Mon Allociné
L'Amour a ses raisons
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Robert De Niro - 530
Dirty papy : Photo Robert De Niro, Zac Efron Joy : Photo Isabella Rossellini, Robert De Niro Joy : Photo Jennifer Lawrence, Robert De Niro Dirty papy : Photo Aubrey Plaza, Jeffrey Bowyer-Chapman, Robert De Niro, Zac Efron, Zoey Deutch Killer Elite : Photo Jason Statham, Robert De Niro
Carlo Verdone - 5
La Grande Bellezza : Photo Carlo Verdone, Toni Servillo
Riccardo Scamarcio - 61
Périclès le noir : Photo Riccardo Scamarcio Le rouge et le bleu : Photo Margherita Buy, Riccardo Scamarcio Contes Italiens : Photo Riccardo Scamarcio Pasolini : Photo Riccardo Scamarcio Gibraltar : Photo Riccardo Scamarcio
Monica Bellucci - 134
Ville-Marie : Photo Monica Bellucci On the milky road : Photo Emir Kusturica, Monica Bellucci Irréversible : Photo Monica Bellucci 007 Spectre : Photo Daniel Craig, Monica Bellucci 007 Spectre : Photo Monica Bellucci

Commentaires

  • Thomas_Perca

    Dans la lignée des deux précédents volets, gentillet

  • taira

    Franchement j'ai vu ce film cet après midi et j'ai passé un très bon moment, c'est drôle, touchant et poétique.
    Je le recommande c'est une bonne comédie à l'italienne et on rit beaucoup.

    PS: les critiques n'ont pas de goût.

  • Francis Labadie

    Voilà une comédie italienne , comme on regrette de ne pas en voir plus souvent, pour laquelle la critique professionnelle française est passée complètement à côté.
    En revanche, les bloggers ALLO CINE ne s'y sont pas trompés qui ont reconnu à travers cette trilogie scénaristique la renaissance de ces comédies italiennes des années 70(style Risi,Comencini, Monicelli...) à la fois drôles et émouvantes.
    Et contrairement à ce que j'ai lu le sketch du "strip"De Niro(excellent, en l'occurence)n'est pas le clou du spectacle, tous les acteurs (trices)sont excellents, les scènes irrésistiblement comiques: Et, l'on rit...VRAIMENT!
    Dommage, encore un film que la critique a incendié et qui ne restera pas longtemps à l'affiche.

  • RENGER

    * ~ Troisième volet de la saga italienne Manuale d'Amore, à chaque fois exploité en France sous différents titres, à savoir Leçons d'amour à l'Italienne (2005) & Manuale d'Amore 2 (2007). Une fois de plus, le titre d'origine passe à la trappe et devient L'Amour a ses raisons (2011). Ce dernier chapitre (en tout cas, on l'espère), se découpe en trois sketches, à savoir "la jeunesse", "la maturité" et enfin "l'âge de raison", trois histoires de 40 minutes à peu près, à travers lesquelles on découvre trois histoires d'amour à l'italienne (y compris tous les clichés qui vont avec). C'est rapidement exaspérant et ça commence dès le début du film avec un Cupidon (chauffeur de taxi) qui horripile et agace fortement. Si les scénarios sont assez ringards dans l'ensemble, on pourra toujours se satisfaire des prestations des acteurs, entre Riccardo Scamarcio & Laura Chiatti pour le premier sketch en passant par l'hilarant Carlo Verdone pour le second, par contre, pour le troisième on se demande réellement se qu'est venu faire là Robert De Niro, aux côtés de Monica Bellucci (déjà présente dans le précédent opus). 120 minutes de vaudevilles niais et débiles au possible, à réserver aux fans de la première heure ou aux italiens pure souche qui se reconnaîtront peut être.

  • Xyrons

    > mon avis sur le film ici :

  • marcfieldfr

    Que de mauvaises critiques. On va l'éviter

  • vinfast

    Très bon film !

  • 4ll3

    très gros navet, la beauté des paysages italiens ne suffit pas à relever le niveau. je n'ai meme pas pu le regarder jusqu'a la fin tellement je me faisais chier comme un rat mort. j'ai coupé le film quand le présentateur miaulait comme un chat pendant ses ébats sexuels. je déconseille vivement.

  • P B.

    Pas mail. Bel enchainement entre les sketchs. Bon baiser d'Italie.

  • michmonde

    Prenant en compte les critiques de la presse et de certains spectateurs sur ses aspects, je cite : nais, horripilants, débiles et ringards, j'ose tout de même dire que, pour ma part, j'ai été conquis autant par l'humour de ce troisième volet que par son coté probablement faussement émotionnel de par le fait d'un certain attachement aux personnages exagérément beaux, pour certains, et de ses historiettes exagérément idéales pour la plupart.
    Certainement, un coté fleur bleue mal assumé publiquement mais revendicateur en tant que pseudonyme...

  • luxe

    Du bon et du moins bon durant 2 heures. 2,5/5

Voir les commentaires