Mon AlloCiné
    Another Happy Day
    note moyenne
    3,0
    1035 notes dont 182 critiques
    7% (12 critiques)
    19% (34 critiques)
    40% (72 critiques)
    18% (32 critiques)
    12% (22 critiques)
    5% (10 critiques)
    Votre avis sur Another Happy Day ?

    182 critiques spectateurs

    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2408 abonnés Lire ses 645 critiques

    4,0
    Publiée le 14 février 2012
    "Another Happy Day" fait l'effet d'une sacrée douche froide !!! C'est sûr que la comédie attendue est vite laissée de côté... Au lieu de cela, à partir d'un simple mariage, cette étude sociologique d'une famille où la grande majorité des membres est atteinte pour le moins, de sérieuses névroses, est assez terrible en soi ! Le rapport des uns avec les autres est tout à fait remarquable et très bien étudié, par un très bon jeu d'acteur bien sûr, en particulier le jeune Ezra Miller vraiment époustouflant, mais aussi par une mise en situation des personnages très juste ! En effet, chacun d'entre eux, a son portrait bien brossé et révèle vite sa personnalité profonde, sa position et son implication dans ce chaos familial. De plus, les dialogues font preuve d'une cruauté féroce et les règlements de compte font froid dans le dos... Un film qui transcrit très bien le malaise de cette famille américaine au fond bien torturée !
    conrad7893
    conrad7893

    Suivre son activité 135 abonnés Lire ses 828 critiques

    3,5
    Publiée le 23 février 2013
    comédie psycho dramatique amère au sein d'une famille névrosée règlements de comptes, moqueries, critiques , non-dits vont avoir lieu dans cette belle maison où l'on prépare un mariage Eliot, ado mal dans sa peau, qui sort de cure de désintoxe, et son frère ben vont avec leur mère chez leurs grands parents pour le mariage de leur grand frère dylan., qui n'a pas vécu avec eux. Toute la famille est présente. flm comique et triste. Tous les personnages uns à uns sont décortiqués bravo à l'acteur 'Ezra Miller très talentueux que j'avais déjà vu dans we need to talk about kevin
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 616 critiques

    1,0
    Publiée le 27 avril 2013
    Portrait au vitriol d’une famille américaine aisée, dysfonctionnelle et surtout névrosée. On pense vaguement à Festen, mais là où le film danois de Thomas Vinterberg était captivant et tragique, le premier fil de Sam Levinson est inintéressant, terriblement lourd et caricatural. A tel point que l’on rêve de passer la camisole de force à Demi Moore et Ellen Barkin, grimaçante comme jamais. Seul le talent du jeune Ezra Miller, acteur à suivre, mérite le détour, bien qu’il campe un personnage cynique, nihiliste et psychotique un peu trop facile.
    gabdias
    gabdias

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 510 critiques

    3,0
    Publiée le 18 mars 2013
    Premier film du fils de Barry Levinson et comédie dramatique de haute volée, il filme une famille à la limite de l'hystérie où chaque personnage est soigné, chaque dialogue emprunt d'un humour noir et sanglant. Bref, si vous avez des problèmes de famille, regardez ça vous remontera le moral. C'est cruel et foncièrement réussi.
    Sylver0310
    Sylver0310

    Suivre son activité Lire ses 40 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mai 2013
    Un film sur une famille Américaine ayant énormément de problèmes qui vont à un mariage. Les personnages sont cruels, d'autre faible, d'autre complètement à l'ouest. Une demi Moore plus que salope que jamais, on aime ça ! Des mères qui ont aucun remord pour leurs enfants... C'est une film noir bien même si quelque moment il y aurai peut être du éclaircir quelques points. Les acteurs jouent très bien, l'idée du film est bien par moment exagéré mais c'est un film intéressant.
    raphaboss
    raphaboss

