Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Pecora nera
Note moyenne
3,2
19 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Brazil
  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • L'Humanité
  • Libération
  • TéléCinéObs
  • Télérama
  • Critikat.com
  • Ouest France
  • Première
  • Studio Ciné Live
  • Excessif
  • La Croix
  • Metro
  • Cahiers du Cinéma
  • Positif

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

La poésie de ce conte hante tout autant que la tragédie d'une vie brisée.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Brazil

par Cédric Janet

Le film ne verse jamais dans le pathos en évitant même de tomber dans la démonstration excessive : pas de folie outrancière ni de cris hystériques.

La critique complète est disponible sur le site Brazil

Le Figaroscope

par Marie-Noëlle Tranchant

Portrait d'un innocent, marginalisé et maltraité par la société, mais qui suit son chemin de poésie et de sainteté. Il y a quelque chose de russe, dans ce film italien étrange et mystique.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

Le Monde

par Jean-Luc Douin

(...) Toute illuminée, poétique, transfigurée et délirante qu'elle soit, la vision [d'Anscanio Celestini] n'est pas celle de la déraison. Elle reflète un portrait d'une Italie enfermée dans un triptyque asphyxiant, celui des cultes de la piété religieuse, de l'obsession érotique et du consumérisme triomphant.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

D'un abord difficile dans un premier temps, l'ensemble se révèle peu à peu très virtuose et surtout étonnamment attachant, d'une audace d'autant plus impressionnante que tranquille, comme apaisée, en contraste avec les bouillonnements intérieurs et les embardées du personnage (...).

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Julien Welter

"La Pecora Nera" distille une musique triste et fascinante. Elle prendra fin sur une note amère et émouvante.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

L'Humanité

par Dominique Widemann

"La Brebis galeuse " [La Pecora Nera] dessine le parcours mental d'un homme qui annonce que, là où il vit, " tout le monde finit à l'asile ".

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Olivier Séguret

Un savoir lumineux, rarissime et profond est en effet au coeur du film. (...) Celestini s'impose ainsi facilement cette saison comme l'un des plus insolites (et menacés) spécimens de l'espèce cinéaste.

La critique complète est disponible sur le site Libération

TéléCinéObs

par Nicolas Schaller

La force tragi-comique du film est dans le doute qu'il insinue et dans sa manière de raconter des choses graves avec légèreté, fort de cette inconscience propre à l'enfance (et à la folie).

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Télérama

par Pierre Murat

Ce drôle de film est un drôle de truc, à la fois violent et plein d'espoir : le destin d'un type enterré vivant qui parvient à survivre.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Alice Leroy

Premier film de fiction du dramaturge et acteur Ascanio Celestini, "La Pecora Nera", portrait d'un fou plus lucide que ses contemporains sur la condition humaine à travers l'Italie des années 1960 à aujourd'hui, peine à énoncer une critique d'une machine sociale broyant l'humain.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ouest France

par La rédaction

Une chronique à part, entre poésie et réalisme. L'acteur-réalisateur Ascanio Celestini porte de bout en bout un cinéma différent qui installe peu à peu son univers étrange et dérangeant.

La critique complète est disponible sur le site Ouest France

Première

par Thomas Agnelli

L'intérêt se niche dans les amours imaginaires et la poésie illuminée du héros. Dommage que la mise en scène, trop théâtrale, ne donne pas plus de noblesse à cette vie flinguée.

La critique complète est disponible sur le site Première

Studio Ciné Live

par Xavier Leherpeur

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Excessif

par Romain Le Vern

A l'arrivée, le film est (...) à la fois touchant et agaçant.

La critique complète est disponible sur le site Excessif

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Dérangeant, lent, répétitif, oppressant, le film ne touche que lorsqu'il sort enfin de la seule chronique pour évoquer les drames traversés par Nicola.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Metro

par Rania Hoballah

Un film difficile mais qui ne manque pas d'intérêt.

La critique complète est disponible sur le site Metro

Cahiers du Cinéma

par Stéphane Delorme

Ce portrait d'un fou (...) est surtout l'occasion d'un one-man show narcissique et démago.

Positif

par Christian Viviani

(...) oeuvre qui paraît cumuler tous les défauts du film "sérieux".

La critique complète est disponible sur le site Positif
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top