finale superflue. Et c'est précisément ce qui agace le plus dans "Possessions", les touches finales, ces petits détails de finition qui le font moins ressembler au thriller social dont il semble d'abord se réclamer, qu'à une scabreuse pantalonnade sur les classes populaires.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top