A moi seule
  • Séances
  • Bandes-annonces
  • Casting
  • Critiques
    • Critiques Presse
    • Critiques Spectateurs
  • Photos
  • DVD, VOD
  • Musique
  • Le saviez-vous ?
Note moyenne :   3,0 pour 236 notes dont 47 critiques  | 
  • 4 critiques     9%
  • 18 critiques     38%
  • 9 critiques     19%
  • 8 critiques     17%
  • 8 critiques     17%
  • 0 critique     0%

47 critiques spectateurs

Trier par 
Les plus récentes
  • Critiques les plus utiles
  • Les membres ayant fait le plus de critiques
  • Membres ayant le plus d'abonnés
traversay1

113 abonnés | Lire ses 1444 critiques |

   3.5 - Bien

Contrairement au film autrichien Michael, très éprouvant, A moi seule ne traite pas que de la séquestration d'une jeune fille pendant longues huit années. Il commence par sa libération et ce n'est pas fortuit, le thème de sa reconstruction ayant au moins autant d'importance sinon plus pour le réalisateur, Frédéric Videau, qui conclut par une très belle scène en train, synonyme de prise en main de son destin par l'adolescente. Entre temps, le film se déplace entre deux prisons, celle du dehors n'étant pas moins oppressante que celle du dedans. D'où son ambigüité, qui est à son paroxysme dans les scènes qui opposent le ravisseur à sa victime. Une relation étrange, quotidienne, faite de rares accès de brutalité, mais surtout de partage et de rapports de force qui ont parfois tendance à s'inverser. Des rapports fascinants dans lesquels la sexualité semble absente au point que l'identité du bourreau devient opaque et que le syndrome de Stockholm semble rôder. Mais rien n'est moins sûr. Quelques incohérences, des flashbacks en trop grande quantité, brouillent encore davantage le message du film, qui contient en lui une égale dose de douceur et de violence. Il fallait de très bons interprètes pour retranscrire les incertitudes d'une histoire qui aurait pu être désincarnée. Agathe Bonitzer et Reda Kateb sont tout bonnement parfaits dans des rôles excessivement équivoques.

Bzzbzzz

1 abonné | Lire ses 7 critiques |

   3.5 - Bien

Pas de jugements (ou si peu), pas non plus de réponses aux questions que se pose le spectateur tout au long du film. Mais de simples constats. Et un regard et une distance justes pour nous laisser percevoir le lien qui existe entre Gaëlle et son ravisseur et ce que ces années de captivité ont pu provoquer chez l'un comme chez l'autre. Un film fin.


mamouthmatt

0 abonné | Lire ses 11 critiques |

   4 - Très bien

Une très belle réalisation qui nous fait penser à l'histoire de Natacha kampusch enlevée par un homme dans son enfance et qui en était tombée amoureuse. C'est un film poignant et touchant, les deux personnages reflètent parfaitement les sentiments paradoxaux que l'on peut ressentir ainsi que ceux de la famille complément démunie face à ce drame. Un film à voir

ml-menke

13 abonnés | Lire ses 531 critiques |

   2.5 - Moyen

A moi seule est avant tout un film d'interprétation de Reda Kateb époustouflant et Agathe Bonitzer toute en retenue. L'adaptation de fait réel au service du cinéma n'est pas aisé à produire. L'émotion passe bien et le doute quand à la déontologie est semé.Spoiler : L'ouverture de la fin illustre l'inconnu du futur c'est un bon choix.

 victor-gavoille

3 abonnés | Lire ses 103 critiques |

   2 - Pas terrible

Il n'a pas fallu attendre longtemps pour que sorte le premier film inspiré par la sordide affaire Kampusch. Et on annonce déjà le tournage d'un second... Frédéric Videau nous livre sa version du syndrôme de Stockholm dans un film bien construit, facile à suivre malgré une série de retours en arrière. Par contre, l'invraisemblance de plusieurs situations saute aux yeux : l'escapade nocturne avec la psychiatre, la scène dans le train, entre autres. Le ravisseur est un pédagogue, il explique à sa prisonnière la durée annuelle du temps de travail, lui fait faire des dictées pour améliorer son orthographe. On finit par le trouver sympathique, ce kidnapper, on le plaindrait presque d'avoir pour captive cette petite garce de Gaëlle. Videau semble avoir eu quelque peine à conclure son film, il s'en tire par une pirouette pas très réussie.

pierre b.

4 abonnés | Lire ses 258 critiques |

   5 - Chef d'oeuvre

la relation entre les 2 protagoniste est passionnante , grâce en particulier à l'échange vibrant des 2 acteurs. J'aime ce cinéma français intelligent. Un réalisateur talentueux à suivre...

Ancien utilisateur

   4 - Très bien

Alors que se prépare malheureusement une adaptation du livre de Natascha Kampusch, Frédéric Videau ne fait que s'en inspirer lointainement pour signer "A moi seule". Et le résultat est une très bonne surprise. Tout d'abord, Videau a trouvé le bon ton pour parler d'un fait divers comme celui-ci : pas de pathos, pas de surplus d'émotion racoleuse, mais pas non plus de froideur excessive ou de cynisme. Bien qu'assez exigeant, "A moi seule" est de fait un film plutôt agréable à regarder, chose qui peut a posteriori paraître gênant étant donné le sujet. C'est également un bon exemple de scénario qui parvient à jongler entre présent et passé sans lourdeurs. Après l'évasion, l'histoire de Gaëlle est faite de rencontres divers et variées (ses parents, un ancien ami, une femme dans le train), qu'on ne revoit plus par la suite, mais qui laisse chacune un souvenir tenace dans l'esprit du spectateur. Si la réalisation est conventionnelle, c'est également parce que "A moi seule" est un film d'acteurs : Agathe Bonitzer, avec ses faux airs de Charlotte Gainsbourg, est impressionnante, tout comme Reda Kateb, ou bien encore Noémie Lvovsky, dans un rôle certes court mais qui est probablement son meilleur. Maîtrisé de A et Z (y compris dans sa musique), "A moi seule" est une des meilleurs surprises françaises des derniers mois.

JCOSCAR

77 abonnés | Lire ses 1107 critiques |

   2 - Pas terrible

A moi seule est drame sur une jeune femme qui retrouve la liberté après huit années de séquestration. Un fiction courageuse mais... qui reste nébuleuse..

douggystyle

209 abonnés | Lire ses 3262 critiques |

   3 - Pas mal

Ce film permet davantage de mettre face à face deux superbes espoirs du cinéma français, Agathe Bonitzer et Reda Kateb, que de mettre en image le drame inhérent à ce fait divers abject. La relation entre la victime et son ravisseur est parfaitement dépeinte grâce à un travail sur leurs psychologies tourmentées qui prend le pas sur une banale dénonciation manichéenne, la narration faisant totalement l’impasse sur les motivations de ce kidnappeur aussi violent que paternaliste envers la jeune Gaëlle. Ce ton neutre est dérangeant mais intéressant à suivre bien que le scénario ne semble, sur la longueur, suffisamment abouti pour lui donner une réelle finalité.

Laurent C.

19 abonnés | Lire ses 325 critiques |

   1.5 - Mauvais

Le film raconte l'enfermement dans lequel se complait une jeune fille avec son ravisseur. Même après la fuite, elle continue de cultiver l'enfermement. L'idée est bonne. Dommage que le spectateur ne soit pas psychiatre !

Précédente Suivante
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Donnez votre avis sur ce film

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Vidéos liées à ce film
A moi seule Bande-annonce VF
290 634 vues
Playlists
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #21 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #20 - 5 courts métrages à déguster
6 vidéos
LA SHORT PAUSE #19 - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Tous les meilleurs films au ciné