Mon AlloCiné
Astérix - Le Domaine des Dieux
note moyenne
3,9
7267 notes dont 690 critiques
13% (92 critiques)
43% (295 critiques)
29% (198 critiques)
11% (75 critiques)
3% (19 critiques)
2% (11 critiques)
Votre avis sur Astérix - Le Domaine des Dieux ?

690 critiques spectateurs

Kylo Rey

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 6 critiques

3,5Bien
Publiée le 01/01/2016

Après les minables films Astérix, il était temps que quelqu'un s'attelle sérieusement à ce héros culte, en animation. Et ce quelqu'un, c'est Alexandre Astier. Je suis un grand fan de Kaamelott, alors l'humour d'Astier dans un Astérix, SURTOUT en animation, je n'allais pas manquer ça. Très bon film. Il respecte bien la BD, tout en rajoutant de nouveaux personnages et de nouvelles situations. L'animation est magnifique (merci Louis Clichy) et les dialogues sont excellents. Il y a beaucoup de références, Kaamelott, King Kong...etc. Le seul point noir du film selon moi, c'est la voix d'Obélix. Les autres voix sont exceptionnelles sinon. Surtout celle de Laurent Laffite. Super film. Pour les petits et les grands.

Raphael O.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 523 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/03/2015

Adapté de la célèbre B.D., ce film d'animation de Louis Clichy et Alexandre Astier possède un très bon scénario, fidèle, drôle et moderne, un rythme effréné et un graphisme des plus réussis n'ayant rien à envier aux productions hollywoodiennes. Un petit bijou.

tristan stelitano

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 744 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/02/2015

Les nouvelles aventures épiques et loufoques, du fameux village Gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur, se poursuivent avec "Le Domaine des Dieux". Ce nouveau film d'animation est très réussit, mais surtout, extrêmement fidèle à l'univers créer par René Goscinny et Albert Uderzo. Mis en scène par plusieurs cinéastes dont Louis Clichy et Alexandre Astier, cette nouvelle aventure est inventive, créative et pleine de fous rires. Les clins d’œils cinéphiles sont de la partie. Le rendu est bon. On laisse submerger de nouveau dans le monde fantaisiste d'Astérix et de sa potion magique. Le film est très bon, un vrai régal, avec un scènario riche qui est de loin supérieur au moyennement convaincant," Les Jeux Olympiques" et le navet,'Au Service de sa Majesté". Et oui, c'est vrai par Toutatis! L'animation est belle, très colorée, au plus près de la bande dessinée. Les personnages sont toujours charismatiques et fascinants. Et toujours aussi loufoques. La potion magique remplit bien son contrat et nous offre un beau spectacle ou Astérix et Obélix, réussissent encore a nous divertir. Des baffes, des insultes et des vols planés spectaculaires sur ses fanfarons de Légionnaires Romains. On passe un très bon moment. Un plaisir de retrouver l'un des univers colorés, une de mes lectures de mon enfance adapté au cinéma. La jeunesse française garde de très bons souvenirs de son enfance. Les aventures hilarantes d'Astérix et Obélix. "Le Domaine des Dieux est un très bon divertissement familiale, efficace et amusant. Un pari réussi pour Alexandre Astier qui mérite sa couronne de laurier de la part du grand Jules César.

Antony.M

Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 18/12/2014

Une Véritable Perle D'Animation. Le Créateur de la série Kaamelott Alexandre Astier et le talentueux Louis Clichy qui a travailler chez les studios Pixar nous livrent a ce jour l'une des adaptations les plus réussis d'Astérix au cinéma après quelques précédents opus en animation peu convaincante. Grace a une Animation Éblouissante qui n'a rien a envier aux films D'Animations venant de chez Dreamworks ou Pixar, en passant par des Graphismes et des Décors Sublimes qui respecte a la lettre l'univers de Goscinny et Uderzo. Ensuite le Scénario est Habile et Audacieux en étant trés fidèle a la BD tout en apportant de l'Inédit dont il est adapté,ajouter a cela un Humour Savoureux dont les Répliques sont Tordantes en étant écrit par Alexandre Astier en personne. Enfin cette nouvelle Aventure est riche en morceaux de bravoure incroyables dont le Climax Final est un véritable feu d'artifice accompagné d'une BO au top et d'une Distribution Pharaonique au doublage avec une mention spéciale pour Roger Carel qui reprend a nouveau la voix d'Astérix ainsi que Laurent Laffite qui double un Esclave bavard Syndicalisé. Au Final,Astérix Le Domaine Des Dieux est une formidable réussite a classer au rang des meilleurs aventures du petit gaulois avec l'inoubliable Mission Cléopâtre qui ravira a coup sur les fans du Petit Gaulois et dont ils nous tardent de voir le talentueux Alexandre Astier a l'oeuvre sur la trilogie Kaamelott au cinéma ainsi que de le voir diriger avec Louis Clichy pour de nouvelles Aventures d'Astérix & Obélix au cinéma avec impatience.

