Mon AlloCiné
The Visit
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Visit" et de son tournage !

Retour aux sources

M. Night Shyamalan excelle dans les domaines du thriller et du suspense. Dans ses premiers films connus, Sixième Sens, Incassable, Le Village et Signes, l'angoisse était vraiment au centre de l'intrigue, mais avec ses longs-métrages les plus récents, il s'est davantage dirigé vers l'action, à l'image des blockbusters After Earth et Le Dernier maître de l'air qui ont été assez mal reçus par les critiques. Avec The Visit, le réalisateur a donc voulu revenir à son sujet de prédilection : l'angoisse. Il désirait aussi faire un film à dimension plus humaine avec un petit budget.

Naissance du projet

M. Night Shyamalan réfléchissait à l'écriture de The Visit depuis 2009. Devinez comment il a eu cette idée de grands parents possédés ? Tout simplement en se réveillant d'une opération du genou. L'anesthésie lui a donné de l'inspiration...

C'est qui le patron ?!

M.Night Shyamalan a utilisé son salaire perçu grâce à After Earth pour produire lui-même The Visit. C'était une manière de récupérer le contrôle artistique sur son oeuvre après que ces derniers films aient dû être remontés à la demande des studios. Le réalisateur d'Incassable se serait même terré dans la solitude pendant deux semaines pour monter ce film.

Peur immersive

Il s'agit du premier film en found footage pour le réalisateur de Signes. Pour rappel, cette technique vise à utiliser le procédé de caméra subjective. Ce genre est souvent spécifique aux films d'horreur et a été popularisé en 1999 avec Le Projet Blair Witch, sorti quasiment au même moment que Sixième Sens.

Changement de titre

Avant de s'intituler "The Visit", le film portait le nom de "Sundowning". Ce mot anglais désigne le syndrome des états crépusculaires, ce qui correspond à un phénomène psychologique qui va de pair avec une confusion et une agitation extrêmes chez les patients déments. Les symptômes comprennent généralement des sautes d'humeur impressionnantes qui se produisent à la tombée (down) du jour (sun).

Incroyable talent

Olivia DeJonge fut engagée après seulement une seule audition, celle qu'elle a envoyée par vidéo. M. Night Shyamalan aurait été tellement abasourdi par son talent qu'il aurait automatiquement su qu'elle était parfaite pour le rôle. Néanmoins, il lui a tout de même fait passer une seconde audition pour voir de quoi Olivia DeJonge était capable, sur une scène en particulier. L'actrice a en réalité été choisie grâce à sa passion pour la réalisation.

Retour au bercail

The Visit a été tourné en seulement 27 jours, en Pennsylvanie, état d'origine du réalisateur M.Night Shyamalan, mais aussi à Miami.

Dans l'ordre

Contrairement à son habitude, M. Night Shyamalan a choisi de tourner The Visit dans l'ordre chronologique pour donner au film un côté plus personnel. Les acteurs ne connaissaient donc pas la fin avant que le tournage ne se termine, ce qui a permis de laisser monter l'angoisse plus rapidement.

Reconstruction en studio

Afin d'avoir plus d'espace pour filmer et de créer un endroit assez étroit dans lequel on ait le sentiment de déperdition, les sous-sols de la ferme ont été recrées en studio.

Choix des tenues

Naaman Marshall, le créateur des décors, et M. Night Shyamalan ont décidé d'habiller Tyler et Becca dans des tons colorés et les grands-parents dans des tons gris et marrons, afin de bien appuyer sur le fait que les enfants sont des étrangers dans cet environnement effrayant.

Aucune bande originale

Pour la première fois, M. Night Shyamalan n'a mis aucune bande originale dans son film. De la sorte, le réalisateur souhaite que les spectateurs soient plongés dans ce monde horrifique seulement à travers les enregistrements des enfants. Le monteur, Luke Ciarrocchi, confie : "Sans bande musicale on perd ses repères traditionnels et il faut chercher d’autres solutions afin d’articuler le montage. La bande musicale vous indique aisément ce qu’est censé ressentir le spectateur, or dans le cas de ce film, la qualité de la prestation des comédiens et de la mise en scène se suffit à elle-même."

