38 témoins
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   2,5 pour 1 175 notes dont 274 critiques  | 
  • 6 critiques     2%
  • 53 critiques     19%
  • 73 critiques     27%
  • 67 critiques     24%
  • 45 critiques     16%
  • 30 critiques     11%

274 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
Squizzz

22 abonnés | Lire ses 261 critiques |

   4 - Très bien

Le cadavre d’une jeune femme est retrouvé dans la rue, au milieu de la nuit. Personne dans le voisinage n’a rien vu ni entendu. Un homme pourtant semble fuir la police et les journalistes. Dès lors ce personnage nous semble louche, et ce ne sont pas les longs plans silencieux sur cet homme préoccupé qui vont nous contredire. Mais peut-on vraiment ce fier aux simples codes cinématographiques ? Tout cela ne cacherait-il pas quelque chose ? Une introduction qui je l’espère saura mettre l’eau à la bouche à ceux qui ne se sont pas encore laissés tenter par 38 témoins, et qui devront s’arrêter là dans la lecture de ma critique pour ne pas voir tout le voile de l’intrigue se soulever devant eux. Lucas Belvaux s’amuse effectivement assez habilement au début de son dernier film avec les codes du thriller (huis-clos, ambiance angoissante et mystérieuse, personnages intrigants), pour mieux les pulvériser par la suite, et faire comprendre au spectateur que les héros que le cinéma lui montre à voir depuis plus d’un siècle sont beaucoup plus rares dans la vie. Avec 38 témoins, le réalisateur met effectivement en avant le constat d’un individualisme qui ne cesse de croître dans notre société. Pourtant, passé la stupeur des premiers instants de la révélation sur Spoiler : ces témoins qui n’ont pas réagi à ce qui se passait sous leurs fenêtres et qui ensuite n’hésitent pas à mentir même au détriment d’une enquête, Lucas Belvaux montre très clairement que ni lui, ni le spectateur n’est là pour juger cet état de fait mais plus pour se poser des questions. Argumentation et contre-argumentation trouvent leur place dans un film qui ne se veut jamais moralisateur. Cette approche est d’autant plus convaincante qu’elle est parfaitement dramatisée par l’intermédiaire du couple formé par les toujours très subtils Yvan Attal et Sophie Quinton, Spoiler : l’un acteur du fait, l’autre simple spectatrice. Mais astucieusement les a priori se trouvent une nouvelle fois remis en cause. Spoiler : En effet, si la « spectatrice » est au départ choquée de l’attitude de son compagnon, elle va rapidement choisir de fermer les yeux pour préserver son intérêt personnel, là où son mari condamne sa propre inaction. La mise en scène en huis-clos, l’ancrage de l’action dans un « quotidien » (l’essentiel du film se passe dans l’immeuble) et le rythme très lent du film (qui a fini par rebuter pas mal de monde), vont eux aussi clairement amener le spectateur à réaliser un travail d’introspection, de questionnement interne. Et c’est justement toute la force et l’intelligence de 38 témoins, ne pas donner de réponse mais poser les bonnes questions. Mes autres critiques sur le-monde-de-squizzz.fr

ioni64

0 abonné | Lire ses 60 critiques |

   1 - Très mauvais

je n ai pas aimé le film traine en longueur les acteurs sont quelconques les dialogues sont très banals 6€ pour rien


Myco

0 abonné | Lire ses 4 critiques |

   4 - Très bien

Très bien mené et interprété par un trio d'acteurs excellents. Adapté d'un roman, ce polar ne cherche pas à trouver l'assassin mais s'attarde sur les potentiels témoins, d'où son titre et le 38ème témoin, Yvan Attal, est impressionnant. On ressort de là mal à l'aise, bouleversé, plein d'interrogations. A ne pas voir un soir de déprime, mais à voir quand même !

britney25

4 abonnés | Lire ses 60 critiques |

   0.5 - Nul

Ce film est un RATAGE total. Les acteurs sont vraiment au plus bas de leurs possibilités, Attal fait le strict nécessaire mais les deux actrices peinent à se dépêtrer d'un texte médiocre et de dialogues clichés et risibles. Le film traine et procède avec lenteur sans direction claire, le sujet du film n'est pas abordé avant les 30 dernières minutes qui, pour le coup, sont acceptables. Mais quel ennui ... quelle déception !!!!!

flechouille

3 abonnés | Lire ses 168 critiques |

   3.5 - Bien

Très bon film. Traitant d'un thème connu la lâcheté ordinaire en tant que "spectateur" d'un drame. Non assistance à personne en danger? ou relâchement des valeurs humaines qui ne seraient plus d'actualité? Excellent yvan Attal dans le rôle du témoin lâche mais qui veut être jugé pour cela. L'interrogation n'est pas levée sur le pourquoi, elle suggère un certain nombre de réponses qui ne sont que prétexte à nos inerties individuelles. Combien chacun d'entre nous est plongé dans un individualisme protecteur. La dure réalité fait voler en éclat les vernis sociaux convenus et nous renvoient à l'obligation d'échanges et de débat sur cette réalité. allez le voir ça vaut le coup.

baltique

0 abonné | Lire ses 5 critiques |

   2 - Pas terrible

Enfin, un vrai film français. Des personnages gris, dans une atmosphère grise dans un lieu pas très lumineux (Le Havre). Le tout cadencé au rythme de Derrick et d'une musique digne des séries TV des années 70. On comprend l'intention du réalisateur, mais franchement, un tel rythme était-il nécessaire? C'est lent, mon dieu que c'est lent. Tout est lent, les personnages dans leur déplacement, leur dialogue, l'histoire qui met des plombes pour avancer. On a du mal à tenir en place. La tentation est grande de passer de l'autre coté de l'écran et distiller des coups de pieds au cul pour qu'ils se bougent.

yusei04

16 abonnés | Lire ses 48 critiques |

   4.5 - Excellent

Un film d'une intelligence rare, et très puissant. Mise en scène spectaculaire ! Malgré ça, le film va parfois un peu lentement. Grandiose.

Simon Cohen

12 abonnés | Lire ses 2 critiques |

   0.5 - Nul

En fait ce film est typiquement le mauvais téléfilm sur lequel on zappe habituellement: on est sur de la dramatisation extrême qui ne repose sur rien. Si partir sur le silence de 38 témoins était une bonne idée, encore aurait-il fallu que ce silence cache un secret à la hauteur de la mise en scène qui est faite autour: au contraire, tout le film tourne autour d'un "témoignage" qui n'aurait jamais eu une telle place dans une véritable enquête. Pour résumer une femme est morte, un voisin à vu la scène et a entendu la femme crier: ce qu'il à dit directement aux policiers > ses 37 voisins n'ont fait qu'entendre ces deux cris mais ne l'ont pas dit aux policiers > tout le film tourne autour du fait que les voisins ont du mal à dire ce que les policiers savent déjà... S'en suit une sur-dramatisation constante qui perd de la crédibilité au fur et à mesure que l'on comprend quel est ce fameux secret... le tout dans une série de dialogues au ras des pâquerettes, de temps morts (toujours dans l'optique où mettre 1 minute entre chaque phrase accroît forcément la tension dramatique: je vous dis pas les minutes de temps morts...) et on retrouve les personnages habituels auquel on ne croit pas une seconde, tous aussi pleurnichant et dégoulinant les uns que les autres... qui font autant rire que fuir les spectateurs... Le tout fini en apothéose lors de la reconstitution avec les cris de femme répétés qui n'ont aucun sens et ne sont là que pour tirer la larmichette à un public hilare... Du scénario aux personnages, tout est vide et cliché, c'est limite parodique. Et pourtant je suis asses fan du cinéma français, des films un peu "mous" et "lents" loin de toute action mais là on a passé un cap! Conseil d'un spectateur quittant la salle alors que je faisais la queue: "il est encore temps de fuir!"

Thibaut Fleuret

20 abonnés | Lire ses 86 critiques |

   4 - Très bien

Lucas Belvaux est un réalisateur francophone qui compte. Ses films font preuve de discours qui changent dans le paysage cinématographique. En convoquant avec puissance le genre, comédie, drame ou policier, ils osent une plongée sans concession dans la condition humaine. On se souvient de sa célèbre trilogie (Après la vie, Un Couple épatant, Cavale) ou de Rapt, déjà avec Yvan Attal. 38 témoins qui renoue la collaboration entre l’acteur et le cinéaste fait partie intégrante de cette identité. La suite est à lire sur mon blog : http://critiqueconnection.wordpress.com/2012/03/22/38-temoins/

acgaltie

1 abonné | Lire ses 23 critiques |

   4 - Très bien

C'est un film sobre qui captive de bout en bout en laissant s'épanouir les interrogations essentielles sur la relation de chacun aux autres, et, en définitive, à soi-même. Les mêmes interrogations se posent aussi pour d'autres crimes, des crimes étendus dans le temps et l'espace, des crimes collectifs dont les témoins sont innombrables. Non assistance à peuples en danger, non-assistance à planète en danger... Pourquoi ? ACG

Précédente Suivante

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
38 témoins Bande-annonce VF
638 468 vues
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #10 - 5 courts métrages à déguster
4 vidéos
Les 5 vidéos buzz de la semaine #23
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné