Mon AlloCiné
Une vie meilleure
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Une vie meilleure" et de son tournage !

Une vie nouvelle ?

Après avoir réalisé, entre autres, L' Ennui (1998), Roberto Succo (2000) et Les Regrets (2008), Cédric Kahn se dit partir, sur le fond, dans une nouvelle direction avec Une vie meilleure : "Le film m’a fait sortir de moi, m’a permis de quitter un territoire où je me laissais un peu enfermer, dans lequel je suis arrivé au bout de quelque chose", explique-t-il.

Un réalisateur moins possessif

Comme il l'a fait avec son chef opérateur, Cédric Kahn a laissé beaucoup de liberté à la scénariste Catherine Paillé et au chef monteur Simon Jacquet. Ce qui n'était pas le cas lors de ses précédents films : "Je voulais plus contrôler, je vivais dans une angoisse permanente de la dépossession et en fait, je me suis rendu compte que cette dépossession peut être non seulement très productive, mais même assez heureuse", commente le réalisateur.

De la comédie au drame

Après avoir côtoyé la comédie (Itinéraire bis, Tout ce qui brille), Leïla Bekhti campe ici un personnage ancré dans un registre beaucoup plus dramatique : "Il n y a rien de plus jouissif pour moi, que d’interpréter des rôles qui sont à l’opposé de ce que je suis dans la vie, différents ; plus il y a de failles plus j’en suis heureuse", affirme l'actrice.

Un film difficile...

Guillaume Canet a le souvenir d’un film difficile à tourner, en raison des lieux de tournage, du froid, mais aussi du travail avec l’enfant Slimane Khettabi.

Jouer avec un enfant

En plus d'apprécier interpréter des personnages situés entre la déchéance et l'espoir, Guillaume Canet a accepté de prendre part à Une vie meilleure pour vivre toute la complexité qu'il peut y avoir à jouer avec un seul enfant. Bien loin de La Nouvelle guerre des boutons, c'est en effet la première fois que l'acteur entretient un rapport intense avec un enfant.

Un film de la vie réelle

Cédric Kahn avoue ne pas avoir écrit le scénario en pensant aux comédiens : "Je pense plutôt à des personnes de la vie réelle, mais rarement à des acteurs", nous dit-il, avant d'affirmer que Leïla Bekhti est "une Isabelle Adjani de la nouvelle génération".

En mode squat'

Filmé principalement dans la ville de Saint Denis, Cédric Kahn a voulu y montrer la pauvreté et la précarité qui y sont palpables, bien qu'il soit question d'un lieu grouillant de vie. Il met également en avant sa traditionnelle Basilique à l'architecture ancienne : "Un décor très étonnant car pas du tout représentatif de la banlieue comme on a l’habitude de la voir", nous dit-il. L'équipe, après avoir gagné la confiance des squateurs, a aussi tourné en mode semi-documentaire dans de vrais squats insalubres. Ce sont d'ailleurs les véritables habitants du squat que l’on voit dans Une vie meilleure.

Inspiration "polarisée"

Partant du constat selon lequel la représentation d'une réalité ne peut pas suffire, le réalisateur a essayé de privilégier le mouvement à l’explication. D'ailleurs, en réalisant Une vie meilleure, Cédric Kahn s'est inspiré de Ken Loach (Sweet Sixteen) et des frères Dardenne (L' Enfant), dont les intrigues sont scénarisées comme des polars : "Dans leurs films, le naturalisme est toujours transcendé par le récit", assure Cédric Kahn.

Peu de musique

Mis à part un thème musical qui relie et met en accord les protagonistes du film, il y a très peu de musique dans Une vie meilleure : "La musique encombre énormément les films, tout comme l’habillage sonore", affirme Cédric Kahn, qui semble ainsi avoir voulu privilégier l'authenticité des rapports entre les personnages.

L'image

Une vie meilleure a été tourné sur deux saisons. Le chef opérateur, Pascal Marti, a travaillé sur un réalisme réinterprété en s'inspirant des films du metteur en scène Alejandro González Inárritu (Babel) : "Il (Pascal Marti) m’a parlé d’un type lumineux dans l’obscurité. Ça m’a paru suffisamment limpide pour ne plus jamais reparler de la photographie du film avec lui. Je l’ai laissé travailler comme un acteur, avec sa propre inspiration", explique Cédric Kahn. Visuellement et esthétiquement, Une vie meilleure se structure sur des contrastes violents : "utopie contre tragédie, été contre hiver, lumière contre pénombre", conclut le réalisateur.

En quête de spontanéité

Avec l'enfant, interprété par le jeune novice Slimane Khettabi, le réalisateur avoue avoir privilégié l'improvisation et a donc effectué très peu de répétitions pour préserver au maximum sa spontanéité : "On a travaillé uniquement en improvisation, sans dialogue appris et le personnage de l’enfant s’est réinventé (...). Leïla Bekhti et Guillaume Canet ont tout le temps joué le jeu", explique Cédric Kahn.

Changement de programme

La scène des crêpes devait être située initialement dans un fast food, mais Cédric Kahn a décidé de la modifier au dernier moment : "On ne va pas la faire comme ça, j’ai vu autre chose, tu vas acheter des crêpes. Le petit va vouloir une crêpe, tu te rends compte que tu n’as pas assez d’argent, et voilà", raconte Leïla Bekhti. La scène, émouvante, a été ajoutée à la dernière minute alors qu'elle n'était pas écrite de cette manière dans le scénario.

Thématique du surendettement

Cela faisait un moment que le thème du surendettement intéressait le réalisateur en tant que symptôme du capitalisme. Il a donc développé, avec la scénariste Catherine Paillé, une intrigue financière basée sur une dénonciation du système libéral et sur la brutalité avec laquelle sont traités les plus démunis. Cette dénonciation, le réalisateur l'accompagne avec l'histoire dramatique d'un jeune couple plein de bonnes intentions : "On a rencontré des restaurateurs, des banquiers, des militants "anti-surendettement", des assistantes sociales…", affirme Cédric Kahn, témoignant ainsi de l'aspect engagé et documenté de son œuvre.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Destroyer (2018)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • La Grande Aventure Lego 2 (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Chute de l’Empire américain (2018)
  • Paradise Beach (2018)
  • Vice (2018)
  • La Mule (2018)
  • Jusqu'ici tout va bien (2018)
  • Une intime conviction (2017)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
Back to Top