Mon AlloCiné
    Nothing but the Truth
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Nothing but the Truth" et de son tournage !

    Mandela, source d'inspiration

    "A 63 ans Sipho a traversé l’Afrique du Sud de l’Apartheid à celle d’aujourd’hui dans toute sa diversité culturelle, politique et économique". L'homme est décrit comme étant "de la trempe de Nelson Mandela, (...) au service de son pays et de la bibliothèque où il travaille depuis trente années. Il retrouve une injustice permanente qui le poursuit comme celle qui poursuit l’homme noir sud africain issu des quartier pauvres, même si ce pays est aujourd’hui dirigé par l’ANC et d’autres partis politiques."

    Discrimination positive

    Depuis 1994, les autorités sud-africaines ont mis en œuvre une politique d'affirmative action affirmative aksie (discrimination positive), visant à promouvoir une meilleure représentation de la majorité noire dans les différents secteurs du pays (administration, services publics et parapublics, sociétés nationalisées et privées). Ainsi, dans de nombreux secteurs, des Blancs ont été invités à faire valoir leurs droits à la retraite ou à accepter des licenciements, moyennant une indemnité de départ. Un des résultats fut l'appauvrissement d'une partie de cette minorité blanche (10 % de ses membres vivent aujourd’hui avec 1 000 euros par an). Ce programme a cependant contribué au développement d'une classe moyenne noire. Les black diamonds, qui gagnent plus de 6 000 rands par mois (520 euros), représentent environ 10 % de la population noire, mais ceux-ci sont en général très endettés et souffrent de l'augmentation régulière des taux d'intérêt. Il est également reproché à cette politique de discrimination positive de ne favoriser qu'une toute petite partie de la population noire, ceux qui sont diplômés, vivant dans des centres urbains.

    Du théâtre au cinéma...

    En 1965, John Kani, le réalisateur de Nothing but the truth, rallie la troupe des Serpent Players, fondée par Athol Fugard. Travaillant le jour dans une usine de Port Elizabeth, il consacre ses nuits à répéter, à jouer et à diriger des ateliers dans des écoles et des temples locaux. En 1972, ayant décidé de se consacrer pleinement au métier d'acteur, John Kani conçoit, écrit et interprète avec Winston Ntshona les pièces "Sizwe Banzi is Dead" et "The Island", qui remportent un succès considérable à Londres, en Australie et à New York, leur valant à chacun le Tony du Meilleur Acteur.

    De nombreuses récompenses

    Nothing but the Truth de John Kani remporte l'Ecran d'or du festival "Ecrans noirs" 2009, mais aussi L'Etalon d’Argent au FESPACO, ou encore le Prix du Meilleur Film Africain au 19° Festival Pan Africain à Milan.

    Une pièce à succès

    Nothing but the truth est tiré du spectacle solo interprété par le comédien sud-africain célèbre John Kani. Très populaire en Afrique du Sud, la pièce a également été jouée et récompensée aux Etats-Unis et un livre a vu le jour en 2003. Cette pièce se passe dans une Afrique du Sud post-apartheid et ne concerne pas les différends entre blancs et noirs, mais la rupture entre les noirs qui sont restés en Afrique du Sud pour combattre l’apartheid, et ceux qui sont partis et ne sont rentrés que lorsque le régime haï est tombé.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Spider-Man: Far From Home (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Made In China (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Le Daim (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Nevada (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • X-Men : Dark Phoenix (2019)
    Back to Top