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 94 critiques

    3,0
    Publiée le 15 août 2012
    Je pense que la majorité des critiques négatives sont dues au fait que le film est annoncé comme une comédie, or n'importe qui ayant vu le film pourra me suivre si j'affirme qu'il s'agit bien d'un drame (même pas une comédie dramatique), même s'il est vrai qu'il y a certains moments drôles. Ce film est très bien ficelé et relativement bien joué, bien qu'un tant soit peu déprimant. Rien ne va dans cette famille de ouf, des suicidaires, des drogués, des autistes, des obsédés, des tyrans, des névrosés, des parents irresponsables et des commères (les tantes). Inutile de rêver, ce film ne vous remontera pas du tout le moral, il vous donnera juste la profonde envie de ne pas avoir cette famille! Le gros problème du film (à part la noirceur) est le fait que le réal a voulu caser tous les problèmes courants de la vie, ça en fait un peu trop. A noter l’excellente prestation du jeune Eliot et de sa mère complètement dépassée par les évènements (il faut bien avouer que elle prend très cher, tout au long du film).
    Thomas P
    Thomas P

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 484 critiques

    4,0
    Publiée le 23 février 2012
    C’est parti pour une sacrée réunion de famille, plus précisément le mariage du grand frère, fils de la mère divorcée (Lynn) issu de son premier mariage. Expliquer en ces termes, cette famille recomposée parait complexe mais c’est en partie grâce à ça que le film tire sa force et sa spécificité. Même si celui-ci met un peu de temps à éclaircir la situation en nous noyant avec des prénoms, des unions, des belles mères, beaux et demi frères et belles sœurs qui apparaissent physiquement assez tard dans le film… Toutefois, dans ce système familial complexe, certains personnages se distinguent plus facilement. La mère, Lynn, personnage central du film joué par Ellen Barkin qui a déversé 30 litres de larmes pendant le film, Demi Moore jouant la nouvelle femme de l’ex mari de Lynn mais qui a élevé le jeune marié, puis Elliot le frère ainé du second mariage de Lynn, joué par Ezra Miller. Coup de chapeau à ce dernier qui restera l’atout du film avec ses répliques et comportements inappropriés mais délicieusement piquants dans des moments mélodramatiques. Le film est ainsi tiraillé entre le rire et le drame ce qui forme un très fort contraste assez singulier. Ezra Miller incarne une nouvelle fois un adolescent qui donne du fil à retorde à ces proches…un rôle qui lui va très bien même si on est curieux de le voir sous d’autres angles. Pour le reste, les démons du passé resurgissent, notamment entre Lynn et son premier mari sans oublié leur fille suicidaire, perturbée par les épreuves du passé. Ce mariage rassemble toute la famille et va donc éclaircir ou assombrir la situation. Les problèmes des uns vont se comparer à ceux des autres. Des conflits apparaissent entre ceux qui gardent les choses pour eux et ceux qui ont le besoin d’en parler à tout le monde. Le jeune marié va-t-il choisir d’aller à l’autel au bras de sa mère biologique (Lynn) ou au bras de la mère qui l’a élevé (Demi Moore) ? Tous les membres de cette famille recomposée vont se confronter plus ou moins violemment. Un choc des caractères et un choc des générations pour une belle pagaille astucieusement réalisée.
    dehaas84
    dehaas84

