Mon AlloCiné
Ikarie XB 1
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Ikarie XB 1" et de son tournage !

Sortie inédite

Bien qu'il ait été réalisé en 1963, Ikarie XB 1 n'a jamais connu de sortie en salles en France tel quel avant 2017. En effet, le film, datant de l'époque du Bloc de l'Est, a été rapidement adapté par le producteur Samuel Z. Arkoff dans une version américaine intitulée Voyage to the End of the Universe. Cette version comprenait de nombreuses différences : dix minutes de film en moins, un doublage en anglais et des noms américains au générique : Jindřich Polák est devenu Jack Pollack, Pavel Jurášek, Paul Jurist, Ester Krumbachová Esther Smith, Zdeněk Liška Danny List… La fin a également été radicalement modifiée avec un autre plan final ajouté.

Entre littérature et cinéma

Ikarie XB 1 est l'adaptation d'un roman de science-fiction de l'écrivain polonais Stanisław LemThe Magellanic Cloud, publié en 1955. Le romancier est également l'auteur de Solaris, transposé à l'écran par Steven Soderbergh en 2002 avec George Clooney. Stanislaw Lem ne voulait pas être crédité au générique, l'écrivain abhorrant les adaptations cinématographiques de ses films.

Influence

Présenté au Festival de Trieste 1963 où il a remporté le Grand Prix ex-aequo avec La Jetée de Chris MarkerIkarie XB 1 est considéré aujourd'hui comme le meilleur film de science-fiction d'Europe de l'est. S'il a été inspiré par le film américain Planète interdite sorti en 1956, il aurait également été l'une des influences de 2001 : l'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick.

Film de pouvoir

Avec Ikarie XB 1, le Parti communiste de Tchécoslovaquie souhaitait entériner les réussites spatiales soviétiques face aux États-Unis dans le contexte de Guerre froide. Le cinéma était alors un moyen d'affirmation de la puissance de l'URSS ; il fallait donc un film grandiose et ambitieux.

Scénario à plusieurs

Le scénario d'Ikarie XB 1 a été signé Pavel Juráček, l'un des futurs représentants de la Nouvelle Vague tchécoslovaque. Deux noms sont ensuite évoqués pour collaborer avec lui : le romancier František Kožík est d’abord engagé, puis c’est au tour du futur critique de cinéma Antonín J. Liehm, alors fonctionnaire au ministère des Affaires étrangères, de servir de garant idéologique. Finalement, Juráček terminera le scénario avec le réalisateur Jindřich Polák, qui avait déjà l’habitude de réécrire ses films.

Titres de travail

Pendant le stade préparatoire, Ikarie XB 1 a d'abord été intitulé La Comète d’argent, avant que le film ne soit annoncé sous le titre Fin juin dans deux cent ans. Au cours du tournage, le titre du film a encore changé plusieurs fois, entre Ikarie, reviens, Le Soleil se lèvera dans quinze ans ou Planète espoir.

Budget confortable

En raison de sa portée politique, Ikarie XB 1 a bénéficié d'un budget faramineux de 6 millions de couronnes, trois fois plus que le budget moyen d'un film de l'époque en Tchécoslovaquie. Le film coûtera au final 5 millions de couronnes.

Avant-garde

Le tournage d'Ikarie XB 1 a été l'occasion de faire appel à l'avant-garde des artistes de l'époque. 
Le peintre et scénographe Zdeněk Seydl a collaboré aux costumes tandis que l'un des plus importants peintres surréalistes tchèques, Josef Istler, a conçu le design des armes. La fusée principale a également été conçue par le décorateur Jan Zázvorka, fils de l'un des plus grands architectes du purisme. Quant à la conception des costumes, elle a été confiée à une future grande figure de la Nouvelle Vague, Ester Krumbachová.

Renseignements sensibles

Pour le réalisateur Jindřich Polák, tout ce qui apparaît dans le film doit avoir une base scientifique réelle et une fonction logique. Il entreprend donc de faire des recherches sur le programme spatial soviétique. La chef costumière Ester Krumbachová apprendra à cette occasion que la seule raison pour laquelle les astronautes ont un boîtier sur la poitrine est de déstabiliser les Américains...

Des effets... spéciaux

Le tournage d'Ikarie XB 1 a été l'occasion pour les équipes du film de redoubler d'ingéniosité pour en réaliser les effets spéciaux. Un temps, il a été envisagé de tourner certaines scènes en apesanteur à l’intérieur d’un avion à grande vitesse. Pour les séquences plus longues ont été créées des bottes magnétiques, dont les semelles étaient parsemées de petites ampoules. Enfin, pour la séquence mettant en scène les cadavres des Américains, les maquilleurs ont limé des yeux de verre pour n’en garder que des lentilles, qui étaient ensuite collées sur les pupilles des figurants. Le processus étant compliqué, pendant le tournage, il était impossible d’ôter les prothèses ; des assistants devaient donc accompagner les figurants aveugles à la cantine ou aux toilettes…

Casting exceptionnel

Le casting d'Ikarie XB 1 réunit plusieurs des grandes vedettes tchécoslovaques de l’époque : Zdeněk Štěpánek et František Smolík faisaient partie des pionniers du cinéma tchèque ; Dana Medřická était une star depuis les années 1940 ; Radovan Lukavský était quant à lui l'un des plus brillants comédiens de théâtre. Les figurants ont quant à eux étaient choisis parmi des mannequins de mode ou dans la rue, si leur physique était marquant.

Succès tardif

À sa sortie le 26 juillet 1963, Ikarie XB 1 n'a pas trouvé son public. Fait intéressant pour un outil de propagande, le film a donc dérangé les esprits de l'époque, ce qui peut être interprété comme une certaine réussite artistique. Depuis, Ikarie XB 1 a gagné ses galons de film culte et a donné son nom à la principale revue de science-fiction du pays (XB-1). Le succès à l'étranger a en revanche été immédiat, le Financial Times allant jusqu'à désigner le film "comme la plus importante œuvre cinématographique de science-fiction depuis la fin de la guerre".
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Proies (2017)
  • Barry Seal : American Traffic (2017)
  • Atomic Blonde (2017)
  • Valérian et la Cité des mille planètes (2017)
  • Overdrive (2017)
  • La Planète des Singes - Suprématie (2017)
  • Dunkerque (2017)
  • Cloclo (2012)
  • 100% Cachemire (2013)
  • Seven Sisters (2017)
  • Annabelle 2 : la Création du Mal (2017)
  • La Tour sombre (2017)
  • Hitman & Bodyguard (2017)
  • Bigfoot Junior (2017)
  • 120 battements par minute (2017)
  • Baby Driver (2017)
  • Cars 3 (2017)
  • Sleepless (2017)
  • # Pire soirée (2017)
  • Sous le même toit (2016)
Back to Top