Lola Montès
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,7 pour 190 notes dont 43 critiques  | 
  • 11 critiques     26%
  • 13 critiques     30%
  • 7 critiques     16%
  • 7 critiques     16%
  • 2 critiques     5%
  • 3 critiques     7%

43 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
hpjvswzm5

23 abonnés | Lire ses 459 critiques |

   3.5 - Bien

J'ai vu une version qui, paraît-il, collerait le plus possible à la vision originelle d'Ophuls (avec notamment, une narration non chronologique). Je pense que c'est une bonne chose, ça colle sans doute plus à l'idée d'une vie racontée par morceaux. Je trouve l'attirance qu'à Ophuls pour le cirque assez fascinante, surtout quand c'est aussi bien mis en scène. Je pense que ce que je retiendrai du film c'est sa mise en scène juste sublime, fluide, enivrante... C'est vraiment un grand metteur en scène. Après l'histoire est intéressante, on a une femme à scandales, qui affiche sa vie comme ça, pour le spectacle. Il y a tout un travail là-dessus, qui donne lieu à des scènes assez drôles dans la vie de cette femme "libérée" (comme sa rencontre avec le roi de Bavière par exemple). Globalement, c'est un très beau portrait de femme, magistralement organisé par la mise en scène virtuose d'Ophuls, mais qui ne m'a pas totalemnt emporté par l'émotion. Lorsque Cavalier (ou même Kechiche) nous font vivre la vie de personnes, soit en direct ou par le biais de leurs souvenirs, je trouve ça bouleversant parce qu'on partage la vie de quelqu'un d'autre, ses joies, ses peurs, ses moments de faiblesse etc. Là, même si c'est extrêmement bien fait, il y a une certaine barrière qui m'empêche d'être ému autant que je le voudrais. Reste que j'ai passé un moment délicieux en compagnie d'un film d'une grande maîtrise, très réussi.

Galoupiotte

8 abonnés | Lire ses 80 critiques |

   0.5 - Nul

Une ode à la vacuité ! Ce film démontre s’il en était encore besoin les errements dans lesquels l’équipe initiale des « cahiers du cinéma » ont conduit certains regards sur l’histoire du cinéma. Certes ils s’insurgeaient et à raison contre ces gens qui savaient à peine filmer, et leur combat fut une illustration de la grammaire du bon caméraman (travelling, panoramiques, mouvements de grues…) Et à ce propos on est bien obligé de constater que Max Ophuls sait filmer… le problème c’est qu’il ne sait faire que ça, le problème c’est qu’un film ce n’est pas que ça, c’est aussi une direction d’acteurs et c’est aussi un scénario qui suscite l’intérêt. Et sur ces deux aspects le film est un échec total pour ne pas dire une catastrophe.


Cineteen

0 abonné | Lire ses 148 critiques |

   3.5 - Bien

La construction du film est très intéressante : le film se déroule le temps d'un spectacle de cirque et intègre de nombreux flashbacks. Beaucoup d'éléments à analyser: le rapport fantasme/réalité; la déchéance/l'ascension; la place de la femme; la femme objet; la désillusion; l'éternelle insatisfaction... L'alternance plans larges/plans resserrés est aussi à noter. Bref, un film que les cinéphiles apprécieront autant pour sa forme que son fond.

Estonius

27 abonnés | Lire ses 1073 critiques |

   0.5 - Nul

Ce film joue un peu dans l'histoire du cinéma français, le rôle de Pelléas et Mélisande dans celui de l'Opéra. En dire du mal vous fait passer pour un amateur de ringardises… Tout étudiant en cinéma se doit de l'avoir vu, d'en dire du bien et de mépriser du haut de sa jeune culture tous ceux qui n'ont rien compris à "cet éternel chef d'œuvre aujourd'hui unanimement admiré ". Et bien non, ce film n'est qu'un chef d'œuvre d'ennui et de prétention. A sa sortie le public l'a hué (comme il avait hué Pelléas) et le film fut un échec commercial. Vous me direz le public n'a pas toujours raison ! Certes ! Mais parfois quand même ! Sans les réactions et le "combat" de quelques critiques de la nouvelle vague (Godard, Truffaut, mais aussi Cocteau), plus personne ne parlerait de ce film aujourd'hui !

phclavel

2 abonnés | Lire ses 306 critiques |

   4 - Très bien

J'ai eu la chance de découvrir ce film dans le cadre du festival Lumière 2012 à Lyon et dans la version récemment restaurée et conforme à la volonté originale de Max Ophüls.Le film, qui fut certes d'avant garde à sa sortie, date un peu de par sa technique cinématographique, sa mise en scène, la musique et le jeu des acteurs, mais il n'en reste pas moins plus que d'actualité en mettant en scène ce qu'on pourrait appeler "le cirque réalité", bien avant le succès de la presse people et de la TV-reality avec un Monsieur Loyal en guise d'animateur bateleur. C'est ça le côté génial du film. En ce sens il est universel en montrant ce que peut être l'ascension et le déclin pitoyable d'une star et le voyeurisme du peuple. Si j'ai trouvé le jeu d'acteur de Peter Ustinov extraordianire, celui de Martine Carol, plus figé ne m'a guère séduit.

