Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Guerrière
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Guerrière" et de son tournage !

Premier film remarqué

Guerrière est le premier long métrage de David Wnendt. Le réalisateur a commencé à travailler sur ce projet à la fin de ses études, après avoir réalisé plusieurs courts métrages. Son film a déjà été récompensé à la cérémonie des Lolas par les prix du Meilleur Scénario, de la Meilleure interprétation féminine, et du Lola de Bronze du Meilleur Film en 2012. la comédienne Alina Levshin a également été primée lors du Festival du Film de São Paulo la même année.

Une actrice qui monte

A 26 ans, l'actrice germano-ukrainienne Alina Levshin signe avec Guerrière son deuxième long métrage. Elle a surtout joué dans des séries télévisées et des téléfilms en Allemagne depuis le début de sa carrière en 2009.

Femmes néo-nazies

Avec le personnage de Marisa, interprété par Alina Levshin, David Wnendt s'est intéressé à la place des femmes dans le milieu néo-nazi et aux contradictions qu'elles soulèvent. Cette question l'avait interpelé lors de précédents travaux de recherches qui lui ont donné l'idée du film Guerrière : "Très vite je me suis focalisé sur le sujet des femmes dans cette scène néo-nazie. De plus en plus de femmes y sont actives, mais (...) l’idéologie est extrêmement misogyne. C’est cette contradiction qui rend ces femmes particulièrement intrigantes, et plus j’apprenais sur elles, plus elles m’intéressaient", raconte le réalisateur.

Loin de l'extrême-droite

David Wnendt a décidé de choisir des acteurs non-professionnels pour contribuer au réalisme de Guerrière, sans pour autant travailler avec des sympathisants du milieu néo-nazi : "Nous avons fait le choix de ne pas travailler avec des acteurs professionnels, mais avec des jeunes de la région qui viennent d’un milieu social comparable, et qui connaissent cette réalité sociale dans leur propre vie. Pour autant, nous avons fait très attention de ne pas faire intervenir des gens d’extrême-droite", précise le metteur en scène, en poursuivant : "Je voulais être sûr que l’extrême-droite ne participe d’aucune manière au film, ni n’en profite. Qu’ils n’interviennent ni à l’écran, ni par les musiques utilisées, ni financièrement bien sûr."

Un réalisateur impliqué

David Wnendt a dû se mêler au milieu néo-nazi pour recueillir des informations et des témoignages précieux pour son film : "J’ai pris plusieurs chemins pour y accéder : participer à des manifestations, passer du temps dans des clubs de jeunesse d’extrême-droite, et surtout, établir des contacts avec des femmes du milieu de l’extrême-droite sur internet", se rappelle le cinéaste, en précisant : "Il existe des plateformes, des sites sur internet où elles se connectent, elles créent un profil pour chercher un partenaire. C’est à travers ces sites que j’ai pu contacter beaucoup de jeunes femmes, et après beaucoup de travail pour les convaincre, j’ai pu en rencontrer quelques-unes qui étaient d’accord pour me raconter leurs vies."

Une héroïne réaliste

Le réalisateur David Wnendt s'est beaucoup documenté en amont du film sur l'idéologie propre au milieu néo-nazi, pour nourrir le personnage de Marisa : "J’avais déjà rencontré beaucoup de néo-nazis pendant mes recherches. Une grande partie du film prend sa source dans mes recherches et donc dans la réalité, mais le film ne se résume pas à la biographie d’un seul individu. Au contraire, il y a des éléments de vie de plusieurs individus qui ont influencé la création de mon personnage principal."

Un film de sensibilisation

Face aux craintes exprimées au sujet d'une possible méprise de ses intentions de metteur en scène, présentant avec le personnage de Marisa une jeune néo-nazie aux sentiments complexes, David Wnendt objecte : "Pour moi, c’est important de présumer que le spectateur est intelligent, de ne pas lui présenter dès le début une néo-nazie qui est seulement bête et méchante, qui n’a pas un côté humain ni un caractère complexe. J’ai l’espoir que le fait de voir un personnage humain, avec des qualités et des défauts, peut nous aider à mieux comprendre le phénomène du néo-nazisme et ce qui se passe avec l’extrême-droite en ce moment."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aladdin (2019)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Rocketman (2019)
  • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
  • Sibyl (2018)
  • Douleur et gloire (2019)
  • Les Plus belles années d'une vie (2019)
  • Nous Finirons Ensemble (2018)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Le Jeune Ahmed (2019)
  • La Belle époque (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • The Dead Don't Die (2019)
  • Assassin's Creed (2016)
  • Godzilla II Roi des Monstres (2019)
  • Pokémon Détective Pikachu (2019)
  • Matthias & Maxime (2019)
  • Séduis-moi si tu peux ! (2019)
  • La Femme de mon frère (2019)
Back to Top