Notez des films
Mon AlloCiné
    Le Majordome
    note moyenne
    4,3
    13716 notes dont 1225 critiques
    répartition des 1225 critiques par note
    240 critiques
    493 critiques
    298 critiques
    143 critiques
    29 critiques
    22 critiques
    Votre avis sur Le Majordome ?

    1225 critiques spectateurs

    Jean Marc Dinaut
    Jean Marc Dinaut

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 146 critiques

    3,0
    Publiée le 3 octobre 2013
    Film à Oscar, l'histoire se laisse voir sans ennui, et nous sortons du film rassasiés de la période ultra rabâchée lors de la ségrégation raciale au USA, Un long flash black balaie le film, et nous suivons la vie de ce majordome joué d'une façon exceptionnel par Forest Whitaker. Parfois on pense un peu a "Vertiges du jour" pour l’abnégation de se serviteur zélé qui sacrifie tout a son sacerdoce (servir) Voilà que dire d'autre sinon que c'est un film de plus. A quand un nouveau TAXI DRIVER......
    Vixare
    Vixare

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 257 critiques

    4,0
    Publiée le 21 octobre 2013
    Voici un film extrêmement touchant où la petite histoire de ce majordome noir, victime de la ségrégation, rencontre l'Histoire, 8 présidents américains, Martin Luther King et la lutte pour l'égalité des droits. Si le sujet de Lee Daniels est ô combien touchant c'est que celui-ci parvient à s'approcher au plus près de ce qui constitue le lien social et les rapports entre les individus, d'une même famille, d'un même clan, d'un même pays, le tout vu au travers d’événements dont la portée dépasse tout un chacun. Cependant dans la façon dont le sujet est traité, on ne peut s'empêcher de trouver parfois des similitudes avec la mise en scène d'un téléfilm, en cela la performance des acteurs, emmenés par l'impeccable Forrest Whitaker, représente le gros point de satisfaction qui permet de minorer le manque d'originalité de la caméra. L'ensemble nous permet de (re)découvrir cette partie sombre de l'histoire des Etats-Unis à travers du prisme des victimes de la ségrégation, la séquence de fin sur l'arrivée au pouvoir d'Obama est extrêmement émouvante.
    Patricemarie
    Patricemarie

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 838 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Une histoire au long cours, des années 50 à aujourd'hui, autour de la vie d'un homme dans l'amérique raciste et à la Maison Blanche.
    SirGodfrey
    SirGodfrey

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,5
    Publiée le 27 septembre 2013
    Ce film sent les Oscars. Histoire incroyable et acteurs absolument délicieux. Le couple Gaines est interprété à la perfection !
    Samuel B.
    Samuel B.

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 73 critiques

    3,5
    Publiée le 16 septembre 2013
    Film au succès inattendu aux states, ce film sent bon le "film à Oscars" ! Il en faut toujours un par an. (prévision : oscar du meilleur acteur, de la meilleure actrice pour Oprah, voir meilleur film et scénario). Une belle histoire sur cet homme qui essaya de rester neutre et de servir ses présidents dans le contexte racial de l'amérique des années 20 à nos jours. c'est typiquement le genre de film à reconstitution qui se veut beau, moral, larmoyant. Un genre casse-gueule pour qui ne sait pas le manier à la perfection. Et c'est là que le film se plante un peu. Y a comme un truc qui manque. Je pense que le film se penche trop sur le combat (honorable) des blacks de l'époque pour leur égalités et en oublie presque l'histoire de cet homme. En gros, l'histoire du fils ainé est presque plus importante que celle du père. Un peu dommage. Heureusement le casting est 5 étoiles et est parfait. Forrest Whitaker prouve encore une fois son talent. Un beau film avec toutefois quelques petites longueurs. A voir tout de même. note : 3.5/5
    Myene
    Myene

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 338 critiques

    4,5
    Publiée le 16 septembre 2013
    Certains boudent le made in US pour ce qui fait la valeur de son label, donc ses invariants, je n'en fais pas partie J'ai accepté la relecture de cette histoire exemplaire en croisant un destin individuel avec le chemin douloureux de l'égalité noirs/ blancs. Cette lente évolution a été coûteuse en vies, blessures et frustrations l'opinion américaine était imbibée d'une classification humaine hiérarchique qui sévissait partout ( cf la condition féminine ) se défendait de juger ses fondateurs esclavagistes et trouvait que Lincoln en avait fait assez ; Ce film est un plaidoyer qui doit continuer à être porté surtout à la connaissance des plus jeunes qui ont tendance à trouver que la préhistoire commence avant le téléphone portable Mais il n'est pas que pédagogique, nous ne devons pas refouler notre émotion, le jeu des acteurs nous implique et nous leur en sommes reconnaissants.
    Xavier D
    Xavier D

