Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Majordome
    note moyenne
    4,3
    13719 notes dont 1225 critiques
    répartition des 1225 critiques par note
    240 critiques
    493 critiques
    298 critiques
    143 critiques
    29 critiques
    22 critiques
    Votre avis sur Le Majordome ?

    1225 critiques spectateurs

    chest D.
    chest D.

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 72 critiques

    0,5
    Publiée le 16 septembre 2013
    4,3 sur 5 pour Le Majordome, cela fait quand-même beaucoup. Je lui mets 0,5 pour rééquilibrer un peu la moyenne. 0,5 pour Jane Fonda, qui incarne Nancy Reagan: on la voit environ deux minutes, mais elle traverse gaiement les couloirs de White House et invite le majordome Forrest à un dîner chic. Sympa, Nancy. Cette petite scène donne un aperçu de l'ensemble du film : tous les présidents des Etats-Unis ont été sympas. Surtout Kennedy, parce qu'il se souciait du sort des Noirs. Curieusement, Obama n'est pas représenté: il reste hors-champ dans la dernière séquence, où le majordome Forrest revient à White House en tant que citoyen, parce qu'il est devenu trop vieux pour porter des plateaux et parce que les temps ont changé ("Yes we can"). Un messie s'est installé à la Maison-Blanche et son avènement est le résultat de tous les combats menés par le fils de Forrest (bus de la liberté et Black Panther). On comprend dès lors pourquoi le film a tant plu au messie, au point, dit-on, de le faire pleurer: Lee Daniels a écrit sous le couvert d'un récit de vie classique (la vraie vie d'Eugene Allen) une hagiographie d'Obama. En majordome servile, il lui apporte son film sur un plateau d'argent. Cela valait au moins quelques larmes. Merci, Lee. Mille fois merci. La suite sur mon blog.
    Baxt
    Baxt

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    0,5
    Publiée le 17 octobre 2013
    Quel gâchis !! Une histoire aussi exceptionnelle et aussi intéressante aurait mérité une mise en scène plus profonde, moins superficielle. Tout ça est d'une platitude déconcertante.
    Raphaël O
    Raphaël O

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 653 critiques

    5,0
    Publiée le 7 octobre 2016
    Basé sur une histoire vraie, ce drame retraçant 30 ans d'Histoire Américaine est aussi émouvant que passionnant, servi par une élégante mise en scène, et portée par une éblouissante performance de Forest Whitaker. Un chef-d'œuvre.
    soph1969
    soph1969

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 24 critiques

    2,0
    Publiée le 7 octobre 2013
    je me suis ennuyée a mourir. ..un majordome bien sympathique mais dont la vie est sacrément sans intérêt si ce n'est la satîsfaction pour nous de savoir qu'il a côtoyé tant de présidents. sinon what else ? ben rien...
    jj9588
    jj9588

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    0,5
    Publiée le 26 septembre 2013
    Tout est réuni dans ce film pour faire pleurer dans les chaumières les spectateurs devant cette pauvre famille de gentils noirs oppressés par de vilains blanc. Tous les sujets sont traités de façons superficielle que ce soit la ségrégation, les coulisses de la maison blanche.... Aucun intérêt fuyez pendant qu'il en est encore temps.
    officiel76
    officiel76

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 328 critiques

    0,5
    Publiée le 20 janvier 2014
    voilà le type même de films qui m'énervent. tout y es convenu, appuyé, prévisible, fait pour tirer les larmes et pour plaindre la condition des noirs en amérique. Les gens ont sûrement oublié qu'en 1950, les trois quarts de la france n'avaient pas les conditions de vie de ces gens là, tellement à plaindre : ni voiture ni salle de bain, ni confort...ni enfants qui allaient à l'université faire des études. A part débiter les clichés à la louche et les présidents de la république les uns après les autres, ce qui raffraîchira la mémoire de certains, faire connaitre le nombre de chaussure de Jackie O, on n'apprend....RIEN. c'est au-delà du creux, chaque scène s'enchaine de manière tellement prévisible que c'est pathétique. A l'image de Forrest Gump, sympathique idiot, ce majordome aura eu la chance de traverser TOUS les événements importants de l'amérique dépuis son enfance caricaturale jusqu'à sa retraite. avec justement un fils qui part au Vietnam et dont il apprend la mort JUSTEMENT le jour de son anniversaire (sortez les mouchoirs) et son fils qui justement fréquente l'université où il va justement faire partie du mouvement des black panthers et fréquenter une Angéla Davis de seconde zone, à moins qu'il ne s'agisse d'elle...bref, le film est fait pour manipuler les sentiments et le spectateur, c'est typiquement américain, l'archet pour jouer sur les cordes sensibles..une vraie daube, pire que ça d'ailleurs, un film qui sous ses abords sociaux est une véritable tromperie...à côté, la couleur pourpre éviterait presque les clichés, c'est dire...
    dominique  G.
    dominique G.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 102 critiques

    2,5
    Publiée le 13 septembre 2013
    Sur le papier l'histoire semblait intéressante mais j'ai trouvé le film plat et à certains moments ennuyeux.. Le réalisateur déroule l'histoire des USA mais comme on demande au majordome d'être transparent, le scenario le devient...A part le sur-jeu d'Oprah Winter aucun relief, dommage!!
    Ewilan T.
    Ewilan T.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 43 critiques

    4,0
    Publiée le 11 septembre 2013
    Belle fresque de la vie de ce majordome qui traversa tant d'épreuves. Très belle prestation de Forest, et que dire d'Opra ' :-) On sent que le film nous touche. Dans les tripes, quand on voit se que la ségrégation a fait. Et finalement on comprend l'avis négatif du majordome et celui positif de son fils. Qui en fait de compte se rejoindra.
    Simon B.
    Simon B.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 12 septembre 2013
    Film éloquent ! Rares sont les films qui aujourd'hui percute l'esprit . Tous en racontant des faits historiques et une très belle vie, ce film nous donne a réfléchir. Je conseille vivement ce film pour les amateurs du Réel 7ème art . Note : 19/20 J’espère que Forest Whitaker se fera récompenser pour sa prestation .
    kalua
    kalua

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 134 critiques

    2,0
    Publiée le 13 septembre 2013
    comment avec un grand sujet et des acteurs excellents (mais au service minimum ici) peut on loupé un film? Il suffit simplement de le mettre dans les mains d'un scenariste frileux d'un réalisateur factuel. C'est la triste conclusion que j en tire a la fin de la 2h sont longues et elles manque de liant.
    j e f
    j e f

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,5
    Publiée le 10 septembre 2014
    Un excellent film. Il est touchant, ludique et a un casting 5 étoiles. Forest Whitaker interprète a merveille son rôle de majordome, Oprah Winfrey est surprenante dans le rôle de son épouse et les acteurs qui jouent les présidents a tour de rôle sont excellents. L'histoire entre les blancs et les noirs est magnifiquement pointé du doigt et arrive à émouvoir, un excellent film qui montre un majordome qui travailla pour 7 présidents et montre les événements du mouvement des Black Panthers, de la guerre du Vietnam et d'autres événements, vu comme ça l'histoire est banale, mais une fois vu le film elle est magnifiquement retranscrite, une très belle réussite.
    Impartial
    Impartial

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

    2,5
    Publiée le 15 octobre 2013
    Beaucoup de longueurs pour ce film dont on attend davantage : le sujet de l'apartheid aux USA a déjà été mieux traité dans d'autres films et la position de majordome aurait pu révéler davantage sur l'intimité de la maison blanche et des différents présidents, mais là on passe complètement à côté ! Dommage !
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 244 abonnés Lire ses 837 critiques

    3,5
    Publiée le 12 septembre 2013
    Des abus pratiqués dans les plantations des champs de coton à l'élection de Barack Obama, vu dans le film comme une victoire enfin acquise, le chemin est long. Le film l'est tout autant. Peut-être un peu trop. C'est dans la propre vie de ce majordome, qui fut au service des présidents des États Unis, d'Eisenhower à Ronald Reagan, que l'œuvre prend son envol nous entraînant avec brillance dans les "coulisses" de la Maison Blanche et de ses locataires successifs. L'idée est originale et permet quelques beaux moments de cinéma. Toutefois le scénario a du mal à trouver la bonne voie et reste très démonstratif. Il s'emballe parfois, pour ralentir brusquement et redémarrer à la recherche de la bonne direction. De toute évidence il cherche à éviter les pièges et surtout le plus grand, tomber complètement dans une sombre démagogie. L'ensemble est malgré tout trop appuyé et insiste lourdement sur les années de lutte qui furent nécessaires à la population noire pour l'obtention des droits civiques. Rien de condamnable non plus à rappeler ce que fut (ce qui est encore aujourd’hui) la vie de ces femmes et de ces hommes pour une totale reconnaissance. La plus grande réussite de ce film réside dans un casting sans aucune faille. Du bref passage de Vanessa Redgrave à celui de Jane Fonda, l'ensemble des acteurs présents sont tous remarquables. Femme aux engagements multiples, à la fois admirée, crainte et influente, Oprah Winfrey offre ici une magnifique interprétation de la drôlerie à l'émotion pure. Forest Whitaker est dans Le Majordome ce qu'il a toujours été. Un grand et remarquable acteur. Le film tombe dans les clous pour les oscars. Certes. Les passionnés de cinéma y trouveront une certaine image de l'histoire au travers d'un exceptionnel jeu d'acteurs convaincants.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 421 critiques

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2013
    Superbe fresque historique, politique et humaine, le nouveau film de Lee Daniels nous dévoilé plus de 80 ans de lutte pour les droits civiques dont le protagoniste principal est directement concerné par son passé, sa famille et son travail. Intéressant et poignant, ce film est magistralement porté par son casting 5 étoiles : entre le protagoniste principal (performance magnifique de Forest Whitaker), son entourage (Oprah Winfrey bluffante et touchante, David Oyelowo superbe en fils rebelle, Mariah Carey méconnaissable et étonnante, Cuba Gooding Jr. et Terrence Howard parfaits et un Lenny Kravitz plus que convaincant) et la succession de présidents américains (Robin « Eisenhower » Williams, James « JFK » Marsden, Liev « Johnson » Schreiber, John « Nixon » Cusack et Alan « Reagan » Rickman),on a rarement vu autant de brillantes interprétations au sein d’un seul et même film. L’un des meilleurs de cette année…je crois en toute sincérité que je viens de voir le grand favori des Oscars 2013, et ce ne serait que mérité !!
    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 139 abonnés Lire ses 319 critiques

    3,5
    Publiée le 21 septembre 2013
    Avec Le Majordome, Lee Daniels livre un film au premier abord calibré pour remporter un maximum de statuettes dorées. Pourtant, derrière l’académisme de façade se cache une œuvre passionnante, très imparfaite, pas toujours très finaude, mais parcourue d’idées formidables. Annoncé comme le “biopic” d’Eugene Allen, majordome ayant servi à la Maison Blanche sous 8 présidences différentes, Le Majordome est avant tout un film qui prend d’énormes libertés avec l’histoire de cet homme. On le voit à cause de la tendance qu'a le réalisateur à rajouter trop de romance, notamment dans la scène de début, afin provoquer une réaction épidermique du spectateur qui se prendra d’affection pour Cecil Gaines. Mais Le Majordome est surtout un véhicule pour bâtir une fresque historique extrêmement ample pour capter la transformation des USA sur une vaste période de près de 90 ans. Ce n’est ni le premier ni le dernier film à se pencher sur l’histoire américaine mais il le fait sous un angle passionnant : la lutte pour les droits civiques. C'est un film de révolté, dopé au black power et transcendé par des décennies de haine. Et ce portrait d’une Amérique qui cherche sa pluralité, se découpe entre des zones urbaines évoluées et des lieux reculés inaptes à accepter la différence de couleur de peau, est sans cesse sur le point de plonger dans la guerre civile, est tout simplement fascinant. Lee Daniels parvient à capter la complexité d'une Amérique violente et raciste. Et parvenir à condenser 90 ans d'histoire en 2h15, c'est quand même un vrai petit exploit. Le Majordome avance paisiblement sa démonstration autour des grands mouvements et figures mythiques de la lutte des droits civiques, utilisant le personnage du fils de Cecil Gaines comme une sorte de Forrest Gump qui se retrouve mêlé à tous les événements majeurs de l’histoire. Ainsi, c'est une belle fresque historique que nous offre le réalisateur. Et pour tenir une telle fresque, Lee Daniels ne pouvait se passer de talents, et ceux rassemblés ici sont très bons. Deux performances se détachent pourtant du lot dans cette galerie comprenant à peu près tous les acteurs afro-américains du moment. Il s’agit tout d’abord d’Oprah Winfrey, bluffante et bouleversante dans le rôle de cette “femme de” au parcours parfois terrible. Ensuite, et surtout, c’est Forest Whitaker qui livre une des prestations les plus impressionnantes de sa carrière, se faisant l’écho de tout un peuple par la voie de la raison, dans un personnage jamais figé. De leur côté, les divers acteurs grimés en présidents des USA s’amusent entre sur-jeu total pour certains et sobriété follement émouvante pour d’autres (Robin Williams y est magnifique). L’autre force du film se situe dans les subtiles variations d’une mise en scène qui s’adapte à capter le vent de chaque époque traversée, en appelant aux motifs de courants cinématographiques très typés. Ainsi, chaque acte et changement que le Président de l'époque provoquait, est établie de manière très juste et régulière dans le film. Malheureusement, Lee Daniels s'emporte parfois dans la romance très tire-larmes. En faisant dégouliner le sujet parfois par tous les pores, il en amoindrit la portée. Inversement, en assagissant sa mise en scène, il se frotte à une approche finalement très académique qu’il ne maîtrise pas totalement, pêchant à donner une véritable ampleur à son récit. Le Majordome est donc un beau film, passionnant, parfois très émouvant lorsqu’il parvient à capter la subtilité du socle familial ou laisse éclater sa rage, qui aurait pu être un très grand film s’il était tombé dans des mains plus fines.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top