Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Bien-aimés
    Note moyenne
    3,7
    22 titres de presse
    • Elle
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Marianne
    • Télé 7 Jours
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Critikat.com
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Libération
    • Metro
    • Ouest France
    • Première
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Chronic'art.com
    • Excessif
    • La Croix
    • Positif

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    22 critiques presse

    Elle

    par Anne Diatkine

    "Les Bien-aimés" est la réalisation la plus personnelle de Christophe Honoré. Ludivine Sagnier, Louis Garrel, Rasha Bukvic, Michel Delpech, Milos Forman y sont merveilleux, mais nos regards vont vers Chiara Mastroianni, personnage pivot, qui trouve ici son meilleur rôle.

    La critique complète est disponible sur le site Elle

    Le Nouvel Observateur

    par Pascal Mérigeau

    Brillant.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Inrockuptibles

    par Jacky Goldberg

    Quelques bourrasques intimes tramées au fil de l'histoire contemporaine : le grand film romanesque de la rentrée.

    La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

    Marianne

    par Danièle Heymann

    Décidément, "Les Biens-Aimés" sont le plus beau film de Christophe Honoré. A ce jour.

    La critique complète est disponible sur le site Marianne

    Télé 7 Jours

    par Viviane Pescheux

    Sa fresque romanesque et musicale touche en plein coeur.

    La critique complète est disponible sur le site Télé 7 Jours

    TéléCinéObs

    par Xavier Leherpeur

    Le scénario [...] remonte le temps et dresse, sur près de quatre décennies, une carte du tendre contemporaine. Ainsi qu'un bouleversant état des lieux de nos engagements et de nos renoncements.

    La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

    Télérama

    par Louis Guichard

    C'est dans la durée que le film prend toute sa force. (...) Les chansons explorent de façon radieuse tout un nuancier de sentiments déchirants - le dégrisement de la fin de la jeunesse, des abîmes de solitude... Mais aussi les contradictions que recèle chacun de ces sentiments.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Critikat.com

    par Fabien Reyre

    Cette recherche perpétuelle de la liberté, et du bonheur, font du film de Christophe Honoré et des chansons d'Alex Beaupain qui l'accompagnent un émouvant contrepoint désenchanté à l'espoir lumineux porté par "Les Chansons d'amour".

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Parisien

    par Marie Sauvion

    D'une génération à une autre, d'une femme à une autre, Christophe Honoré réussit une saga romanesque et généreuse, un mélo qui a de l'humour et sait prendre son temps, plus grand public encore que "les Chansons d'amour".

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Le Point

    par Olivier de Bruyn

    Honoré met en scène avec délicatesse les tourments et les états d'âme de ses belles héroïnes et signe son plus beau film à ce jour.

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Libération

    par Philippe Azoury

    Honoré mixe de fait Milan Kundera avec Jacques Demy [...]. Parfois au chausse-pied (l'épisode praguois est sans ampleur) : ça passe ou ça boite. Mais quand ça passe, c'est gracile comme un joli pied habillé d'escarpins Vivier - taille 37.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Metro

    par Caroline Vié

    Christophe Honoré détaille la carte du Tendre avec justesse et cruauté.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Ouest France

    par La rédaction

    Le trait n'est jamais appuyé, et toute la gamme des émotions traverse les flashbacks de ce film choral. (...) Un casting enchanté entonne cette ode à l'art d'aimer. Chacun-chacune à sa manière. Dans son époque.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Première

    par Julien Samy

    La seconde partie s'effiloche quelque peu en chemin. (...) Ne reste plus alors à Honoré qu'à retomber sur ses pieds avec un final sublime au cours duquel narration, mise en scène et musique fusionnent pour faire surgir une émotion et une profondeur inattendue.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Le Journal du Dimanche

    par Carlos Gomez

    C'est un film qui ne dit pas grand-chose d'original sur l'amour, mais qui le dit en chantant avec une forme d'élégance.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Monde

    par Isabelle Regnier

    On retrouve la tension si caractéristique du cinéma d'Honoré entre légèreté et mélancolie, qui finira par submerger le film dans une grande déferlante. "Les bien-aimés" souffre d'un côté bizarrement bancal, de ratages insensés, mais se bonifie à mesure que les histoires se croisent et se recroisent, que la beauté de certaines scènes rejaillit sur l'ensemble.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    Voir le site de Studio Ciné Live

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Cahiers du Cinéma

    par Jean-Philippe Tessé

    Quiconque est rétif au style de Christophe Honoré ne sera pas davantage convaincu par ce film que par les autres. Pourtant, il y a deux raisons d'inciter les réfractaires à le voir.

    Chronic'art.com

    par Guillaume Loison

    Honoré finit par défaut dans le camp des pépouzes, à regarder avec empathie pleurer les mères qui enterrent les antihéros de sa propre génération. A cela il y a tout de même une contrepartie positive, l'ADN pantouflarde du film que tant d'afféteries ne sauraient cacher : sa trame molletonnée de mélo au long cours assure au spectateur du dimanche soir un confort appréciable.

    La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

    Excessif

    par Nicolas Gilli

    Plutôt intéressant sur le papier, "Les Bien-aimés" ne dépasse jamais le statut de petit film inoffensif et bien trop long. Pendant près de 2h30 Christophe Honoré se prend pour Jacques Demy sans jamais lui arriver à la cheville. Il met tout en oeuvre, convoque même Catherine Deneuve pour l'occasion, mais rien n'y fait. On se situe à des années lumières de ces films fondateurs de la comédie musicale.

    La critique complète est disponible sur le site Excessif

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Ces deux heures quinze de films sembleront bien longues à ceux qui ne sont sensibles ni à la nostalgie d'un certain cinéma français, ni aux paroles des chansons d'Alex Beaupain...

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    Positif

    par Yann Tobin

    A l'actif des "Biens-Aimés", le trio savoureux formé par Catherine Deneuve, Michel Delpech et Milos Forman, apportant une pointe d'humour à un film qui se prend très au sérieux (...). Au passif, un scénario laborieux qui multiplie les coups de théâtres arbitraires, et une photo plate, sans invention, peu flatteuse pour les actrices.

    La critique complète est disponible sur le site Positif
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top