38 témoins
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,5 pour 1 159 notes dont 271 critiques  | 
  • 6 critiques     2%
  • 52 critiques     19%
  • 72 critiques     27%
  • 66 critiques     24%
  • 45 critiques     17%
  • 30 critiques     11%

271 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
britney25

4 abonnés | Lire ses 60 critiques |

   0.5 - Nul

Ce film est un RATAGE total. Les acteurs sont vraiment au plus bas de leurs possibilités, Attal fait le strict nécessaire mais les deux actrices peinent à se dépêtrer d'un texte médiocre et de dialogues clichés et risibles. Le film traine et procède avec lenteur sans direction claire, le sujet du film n'est pas abordé avant les 30 dernières minutes qui, pour le coup, sont acceptables. Mais quel ennui ... quelle déception !!!!!

flechouille

3 abonnés | Lire ses 168 critiques |

   3.5 - Bien

Très bon film. Traitant d'un thème connu la lâcheté ordinaire en tant que "spectateur" d'un drame. Non assistance à personne en danger? ou relâchement des valeurs humaines qui ne seraient plus d'actualité? Excellent yvan Attal dans le rôle du témoin lâche mais qui veut être jugé pour cela. L'interrogation n'est pas levée sur le pourquoi, elle suggère un certain nombre de réponses qui ne sont que prétexte à nos inerties individuelles. Combien chacun d'entre nous est plongé dans un individualisme protecteur. La dure réalité fait voler en éclat les vernis sociaux convenus et nous renvoient à l'obligation d'échanges et de débat sur cette réalité. allez le voir ça vaut le coup.


baltique

0 abonné | Lire ses 5 critiques |

   2 - Pas terrible

Enfin, un vrai film français. Des personnages gris, dans une atmosphère grise dans un lieu pas très lumineux (Le Havre). Le tout cadencé au rythme de Derrick et d'une musique digne des séries TV des années 70. On comprend l'intention du réalisateur, mais franchement, un tel rythme était-il nécessaire? C'est lent, mon dieu que c'est lent. Tout est lent, les personnages dans leur déplacement, leur dialogue, l'histoire qui met des plombes pour avancer. On a du mal à tenir en place. La tentation est grande de passer de l'autre coté de l'écran et distiller des coups de pieds au cul pour qu'ils se bougent.

yusei04

15 abonnés | Lire ses 48 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film d'une intelligence rare, et très puissant. Mise en scène spectaculaire ! Malgré ça, le film va parfois un peu lentement. Grandiose.

Simon Cohen

12 abonnés | Lire ses 2 critiques |

   0.5 - Nul

En fait ce film est typiquement le mauvais téléfilm sur lequel on zappe habituellement: on est sur de la dramatisation extrême qui ne repose sur rien. Si partir sur le silence de 38 témoins était une bonne idée, encore aurait-il fallu que ce silence cache un secret à la hauteur de la mise en scène qui est faite autour: au contraire, tout le film tourne autour d'un "témoignage" qui n'aurait jamais eu une telle place dans une véritable enquête. Pour résumer une femme est morte, un voisin à vu la scène et a entendu la femme crier: ce qu'il à dit directement aux policiers > ses 37 voisins n'ont fait qu'entendre ces deux cris mais ne l'ont pas dit aux policiers > tout le film tourne autour du fait que les voisins ont du mal à dire ce que les policiers savent déjà... S'en suit une sur-dramatisation constante qui perd de la crédibilité au fur et à mesure que l'on comprend quel est ce fameux secret... le tout dans une série de dialogues au ras des pâquerettes, de temps morts (toujours dans l'optique où mettre 1 minute entre chaque phrase accroît forcément la tension dramatique: je vous dis pas les minutes de temps morts...) et on retrouve les personnages habituels auquel on ne croit pas une seconde, tous aussi pleurnichant et dégoulinant les uns que les autres... qui font autant rire que fuir les spectateurs... Le tout fini en apothéose lors de la reconstitution avec les cris de femme répétés qui n'ont aucun sens et ne sont là que pour tirer la larmichette à un public hilare... Du scénario aux personnages, tout est vide et cliché, c'est limite parodique. Et pourtant je suis asses fan du cinéma français, des films un peu "mous" et "lents" loin de toute action mais là on a passé un cap! Conseil d'un spectateur quittant la salle alors que je faisais la queue: "il est encore temps de fuir!"

Thibaut Fleuret

20 abonnés | Lire ses 86 critiques |

   4 - Très bien

Lucas Belvaux est un réalisateur francophone qui compte. Ses films font preuve de discours qui changent dans le paysage cinématographique. En convoquant avec puissance le genre, comédie, drame ou policier, ils osent une plongée sans concession dans la condition humaine. On se souvient de sa célèbre trilogie (Après la vie, Un Couple épatant, Cavale) ou de Rapt, déjà avec Yvan Attal. 38 témoins qui renoue la collaboration entre l’acteur et le cinéaste fait partie intégrante de cette identité. La suite est à lire sur mon blog : http://critiqueconnection.wordpress.com/2012/03/22/38-temoins/

acgaltie

1 abonné | Lire ses 23 critiques |

   4 - Très bien

C'est un film sobre qui captive de bout en bout en laissant s'épanouir les interrogations essentielles sur la relation de chacun aux autres, et, en définitive, à soi-même. Les mêmes interrogations se posent aussi pour d'autres crimes, des crimes étendus dans le temps et l'espace, des crimes collectifs dont les témoins sont innombrables. Non assistance à peuples en danger, non-assistance à planète en danger... Pourquoi ? ACG

Buissonade

3 abonnés | Lire ses 23 critiques |

   3.5 - Bien

Le Havre, son port, ses cargos, sa pluie. Une jeune fille meurt assassinée en pleine rue à 3 heures du matin et personne n'a rien entendu, ni prévenu la police. L'affaire semble bien mal embarquée pour la police locale. Mais, un homme se tait. Pierre (Yvan Attal), ne dormait pas ce soir-là, il a tout vu, tout entendu, mais n'a pas bougé et ça le hante jour et nuit. Louise (Sophie Quinton), sa femme, est complètement désemparée devant le désespoir de son mari, mais elle est aussi sidérée par sa lâcheté. Puis un jour, Pierre, dévoré par les remords, va tout avouer aux policiers, déclenchant dans le même temps une vague d'aveux, de 37 autres témoins aussi silencieux qu'immobiles. Le dernier film de Lucas Belvaux stigmatise cette France qui se tait, repliée sur elle-même, cloitrée derrière les fenêtres de ses appartements. L'histoire, contée à travers le prisme d'un couple, qui lui aussi ne se dit plus grand chose depuis longtemps, résonne dans les tristes rues du Havre. La ville joue un véritable rôle de 39ème témoin dans ce film, son port, ses plages, son église au clocher gigantesque, elle regarde ses habitants avec tout ce désespoir typiquement normand. Cela donne un film avec quelques longueurs, notamment lorsqu'il s'attarde trop sur la relation entre Pierre et Louise, que l'on sent dès le début vouée à l'échec. "38 témoins" brille surtout par son ambiance, obligeant le spectateur à être à l'écoute des moindres bruits, des moindres variations de cette bande son lancinante, … Finalement tout le problème est celui de taire ou non la vérité, mis en exergue par une Nicole Garcia, très convaincante en journaliste en quête de scoop, mais qui n'oublie pas les dommages collatéraux. Certaines scènes sont assez époustouflantes comme les constats lucides du Procureur sur les réactions de l'opinion publique face à cette affaire. "Vous n'apprendrez rien de plus que les hommes sont tous des lâches" assène t-il pour justifier sa propre lâcheté. Enfin, Lucas Belvaux livre aussi à mon sens, l'une des scènes de reconstitution de crime les plus bouleversantes de l'Histoire du cinéma ; absolument terrifiante par tout ce que l'on ne voit pas et par tout ce qu'elle suggère. De façon encore plus subjective, "38 témoins" trouve une étrange résonance dans l'actualité brûlante de ces derniers jours, avec la tuerie de Toulouse. Quand le débat sur le retour peine de mort commence à se faire jour, comment ne pas aussi se poser des questions sur la fragilité des témoignages qui sont aujourd'hui pourtant l'un des moyens de preuves les plus utilisés lors des condamnations. In extenso, qui avait réellement reconnu cet homme au pull-over rouge ?…

VEKAO2007

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   2.5 - Moyen

Le sujet est évidemment puissant et donne matière à réfléchir et on peut espérer que toute personne qui aura vu le film ne cédera pas à la lacheté et l'indifférence si elle est confrontée à des faits similaires. Reste que c'est long, lent et surjoué... Attal n'est vraiment pas au mieux de sa forme....

WELTKLASSE

13 abonnés | Lire ses 6 critiques |

   0.5 - Nul

Même sans en attendre beaucoup, je ressors déçu (doux euphémisme). La lenteur était là pour servir un propos mais à force de ralentir... On s'arrête! Et il faudrait que j'aille vérifier au Havre mais qui, dans la vie, parle comme Yvan Attal et Sophie Quinton? C'est terrible de ne pas pouvoir une seconde y croire... Les comportements sont exagérés et les scènes frôlent souvent le ridicule ( "Lisez mon article... Et Yvan, 5 secondes plus tard: c'est tout à fait ça, publiez le, c'est qu'il lit drôlement vite Yvan). Je m'arrête sur des détails parce que je n'avais pas grand chose d'autre pour m'occuper pendant ce trop long métrage.

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
38 témoins Bande-annonce VF
638 018 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné