Mon AlloCiné
    Equalizer
    note moyenne
    4,0
    8556 notes dont 746 critiques
    11% (83 critiques)
    37% (277 critiques)
    35% (259 critiques)
    12% (86 critiques)
    4% (28 critiques)
    2% (13 critiques)
    Votre avis sur Equalizer ?

    746 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2388 abonnés Lire ses 641 critiques

    4,0
    Publiée le 18 octobre 2014
    "Equalizer" tout en étant un film de règlement de compte aux vilains mafieux, démarre en douceur et même à pas feutrés en se concentrant sur la vie du méticuleux et ordonné Robert, personnage quasi maniaque, afin de le décrire lui et son intérieur, le tout avec des plans d'une étrange beauté que n'aurait pas renié Edward Hopper lui-même ! Et ensuite, doucement on va crescendo dans la montée de la tension et de la découverte de ce personnage aux deux facettes, tel un mystérieux superman discret dont on ne soupçonne pas les capacités, doublé d'un bon citoyen lambda travailleur et altruiste ! Et c'est bien là que ce film, à la photographie superbe et soignée, à la lumière très étudiée, aux plans de scènes urbaines, magnifiques dignes d'être traitées en peinture, surprend réellement ! Comme si cet "anti-héros double-face" imprimait au film la même particularité, une certaine délicatesse douce et bien ouatée d'un côté doublée d'une violence très contrôlée de l'autre, qui arrivent à se mélanger, à se chevaucher de temps à autre... Rien à travers cette violence, ne nous est cependant épargné puisque de la même manière que Robert, véritable ordinateur humain qui calcule et minute ses actes à la seconde près, tout nous est montré et décortiqué dans les moindres détails comme une démonstration précise et implacable de son intelligence et de sa logique effroyables ! Au point, que l'humour est bien présent à travers cette débauche de tueries qu'on ne compte même plus, car même si on rit plutôt jaune du spectacle qu'il nous ait donné à voir, on finit par ne plus prendre au sérieux toute cette hémoglobine... Denzel Washington est un régal à lui seul tant ce "conseiller en bricolage modèle" dont les collègues ignorent tout, devient un justicier impitoyable qui assure à tous les coups ! Face à lui, les méchants Russes ont fort à faire, en particulier Teddy au corps tatoué, arrivé de Russie en mission punitive dont le rôle est confié comme un gant à Marton Csokas ! La fin s'emballe certes un peu trop sans doute, mais on ne peut nier que ce film nous en donne pour notre argent en dévoilant du reste un trafic en tous genres qui en brasse bien davantage jusqu'à des containers remplis de billets... Le spectacle final est sans doute l'apothéose de ce film d'Antoine Fuqua dont notre mystérieux sauveur s'en sort toujours et encore, haut la main alors que comme tous ses adversaires terrorisés, la même et éternelle question tourne en boucle dans notre esprit : "Mais vous êtes qui mon cher Robert ?..."
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 112 abonnés Lire ses 131 critiques

    4,0
    Publiée le 25 février 2015
    Très bon film d'action à l'ancienne qu'il faut prendre et regarder pour ce qu'il est (action) et non pas pour ce qu'il n'est pas (thriller). Donc pour la baston, pas de soucis, il y en a, elle est d'ailleurs très bien rythmée et chorégraphiée. Par contre, pour ce qui est de l'intrigue, du suspens et du côté "thriller", mieux vaut oublier, le gentil tabasse les méchants les uns après les autres et voilà. The End. spoiler: On regrette d'ailleurs tout au long du film de ne pas en apprendre plus sur son passé. Donc oui c'est vrai, je dois avouer que j'en attendais un peu plus, j'imaginais déjà une histoire dans l'histoire, des rebondissements, et puis finalement, passées les premières minutes, je me suis contenté de ce très bon spectacle dominé par l'action pure et dure, du divertissement donc. J’émettrais juste une petite réserve sur le choix de Denzel Washington dans le rôle du "super-héros". J'aime beaucoup ce grand acteur, la question n'est pas là, mais un sexagénaire légèrement bedonnant qui donne du fil à retordre à une armée de combattants russes bodybuildés avouez que c'est quand même pas super-super crédible, même s'il s'en sort très bien à la finale.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 690 abonnés Lire ses 611 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2014
    Equalizer est le nouveau thriller du fameux réalisateur Antoine Fuqua. C'est un thriller noir réussi qui joue sur les codes du genre à savoir l'action. L'intrigue est très bien menée, il raconte le récit d'un justicier des temps moderne qui veut se débarrasser des vilains dans ce monde imparfait, qui veut faire le bien et veut protéger ses êtres chers. On avoue que c'est typiquement américain comme histoire, mais c'était plaisant. Au départ, on assiste à un début un peu long, je l'accorde mais cela démarre doucement où l'on découvre les personnages. Et puis, vient le festival ! Denzel Washington est tout simplement exemplaire et très charismatique. Son personnage dégage une certaine profondeur au passé trouble qui renoue avec ses compétences particulières pour chasser la mafia russe. Les personnages secondaires font le job, tous convaincant comme Chloé Grace Moretz, dommage qu'elle apparaît aussi peu. Notons la performance de Marton Csokas, le parfait méchant avec son regard et son calme déroutant, il donne la chair de poule. Des séquences d'action admirables, elles sont violentes mais prenantes. L'atmosphère est étouffante et oppressante qui règne au sein de la production. Une mise en scène soignée avec ses décors fabuleux. N'oublions pas la bande sonore qui est excellente en tout point à mon gout. Bon, quelques longueurs se font sentir pourtant, on reste captiver par ce long-métrage. Le suspens est présent ainsi qu'un lot de rebondissements. Donc, Equalizer est un thriller élégant et poignant qui remplit parfaitement ses promesses en tant que film d'action. Prévisible mais efficace dans son ensemble. Antoine Fuqua signe là, surement son meilleur film depuis toute sa carrière de réalisateur. Espérons une suite de la part de celui-ci. Un très bon divertissement comme on les aime. Si vous aimez ce genre, vous serez comblés.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 610 critiques

    3,0
    Publiée le 5 octobre 2014
    Denzel Washington campe un impeccable chevalier des temps modernes au cœur de nos villes en proie aux prédateurs. Antoine Fuqua dépoussière la sombre série des années 80 et la transforme en un plaisant «vigilante movie» à l’ancienne. Mais là ou le très distingué Edward Woodward aidait les honnêtes gens en faisant arrêter les nuisibles, ce médiateur expéditif laisse derrière lui des cadavres à la pelle, à la perceuse sans fil, au marteau, au taille-haies, au tire-bouchons… si si… au tire-bouchons ! C’est pousser le bouchon un peu loin dans la démesure mais cela est néanmoins logique car ce justicier de l’ombre travaille le jour dans une grande surface de bricolage. Si l’histoire commence plutôt bien, prenant le temps d’apprivoiser les personnages dans leur quotidien, elle dérive rapidement dans une violence gratuite, un placement de produits excessif et souffre d’un total manque de psychologie, ce qui était le point fort de la série télévisée. L’ensemble se suit pourtant avec une certaine délectation jubilatoire mais la dernière demi-heure est une souffrance absolue, étirée sur la longueur et nourrie de clichés proaméricains et totalement antirusses, à en croire le nom attribué au grand méchant oligarque russe, un certain Vladimir Pushkin. Notre chevalier solitaire, invincible et implacable, Robert McCall, reviendra dans une suite déjà évoquée. Pas sûr que cela soit une bonne idée…
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 653 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2015
    Ce thriller policier dirigé par Antoine Fuqua possède, malgré un manque d'originalité, un très bon scénario, efficace, rythmé et interprété par un casting de choix dont l'excellente prestation de Denzel Washington en justicier antihéros. Un très bon moment de cinéma.
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 193 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2017
    Un bon film d'action habilement calibré, qui devra sa bonne note plus au savoir-faire de Fuqua et à une technique affutée qu'à l'originalité de son scénario. Le manichéisme inonde le film, mais s'incarne pour le coup dans un antagonisme très bien incarné entre Denzel Washington (toujours imperturbable et magnétique) et Marton Csokas. Le démarrage en douceur fait place à une flopée de scènes d'action diaboliquement efficaces, même si, à l'approche du final, on ne peut s'empêcher de voir arriver l'écueil de la grandiloquence sur lequel le metteur en scène vient se fracasser avec plaisir (ce sera d'ailleurs le principal reproche à faire au film, en dehors d'une simplicité scénaristique) lors de séquences christiques nous arrachant un sourire pour la forme. En tout cas, Denzel se pose là en matière de héros américain invincible et le spectacle réjouit la prunelle à défaut de faire trop travailler les méninges.
    T-rhy
    T-rhy

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 183 critiques

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2014
    Un très bon thriller porté de main de maître par un Denzel Washington impeccable. Le film prend son temps à démarrer pour ensuite vous emporter dans un tourbillon de violence finement mis en scène jusqu'à la toute dernière scène. La bande son n'est pas en reste et accompagne magnifiquement la croisade de notre vigilant tout du long. Bref, un excellent divertissement qui mérite d'être vu.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 690 critiques

    3,5
    Publiée le 30 septembre 2015
    Adaptation d'une série télé des années 80 dont je n'ai...aucun souvenir, Equalizer marque les retrouvailles entre Fuqua et Washington treize ans après Training Day. Equalizer m'a fait penser un peu à Man on Fire du défunt Tony Scott où officiait déjà Denzel Washington dans la peau du type seul contre tous façon Charles Bronson. D'ailleurs, je me dis qu'Equalizer, c'est un film que Scott aurait pu réaliser s'il était encore en vie. Les premières séquences sont intéressantes entre Robert et Teri. Toute l'humanité du film est contenue durant ses premières vingt minutes avant que la croisade ne commence. Teri disparaît, ça c'est dommage, et on ressort l'attirail du parfait DTV bulgare "Vandammien". Qui dit mafia russe, dit forcément boss sanguinaire, trafic de drogue et hommes de main uniquement là pour servir de paillasson. Enfin pas tout à fait car il faut voir ce que le père Washington leur met. Il y a du dévissage de nuque à un moment, certes mais sinon il se sert de tout ce qui lui tombe sous la main pour se battre. Et comme il bosse dans un magasin de bricolage, est-ce qu'il faut que je vous fasse un dessin ? Une chose est sûre. Il est plus crédible pour se battre que Liam Neeson dont on ne cesse de me rabattre les oreilles avec Taken. Même sur les derniers Seagal, il y a débat. Et comme de toute façon, Denzel Washington est plus charismatique et meilleur acteur, la question ne se pose même pas. Au final, Equalizer est une série B un minimum crasseuse, donc à ne pas mettre entre toutes les mains, avec une machine de guerre invincible qui garde la classe en toutes circonstances. Pas très subtil ni très recherché dans son scénario (on prend un méchant russe très méchant et hop) mais si on met pour les futurs épisodes un Walter Hill ou pire un Mark L. Lester, ça permettrait de pousser le délire jusqu'au bout.
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 22 critiques

    3,5
    Publiée le 29 septembre 2017
    Enième film de justicier pour Denzel Washington même si celui-ci se révèle original... tout du moins pour les 2 premiers tiers du film. Car Denzel incarne un ancien militaire qui, veuf, travaille posément dans un magasin de bricolage. Insomniaque, celui-ci va venir en aide à une prostituée maltraitée par la mafia russe... Et on peut dire que Denzel sait se battre !! Là où le film se révèle original tient au personnage même de Denzel, calme, posé, et extrêmement calculateur et intelligent. Jason Bourne aurait de quoi faire face à ce personnage... Ce qui déçoit c'est toute la dernière partie. On a l'impression qu'Antoine Fuqua a complètement bâclé le film, c'est même navrant de stupidité et totalement prévoyant. Bref : à voir mais il faut espérer que le prochain Equalizer soit abouti du début à la fin.
    SSiders
    SSiders

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 156 critiques

    3,5
    Publiée le 17 février 2015
    Comment ne pas manquer le dernier thriller d'action de Antoine Fuqua avec à sa tête d'affiche l'épatant Denzel Washington. "Equalizer" est une bonne surprise, car je m'attendais à quelque chose de plus lent et de beaucoup plus banal. Alors effectivement, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard, mais il est néanmoins solide et prenant. Denzel Washington est remarquable. A noter également l'excellente prestation de Chloë Grace Moretz. Si le début du film met un certain temps avant de démarrer, on est immédiatement plonger dans un suspense torride, où l'intrigue et le personnage qu'interprète D. Washington nous rappelle un peu Taken. Un film d'une rare violence à la Tarantino, chose à laquelle je ne m'attendais absolument pas. "Equalizer" est un thriller d'action violent, mais ambitieux et divertissant, où Denzel Washington campe une véritable machine à tuer, même si malgré tout, ce film ne révolutionne pas le genre.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 20 critiques

    4,5
    Publiée le 20 février 2015
    BOSTON : Robert McCall est un solitaire ; il travaille à "Home Mart", un grand magasin de construction. Le soir il va prendre son thé au restaurant du coin ou il rencontre Teri, une jeune prostituée qui veut devenir chanteuse. Teri a des problèmes avec son proxénète russe ; elle se retrouve à l'hôpital, spoiler: ce qui n'est pas du gout de Mr McCall qui décide d'intervenir et de régler le problème. Ancien membre des forces spéciales, McCall parle peu mais agit ; il travaille seul et sans arme : il improvise sur place. Il décide de reprendre du service et de réparer les injustices. Racketteurs braqueurs et mafieux en tous genres ont des soucis à se faire. Le jeu des acteurs est remarquable : Denzel Washington excelle dans le rôle de McCall et Chloë Grace Moretz est très juste dans le joli personnage de Teri. Une mention également pour Marton Csokas, plus que convaincant dans le rôle de Teddy, le mafieux russe tatoué. L'image est belle, s'attachant plus aux personnages qu'aux paysages. Les gros plans et les ralentis sur les scènes d'action sont admirables. La bande son est intéressante et le scénario est excellent : l'histoire est contée de façon très progressive, créant ainsi un suspense permanent. Une mise en scène méticuleuse nous dépeint en détail les différents personnages : Teri la jeune fille à la fois enjouée et triste qui compose en secret des maquettes audio, Robert McCall le taciturne philosophe et altruiste qui prend soin de ses contemporains... Une réalisation sobre, précise et efficace d'Antoine Fuqua qui nous délivre ici un excellent thriller, à ne manquer sous aucun prétexte.
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 178 abonnés Lire ses 108 critiques

    4,0
    Publiée le 26 mars 2015
    "Equalizer" commence sur une citation de Mark Twain, totalement vraie et qui va caractériser le personnage principal incarné par Denzel Washington. Autrement dit, la plus grande attention est requise dès le début du film, y compris lors des petites histoires que Robert raconte à Teri. La première fois que j’avais vu ce film, j’étais plus ou moins passé à côté de ce genre de détail. Et pourtant, ils sont d’une importance capitale. Voilà en quoi ce film d’action se démarque des films du même genre. Certes on peut dire que "Equalizer" se résume encore à un ancien agent de la CIA voler au secours de la population en tuant les tortionnaires. Un film de pure conception américaine somme toute. Mais je dis sans trop m’avancer qu’Antoine Fuqua a voulu quelque chose de plus abouti et de plus pointu, et il y a réussi. En regard de la bande annonce, on peut s’attendre à beaucoup d’action mais le début est plutôt calme et présente plutôt bien les personnages. On découvre un homme vivant seul, posé et méthodique, quasi-maniaque. Face à lui, une prostituée désœuvrée incarnée par une charmante Chloë Grace Moretz dont le joli petit minois dans le film rappelle celui de Natalya Rudakova dans "Le transporteur III", les tâches de rousseur en moins. Ah ben oui, "Equalizer" lorgne un peu du côté du film d’Olivier Megaton, le transport en moins. Face à cette mafia russe, Denzel Washington est très charismatique, mais on l’a vu mieux, tout du moins plus à son aise dans d’autres productions. On s’étonne même de le voir plonger dans ce genre de film, comme avant lui Tom Cruise à son époque, ou Liam Neeson. Ces acteurs vieillissants ont-ils des choses à prouver en essayant de garder une certaine jeunesse qui leur échappe ? L’avantage de ce virage est qu’ils arrivent encore à nous surprendre, tout comme Denzel Washington qui nous épate de sa vitesse d'exécution malgré ses (déjà) 60 ans. Pour autant, on le sent totalement dedans dans son face à face avec Marton Csokas, lui qui interprète ce Teddy alias Nicolaï de façon plus que convaincante. La détermination de ce dernier fait froid dans le dos. Cela dit, on note quelques longueurs ici et là, notamment lors des plans sur le regard de Robert, sensés représenter le calme avant la tempête et par la même occasion l’étude de la situation. Ces longueurs ont l’avantage d’offrir de superbes photographies. La mouture générale est pourtant convenue, on devine très vite la suite des événements jusqu’à la fin. Il n’en reste pas moins que sur une bande son soignée et une bande originale qui épouse parfaitement le scénario, le tout est efficace et nous offre quelques menues surprises ici et là spoiler: , comme le duo de flics pris à parti par Robert qui ne manque pas de le sermonner et en le menaçant de dénonciation s’il ne rendait pas le fruit du racket organisé, ou encore lors de la quête de la tête du serpent . Une question reste en suspens, entêtante : qui est ce monsieur Robert ?
    Mr. Winchester
    Mr. Winchester

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 45 critiques

    3,0
    Publiée le 12 août 2015
    Le film commence tout doucement, voir même de façon ennuyante, on suis la vie ordonné d'un homme plutôt strict. Pendant les premières 45 minutes je dois avouer que l'on se demande ce que Denzel Washington fait la, mais quand "la chasse aux méchants" est lancé, ça monte directement dans les tours. Après ça reste un petit film d'action de base, ici Antoine Fuqua n'a pas chercher la perfection comme avec son fameux Shooter. Mais le contrat est rempli, l'histoire malgré le manque cruel d'imagination est là ainsi que de bonnes scènes d'action.
    Puce6386
    Puce6386

    Suivre son activité 409 abonnés Lire ses 908 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2015
    Un film d’action américain dans lequel Denzel Washington tient la vedette. L’histoire de cet ange vengeur peu explicite sur son passé est entraînante, l'ambiance plaisante et la mise en scène présente un rythme crescendo, du suspense et une esthétique soignée. Une réalisation qui ne révolutionne pas le genre mais qui atteint son objectif et s'impose aisément comme un thriller divertissant et musclé de qualité !
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 434 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    4,0
    Publiée le 7 octobre 2014
    Equalizer : Excellente surprise ce thriller d’action rondement mené. J’avoue, c’est une bonne surprise car je ne m’attendais pas à ça. Car, c’est un thriller solide avec un scénario certes classique mais c’est maitrisé. Car, le film pioche pas mal d’idée de film connu, c’est un peu un mélange de : le baisé mortel du dragon, taken… mais lui, il prend bien son temps de montré les choses car l’univers est riche et surtout, son personnage a une vraie profondeur qui permet de s’y attaché directement. Car, le héros a des habitudes, des manières de faires, un vrai caractère bien développé…. Enfin, c’est du bon travail. Et puis, rien qu’avait ce film, il forme déjà « un légende » qu’on pourrait revoir dans une suite. Car, moi je n’aurais pas appelé le film Equalizer mais le Justicier moderne. Le personnage principale est un vrai justicier de A à Z : sauver les innocents car il peut le faire… Mais, ce qui a de bien, c’est que il n’a pas de pouvoir, c’est un homme comme un autre. Et la, il va s’attaquer a un gros réseau mafia russe… Donc voila, historie pas forcement original mais c’est rudement efficace et même si il y a des longueurs, c’est jamais chiant. Bon après, le final est un peu abusé avec les plans de caméra très héros au ralenti… mais ça doit être un choix pour renforcé ce coté la. Et d’ailleurs, les scènes d’actions sont hyper bien chorégraphiés, nerveuses avec une pointe de violence et surtout : visibles. Et ça grâce a une mise en scène soignées tout comme la bo du film. Et pour finir, le casting est bon, surtout Denzel Washington qui est encore une fois impeccable et charismatique. Donc voila, parfait dosage entre thriller et action : un film que je vous conseil.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top