soniadidierkmurgia

78 abonnés | Lire ses 2114 critiques |

   3 - Pas mal

Le dernier film de Max Ophüls est à rapprocher du "French Cancan" de Renoir de la même année et du "Moulin Rouge" d'Huston sorti en 1952 dans la volonté de leurs auteurs d'effectuer un travail sur la couleur au travers de la restitution d'une époque. La belle époque pour Renoir et Huston, la première moitié du XIXème siècle pour Ophuls. Le cinémascope est arrivé en 1953 et il provoque un regain d'intérêt pour les films à grand spectacle. Pour son dernier film Ophuls adopte un ton désenchanté en narrant de façon grandiloquente le destin funeste de cette courtisane qui fut la maîtresse entre autres de Louis Ier de Bavière et de Franz Litz. Si les scènes de cirque par leur faste grandiose sont plutôt réussies, leur alternance avec les évocations des amours de Lola Montes apporte un contraste troublant entre les promesses vantées par Peter Ustinov et ce qui nous est proposé par Ophuls. Le problème du film il faut bien l'avouer est le jeu de Martine Carol qui en rien n'évoque le charisme irrésistible de cette femme dont Ustinov nous explique qu'elle avait toute l'Europe des princes à ses pieds. Ce n'est d'ailleurs peut-être pas un hasard si Ophuls à aucun moment ne filme sa vedette en gros plan et non pas une volonté de prendre la distance nécessaire à l'évocation distanciée de moments perdus. Une Danièle Darrieux ou une Micheline Presle auraient sûrement donner une autre aura à Lola Montès au moment de sa splendeur. Sans doute pour cette raison le film d'Ophuls est bancal et rate sa cible. Avec le temps et sachant la triste fin de Martine Carol on peut voir un sens prémonitoire au choix de Max Ophuls et se dire que c'est la fragilité de l'actrice qui l'avait convaincu qu'elle saurait mieux qu'une autre rendre sur l'écran la détresse de cette femme déchue qui n'a plus d'autre ressource que d'exposer sa vie sur une piste de cirque. C'est justement dans les scènes de cirque et dans l'exposition des coulisses qu'elle donne toute sa mesure offrant sa propre détresse au personnage. Au final le film qui est le dernier d'Ophuls et celui de l'amorce du déclin pour Carol prend une dimension pathétique qui ne peut qu'émouvoir le spectateur cinéphile.

Arthur de Bussy

28 abonnés | Lire ses 477 critiques |

   2.5 - Moyen

Fresque imposante et virtuose, «Lola Montès» brille par la magnificence de ses décors, par ses couleurs sublimes, par sa débauche de moyens rappelant l'opulence et le soin maniaque accordé aux détails des longs métrages de von Stroheim ou de Visconti. Mais ce qui n'aurait pu être qu'une chronique historique, lourde et académique de plus se transforme sous la géniale caméra de Max Ophüls en saisissante tragédie humaine, non dénuée d'ironie. C'est une fois de plus le récit d'une ascension exceptionnelle et d'une chute vertigineuse, mais qui offre une vision kaléidoscopique de l'époque dans laquelle vivait Lola Montès (pas si éloignée de la nôtre) et de tous les êtres qui gravitent autour d'elle. En effet le scénario va et vient entre le présent douloureux de Lola et son passé qui a fait sa renommée et sa gloire. Ophüls maîtrise suffisamment son sujet pour éviter le pur exercice de style, et s'il brosse le portrait d'une courtisane arriviste il dépeint dans le même temps toute une galerie de seconds rôles masculins non moins touchants, approfondissant sur un plan sentimental et thématique un long métrage déjà riche et foisonnant du point de vue de la mise en scène et de la profondeur de champ. Le ton du film oscille entre la vulgarité et le voyeurisme du cirque et l'éclat de passions amoureuses sublimées par le regard d'Ophüls (et le souvenir nostalgique de Lola), avant de se ternir en raison de la versatilité quasiment innée de cette croqueuse d'hommes. Aujourd'hui le scandale provoqué par «Lola Montès» est oublié, surtout que le dernier film de Max Ophüls s'est couvert d'une patine qui heureusement ne le dessert pas : tous ces mouvement gracieux, ces dialogues finement ciselés n'ont pas grand chose de naturel mais c'est ce qui fait tout leur charme. L'avant-gardisme prétendu de «Lola Montès» est donc relatif, mais le talent de son réalisateur est quant à lui absolument indéniable. [2/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

nekourouh

30 abonnés | Lire ses 688 critiques |

   4 - Très bien

Un très belle ensemble porté par la caméra d'un Max Ophuls brillant et inspiré.

Timothée de La Croix

19 abonnés | Lire ses 2 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Magnifique, incontournable. Quelle profusion et Martine Carol est éblouissante.

cylon86

139 abonnés | Lire ses 2888 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

Rare sont les films aussi beaux et aussi envoûtants, Max Ophüls signe avec "Lola Montès" un conte cruel, mélancolique, onirique, amer dont chaque plan ressemble à un tableau tellement ils sont travaillés avec notamment des couleurs magnifiques. Martine Carol est splendide dans le rôle de sa vie et à ses côtés Peter Ustinov est inoubliable en Monsieur Loyal cynique à la voix suave. Un film sublime qui donne au septième art toutes ses lettres de noblesse.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
Lola Montès Bande-annonce VF
17 793 vues
Lola Montès Extrait vidéo (2) VF
122 vues
Lola Montès Extrait vidéo VF
466 vues
4 vidéos liées à ce film
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné