Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Sur la plage de Chesil
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Sur la plage de Chesil" et de son tournage !

Un long processus d'adaptation

Sur la plage de Chesil est tiré d'un ouvrage de Ian McEwan plébiscité lors de sa parution en 2007. La productrice Elizabeth Karlsen s'est intéressée à sa transposition au cinéma avant même que le livre n'atteigne les étagères des librairies. Elle avait en effet reçu une épreuve d'imprimerie par l'agent de McEwan, Stephen Durbridge. Elle est immédiatement tombée sous le charme et souhaitait porter le roman à l'écran mais les choses se sont compliquées quand elle a appris qu'Ang Lee était déjà attaché au film. "J’ai ensuite vu le projet passer d’un producteur à l’autre, et d’un réalisateur à l’autre. C’est un tout petit milieu et les nouvelles vont vite. Et le temps a passé", relate-t-elle.
En 2015, elle croise Durbridge lors d'une fête et lui reparle du projet qui n'avait toujours pas avancé. Ian McEwan avait déjà un scénario sous la main qu'il avait écrit plusieurs années plus tôt pour Sam Mendes, qui devait réaliser le film. Le script est proposé à Dominic Cooke qui ne connaissait pas l'oeuvre originale. Le projet traînant depuis des années, McEwan était tout d'abord sceptique et pensait que cela n'aboutirait à rien mais fut rassuré lorsqu'il rencontra le réalisateur. Un an plus tard, Sur la plage de Chesil était en tournage.

Des planches aux plateaux de cinéma

Sur la plage de Chesil est le premier long métrage de Dominic Cooke, qui a réalisé auparavant la série shakespearienne The Hollow Crown pour la BBC. Mais c'est surtout en tant que metteur en scène de théâtre qu'il est reconnu. Il a été également directeur artistique et directeur général du Royal Court Theatre de 2006 à 2013.

Trouver le bon duo

La productrice Elizabeth Karlsen et Dominic Cooke avaient en tête dès le début du casting Saoirse Ronan pour le rôle féminin principal. L'actrice a immédiatement accepté le projet. En revanche, trouver son partenaire a été un peu plus compliqué. Après avoir réduit leur liste à cinq noms, Karlsen et Cooke se sont arrêtés sur Billy Howle. Heureux hasard : lui et Ronan s'étaient donnés la réplique un an plus tôt dans The Seagull, d'après Tchekhov. "Même si on ne s’était pas revus depuis près d’un an, c’était évident qu’il y avait une alchimie incroyable entre nous, et un sentiment de liberté l’un avec l’autre qui ne peut exister que lorsqu’on se fait pleinement confiance [...]", rapporte Howle.

Une ambiance théâtrale

Le réalisateur a privilégié les plans-séquences sur le plateau, un choix bénéfique selon l'actrice Saoirse Ronan : "Il fallait que Dominic ait une grande confiance en nous et en son chef-opérateur, et comme c’était le cas, il a laissé sa caméra tourner plus longtemps que sur un tournage classique". Elle, qui avait joué quelques semaines plus tôt dans Les Sorcières de Salem à Broadway, avait l'impression de retourner sur les planches, d'autant plus que son partenaire Billy Howle et le réalisateur Dominic Cooke ont fait leurs armes au théâtre.

Dix ans plus tard

Après Reviens-moiSaoirse Ronan prête à nouveau ses traits à un personnage créé par Ian McEwan. L'écrivain britannique est en effet l'auteur des romans qui sont à l'origine des deux films, Expiation pour Reviens-moi et Sur la plage de Chesil pour le film éponyme. "J’aimerais interpréter un de ses personnages tous les dix ans. Ian écrit des personnages de femmes avec une grande délicatesse et un regard d’une formidable acuité", déclare Ronan.

1962, année cinéma

Le réalisateur a travaillé dès le début avec la chef décoratrice afin de donner une ligne directrice visuelle au film. En contraste avec la société corsetée des années 1960, il fallait montrer que les protagonistes se sentent libérés quand ils sont dans un environnement naturel. Quant au chef opérateur, il a visionné avec lui plusieurs films sortis en 1962 comme Lawrence d'ArabieHiroshima, mon amour et Un goût de miel. Mais celui-ci qui lui a fait le plus d'effet est Les désaxés de John Huston : "il parle aussi de personnages en porte-à-faux avec leur époque et Huston filme merveilleusement bien la nature. Il a su tourner certaines scènes en deux ou trois plans seulement, ou même en un seul plan. Je souhaitais qu’on retrouve l’atmosphère de cette époque, mais aussi qu’on raconte l’histoire davantage à travers les images tournées qu’au moment du montage".

Pellicule

Sur la plage de Chesil a été tourné en pellicule pour retrouver l'atmosphère d'époque. Cela poussait également l'équipe à être plus attentive à ce qu'elle filmait car, contrairement au numérique, on ne peut pas laisser la caméra fonctionner indéfiniment.

Fini la nostalgie

Avec ce film, le réalisateur souhaitait montrer une image peu flatteuse du passé : "Le cinéma britannique est amoureux du passé, dans des proportions inquiétantes. Or le passé n’était pas si reluisant pour la plupart des gens qui vivaient dans les années 50. Le cinéma anglais est souvent trop nostalgique d’une époque qui ne le mérite pas".
Pendant le tournage, le référendum sur le Brexit a eu lieu et Donald Trump a été élu président des États-Unis. Deux événements qui sont aux yeux de Dominic Cooke liés à une nostalgie malsaine, donnant à son histoire un poids supplémentaire.

Sur les pas des Beatles

La musique originale du film a été enregistrée au studio 2 d’Abbey Road, là même où a été enregistré Sergent Pepper des Beatles.

La plage de Chesil

L'équipe a pu se rendre sur la vraie plage de Chesil afin de tourner la scène qui donne son titre au film. L'endroit, qui est privé, n'était accessible qu'en bateau car il est séparé du littoral par un lagon. Il s’étend sur 9 à 14 km de long.
La plage (dont le nom vient du vieil anglais et signifie "galets") a été consacrée comme un "site d’intérêt scientifique particulier" (SSSI) car il comporte de nombreux fossiles et qu’il est vital pour la faune et la flore. L'équipe a pris soin de ne pas dégrader les lieux. Les conditions de tournage étaient assez sommaires et des toilettes de fortune ont dû être installées.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Parasite (2019)
  • Men In Black: International (2019)
  • Tolkien (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Nevada (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Roxane (2018)
  • Aladdín (2019)
  • Greta (2018)
  • Rocketman (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • Anna (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Guy (2018)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Venise n'est pas en Italie (2017)
  • Un havre de paix (2018)
Back to Top