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 161 critiques

    3,5
    Publiée le 10 février 2012
    Une voiture en route vers un mariage. Dès les premières images, les relations sont dysfonctionnelles. Les parents, les enfants, tous jouent un rôle. Et avant d’avoir rencontré le reste de la famille, déjà, les secrets, les malaises, les histoires douloureuses… On pouvait s’attendre, en particulier au vu du prestigieux casting, que le film se dirige tout droit vers la comédie grinçante, comme l’écrasante majorité des films nuptiaux qui se respectent. Il n’en est rien. C’est le drame qui prédomine du début à la fin. On rit peu, on est souvent triste, on a souvent mal pour tout le monde. Le jeune réalisateur Sam Levinson charge donc considérablement la barque, au fur et à mesure que le film avance. Et décide de prendre la douleur, le drame et la méchanceté de face. Avec une sauvagerie parfois assez stupéfiante, mais sans voyeurisme. Tout se craquelle, mais à une vitesse stupéfiante qui ne laisse pas au spectateur le temps de prendre ses repères avant de se retrouver confronté à une telle somme de tristesse et de rancœur. Dans un déni quasi complet de la comédie, le film dispose d’un angle d’attaque intéressant et assez original. Mais pour tenir un cadre et une tension de cette ampleur deux heures durant, il faut pour un réalisateur disposer de trois cartes maitresse : une mise en scène en béton armé, des personnages bien écrits et d’excellents acteurs. On pourra dire que Sam Levinson dispose au moins des deux derniers, ce qui permet au film de tenir relativement bien la distance. Grâce à des comédiens plutôt à l’aise dans des rôles compliqués, de Demi Moore qui signe un retour incroyable, au diabolique Ezra Miller en adolescent paumé, l’acteur donnant décidemment dans le feel good movie quelques mois après le tout aussi joyeux We need to talk about Kevin. Un premier film assez étonnant donc, qui se donne des allures de Festen indépendant américain. Mais pour se hisser à la hauteur de son modèle danois, il manque à cet another happy day une ampleur de mise en scène que le jeune réalisateur n’a pas (encore) dans son jeu. D’où une impression parfois de pilotage automatique, là où la multitude des personnages se serait bien prêtée à davantage de virtuosité et d’éclat la caméra en main. On sera indulgent avec un jeune homme de 27 ans, qui rate également quelques scènes d’hystérie où il ne parvient pas à donner le bon tempo à ses comédiens. Malgré ces défauts évidents, l’ensemble est donc plutôt une bonne surprise. De cette scène inaugurale dans la voiture jusqu’à une fin prophétique qui donne raison au nihilisme forcené d’Ezra Miller. Et qu’on lui donne la note que l’on souhaite, Another happy day est un film qui vous suit bien après que les lumières se soient rallumées. Pas mal pour un premier film. .http://dh84.over-blog.com/
    nonopetoncule
    nonopetoncule

    Suivre son activité Lire ses 26 critiques

    2,5
    Publiée le 24 juillet 2012
    Un film intelligent mais qui déstabilise par son fatalisme. Violence conjugale, famille recomposée, maladie, mort, divorce, abandon, drogue, autisme ... que de sujets graves qui s'entremêlent et confèrent à l'histoire une certaine lourdeur, sans pour autant émouvoir comme il le faudrait. Ce qui est dommage, c'est que les personnages sont relativement bien dépeints, même si certains sont trop survolés. On ne s'attend pas forcément à un happy end mais on souhaiterait peut-être plus de légèreté et d'optimisme.
    Oriwa
    Oriwa

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 753 critiques

    4,5
    Publiée le 24 juin 2012
    À part le fait que ça gueule un peu trop, bien que voulu, c'est parfait. Le titre ironique marque l'ambiance du film : des cris, des larmes, des problèmes, des névroses... de partout, sur un ton sérieux mitigé à un humour noir. Ezra Miller a la tête de l'emploi.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 18 février 2013
    Une famille légèrement loufoque et atypique se réunie pour un évènement en apparence joyeux mais en fouillant un peu plus loin, on se retrouve dans un foyer on ne peux moins convivial renfermant une flopée de névrosés tous plus malheureux les uns que les autres. Le sujet à été vu est re-vu mais Sam Levinson arrive à dépoussiéré le thème de la famille farfelue et nous fait passer un très bon moment, alors certes, cela plonge parfois dans le mélo larmoyant mais dans son ensemble, Another Happy Day est un bon film du genre. Mais en grande partie grâce au jeu de certains acteurs comme Ezra Miller, comme toujours excellent, Ellen Burstyn, Demi Moore (qui redore un peu son blason) et la surprise Kate Bosworth qui nous montre (enfin) qu'elle a du talent (voir beaucoup de talent) !
    VOSTTL
    VOSTTL

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 541 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mars 2013
    Mon dieu ce que Ellen barkin peut pleurer dans ce film qui aurait pu s’intituler « Un mariage, un enterrement » ! Il faut dire, la pauvre qu’elle n’est pas ménagée ni par son fils, arrogant, camé, ni par ses sœurs, pipelettes et médisantes, ni par sa mère et ni par la femme de son ex-mari ! Comme par hazard, on retrouve Ezra Miller qui déjà malmenait une autre maman, Tilda Swinton dans « We need to talk about Kevin ». En moins violent. Il reste que les metteurs en scène ne doivent pas répéter Ezra Miller dans ce genre de rôle. Je l’avais écrit pour Tilda Swinton, cette maman avait besoin d’amour, avait besoin d’être aidée, aimée. Il en va de même pour Ellen Barkin qui d’aucuns penseraient qu’elle en fait trop. J’ai retenu deux scènes poignantes : où Lynn demande à son ex-mari de reconnaître qu’il a été violent envers elle, et ce devant ses parents, son ex-femme et une de ses sœurs ; l’ex-mari le reconnaît du bout des lèvres. Alors que Lynn s’attendait à être consolée, soutenue (moi aussi), un plan dévoile le père qui console l’ex-mari ! Plus tard, Lynn converse avec sa mère en pleine nuit, ce ne sont que reproches, remontrances et culpabilité ! Lynn passe pour une égoïste et une manipulatrice aux yeux de sa mère ! N’en jetez plus ! Oui, ça pourrait paraître trop, mais je n’ai pas trouvé ce film trop kleenex, car capté par l’énergie grouillante et négative de cette famille. Un peu comme la mère de Lynn, on n’a pas le temps de s’apitoyer, d’écouter les uns et les autres, car la caméra passe assez vite d’une situation à l’autre, d'un personnage à l'autre. La surprise vient aussi de Demi Moore, voilà longtemps qu’on ne l’avait pas vue ainsi, efficace dans son jeu, aussi pêchue. A voir en VO pour ressentir toutes ces émotions.
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 935 critiques

    1,5
    Publiée le 20 juillet 2012
    Au regard du titre, on s'attend à une comédie, détrompez-vous il s'agit en fait d'un drame familiale insupportable et je pèse mes mots. Sam Levinson a bien hérité du goût de son père pour mettre en scène les rapports familiaux conflictuels et c'est peu dire à la découverte de ce 1er long métrage. Dès les 1ères minutes, on assiste à des joutes verbales absolument atroces et il m'a fallu plisser les yeux et serrer les dents et les fesses pour supporter le déchirement totale de cette famille de déglingo. Tous ces personnages paraissent stéréotypés et au comportement excessif mais je suis sûr qu'un tel tableau de famille doit exister. Pour l'interprétation, mention très bien à Ellen Barkin et Demi Moore que j'aie eu envi de bâillonner, voir mettre la camisole de force, pendant 2 heures. La réalisation est correcte mais c'est uniquement sur le fin avec la musique que le film devient un tant soit peu agréable et je ne féliciterai Sam Levinson que pour sa direction d'acteur, le sujet de son film étant particulièrement ignoble...
    shmifmuf
    shmifmuf

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 730 critiques

    4,0
    Publiée le 13 mars 2013
    "Another Happy Day" est un portrait sans concession d'une famille explosée voir en miettes. Son humour féroce ne fait qu'amplifier le sentiment de malaise que l'on ressent au cours de certaines scènes particulièrement dramatiques. C'est cet humour qui rend ce film supportable avec ses personnages déjantés (Demi Moore est pour une fois très à son avantage).
    Myene
    Myene

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 338 critiques

    3,5
    Publiée le 20 juillet 2012
    Une comédie tres tres américaine comme je les aime Regroupement de déjantés, chacun à la recherche de son improblable équilibre et pret à tout pour le garder !Tous les acteurs sont formidables, mais "l'acide"Erza MILLER creve l'écran!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top