Décalage

Contrairement aux autres comédiens, Kathryn Hahn a dû tourner ses scènes par Skype en décalé, c'est-à-dire des semaines après. L'actrice a essayé de suivre le tournage afin d'adapter son jeu et elle s'accordait ensuite sur leurs voix préenregistrées. Elle explique : "Jouer seule avec pour unique réplique ces voix préenregistrées, a été une expérience de jeu incomparable, à la fois très difficile et très excitante. Un pari fou, mais passionnant à relever."

Touche personnelle

M. Night Shyamalan a eu l'impression de se retrouver dans le personnage de Becca. Il explique : "Le format du film est exceptionnel. Ce qui le rend aussi excitant que terrifiant. Le personnage principal est une adolescente de 15 ans qui croit à la magie du cinéma. C’est comme si j’étais redevenu moi-même l’adolescent que j’ai été et qui avait l’impression de jouer aux apprentis sorciers derrière sa caméra."

Spécificité

The Visit est le seul film de M. Night Shyamalan dans lequel le cinéaste ne fait pas de caméo ?

Inspiration

Ed Oxenbuld n'a pas eu un rôle des plus faciles à jouer. Tyler, son personnage, souffre de troubles du comportement obsessifs et compulsifs depuis le départ de son père. M. Night Shyamalan l'a beaucoup aidé en lui donnant des extraits d'autres films à regarder. Le jeune acteur a décomposé chaque scène avec ses parents.

Premier frisson

Elle vous a fait rire dans Broadway Therapy, Les Miller une famille en herbe ou encore Afternoon DelightKathryn Hahn s'essaye pour la première fois au film d'épouvante avec The Visit. Cependant, c'est loin d'être un hasard. M.Night Shyamalan a délibérément choisi des acteurs ayant pas ou peu d'expérience dans les films de genre.

Decrescendo

The Visit est le film le moins cher que M.Night Shyamalan ait réalisé. Son budget est de 5 000 000 dollars. A titre de comparaison, After Earth a coûté 130 000 000, Le Village 60 000 000, Incassable 75 000 000 et Sixième sens 40 000 000.

Il explique : "
Un petit budget vous donne l’occasion de vous centrer sur l’intrigue et les personnages, sans se faire avaler par les différents aspects de la production. Un jour cela m’a paru évident et j’ai décidé que dorénavant je me consacrerai à ce format de film. Il y a un rythme créatif plus soutenu, on est dans le bain, les idées arrivent, on les teste, on les concrétise… Avec un gros budget il faut trois ans pour faire un film, c’est trop long, tout se dilue…"

Maître de l'horreur

The Visit est produit par Jason Blum, un producteur extrêmement prolifique qui transforme chaque film d'horreur qu'il produit en franchise (Paranormal Activity, Insidious, American Nightmare...). En 2015, son nom est derrière une quinzaine de films, majoritairement d'épouvante, dont 4 sortiront sur nos écrans en France.

Quand le repas de famille tourne au désastre

Depuis quand Papi et Mamie sont-ils des psychopathes ? Depuis plusieurs années si l'on en croit le septième art. En effet, ce n'est pas la première fois que nos chères petites têtes blondes sont menacées par leurs aïeuls. Le film Granny, sorti en 1999, mettait déjà en scène une grand-mère sanguinaire. Dans le registre des tueurs les plus âgés, nous pouvons également citer Jigsaw, le tueur au Puzzle, bien que celui-ci ne s'en prenne pas à sa propre famille.

Conte horrifique

A la fin de la bande-annonce, la grand-mère demande au personnage campé par Olivia DeJonge d'entrer dans le four pour le nettoyer. Il s'agit d'une référence évidente au célèbre conte allemand Hansel et Gretel, plus précisément au passage où la sorcière demande à Gretel de regarder dans le four.

Mise en garde

The Visit a été évalué comme PG-13 par la Motion Picture Association of America, ce qui signifie que certaines scènes du film peuvent être inappropriées pour les enfants de moins de 13 ans et les parents doivent donc être prudents.

Rules

L'affiche de The Visit est la deuxième affiche d'un film de M. Night Shyamalan sur laquelle des règles à ne pas enfreindre sont écrites. La première était celle de Le Village.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mystic River (2003)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Aquaman (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • The Nice Guys (2016)
  • Le Grinch (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Edmond (2018)
Back to Top