vincenzobino

Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 390 critiques

3,5Bien
Publiée le 07/12/2014

Quel bien ça fait de retrouver du Goscinny/Uderzo pour un film consacré au célèbre gaulois. En effet, la tétralogie film s'avérait fort décevante, à l'exception du "jubilatoire massacre" de la mission Cléopâtre par Chabat (présent du reste dans le film). Appréciant Kaamelot, j'espérais retrouver un mixage des 2 séries. Et c'est ce que Astier nous propose pour notre plaisir, comparant Astérix à son Arthur et Panoramix à son Merlin. L'histoire est parfaitement respectée et adaptée librement de façon à ce que la population spectatrice du XXIème siècle puisse se considérer comme faisant partie du décor. Le hic pour moi est venu de l'aspect animation. J'ai effectivement eu l'impression de voir comme un mauvais morphing (inexistant mais les faciès de certains personnages m'ont rappelé les débuts ratés du style, notamment le Pôle Express). Ce qui n'a en rien gâché l'ambiance et les doublages sont excellents (notamment Morier-Genoud en César et surtout Carel en Obélix, un plaisir de l'avoir réentendu). Se laisse tout à fait voir même si j'ai l'impression que le film s'adresse plus aux fans de la première heure qu'aux enfants (les adultes s'amusaient mieux qu'eux). Et la 3D est parfaitement dispensable

vive-le-cine123654789

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 621 critiques

4,0Très bien
Publiée le 03/12/2014

J’ai bien aimé cette adaptation d’un de mes albums préférés. On y retrouve beaucoup l’esprit de la BD originale (y’a même certains passages qui sont repris à la case près) tout en l’adaptant au format ciné et en y insérant d’autres éléments (on peut même y voir un hommage au génialissime album Astérix et Cléopâtre). L’humour y est bien sûr bien présent, notamment grâce aux innombrables références à la culture française mais aussi ciné. Parfois on rigole bien, d’autre fois il est extraordinairement difficile – voire impossible – de ne pas exploser de rire. L’histoire est de plus rondement bien menée car elle arrive à développer un fond très dense sans longueurs en très peu de temps, si bien qu’on pourrait presque croire que le film dure 2h. On se laisse emporter par cette aventure qui met nos Gaulois préférés dans de grandes difficultés. Le plan de César est tout simplement génial mais aussi bien vicieux. Bref, on se régale du début à la fin, si bien qu’en sortant, on n’a qu’une envie c’est de relire l’album. Les personnages sont très fidèles à la BD, et les doublages vraiment super (quel bonheur de retrouver notre Roger Carel si emblématique). L’animation est également au rendez-vous, avec un travail vraiment superbe et très propre. On se fait très rapidement au passage de l’animation 3D tellement, une fois encore, elle est proche du travail d’Uderzo. On le voit d'ailleurs dans le format de l'image, beaucoup plus carré que d'habitude (j'pense que ça doit être du 4:3). Un véritable régal du début à la fin !

Sebi Spilbeurg

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 042 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/11/2014

