Mon AlloCiné
    The Housemaid
    note moyenne
    3,3
    622 notes dont 125 critiques
    6% (7 critiques)
    28% (35 critiques)
    38% (48 critiques)
    18% (22 critiques)
    6% (8 critiques)
    4% (5 critiques)
    Votre avis sur The Housemaid ?

    125 critiques spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    2,0
    Publiée le 31 août 2012
    Le plus plaisant dans le remake modernisé qu’Im Sang-Soo a fait du classique coréen "La servante" vient de sa mise en scène et de sa photographie qui en font une sorte de pièce de théâtre magnifiquement chorégraphiée, si se n’est dans les scènes de charme où la froideur visuelle est inopportune. Les acteurs, dont particulièrement Jeon Do-Yeon, font preuve d’un jeu intense. C’est donc dommage que le scénario, sorte de drame social érotique en huis-clos, soit si peu abouti et que la narration ait un rythme bien trop lent.
    drums12
    drums12

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    1,5
    Publiée le 22 septembre 2010
    En grand fan de cinéma coréen, je me dirigeais vers la salle obscure en toute confiance. J'en ressors extrêmement déçu. Rien, mais alors rien n'a marché pour moi. La précision clinique de chaque plan (composés avec une minutie mécanique, robotique, effrayante) dégage une froideur absolue. Le scénario est d'une pauvreté totale (même si souvent l'image et l'ambiance suffisent à envouter et émouvoir dans mon cas) et ne parvient jamais à suciter le fameux sourire ou la belle larme. Le dénouement est ridicule et là j'ai beaucoup ri mais je doute de l'intention comique de l'auteur à ce moment là. Je met une petite étoile et quelque pour la comédienne...évitez la servante et courrez voir la vieille dame amoureuse de poésie !
    flechouille
    flechouille

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 167 critiques

    4,0
    Publiée le 26 septembre 2010
    excellent film même si le thème est classique le maitre l'épouse la servante.j'ai eu du mal à comprendre le sucide au début quant à la fin après le sucide spectaculaire d'euny c'est un point d'orgue remarquable sur les rapports entre les riches et les autres. Jeu remarquable de la gouvernante. A voir absolument
    Christoblog
    Christoblog

    Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 686 critiques

    4,0
    Publiée le 7 septembre 2010
    Im Sang-soo fait partie de cette nouvelle vague de cinéastes coréens, extrêmement intéressants, qui nous offrent depuis quelques années une salve de films remarquables comme peu de nations peuvent le faire. De Im Sang-soo on se souvient d'un excellent Le vieux jardin, non critiqué pour l'instant sur ce blog, et du bouffonnant et très étonnant The president's last bang. Présent à Cannes 2010, The Housemaid mérite vraiment le détour. La réalisation au sens large y est brillante : plongée, contre-plongée, champ / contrechamp subtilement dosés, montage rythmé et subtil, décors ébouriffants, jeux des acteurs très fins (sublime Jeon Do-Yeon, déjà excellente dans Secret Sunshine), excellents seconds rôles (la vieille servante). C'est presque trop beau pour paraître vrai. L'intrigue, remake d'un classique coréen si j'ai bien lu, est digne des grands thrillers psychologiques style Clouzot (je pense aux Diaboliques) ou Hitchcock (veine Notorious, ou Psychose). Extrême sensualité, suspense, mise en scène franchement baroquisante (cf la dernière scène, onirique), récit par ailleurs limpide, critique sociale balzacienne, le film est donc tout cela à la fois et au final une franche réussite à aller voir d'urgence. La première scène est à montrer dans toutes les écoles de cinéma comme un exemple de montage parfait. Comme Tournée, bien supérieur à la Palme d'or, évidemment. D'autres critiques sur Christoblog : http://chris666.blogs.allocine.fr/
    Kim-Bong-Park
    Kim-Bong-Park

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 15 septembre 2010
    Effleurer sans déflorer (le titre de notre article), parce que franchement on a grave aimé The Housemaid. Preux chevaliers de l'amour fol, de la joy véritable, et contrairement à ce que le film donne à voir, nous avons décidé de l'évoquer seulement, de manière décousue, successive, impressionniste, sensitive, pudique peut-être. On se souvient de notre premier slow prépubère et on pose délicatement nos mains sur les hanches du film. C'est bien de simplement noter des idées, d'ouvrir des pistes. C'est plus facile, on laisse la place à l'interprétation du lecteur, et au bout du compte, cela nous permet d'avoir raison quoiqu'il arrive. On pense à tous ceux qui ont écrit des articles sur Oncle Bonmee... franchement chapeau, nous on passe notre chemin. Mais revenons à nos moutons et posons juste les bases: une jeune servante rejoint une vieille gouvernante dans le service d'une riche famille. L'épouse est enceinte, et le mari volage. Le mari et la servante finissent par coucher ensemble. Le mari l'engrosse. Ambiance. http://kim-bong-park.over-blog.com/article-effleurer-sans-deflorer-56888843.html
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    3,0
    Publiée le 16 septembre 2010
    "The housemaid" brille par sa réalisation et son esthétisme très travaillé. Chaque plan est magnifique aussi bien d'un point de vue de la photographie que du cadrage des scènes. Malgré tout, "The housemaid" pèche par son rythme qui est beaucoup trop lent. L'ambiance a du mal à se mettre en place et celle ci ne se maintient pas constamment. L'ambiance aurait pu être d'avantage glauque. C'est un huis clos que nous livre Im Sang-soo, mais il n'est pas assez étouffant. Au vu de la bande annonce les attentes sont beaucoup plus grandes mais la photo et les mouvements de caméras sont merveilleux.
    Tanezir
    Tanezir