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 251 critiques

    5,0
    Publiée le 14 août 2019
    Le meilleur de Forest Whitaker jusqu'à ce jour, émouvant et grave. Les époques sont bien respecter et le vieillissement exceptionnel. L'histoire vraie de la ségrégation raciale raconter comme un documentaire qui malheureusement n'a pas trop changer, qui est encore d'actualité. Une pléiade de seconde aussi impressionnant qu'étonnant et d'une qualité évidente sur les communité Afro-Americain que chez les blancs. Passionnant, dure et juste.
    schemaman
    schemaman

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 154 critiques

    2,5
    Publiée le 18 octobre 2013
    Histoire vraie : il existât simultanément un majordome noir, mais sans excès, à la maison blanche et des évènements historiques aux États-Unis. Point final pour la partie "historique" du film. Pour le reste, que dire ? Un traficotage complet de l'histoire de cet homme, un scénario chargé des platitudes habituelles (la rédemption de la femme alcoolique, le fils gentil patriote mort au vietnam, l'autre rebelle prodige ignoré de son père qui aura tout fait : mouvement pacifiste, black panthers, ami de Martin Luther King, amant d'Angela Davis, victime survivante du KKK, sénateur... les tiraillements père-fils, et sans parler de la scène introductive du film), l'histoire américaine passée en accéléré à coup d'images tarte-à-la-crème. Comme trop souvent, le point de départ du scénario est une histoire incroyable ou improbable, et le reste de l'écriture est pitoyable, totalement linéaire pour encéphalogramme plat. On aimerait qu'un petit bouton s'allume sur l'écran pour indiquer les parties authentiques et les parties romancées du film. Tous les ingrédients sont réunis pour faire un bon gros blockbutler :-) : acteurs prestigieux, dose maximum de bonnes intentions, l'émotion à flot sur les victimes d'atrocité et d'injustice. Le point positif reste la dimension philosophique "L'Être ou ne pas être" célèbre , l'existentialisme sartrien, la question de l'action violente révolutionnaire ou de l'action pacifiste gandhienne. A chacun de juger, en voyant le film, lequel du père et du fils inventé aura le plus influencé le monde. N'oublions pas toutefois que le fils de fiction était dans la rue... et le père à la maison blanche.
    NarnoNarno
    NarnoNarno

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 102 critiques

    4,0
    Publiée le 3 février 2014
    La force du "Majordome": c'est avant tout l'histoire d'un homme simple, de son métier prestigieux et de sa famille. Oui, sur fond de longue fin de l'esclavage, du racisme anti-Noir profondément ancré dans l'esprit des Américains, de la condition et de la révolte de ces derniers aux Etats-Unis, le tout sur plus de 80 années étalées sous nos yeux. C'est vrai que le réalisateur Lee Daniels nous envoie du large, du lourd et de la quantité, mais toujours en fil rouge, sans véritablement rentrer dans son/ce sujet: à l'image de son personnage Cecil Gaines, le réalisateur nous balade subtilement à travers l'Histoire de son pays en restant témoin des différents évènements qui ont fait évoluer la situation des Noirs, en utilisant différents points de vue qui évoluent aussi avec les époques( spoiler: son fils frustré puis révolté, puis engagé,et enfin démocratisé, les Présidents successifs: radicaux, sensibilisés, volontaristes et enfin ... black !! ). Ce sujet multiple fois traité par d'autres de manière plus percutante, ici de manière partielle, rapide avec un certain parti pris manichéen, sert de décor à la vie du Majordome Gaines et ne doit pas être considéré comme le sujet principal de ce film (car dans ce cas, il va forcément déplaire). La rétrospective de l'Histoire des Noirs aux Etats-Unis conditionne la vie d'un homme simple qui ne cherche que la discrétion, la protection de sa famille et l'excellence dans son métier. Mais si l'Histoire va à plusieurs reprises le malmener, l'homme s'efforcera de s'y échapper, de fuir les évènements, préservant à tout prix son cocon familial, persuadé que c'est avec le temps, une certaine sagesse, une persévérance à toute épreuve, que les mentalités et les choses changeront. Et pourtant, l'homme est à la Maison Blanche, en lieu et place où tout peut (faire) changer .... C'est là le vrai sujet du film et toute sa force: LE personnage Cecil Gaines !!! Le Majordome est interprété par Forest Withaker toujours impeccable qui performe du début jusqu'à la fin de ce film. Les seconds couteaux sont impressionnants de vérité (Oprah Winfrey épatante, les multiples caméos en Présidents et Premières Dames,...): le casting brillant et surprenant, le prestige des noms le composant est au service de la qualité de ce film. Dans le film "La Vie Est Belle" de Roberto Benigni, qui, avec un certain recul, possède beaucoup de points communs avec "Le Majordome" (dans le fait de cacher une certaine réalité extérieure, dans l'allusion de Cecil Gaines aux chambres à gaz américaine en revisitant le village de son enfance,...), l'oncle de Guido (R. Benigni), majordome italien, disait aussi dans ce film de 1998, dans un contexte atroce antisémite: " Tu es en service, tu n'est pas en servage. Servir, c'est l'art suprême". Bravo donc au réalisateur d'avoir fait un hors-sujet avec autant de classe et de subtilité: le message est d'autant plus poignant qu'efficace.
    Raoul31810
    Raoul31810

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 69 critiques

    4,5
    Publiée le 18 septembre 2013
    J'ai adoré. Forest Whitaker incarne ce rôle comme Morgan Freeman était Nelson Mandela dans Invictus. Une page d'histoire américaine par le regard subjectif et ambivalent d'un homme noir qui bataille entre sa condition, le poids de son histoire et de sa couleur dans une Amérique elle aussi perdue dans ses contradictions et ses démons.
    Toto INF
    Toto INF

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 34 critiques

    3,5
    Publiée le 5 août 2017
    Un très bon film, quoi que un peu orienté, sur l'histoire des noirs aux Etats-Unis, à travers le récit d'une vie. Le film est captivant, à son rythme, et l'histoire nous tient vraiment en haleine (inspiré d'une histoire vraie d'ailleurs). Par contre, il n'y a rien de transcendant dans la forme. Certes les décors sont jolis, le jeu d'acteur honnête, mais c'est tout. Ce n'est pas une prouesse cinématographique. Cependant, le point fort du film est véritablement son scénario, qui souligne des évènements importants de l'histoire américaine, et qui fonctionne comme une sorte de rappel, pour ne jamais oublier. Je trouve que pour ça, ce film fait un excellent travail, à travers le moyen de la sensibilisation du public, par une histoire tire larme.
    Juli1_93
    Juli1_93

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 227 critiques

    3,5
    Publiée le 20 octobre 2013
    Un beau biopic sur un personnage ayant vraiment existé : un majordome noir ayant travaillé à la maison blanche durant 30 ans et qui nous livre sa vision des différentes présidences sans oublier l'évolution des relations entre communautés blanche et noire. C'est très bien joué, bien filmé bref : c'est un beau film !
    Adi boux
    Adi boux

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,5
    Publiée le 22 octobre 2013
    Film exceptionnel... J'en ai eu les larmes aux yeux ! Est-ce parce que c'est tiré d'une histoire vrai ? Je ne sais point. Mais ce film est à voir !
    Lockoss
    Lockoss

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 238 critiques

    4,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Le film parle de la politique et des relations entre les communautés américaines du XXème siècle. La population était touchée par la ségrégation raciale qui consistait à séparer les blancs d'un côté et les personnes de couleur de l'autre. Cecil Gaines va alors quitter le Sud des États-Unis en 1926 pour fuir cette tyrannie et se construire une vie meilleure. Basé sur une histoire vraie, Lee Daniels s'inspire de la vie d'Eugene Allen pour réaliser Le Majordome. L'oeuvre se déroule presque sur un siècle, des plantations de coton jusqu'à l’élection de Barack Obama en passant par l'assassinat du président Kennedy, par le combat de Martin Luther King et par le mouvement des Black Panthers. Forest Whitaker dégage une présence flamboyante notamment à l'aide de Oprah Winfrey qui joue le rôle de sa femme et de leurs deux enfants Louis et Charlie interprétés par David Oyelowo et Isaac White. Quelques événements importants ont été oubliés comme celui de Rosa Parks ou encore le Klu Klux Klan qui ne fait qu'une petite apparition. A voir de toute urgence même si le sujet a déjà été traité plusieurs fois.
    Maryline D
    Maryline D

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,5
    Publiée le 22 octobre 2013
    le passé fait notre présent .ne pas oublier le passé nous aide a construire le futur .merci a toutes les personnes qui se sont battuent pour notre présent il ne faut rien oublier de nos erreures et de notre ignorance du passé.c'est ce qui nous rend meilleur maintenant et pour le futur c'est un très bon film acteurs actrices sénario tout.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top