Par Toutatis ! Huit ans après le dernier animé (Astérix et les Vikings, 2006) tout en passant par deux films live qui n’ont pas reçu un bon accueil critique (Astérix aux Jeux Olympiques et Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté), voici que le célèbre petit Gaulois à la moustache blonde effectue son grand retour sur le grand écran. Neuvième long-métrage d’animation depuis Astérix le Gaulois (1967, cela ne rajeunit pas…) qui offre au héros de René Goscinny et d’Albert Uderzo un lifting à part entière après quatre longues années de gestation. Le Domaine des Dieux arrivera-t-il à être le film d’animation de ce Noël 2014 ? Le projet en avait toutes les capacités sur le papier… et le résultat final dépasse, et de très loin, toutes les espérances. Pourtant, rien n’était gagné d’avance pour ce nouvel opus, surtout en ce qui concerne le passage du dessin en 2D traditionnel au CGI (animation par ordinateur). Un virage à 180° qui aurait pu dénaturer l’esprit de la bande-dessinée, comme le laissait présager l’impression plutôt négative envers les premières photos du film postées sur le net. Sans compter que le casting vocal proposait toute une ribambelle de célébrités (Alexandre Astier, Lorànt Deutsch, Alain Chabat, Géraldine Nakache, Laurent Lafitte, Élie Semoun, Florence Foresti…) tout en faisant rappeler le côté clinquant et prétentieux d’Astérix aux Jeux Olympiques. Et enfin, le fait de savoir Alexandre Astier lui-même à la tête du projet pouvait en effrayer plus d’un, son humour voire son univers n’étant pas spécialement attaché à celui d’Astérix. Au plus grand des soulagements, ces diverses craintes s’avèrent être les atouts qui font du Domaine des Dieux l’une des meilleures adaptations de l’œuvre de Goscinny et d’Uderzo, talonnant de près l’inoubliable Les 12 Travaux d’Astérix. Tout d’abord le style visuel. Il faut savoir que Louis Clichy, co-réalisateur avec Astier, a été animateur chez Pixar et a apporté sa contribution sur WALL-E et Là-Haut, excusez du peu ! Ce cinéaste de l’animation n’est donc pas un novice en la matière et le montre : il arrive à donner du relief à des personnages de papier et d’encre tout en gardant leurs traits d’origine. Ces derniers prennent vie sans que cela ne choque le fanatique le plus averti de la bande-dessinée, dans des décors qui sauront faire vibrer la fibre nostalgique de chacun (en particulier le village Gaulois). Clichy aurait très bien pu s’en contenter, il nous offre en bonus une mise en scène qui dynamise le tout par des séquences virevoltantes (la chasse au sanglier, les effets de la potion magique, les bagarres…), certaines à la limite du cartoonesque pour le plaisir de tous, petits et grands. Pour la distribution vocale, Alexandre Astier et Louis Clichy ont changé la donne en matière de doublage : au lieu de poser la voix des interprètes sur des images, ces derniers ont enregistré leurs répliques avant que l’animation ne soit réalisée (comme cela se fait pour les jeux vidéo). Les concepteurs des effets visuels ont donc pu travailler les personnages et donc l’animation à partir des voix du casting, pour un rendu beaucoup plus crédible question synchronisation. Ce qui a permit aux nombreuses célébrités de se défouler comme bon leur semblait, et le résultat s’avère être des plus convaincants : elles sont reconnaissables mais arrivent à se confondre derrière leur personnage respectif (mention spéciale à Florence Foresti en Bonnemine). Mais la nostalgie frappe encore avec l’ultime participation de Roger Carel, 87 ans, dont la mélodieuse voix rappelle qu’il est l’éternel interprète du petit Gaulois. Et que lui trouver un remplaçant pour un éventuel projet futur s’avèrera être la tâche la plus ardue pour une adaptation de la bande-dessinée. En ce qui concerne Guillaume Briat, il faut bien avouer qu’il livre un Obélix appréciable, mais encore bien en-dessous du côté attachant et simplet que ce que nous offrait le regretté Pierre Tornade par le passé. Quant à Alexandre Astier, il fait mieux qu’Alain Chabat et son Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Il fait bien plus qu’imposer sa patte et son univers, il les marie avec ceux de René Goscinny. Il se permet tous les délires possibles, en passant par quelques références cinématographiques (Le Seigneur des Anneaux, King Kong, Avengers…) et des délires dont lui seul a le secret, tout en reprenant les gags et répliques inventés par Goscinny. Sans jamais faire défaut une seule fois à la bande-dessinée originelle, en reprenant les grandes lignes (la première partie, principalement) et gags qui ont marqué toute une génération de lecteurs. Constat : la moindre trouvaille comique, l’intégralité des situations humoristiques… tout fait mouche, sans la moindre exception. Et comme il s’agit de base d’un divertissement pour enfant, ne pouvant totalement se lâcher, Astier se rattrape en mettant en avant les diverses thématiques de la bande-dessinée (l’écologie, la déforestation, la surpopulation, le monde des entrepreneurs, la grève) qui font encore écho aujourd’hui (la BD date tout de même de 1971 !). Dire qu’Alexandre Astier ait adapté Le Domaine des Dieux s’éloigne de la vérité. Il se l’est carrément approprié. Il a réussi à en faire, avec l’aide de Louis Clichy, un spectacle de toute beauté et pour tous les âges, pour ne pas dire le meilleur film d’animation de cette année 2014. Si ce n’est pas le cas, Le Domaine des Dieux restera comme le retour en force dont avait besoin Astérix pour faire oublier ses derniers échecs. Même, Astier lui offre bien plus qu’une renaissance : une des adaptations les plus fidèles et les plus marquantes de l’œuvre du tandem Goscinny/Uderzo. Et rien que pour cela, il faut espérer que, pour Astier, cela ne soit pas le banquet final et qu’il projette de s’atteler à un nouvel opus, par Bélénos !