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 583 critiques

    3,5
    Publiée le 17 septembre 2010
    J'ai été voir ça en partie par hasard. C'était ça ou Tamara Drew, à vu de nez j'ai préféré me lancer dans ça. Et bien finalement je n'ai pas été déçue, j'ai même plutôt bien aimé. Le rythme est très bien dosé, les acteurs sont bons et l'intrigue un peu étrange, son dénouement aussi et la fin tellement surréaliste (et aussi un minimum prévisible) que j'ai adorée.
    vidalger
    vidalger

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 597 critiques

    3,0
    Publiée le 21 juin 2014
    Ce film commence par un prologue saisissant qui constitue la première leçon de cinéma d'un maître qui nous conduit peu à peu dans l'enfermement d'une famille bourgeoise où malgré tous les clichés habituels (liaison patron bonne, femmes riches égoistes et insupportables, fric puant,..), on s'enroule dans une spirale virtuose. Aucun plan, aucun dialogue n'est gratuit. Le rythme de ce film est une alternance de scènes enlevées et de lenteurs calculées qui peuvent cependant, parfois, avoir un effet soporifique...Les acteurs coréens sont tous excellents.
    brunorb
    brunorb

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2010
    Svp qui a compris la fin comme moi !!c'est bien un rêve dont il s'agit et c'est bien Eunie que nous voyons ??!
    vince113
    vince113

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,0
    Publiée le 19 septembre 2010
    On pouvait craindre une version arty et trash de la lutte des classes, mais Im Sang-Soo transcende l'argument pour atteindre des sommets dans l'art de l'ambiguïté et du trouble. Sans pour autant perdre la virulence politique de l'argument original, le réalisateur le complexifie brillamment (l'héroïne est une victime consentante, la sexualité naît aussi des rapports de force, l'homme est un produit de sa culture qui n'empêche pas l'empathie) et lui donne une résonance mythique (nous sommes d'avantage chez les Dieux de l'Olympe qui frayent avec les mortels que dans la haute société sud-coréenne). Le film devient ainsi un puissant drame antique dont le final apocalyptique procède d'une logique aussi implacable que politique. Et l'on retrouve avec plaisir la singularité d'un réalisateur qui, à l'instar de sa magnifique actrice principale, sait passer du drame à la comédie avec une grâce infinie. Ce flottement permanent de la narration laisse au spectateur une place privilégié, celle d'une belle lliberté d'interprétation. Quand à la mise en scène, à la fois rigoureuse et libre, elle enchante par sa justesse et sa force. A ne pas manquer.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 2 381 critiques

    5,0
    Publiée le 20 septembre 2010
    tres beau film, tres bien joué, une sensibilité tres importante .magnifique.
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 181 critiques

    4,0
    Publiée le 20 septembre 2010
    Film coréen qui vaut le déplacement...Beau comme ses actrices principales, cruel comme le scénario: une sorte de Chabrol coréen!
    Coquelicot66
    Coquelicot66

    Suivre son activité Lire ses 84 critiques

    1,0
    Publiée le 25 septembre 2010
    J'ai pas apprécié à sa juste valeur... je m'attendais à un film beaucoup plus attirant et prenant, décue...
    ruliettabanana
    ruliettabanana

    Suivre son activité Lire ses 17 critiques

    2,5
    Publiée le 4 octobre 2010
    ambiance très spéciale histoire peu originale, ceci dit assez bien mené on devine le déroulement du film, la fin laisse perplexe meme si on comprend son geste
    le clunisois
    le clunisois

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 155 critiques

    4,5
    Publiée le 27 septembre 2010
    Un joli bijou coréen, magnifiquement filmé et bien interprété. La critique sociale des nantis est assassine, et même une ou deux scènes à la limite du ridicule (avec chaque fois en vedette… un lustre !) passent bien. J’étais seul dans la salle pour voir ce beau film, j’espère que les bonnes critiques vous décideront à aller le voir !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top