Seemleo

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 844 critiques

4,5Excellent
Publiée le 03/12/2014

Certainement la meilleure adaptation d'Astérix à tout point de vue, y compris les films d'acteurs dont les meilleurs manquaient de rigueur scénaristique. Ici, le scénario est recentré sur un seul album, et l'intrigue développée en l'enrichissant sans la dénaturer et avec humilité. Intéressant de noter à quel point l'histoire est approfondie, avec des personnages nouveaux et d'à propos et une dramatisation plus importante. A l'instar de Chabat, Alexandre Astier insuffle son univers et celui-ci se greffe parfaitement à celui de Goscinny. Après le demi-échec de "chez les Pictes", les auteurs nous prouvent qu'il est en tous les cas possible d'inventer quelque chose de nouveau dans le monde d'Astérix à la hauteur de ses chefs d'oeuvre. La mise en scène, le découpage, le rythme du film, les voix (Roger Carel !), l'animation sont de hautes volées. Il a été beaucoup dit que Louis Clichy, le réalisateur, a oeuvré sur les chefs d'oeuvre de PIXAR. Cela se traduit à l'écran par un savoir faire mature et maîtrisé. Un grand bravo. On rêve d'une réalisation de tous les albums à cette aune là.

thomas0109

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 15 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/12/2014

Qui ne connait pas ces deux gaulois qui sont Astérix et Obélix ! Huit ans après le dernier dessin animé (Astérix et les Vikings en 2006) et entre temps deux films plutôt raté n'ayons pas peur de le dire (Astérix aux Jeux Olympiques en 2008) et (Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté en 2012) revoilà Astérix et Obélix comme on les aiment, en dessin animé ! C'est sans aucun doute la meilleure adaptation depuis le film d'Alain Chabat (Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre en 2002). 12 ans d'attente et de films ratés, ça fait plaisir de revoir du bon Astérix et Obélix et en plus avec le 3D, peut-être pas assez exploiter à mon gout mais c'est mieux que pas du tout. Un scénario plaisant pour tout le monde et tous les âges. Beaucoup de rire du public pendant ces 1h25, les enfants riaient, j'ai ri aussi ! Une bonne adaptation de la BD, et un doublage avec des voix qui nous sont très familier, l'inusable Roger Carel (qui a fait la son dernier doublage pour Astérix), Lorànt Deutsch (Anglaigus), Alain Chabat (Sénateur Prospectus), Elie Semoun (Cubitus), Florence Foresti (Bonemine)... Avoir des personnes qu'on reconnait en regardant le dessin animé apporte vraiment un plus (pour ma part). Une touche d'humour en faisant des allusions au présent (personnage de Travaillerplus, des grèves et réunions syndicales...). Un très bon Astérix, merci à Louis Clichy et Alexandre Astier d'avoir réalisé ce dessin animé très réussi, en espérant peut-être d'autres aventures aussi réussis.

loulou16sable

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 11 critiques

2,5Moyen
Publiée le 30/11/2014

Le film, en lui même, reste appréciable. Avec un humour bien placé, on ne peut s'empêcher de sourire, seulement le rythme est bien trop rapide, les événements s'enchaînent avec une précipitation assez étonnante puisque les précédents long-métrages concernant les aventures du "petit gaulois" laissaient poser leurs intrigues... On peut considérer cela comme un nouveau genre ou peut-être comme un échec ...

Mathilde C.

Suivre son activité 9 abonnés Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 28/11/2014

Très bonne animation. J'ai bien aimé le visuel, les musiques et l'humour. Un bon mélange entre l'humour d'Alexandre Astier et celui de la BD Astérix. J'étais contente d'avoir payé ma place ! C'est vrai que la voie d'Obélix m'a perturbée sans que cela ne devienne très gênant.

Flaw 70

Suivre son activité 206 abonnés Lire ses 373 critiques

4,5Excellent
Publiée le 26/11/2014

La saga Astérix a connue 13 adaptations au cours de ses 47 dernières années dont 4 films en version live mais dont un seul mérite d'être cité, le Mission Cléopâtre de Chabat. Et au cours de toutes ces années rares ont été les fulgurances de la saga, il y a eu pas mal d'épisodes animés sympathique mais peu de vraiment marquant et réussi ( seul Les Douzes Travaux d'Astérix me vient à l'esprit ). Donc j'ai vraiment été enthousiasmé de voir que ce nouvel opus serait adapté par Alexandre Astier, qui est le fils spirituel de Goscinny dans sa façon de manier le verbe et l'absurde. J'aime beaucoup l'univers d'Astier qui avait révolutionné les séries en formats courts de M6 avec son excellente série Kaamelott qui est devenu de plus en plus ambitieuse avec le temps et j'ai adoré son premier long métrage, David et Madame Hansen, joli drame très réussi et finement écrit qui jonglait à la perfection entre humour et moments graves. Les promesses que me faisait ce nouvel Astérix étaient donc énormes et force est de constater qu'il ne m'a pas déçu et qu'il a même dépassé mes espérances. Les univers d'Astier et de Goscinny étaient donc fait pour se rencontrer mais je craignais néanmoins que, soit la vision d'Astier prenne le pas sur celle de Goscinny ou alors qu'Astier s'efface totalement au profit d'une transposition pure et simple de la BD. Et au final on aura un peu des deux, avec un respect absolu de l'oeuvre d'origine ainsi qu'une actualisation brillante et bien amené des enjeux et du propos de l'ensemble dans la pure veine du travail d'Astier qui confirme ici une vision d'auteur dans sa carrière. La première partie du film sera donc assez fidèle à la BD tandis qu'Astier s'amuse à saupoudrer le tout de son humour notamment avec les scènes ou le centurion se prend la tête avec ses troupes qui renvoient à certains passages de Kaamelott. Mais néanmoins cela n'est pas trop appuyé ni trop envahissant et les quelques références reste néanmoins discrètes. D'ailleurs le film utilisera d'autres références à la pop culture ( avec petit clin d’œil au Seigneur des Anneaux et à King Kong ) mais toujours en dosant ses références à la perfection pour ne pas qu'elles prennent le pas sur le film et qu'elles finissent par l'étouffer. Sinon le scénario prendra plus de liberté dans son troisièmes acte en distillant l'habituel message écolo qui à parfois tendance à agacer mais il propose avant tous un regard intéressant sur les héros et les mythes qui les entourent, en ça Obélix prend toute sa pertinence dans le récit volant même la vedette à Astérix. Car oui le véritable défaut du film ce trouve peut être là, je trouve que Astérix est incroyablement mis en retrait que ce soit dans l'action ou dans l'humour. Le scénario préférant orienter son récit vers les romains ou les habitants hilarants du village gaulois ainsi que sur Obélix et la famille romaine, d'ailleurs devant géré plusieurs personnages en peu de temps le film va survoler certaines sous intrigues qui avait pourtant un potentiel comique indéniable mais parfois en faisant ça il évitera quelques poncifs du genre, même si il n'évite pas les clichés dans la relation entre Obélix et l'enfant de la famille romaine. Néanmoins le film brasse suffisamment de thèmes pertinents aux propos stimulants qu'il devient un divertissement familial ludique, réfléchi et hilarant grâce notamment à un sens de la réplique ingénieux et des dialogues tout simplement parfait. De plus l'ensemble est soutenu par un casting vocal impressionnant qui semble beaucoup s'amuser, on s'amusera nous aussi à retrouver les voix connues de Kaamelott mais ici tous le monde fait un super travail. Même si Elie Semoun n'apporte décidément plus rien à ses personnages et qu'il faut un temps d'adaptation pour savourer le travail de Guillaume Briat sur Obélix, mais il succède néanmoins avec brio au regretté Pierre Tornade. Pour le reste on retiendra l'immense Roger Carel qui double pour la dernière fois Astérix et qui fait encore une fois un excellent travail tout comme Alain Chabat, Lorànt Deutsch, Florence Foresti ( juste parfaite en Bonemine que ça en est bluffant ), Alexandre Astier et Laurent Lafitte qui sont clairement les plus marquants. Pour ce qui est de la réalisation, l'animation est juste superbe, on a vraiment l'impression que les planches d'Uderzo prennent vie notamment grâce au design des personnages et à la dynamique des scènes d'actions qui sont très homériques. Louis Clichy qui vient des studios Pixar fait donc un travail exemplaire que Disney et les productions américaines n'aurait pas reniées et montre que les français en ont dans le ventre quand ils en veulent. De plus il faut noter l'excellente BO de Philippe Rombi qui sait se montrer tantôt mélancolique tantôt épique et qui accompagne l'ensemble à merveille. Pour la mise en scène je ne sais pas comment s'est fait le partage des tâches entre Alexandre Astier et Louis Clichy mais il n'y a rien à redire, c'est vraiment un travail formidable que nous offrent les deux réalisateurs, c'est efficace et maîtrisé, les gags visuelles sont très réussi notamment un vers la fin du film qui utilise habillement le montage et l'animation permet aussi d'utiliser la verticalité lors de certains scènes, ce qui permet d'avoir un résultat dynamique qui va au bout de ses très bonnes idées. En conclusion Astérix : Le Domaine des Dieux est la meilleure adaptation des aventures d'Astérix, et c'est probablement aussi le meilleur film d'animation à avoir vu le jour cette année. Un spectacle jouissif et euphorisant, une véritable déclaration d'amour à l'oeuvre de Goscinny et d'Uderzo tout en étant un film dans les thématiques de son auteur, le génial Alexandre Astier. Il confirme d'ailleurs ce que je pensais déjà, c'est sans doute un des plus grands cinéastes français actuel et je suivrais sa carrière avec attention et avec beaucoup de plaisir. Car même si ce film n'est pas exempts de quelques ( petits ) défauts, ce qui l'empêche d'être un des chefs d'oeuvre du genre, il reste pour autant un excellent film à ne manque sous aucun prétexte.

puce6386

Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 1 074 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 06/04/2015

Un film de Louis Clichy et Alexandre Astier, lesquels renouent avec l'animation pour nous plonger une nouvelle fois dans les aventures de la célèbre bande de gaulois. On y retrouve d'ailleurs un véritable travail technique et une qualité dans les images qui rendent le visuel très agréable et réussi. Malheureusement, l'histoire, quant à elle, n'apparaît pas vraiment passionnante ni approfondie, offrant peu de rires et de surprises. La réalisation déçoit et ennuie alors. Une adaptation trop sage et familiale, pas assez amusante, décalée et mordante ! Outre les dessins animés fondateurs de la saga, "Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre" d’Alain Chabat reste à privilégier !

MC4815162342

Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 1 486 critiques

4,5Excellent
Publiée le 04/12/2014

47 ans après la première adaptation en dessin animé Astérix est toujours parmi nous, et pourtant nous n'avions eu aucune nouvelle de lui depuis 2006 après sa rencontre fracassante avec les Vikings, il aura fallu attendre 8 années pour que le petit gaulois moustachu soit enfin de retour. Je n'ai lu pratiquement aucune BD d'Astérix et pourtant j'ai vu tous les films d'animations et films tout court d'ailleurs, j'en ai revu quelques uns de nombreuses fois comme "Astérix et Cléopâtre" ou encore mon préféré "Les Douze Travaux d'Astérix". Donc évidement ce nouvel opus ne pouvait que me rendre dingue de joie, de plus quand j'ai su qui était la personne derrière le projet j'ai tout de suite cru en ce retour, quand nous avons un homme fan de l'univers d'Astérix, de ce "Domaine des Dieux" en particulier et qui en plus nous a offert il y a quelques années une série devenue plus culte que culte "Kaamelott" on ne peut que trépigner d'impatience aux égards de ce film. J'étais vraiment curieux de voir la fusion entre l'univers d'Astérix et celui d'Astier, ce qui pourrait donner l'univers Astierix, je ne suis pas le premier à faire ce jeu de mots je sais, et force est de constater que sans trop en faire Alexandre arrive à ajouter sa touche perso, allant même jusqu'à lâcher un petit "C'est pas faux" dans une scène, c'est d'ailleurs Franck Pitiot (Perceval dans Kaamelott) qui sort cette fameuse réplique. Et oui parce que niveau casting le père Astier, enfin le fils plutôt a sorti le grand jeu, rien d'étonnant quand on voit l’énormité des guests dans sa célèbre série, et pour notre plus grand plaisir nous retrouvons également la voix originale de notre gaulois préféré en la présence de Roger Carel, à 87 ans le vielle homme habitué des doublages de dessins animés redonne de la voix pour la dernière fois. Guillaume Briat (le burgonde de Kaamelott) quant à lui succède à Jacques Frantz qui lui même succéder au difficilement remplaçable Pierre Tornade dans le rôle d'Obélix, il fait bien le boulot même si il est impossible de faire aussi bon que ce bon vieux Pierre. Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Elie Semoun, Géraldine Nakache, Alain Chabat, Artus de Penguern (R.I.P), Lionnel Astier, François Morel, Florence Foresti, Serge Papagalli (Guethenoc de Kaamelott), Bernard Alane, Joëlle Sevilla (Dame Séli dans Kaamelott et mère d'Alexandre Astier), Alexandre Astier lui même et j'en passe bien d'autres accompagnent le tout. La liste des acteurs est tellement longue que ça ajoute une touche marrante, on s'amuse pendant le film à reconnaître les voix. Outre la présence d'un Astier soigneux, pour l'animation 3D des personnages, ce qui est une première chez Astérix un ancien gars de chez Pixar est venu s'occuper de tout le coté technique, Louis Clichy a bossé sur "Là Haut" et "Wall-e" rien que ça, là où le coté animation 3D pouvait rebuter je pense qu'un gars tel que lui ne peut que rassurer, personnellement je suis un immense fan des films du studio Pixar, leur image est si unique et se différencie toujours des autres studios. Ici le pari des réalisateurs est on ne peut plus réussi, on prend un plaisir savoureux à retrouver nos gaulois, romains, sangliers et autres en 3D, ça redonne un coup de jeune et une atmosphère inédite autour de l'univers. Et puis la réalisation est très cinématographique, ça n'est plus comme avant avec des plans où on avait l’impression de voir défiler une bande dessiné, non là il y a un travail de mise en scène digne des plus grands films d'animations, certains plans disposent d'une classe mémorable, c'est vraiment du très très beau boulot. Mélanger l'histoire originale sans la dénaturer avec un humour piquant et dénonciateur le tout sous une direction maîtrisée et véritablement réussie, que demander de plus ? Pour ce qui est de la 3D avec les lunettes, elle ne sert qu'à se fondre dans le décor, à part deux/trois trucs qui sortent de l'écran rien ne jailli vraiment, la 3D est là pour être bien prit dans l'ambiance ou tout simplement pour le fric comme la plupart des films en 3D de maintenant mais bon pour le coup je l'a trouve intéressante, je pense qu'elle est plus nécessaire à un film d'animation qu'à un film en prise de vue réelle. Astier remporte donc haut là main ce défi, trois ans après son premier film plus intime "David et Madame Hansen" passé un peu inaperçu, Alexandre enflamme le box office avec un projet inédit pour lui et plus qu'agréable pour le public, qu'il soit jeune ou moins jeune, parce que le film joue sur l'enfantin bien évidement mais dénonce également des choses que les plus jeunes ne comprendront pas. Et puis l'idée qui tenait à cœur au monsieur est bien pensée, il aime et a tenu à adapter cet album car il fait parti de ceux où Astérix ainsi que son village se retrouvent oppressés par César, il y a un vrai danger qui plane, alors que les précédentes adaptations étés plutôt sur des histoires en retrait du village et plus centrés sur des aventures, ici on est vraiment au cœur et aux alentours du village, ce qui permet de voir les personnages secondaires un peu plus qu'auparavant. Vraiment une très bonne idée de la part d'Astier. Bon, je pense avoir fais le tour, et puis si j'ai oublié des choses le film vous les rappellera, pour ma part j'ai beaucoup ri et j'ai pris un plaisir fou devant ce retour très attendu, merci les gars pour ce très beau come back. Plus qu'à nous sortir ta trilogie Kaamelott maintenant mon vieux Alex.

Osdepoulet

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 4 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/11/2014

Excellent film. Malin, drôle, efficace. Un petit bijou français

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top